OPH de la Meuse

Logo OPH de la Meuse

Principal bailleur social du département, l’OPH de la Meuse gère quelques 10 000 logements répartis sur 125 communes. Il propose des logements à louer et à vendre sur tout le territoire meusien.
Les 159 collaborateurs de l’Office concentrent leur action quotidienne vers un objectif commun : permettre à chacun de se loger et offrir un confort de vie optimal à ses résidents. Fort d’une expérience de plus de 100 ans sur le territoire meusien, l’OPH de la Meuse a su évoluer au rythme des changements sociétaux, en participant, dans la réflexion et sur le terrain, à la mutation des territoires.
Souhaitant transformer les diverses contraintes règlementaires en véritables opportunités, notre Office s’engage aujourd’hui plus que jamais, à relever les défis de la sobriété énergétique et du développement durable au service de la population meusienne et du tissu économique local.
Soucieux d’offrir un véritable parcours résidentiel à ses locataires, l’OPH œuvre, outre à la construction et à la réhabilitation de son parc immobilier, à faciliter l’accès à la propriété, en proposant des biens à des prix attractifs et à des conditions préférentielles.

Découvrez notre vidéo :





Voir leur site internet

L’office public de l’habitat de la Meuse s’engage en 2021 auprès des apiculteurs de la région en parrainant 2 ruches chez Sarah sur Le rucher de la Vallée du Rabodeau et chez Arnaud sur Les Ruchers de Papy Alain. A travers cette initiative, l’OPH de la Meuse souhaite participer au développement de nouvelles colonies tout en apportant son soutien à la biodiversité.

L'apiculteur : Sarah HOLTZMANN

UTPLA apiculteur Sarah HOLTZMANN

Sarah, apicultrice depuis 2007 est installée à Moussey, dans les Vosges.

Sarah s'est reconvertie professionnellement de 2004 à 2007, et quoiqu'au démarrage son exploitation comptait 26 ruches, elle en gère maintenant 300.
Sarah est aussi très attentive aux questions environnementales et utilise des peintures 100 % naturelles.

En plus de la production de miel, de reines et d'essaims, Sarah se lance dans la récolte de gelée royale à destination des particuliers, ainsi que celle de la récolte de propolis pour les laboratoires pharmaceutiques.

Retour sur cette saison 2020

Chères marraines et chers parrains,

 

L’année 2020 marquera certainement durablement les mémoires.

Sur fond de pandémie de coronavirus, le printemps aura démarré dans un monde étrange dans lequel l’homme est confiné.
Cette période a été très éprouvante pour notre mentale (L’angoisse ! j'ai un mari de 71 ans qui a des problèmes de cœur, diabète et un AVC il y a tout juste 1 an)
et pour mon physique prise de poids le placard de la cuisine qui m’appelait.

Nos circuits de commercialisation étaient déjà en place, nous vendons via notre site internet et par un drive fermier les ventes ont explosé.
Cela à pallier la fermeture de notre boutique et l’annulation de 2 salons.
Mais en même temps la météo a été exceptionnelle.
Nos abeilles ont eu 3 semaines d’avance, ce qui nous a mis dans un jus pas possible. On a joué au cirque, on a jonglé.

Pas de mains d’œuvres disponibles pour travailler aux ruches et une période d’essaimage intense. Une chose est sûre, la nature a su tirer parti de la situation et les abeilles n’ont pas chômé !
Un développement très rapide je le répète dû aux conditions climatiques très bonnes.
Cela vient de se calmer depuis la fin mai avec une météo « en dents de scie », pluie, froid, vent, soleil … Il nous fallait de l’eau, mais ce serait sympa que le beau temps revienne.
Nos ruches ont des hausses pleines de miel de fleurs et nous allons les extraire dans la semaine à venir. Nous avons pris un salarié pour un mois car trop de retard à rattraper.
Nous avons la ronce en fleurs, le tilleul, le châtaignier et le sapin ainsi que notre fameux miel de montagne à venir alors patience la route est encore longue.

Les médias tirent des conclusions très rapides en parlant de « saison exceptionnelle ». Notre saison apicole dure du 15 Avril au 15 Septembre avant rien n’est joué.
Durant le confinement nous avons agrémenté
le blog de notre site internet, alors peut-être trouverez-vous votre bonheur dans certains de nos articles !
Des recettes-miel.
Tout savoir sur le-miel.
Les fleurs-plantes-mellifères.
Parrainer-une-ruche-6-bonnes-raisons-de-sy-mettre-maintenant.

Nous tenons à vous remercier pour votre soutien. Sans vous rien ne serait possible.

Sarah et Lucas

Voir toutes ses actualités

Le rucher de la Vallée du Rabodeau

Le rucher de la Vallée du Rabodeau

Le rucher est situé dans le Parc Régional de la Forêt des Vosges, en plein cœur de la vallée du Rabodeau.

Il est niché à flanc de montagne, à 500 m. d'altitude, bordé d'une forêt de 12 ha composée de pins, épicéas, hêtres et bouleaux et arrosé par une rivière.

Ce cadre permet aux abeilles de butiner des essences de montagne : sapin, fleurs d'altitudes...
Le miel ainsi récolté est un miel de montagne issu de miellats (miel de sapins, bouleaux...) qui est une grande source d'apport en acides aminés.
Liquide à sirupeux (avant cristallisation) et foncé, il est très aromatique et de saveur douce et maltée. En fonction de l'emplacement des ruches et des floraisons alentours, la proportion en fleurs d'altitude peut y être plus importante ainsi, Sarah vous proposera alors un miel de même consistance, de couleur plus clair et fleuri avec des notes de sous-bois.

JT de 13h TF1 avec Sarah

Reportage consacré à Sarah et au projet Un toit pour les abeilles diffusé le samedi 27 Août 2016. Cliquez en dessous pour visualiser l'extrait.

L'apiculteur : Arnaud SENECHAL

UTPLA apiculteur Arnaud SENECHAL

Je m’appelle Arnaud, j’ai 41 ans. Je suis apiculteur amateur depuis 1995 et professionnel depuis 2014 en reconversion professionnel après 20 ans de pompier professionnel.
Je me situe dans le nord du département de la Haute-Marne à Brousseval où nous retrouvons une diversité agricole peu intensive
ainsi que de nombreuses fôrets domaniales qui offrent une difersification au niveau des miellées.
J’ai effectué mon BPREA option apiculture à Vesoul en 2014 ce qui m’a permis de m’installer avec au départ une quarantaine de ruches qui sont aujourd’hui au nombre de 150.
Mon cheptel est mixe avec une dominante d’abeilles noires qui sont très presentes dans notre région.
Depuis quelques années je priviligie l’abeille noire et j effectue moi-même mon greffage de reine pour multiplier mon cheptel et fournir d’autres apiculteurs dans toute la France.
Concernant ma production de miel j’effectue selon les années differentes transhumances, nottament dans les Vosges pour le miel de sapin !
Je remercie au passage mon ami Alexis, apiculteur du réseau Un Toit Pour Les Abeilles pour les emplacements ! je produits aussi du miel de printemps, accacia , tilleul, tournesol et luzerne.

On se prépare doucement pour l'hiver

Chères Marraines et Chers Parrains,
« Dans la peau des abeilles »
Nous profitons de ce mauvais temps pour vous faire un e-miel pour vous donner de nos nouvelles !

Ici il pleut depuis 15 jours.
Il était temps car la sècheresse nous a quand même bien fatigué.
Nos journées étaient rythmées à faire des allers-retours au bord de l’eau pour rafraichir la ruche, notre clim était en panne !
Heureusement notre apiculteur nous a mis des abreuvoirs car c’est quand même épuisant tous ces voyages.
Du coup on a aussi puisé pas mal de notre stock pour cet hiver faute de fleurs à butiner…
Depuis mi-août notre apiculteur est aux petits soins avec nous.
Il a refermé les portes de nos ruches pour couper le froid.
Cela évite aussi aux souris de prendre l’espace libre dans les cadres quand nous restons blotties les unes aux autres pour maintenir le couvain a 34°C.
Cet été nous sommes parties dans les Vosges pour vous faire du bon miel de Sapin.
Nous pensons que vous allez vous régaler !

Nous profitons des quelques rayons de soleil l’après-midi pour prendre un peu de pollen sur les quelques fleurs restantes et sur le lierre.
Et maintenant notre apiculteur se repose un peu, il doit bientôt vous faire parvenir vos petits cadeaux de notre part !
A très vite.
Nous pensons fort à vous !
Les fifilles et leur apiculteur Arnaud
Bizzzz bizzz

Voir toutes ses actualités

Les Ruchers de Papy Alain

Les Ruchers de Papy Alain

Pourquoi ce nom ? tout simplement en hommage à mon père parti trop vite de maladie qui était amateur de miel et amoureux des abeilles.
L’exploitation comporte aujourd’hui 150 ruches en production de type Dadant en 12 cadres, 80 ruchettes d’elevage et une quarantaine de nucléi de fécondation.
Mon objectif d’étendre mon cheptel d’ici 5 ans.
La commercialisation de mon miel se fait essentiellement en vente directe car j’aime le contact avec les gens et j’organise régulierement des stages et des mini portes ouvertes lors des journées d’extraction. J’avoue que je trouve ce moment très convivial et c’est un plaisir de pouvoir echanger sur le metier ! D’ailleurs je travaille avec la municipalité pour créer un rucher ecole.
Un Toit Pour Les Abeilles me donne aujourd’hui l’opportunité de créer une vraie relation sincère et solidaire avec des marraines et parrains ! Rejoignez-moi, parrainez mes ruches !

Que se passe-t-il ce mois-ci sur votre rucher ?

Belle & heureuse année 2021 à toutes et tous !

Quel plaisir de débuter cette nouvelle année à vos côtés.
Toute l’équipe d’Un Toit Pour Les Abeilles se joint à vos apiculteurs préférés pour vous souhaiter une très belle année 2021.
Nous espérons qu’elle sera douce : pour vous comme pour la planète !




L’heure du bilan ?



Ce début d&r...




Imprimer la page

Retour