KERHOAS

Logo KERHOAS


GROUPE : L OEUF DE NOS VILLAGES

La ruche en images

  • La ruche KERHOAS
  • La ruche KERHOAS
  • La ruche KERHOAS
  • La ruche KERHOAS
  • La ruche KERHOAS
  • La ruche KERHOAS

L'apiculteur : Benjamin CUVILLIEZ

UTPLA apiculteur Benjamin CUVILLIEZ

Baigné par la nature et les abeilles depuis l’enfance, mon itinéraire me conduit toutefois à exercer le métier de charpentier dans les Cévennes.
En 2009, suite à des travaux de rénovation chez un apiculteur professionnel, ce dernier m’offre deux colonies, c’est le début de l’aventure !
L’apprentissage est permanent, semé d’erreurs, de rencontres, d’échanges, de lectures et de stages.
En 2018, je décide de m’installer sur les terres d’un ancien corps de ferme dans les Côtes d’Armor, (en Bretagne,) non loin de Guingamp.
Être associé à un toit pour les abeilles, c’est faire partie d’un réseau qui permet de sensibiliser et de rencontrer un plus grand nombre de personnes.
C’est aussi permettre aux consommateurs de s’investir dans une consommation responsable et engagée, de devenir « consom’acteurs ».

Les abeilles ont repris leur activité avec entrain

Marraines, Parrains, bienvenue au rucher de Kermorvan.


Voilà maintenant deux mois que les abeilles ont repris leur activité avec entrain.
En effet, depuis mes dernières nouvelles de début Avril et les vérifications de sortie d'hiver tout est allé très vite et très bien.
Et pour cause, il a fait beau !
Qui dit météo clémente dit développement rapide et activité importante au rucher.
Les colonies resserrées sur 7 cadres pour l'hiver ont bénéficié de nouveaux cadres pour se développer. Ceci participe aussi au renouvellement des cires et au bon état sanitaire de la ruche.
Les plus fortes ont été "degraissées" et de nouveaux essaims ont ainsi été créés, ce qui permet aussi de prévenir l'essaimage.
Avec ce beau temps les floraisons printanières, colza, pissenlit, fruitiers, ont permis la pose des hausses mi-avril et une récolte de miel généreuse mi-mai.
Onctueux avec une robe blanc nacre vous le degusterez dans les prochains envois.
A l'heure actuelle, c'est plus calme. En effet on assiste, dans mon secteur, à un "trou de miellée" période avec peu de ressource, qui s'estompe avec l'arrivée des ronces et du chataignier.
Cette nouvelle abondance va entraîner un nouveau cycle de récolte !
Entre temps, les colonies sont visitées régulièrement pour contrôler leur développement, état sanitaire, qualité de ponte des reines, réserves...
Mais arrêtons nous là et gardons-en un peu pour la prochaine fois...
D'ici là, nous aurons peut-être l'occasion de nous rencontrer lors des portes ouvertes.

Merci à vous toutes et tous de me lire et de soutenir nos abeilles.


Bel été, Benjamin.

Voir toutes ses actualités


Le rucher de Kermorvan

Le rucher de Kermorvan

Les ruches sont sédentaires sur différents ruchers installés en priorité sur des zones naturelles et bio autour de la ferme.
Les abeilles, de type race noire produisent des miels polyfloraux aux parfums et textures très différents tout au long de l’année.
La première récolte de la saison commence en mai, avec un miel à la texture onctueuse et crémeuse,
de couleur claire et dont les très doux arômes évoquent les fleurs de phacélie, de colza, et les haies bocagères.
S’ensuit le mois de juillet avec un mélange de ronce, trèfle, châtaignier et autres fruitiers offrant une texture cristallisée.
Ce miel a un parfum agréablement fruité, boisé, délicat et persistant en bouche.
À la fin de l’été, une dernière récolte, avec des miels quasi monofloraux de sarrasin ou de miellat de chêne qui se singularisent par une couleur foncée et une texture liquide.
Le miellat de chêne révèle des saveurs complexes et une sensation de bonbon fleuri.
Je récolte le miel, l’extrais et le mets en pot directement. Il conserve ainsi toutes ses propriétés et bienfaits.
La conduite du rucher tend vers le bio (traitements, cires, soins…) pour respecter (au maximum) les abeilles, la nature et les gourmands.
Au fil des saisons, découvrez le travail des abeilles, de l’apiculteur et goûtez aux saveurs florales de la région bretonne.

Que se passe-t-il ce mois-ci sur votre rucher ?

Introduction
Le mois de juin est une période de forte activité pour les abeilles.
Les floraisons sont nombreuses et la ruche bourdonne de toute part.
C’est donc aussi une période intense pour l’apiculteur, qui doit redoubler de vigilance. Immersion dans le monde des abeilles en juin !



Que se passe-t-il dans la ruche en juin ?
Jusqu’au 20 juin environ, la Reine pond très activement, jusqu’à 2 000 œufs par jour !
La ru...




Imprimer la page

Retour