CLINIQUE D OCCITANIE

Logo CLINIQUE D OCCITANIE

Notre politique Développement Durable

Cette politique constitue la traduction formelle de l’engagement de la clinique d’Occitanie en faveur de la conciliation des trois grands principes constitutifs du développement durable, à savoir l’économique, le social et l’environnemental au travers d’un système de management environnemental (SME).
Conscient des impacts de l’activité des établissements de santé sur l’environnement et forte d’appliquer ces principes directeurs, la Clinique d’Occitanie s’engage dans une politique de développement durable se traduisant par des actions concrètes et la mise en œuvre d’un enregistrement EMAS (règlement européen).
 Consulter la déclaration environnementale EMAS.
L'objectif de développement durable vise à satisfaire les besoins de développement et la santé des générations présentes sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs.
La démarche qualité inscrite dans le projet d’établissement et dans la dynamique structurelle de la clinique depuis de nombreuses années permet au quotidien la poursuite de l’amélioration continue de la qualité et de la sécurité des soins.


Voir leur site internet

Les ruches en images

  • La ruche CLINIQUE D OCCITANIE
  • La ruche CLINIQUE D OCCITANIE
  • La ruche CLINIQUE D OCCITANIE
  • La ruche CLINIQUE D OCCITANIE
  • La ruche CLINIQUE D OCCITANIE
  • La ruche CLINIQUE D OCCITANIE
  • La ruche CLINIQUE D OCCITANIE
  • La ruche CLINIQUE D OCCITANIE
  • La ruche CLINIQUE D OCCITANIE
  • La ruche CLINIQUE D OCCITANIE
  • La ruche CLINIQUE D OCCITANIE
  • La ruche CLINIQUE D OCCITANIE
  • La ruche CLINIQUE D OCCITANIE
  • La ruche CLINIQUE D OCCITANIE
  • La ruche CLINIQUE D OCCITANIE
  • La ruche CLINIQUE D OCCITANIE
  • La ruche CLINIQUE D OCCITANIE
  • La ruche CLINIQUE D OCCITANIE
  • La ruche CLINIQUE D OCCITANIE
  • La ruche CLINIQUE D OCCITANIE
  • La ruche CLINIQUE D OCCITANIE
  • La ruche CLINIQUE D OCCITANIE
  • La ruche CLINIQUE D OCCITANIE
  • La ruche CLINIQUE D OCCITANIE
  • La ruche CLINIQUE D OCCITANIE
  • La ruche CLINIQUE D OCCITANIE
  • La ruche CLINIQUE D OCCITANIE
  • La ruche CLINIQUE D OCCITANIE
  • La ruche CLINIQUE D OCCITANIE
  • La ruche CLINIQUE D OCCITANIE
  • La ruche CLINIQUE D OCCITANIE
  • La ruche CLINIQUE D OCCITANIE
  • La ruche CLINIQUE D OCCITANIE
  • La ruche CLINIQUE D OCCITANIE
  • La ruche CLINIQUE D OCCITANIE
  • La ruche CLINIQUE D OCCITANIE
  • La ruche CLINIQUE D OCCITANIE
  • La ruche CLINIQUE D OCCITANIE
  • La ruche CLINIQUE D OCCITANIE
  • La ruche CLINIQUE D OCCITANIE
  • La ruche CLINIQUE D OCCITANIE
  • La ruche CLINIQUE D OCCITANIE
  • La ruche CLINIQUE D OCCITANIE
  • La ruche CLINIQUE D OCCITANIE
  • La ruche CLINIQUE D OCCITANIE
  • La ruche CLINIQUE D OCCITANIE
  • La ruche CLINIQUE D OCCITANIE
  • La ruche CLINIQUE D OCCITANIE
  • La ruche CLINIQUE D OCCITANIE
  • La ruche CLINIQUE D OCCITANIE
  • La ruche CLINIQUE D OCCITANIE
  • La ruche CLINIQUE D OCCITANIE
  • La ruche CLINIQUE D OCCITANIE
  • La ruche CLINIQUE D OCCITANIE
  • La ruche CLINIQUE D OCCITANIE
  • La ruche CLINIQUE D OCCITANIE
  • La ruche CLINIQUE D OCCITANIE
  • La ruche CLINIQUE D OCCITANIE
  • La ruche CLINIQUE D OCCITANIE
  • La ruche CLINIQUE D OCCITANIE
  • La ruche CLINIQUE D OCCITANIE
  • La ruche CLINIQUE D OCCITANIE
  • La ruche CLINIQUE D OCCITANIE

L'apiculteur : Grégoire HEINRICH

UTPLA apiculteur Grégoire HEINRICH

Grégoire est un jeune apiculteur qui habite à Toulouse.

Il a augmenté son nombre de ruches après en avoir acheté 35 l'hiver dernier.  
Une partie de la saison a consisté à créer d'autres colonies pour habiter ces nouvelles maisons.
Il a donc divisé toutes les colonies qui lui restaient au printemps.
Il a fini l'année 2017 avec 70 colonies, en progression par rapport aux années précédentes.

Son prochain objectif est d'arriver à 100 ruches, que toutes ces caisses soient remplies de manière constante, peut-être en 2018, avec la volonté de s'occuper après, au mieux de ces colonies. 

Il a aujourd'hui plus de colonies en hivernage et relativement belles.
Ce qui laisse présager du meilleur pour la saison prochaine.

Le printemps est de retour...

Bonjour à tous mes parrains,

Voici quelques nouvelles de Nos petites protégées.
Le printemps s'annonce bien mieux que l'année dernière, je suis content.
Le temps est bien ensoleillé depuis quelques jours et les températures plutôt clémentes.
Bien entendu, je reste vigilant car je sais que les choses peuvent encore bien évoluer.
Les journées s’allongent et ça laisse aussi beaucoup plus de temps pour travailler.

Début Avril, c'est le temps pour moi de faire les essaims avant la période d'essaimage.
Pour le moment, je prépare la saison, le matériel, pour que tout soit en place le moment venu.
Je ferai les expéditions de vos petits pots de miel deuxième quinzaine d'avril très probablement.
Je m’y atèle dès que les préparatifs de la nouvelle saison seront prêts.
Nos abeilles d’abord… :-)

Sinon, je viens de finir de rembourser le premier emprunt que j'avais pour mes premiers investissements... et ça me met en joie !
Et je réfléchis à retourner à la campagne, habitant en ce moment sur Toulouse. Je voudrai trouver un endroit en pleine nature pour m'installer.

Voilà, je vous ai tout dit, ou presque…. Un grand merci pour votre immense soutien au quotidien ! Ca me touche beaucoup.
Je vous dis à très bientôt,

Grégoire

Voir toutes ses actualités


Le rucher de Lavaur

Le rucher de Lavaur

Le 1er rucher est situé à côté de Lavaur dans le Tarn, à 35 min de Toulouse.

Les récoltes espérées sont du miel de printemps, du miel toutes fleurs et du miel de tournesol.

Que se passe-t-il ce mois-ci sur votre rucher ?

Quelques nouvelles avant de de vous parler des ruchers et de nos précieuses abeilles...

Livraison des pots de miel
Les envois se poursuivent et les colis, plein de surprises de vos abeilles, continuent d’arriver chez nos parrains. Déjà 2/3 des envois ont été réalisés. Les derniers envois sont en cours et devraient avoir lieu très prochainement et jusque cette fin mai, voire tout début juin au plus tard, selon les pér...




Imprimer la page

Retour