Vinafera medoc

Logo Vinafera medoc

Les ruches en images

  • La ruche Vinafera medoc
  • La ruche Vinafera medoc
  • La ruche Vinafera medoc
  • La ruche Vinafera medoc
  • La ruche Vinafera medoc
  • La ruche Vinafera medoc
  • La ruche Vinafera medoc
  • La ruche Vinafera medoc
  • La ruche Vinafera medoc
  • La ruche Vinafera medoc
  • La ruche Vinafera medoc
  • La ruche Vinafera medoc
  • La ruche Vinafera medoc
  • La ruche Vinafera medoc
  • La ruche Vinafera medoc

L'apiculteur : Patrice AMBLARD

UTPLA apiculteur Patrice AMBLARD

Patrice est apiculteur sur les coteaux de Bourg (Gironde) et s'occupe d'environ 200 ruches.

Il a hérité d'un savoir-faire ancien transmis par son grand père puis son père et est inscrit dans une démarche très respectueuse de l'abeille.
Ses ruches sont installées sur des zones protégées et ses ruchers comportent peu de ruches (moins de 10 en général) permettant aux abeilles d'accéder à une nourriture sure et variée.
Il élève ses abeilles pour créer de nouvelles colonies.

Il a été certifié agriculture biologique (AB) par Ecocert et Nature et Progrès (label biologique qui est basé non seulement sur des critères techniques mais également sur des aspects environnementaux, sociaux et économiques ou encore éthiques).

Patrice fait aussi de l'élevage de reines pour sa production de gelée royale.

Quelques mots de votre apiculteur

Bonjour à tous,

Pour commencer, sachez que j'ai vu cette année des phénomènes chez nos amies les abeilles très différents et très nouveaux :

- des désertions de ruches avec des essaims capricieux

- des stocks de pollen impressionnants

- de la ponte en masse et sur de longues périodes

- très peu d'essaims sauvages

enfin quand je pense qu'il y a certaines personnes qui ne croient pas au réchauffement climatique !!!

Nous avons vraiment changé de monde !

Sinon après un renouvellement de toutes les reines et des réintroductions d'essaims de mon élevage dans certaines des ruches, la saison s'est déroulée normalement par rapport aux conditions météo, peu de miel mais des abeilles en forme !

Le frelon n'est pas très virulent cette année, mais la saison est loin d’être terminée.

J’espère que l'arrière saison sera belle, pluies régulières et soleil pour constituer des réserves pour l'hiver.

Voila cette année vous aurez un miel de fin de saison, un foret avec du gout et du caractère, comme souvent chez moi !

Je suis toujours en décroissance et je laisse de plus en plus de place à l'abeille : moins d'interventions, plus de transhumance, moins de traitements, plus d’élevage de reines, je laisse la main à l'abeille.

D'ailleurs je lance une nouvelle activité au sein de mon entreprise : formation et consultation pour de nouveaux amateurs en apiculture, avec un suivi individuel pour pouvoir repeupler l'environnement local d'abeilles adaptées au terroir et non pas retrouver des abeilles hybrides trop modifiées pour anticiper les nouvelles donnes. Je veux voir des apiculteurs amateurs heureux !

Voila pour cette fin d'été, bonne rentrée et à très vite, Patrice

 

Voir toutes ses actualités

Le rucher des Côteaux de Bourg

Le rucher des Côteaux de Bourg
Les ruches se trouvent sur les côteaux de Bourg (nord Gironde) sur les terres du château La Grolet.

Tout comme les ruches de Patrice, le domaine est conduit en Biodynamie : ici tout est mis en place pour préserver le milieu, aucun produit chimique n'est utilisé, les vignes reçoivent fumure naturelle, composte organique et engrais vert.

Les nombreux bois présents sur la zone sont constitués d'essences très variées ; châtaigners, acacias, tilleuls et fruitiers sauvages.
Patrice travaille avec des abeilles locales, dites abeilles "noires".
L 'abeille bénéficie ici d'une nourriture saine et variée. Le miel qui en récolté est un miel polyfloral plutôt cristallin (solide) à pâte fine, avec une saveur fleurie et fruitée ainsi qu'une légère note épicée.

L'apiculteur : Evelyne et Frédéric WIELEZYNSKI

UTPLA apiculteur Evelyne et Frédéric WIELEZYNSKI

Evelyne et Frédéric sont apiculteurs depuis 5 ans dans le Médoc girondin.
Touchés par les problèmes que rencontre la biodiversité, Evelyne et Frédéric ont décidé de s'engager dans l'apiculture.

Ils ont aujourd’hui 46 ruches, réparties sur trois ruchers, qu’ils conduisent en respectant au mieux le rythme des abeilles.

Après avoir développé leurs propres ruchers ils ont décidé de s’investir dans le rucher école du Syndicat des Apiculteurs de Gironde et d’Aquitaine (SAGA) dont ils sont membres depuis 2005.
Frédéric est aujourd’hui président du SAGA et participe avec Evelyne à la fourniture d’essaims et de reines aux stagiaires du rucher école.

De belles nouvelles et une plus triste

Chères marraines et parrains, bonjour,

La récolte d’été est en cours. Beaucoup de bonnes nouvelles, une mauvaise.
Enfin le moment tant attendu de la récolte d’été est arrivé et les zazas ont bien travaillé cette fois ci.
Il faudrait plutôt dire que les conditions de travail ont enfin été meilleures.
Peu de frelons, des fleurs qui ont eu assez d’eau sur le printemps et ont pu profiter de la chaleur pour fleurir :
entre autres tilleul, bourdaine, ronces et bruyère Erica ont été présents pour nos travailleuses acharnées.

Sans être pleines à craquer les hausses sont tout de même bien garnies. Après ce printemps plus que calamiteux cela fait plaisir de voir ces beaux cadres de miel et des ruches bien peuplées.

En revanche tous les apiculteurs n’ont pas dû avoir ce résultat car certains se servent chez les collègues pour remonter leur rucher.
C’est comme ça que l’un de nos ruchers, pourtant situé dans un enclos fermé en zone périurbaine de Bordeaux, a été visité et une ruche a été volée.

Les énergumènes (pour rester poli) ont juste laissé le toit et ont emporté tout le reste !
Après signalement aux autorités et aux propriétaires (la Métropole de Bordeaux) nous devrons nous débrouiller pour la remplacer.

Il va falloir recommencer l’an prochain à 0 pour cette ruche et nous avons déjà commencé à faire des essaims pour compenser les futures pertes hivernales.
Le premier essaim sera pour repeupler une ruche neuve dès le mois de mars prochain.
Pour le moment c’est le seul souci rencontré pour cet été qui commence à s’établir.

Nous continuons les récoltes des différents ruchers avant le coup de chaleur annoncé en fin de semaine.
Derrière nous enchainerons les traitements contre varroa qui parasite et transmet des maladies à nos travailleuses.

Rendez-vous à l’automne pour de prochaines nouvelles.

Bon été et prenez soin de vous tous !
Frédéric,

Voir toutes ses actualités

Le rucher du Medoc

Le rucher du Medoc

Le rucher se trouve dans la partie sud du médoc, prés de la région viticole d’appellation Haut Médoc, à environ 25 kms de Bordeaux.


Les colonies installées sont majoritairement des abeilles locales, dites "noires" ou présentant hybridées dues à certains croisements avec des abeilles de race Buckfast.


La flore mellifère qui entoure les ruches dans cette région boisée se compose d’arbres ou arbustes sauvages (acacia, saules, bourdaine, prunelliers, de ronces, châtaigniers, noisetiers, houx) et domestiques (tilleul, fruitiers, Sumac, cotonéasters, …).

Le miel récolté sera donc un miel polyfloral liquide et de couleur dorée à ambrée selon les floraisons et conditions climatiques.

JT de 12h France3 Aquitaine avec Frédéric

Reportage consacré à Frédéric et au projet Un toit pour les abeilles diffusé le lundi 26 Septembre 2016. Cliquez en dessous pour visualiser l'extrait.

Que se passe-t-il ce mois-ci sur votre rucher ?

Introduction :

Les températures baissent, les feuilles des arbres rougissent et nous ressortons les plaids moelleux pour des soirées cocooning :
pas de doute, le mois d’octobre est là ! Les abeilles font aussi face à ce changement de climat et toute la ruche se réorganise pour débuter la saison froide.
Partons en immersion dans le quotidien de nos butineuses préférées en ce début d’automne !


...




Imprimer la page

Retour