SYNAPSE INGENIERIE

Logo SYNAPSE INGENIERIE
SYNAPSE intervient plus en amont que ne le font traditionnellement les bureaux d'études techniques. En effet, l’ingénierie de SYNAPSE recouvre des domaines étendus et touche ainsi largement à l’architecture : conception bioclimatique, systèmes constructifs et matériaux, énergie, éclairage naturel, confort, pollutions, … Les domaines spécifiques correspondant aux lots techniques (chauffage, électricité, sanitaire...) sont eux-mêmes traités sous un angle de vue différent, davantage « maîtrise des consommations, confort, entretien, intégration,… » que « dimensionnement des installations ». Au travers d’une démarche partenaire avec les Architectes et les Maîtres d'Ouvrages, SYNAPSE propose d’apporter ses compétences techniques, par la qualité des études, l’expérience dans l’acte de construire et le respect des règles de l’Art, et des valeurs d’excellence par sa capacité de dialogue, son soucis de respecter la créativité et les valeurs d’éthique, sa recherche constante de solutions techniques bonifiant les projets.
1 - Intégrer les valeurs du développement durable dans nos activités 2 - Veiller à la santé et au bien-être de nos employés 3 - Impliquer nos partenaires dans la gestion de notre empreinte environnementale 4 - Faire preuve de transparence et améliorer notre pratique du développement durable Grâce à nos actions de conception en faveur de la construction durable, il nous est apparu naturel de poursuivre cet engagement à l'extérieur des bâtiments, les aménagements extérieurs étant de moins en moins négligés, notamment dans les Écoquartiers, par le parrainage de ruche. Et nous aurons le plaisir de pouvoir partager ce parrainage avec nos collaborateurs et nos partenaires.

La ruche en images

  • La ruche SYNAPSE INGENIERIE
  • La ruche SYNAPSE INGENIERIE
  • La ruche SYNAPSE INGENIERIE

L'apiculteur : Nicolas et Francesco DESFORGES

UTPLA apiculteur Nicolas et Francesco DESFORGES

Nicolas et Francesco sont deux amis apiculteurs du Nord de la Seine et Marne.
Ils ont décidé de travailler ensemble en exploitant chacun leurs ruches sur des ruchers partagés et en ayant investi dans du matériel commun pour la miellerie.
Tous les deux pratiquent une apiculture sédentaire et respectueuse de l’abeille.
Ils sont sensibilisés aux problèmes de la biodiversité.
Leur cheptel est de 70 ruches environ.
Ils travaillent avec des ruches Dadant 10 cadres.

Ils consacrent principalement leur activité à la production de miels.
Ils font également de l'élevage de reines pour créer des essaims destinés pour la cheptel et à la vente.  

Quelques nouvelles de nos avettes

Chers parrains,

En ce début de mois de février, nous vous donnons quelques nouvelles de nos avettes.
La saison n’a pas encore démarré que nous sommes déjà contrariés.
Les rafales de vent de ces derniers jours ont fait des dégâts : des ruchettes renversées, des toits envolés sur plusieurs ruches.
Nous sommes intervenus au plus tôt ce qui a permis de limiter les pertes. Nous ferons un bilan lorsque la météo et les températures permettront d’ouvrir les ruches.

Comme un problème n’arrive jamais seul, nous avons eu des ruches de volées.
Il s’agissait de colonies issues de souches de valeurs. Autant dire que la perte est immense.

Cette année, nous n’avons pas eu d’hiver. Hormis quelques gelées blanches, il n’a pas fait très froid. La végétation a démarré.
Les reines ont repris leurs pontes il y a 2-3 semaines déjà. Les abeilles rentrent du pollen (noisetiers) au cours des journées douces en température.
Les ruches sont lourdes, signe de présence de réserve en quantité. Il faudra accroitre la surveillance dans les semaines qui viennent, la consommation va augmenter avec la reprise d’activité des abeilles et l’absence de fleuraison de plantes mellifères.

La nouvelle saison se prépare doucement avec la pose de feuilles de cire sur des cadres en vue du remplacement des anciens cadres dans les ruches.
Nous attendons les premières journées de mars avec des températures autour de 15°C pour ouvrir les ruches et faire un premier bilan et définir la stratégie à mettre en place cette année.
Nous reviendrons vers vous lorsque la saison sera plus avancée pour vous donner des nouvelles des colonies que vous soutenez.

A très bientôt,
Francesco et Nicolas

Voir toutes ses actualités


Le rucher de la Violette

Le rucher de la Violette

Le rucher de la Violette est installé dans une zone de bois et de culture.

Les abeilles trouvent à proximité une nourriture saine et variée : aubépine, prunellier, acacia, tilleul, châtaignier, luzerne...

Que se passe-t-il ce mois-ci sur votre rucher ?

Que se passe-t-il dans la ruche en mars ?

Introduction
« Si de toute l'année le pire des mois est février, méfie-toi aussi de mars et de ses giboulées »
Ce proverbe français de 1816 est toujours d’actualité en 2020, où le mois de février a été particulièrement rigoureux : les écarts de températures et les vents violents ont provoqué de nombreux dégâts parto...




Imprimer la page

Retour