EVENT3

Logo EVENT3

Spécialisé dans la conception de stands d'exposition en national et international, d'espaces de communication et d'aménagements intérieurs, EVENT3 vous propose de créer et de réaliser votre projet, image forte de votre société ! Ce que nous réalisons est fait avec "l'amour du travail bien fait" à l'image de nos abeilles ! Nous savons aussi prendre le temps de l'écoute . . . !


Voir leur site internet

Grâce au recyclage des matières comme le papier, le carton ou le plastique, les ressources de la planète, pour les générations futures, sont mieux préservées ! Nous avons souhaité participer à ces actions,en matière de protection de l'environnement,à travers le parrainage des ruches. Prenons soin d'elles ! Elles prennent soin de la nourriture de l'humanité ! L'abeille est donc devenue naturellement notre douce mascotte !

Les ruches en images

  • La ruche EVENT3
  • La ruche EVENT3
  • La ruche EVENT3
  • La ruche EVENT3
  • La ruche EVENT3
  • La ruche EVENT3
  • La ruche EVENT3
  • La ruche EVENT3
  • La ruche EVENT3
  • La ruche EVENT3
  • La ruche EVENT3
  • La ruche EVENT3
  • La ruche EVENT3
  • La ruche EVENT3
  • La ruche EVENT3

L'apiculteur : Thierry SALAVIN

UTPLA apiculteur Thierry SALAVIN

Thierry est un apiculteur bio professionnel situé en Isère.
Il a été certifié agriculture biologique (AB) par Ecocert et Nature et Progrès (label biologique qui est basé non seulement sur des critères techniques mais également sur des aspects environnementaux, sociaux et économiques ou encore éthiques).

Il a découvert et démarré l'apiculture en 2010 en récupérant des essaims vagabonds.
Sans lien familial avec l'apiculture, il a acquis son expérience en se formant et en travaillant chez des apiculteurs en Australie.

Il a un cheptel actuel de plus de 200 ruches.
Thierry utilise des ruches Warré qui privilégient une apiculture douce et respectueuse des abeilles.

La majorité de ses ruchers sont situés sur les massifs alpins vierges de cultures aux alentours de Grenoble (Chartreuse, Vercors, Belledonne, Ecrins).
Thierry pratique la transhumance locale dans un petit rayon (40km) pendant la saison pour des miels de crus (châtaignier, acacia, haute montagne).

Nouvelles du printemps 2021

Bonjour à tous !

Et voilà, la campagne d'expedition des pots pour ce printemps est terminée de mon côté ! Ouf, c'était intense.
Si ce n'est pas déjà fait, vous devriez recevoir vos pots très prochainement!

On m'a récemment posé une question concernant l'aspect du miel, dont je voulais vous faire partager la réponse: des fois le miel est liquide, des fois il est cristalisé..

Généralement c'est plutôt le cas pour l'envoi de printemps.
A l'automne, la recolte vient d'être faite et quasi tous les pots sont liquides.
Au printemps le miel a passé l'hiver et a cristallisé, selon la date et la saison, il s'agit donc du miel de la saison d'avant.

L'année dernière, le miel était assez chargé en tilleul ce qui lui donne un parfum un peu mentholé et une cristallisation assez dure.
Il n'y a pas eu beaucoup de miel au printemps l'année dernière à cause de la pluie qui est tombée à la mi mai/mi juin.
Cette année, c'est sur qu'il y en aura pas du tout. C'est une saison catastrophique pour la production, bien qu'elle ne soit pas finie.
Il y aura peut-être de bonnes surprises sur la lavande ou le sapin.
Pour les ruches en chartreuse, elles sont complètement passées à côté du printemps et de l'acacia. Pluie, froid et gêle par intermittence... jusqu'à il y a à peine une semaine !

Les colonies ne sont pas trop développées, malgré le fait que je fasse mon maximum pour les maintenir en vie.

Le tilleul va commencer à arriver à présent avec des journées chaudes. J'espère que ça va permettre à l'activité de battre son plein.
Les chatons de chataigniers sont très en avance aussi, comme s'ils allaient fleurir en même temps que le tilleul, alors que normalement la floraison se chevauche après celle du tilleul.

Météo curieuse...
J'avais un moment de blues avec cette saison, ce rapport à l'environnement mouvant, qui me demande une adaptation constante, fatiguante à la longue, mais je reprends goût d'aller aux ruches et de les accompagner au mieux !
La saison est vraiment compliquée. J'ai quand même pu faire des essaims au printemps et les fécondations se sont bien passées malgré mes doutes quant à la météo et la capacités aux reines vierges à trouver un joli créneau pour voler et se faire féconder.

L'été arrive bientôt et dejà au mois d'aout je preparerai les ruches pour l'hiver.. ça passe vraiment vite.
La bonne nouvelle c'est qu'on va peut-être se voir en septembre / octobre pendant des matinées portes ouvertes.
Je suis en train d'organiser les dates et voir si tout cela est possible, surveillez vos boites pour vous inscrire, les places seront limitées.
Sinon, la vie a la ferme suit son chemin... l'autonomie paysanne représente beaucoup d'investissement personnel mais je me rejouis chaque jour!
En attendant je vous souhaite de bien profiter des beaux jours, des sourires sans masques quand ces moments sont adaptés et possibles, et de passer un bel été, joyeux et ensoleillé!

Thierry

Voir toutes ses actualités

Le rucher de la Chartreuse

Le rucher de la Chartreuse
Les ruches sont situées dans le parc naturel régional de la Chartreuse, à 800m d'altitude qui offre une diversité de milieux naturels.

Le parc est ainsi constitué de forêts qui varient du chêne à des hêtraies-sapinières jusqu'aux épicéas à 1500 m d'altitude mais aussi d'étendue de pelouse et prairies.
Les eaux de source provenant des torrents et zones humides environnant le rucher sont d'excellente qualité.

Le miel récolté par la miellerie du Peuple Zélé est selon les floraisons de forêt à dominante de tilleul et pointe de châtaignier et de fleurs de chartreuse qui sont issues des sous-bois comme les ronces et framboisiers avec un arôme floral, frais, naturellement crémeux.

Thierry pratique un élevage et une sélection massale de ces abeilles afin de tirer le meilleur parti de chaque abeille (productivité, caractère...).
Il a ainsi commencé son cheptel avec des abeilles locales ou dites "noires" issus d'essaims cueillis dans la Vallée et qui ont permis la création d'autres colonies d'abeilles avec des croisements naturels contrôlés. Aujourd'hui il a des colonies avec un brassage d'origines qui sont adaptées localement.

L'apiculteur : Pascale LEROY-AILLERIE

UTPLA apiculteur Pascale LEROY-AILLERIE

Je suis issue d’une famille d’apiculteurs depuis 3 générations et Apicultrice professionnelle depuis 2013,
Ma ferme apicole, située sur le site exceptionnel du Marais Poitevin évolue, sur cette année 2021, vers une production plus axée "soins".
Désormais, mes ruches produiront surtout gelée royale et pollen, et toujours évidemment, un peu de miel et de propolis !
Ma ferme a reçu la certification agriculture biologique début 2015 pour la conduite des ruches, le lieu où elles sont installées, les produits de la ruche et les produits tranformés :
nougats et pains d'épices.
Ma devise : le respect des abeilles et le respect des produits issus de la ruche, tant de travail de ces insectes pour ces incroyables cadeaux si précieux.

A partir de cet automne, mes parrains ne recevront plus de miel maiis des produits de la ruche

Chers marraines et parrains,
Je vous l’expliquais en février dernier, l’activité à ma miellerie évolue donc cette année.
Un grand merci aux marraines et parrains qui poursuivent leur soutien.
C’est important de se sentir soutenue, lors d’un virage aussi pointu que celui-ci.
Les ruches à miel ne sont plus là ! Restent les ruches à gelée royale...
Je devrai donc essayer de compenser le CA que je réalisais avec la vente de mon miel.
Mes abeilles ont fort bien passé l’hiver. Cette année, j’ai eu très peu de mortalités à déplorer.
Et c’est un grand soulagement, d’entrer dans le rucher au printemps,
sentir l’enfumoir et voir les abeilles sortir timidement une à une des ruches en venant chercher le soleil léger.
J’ai pu démarrer la production de gelée royale assez tôt, dès le 20 avril.
Au départ, avec de toutes petites récoltes, puis elles sont montées en puissance et elles ont multiplié par 10 la quantité produite par semaine.
Le pollen entre aussi à flots... les ruches n’ont pas toutes des trappes à pollen, seules les plus fortes d’entre elles partagent avec nous ! Et elles sont généreuses !

A compter de la prochaine campagne d’envoi des pots de la fin d’année 2021,
et comme je vous le disais dans ma dernière lettre, je vous proposerai au lieu du miel habituel des produits de la ruche.

POUR LES PARTICULIERS :
Une équivalence pour correspondre aux 6 pots de miel de 250g :
pour se protéger des tracas de l’hiver, un pot de 10g de gelée royale et un sachet de 200g de pollen.

Une équivalence pour correspondre aux 18 pots de miel de 250g :
une véritable cure de remise en forme et de protection contre les frimas de l’hiver,
c’est à dire 3 pots de 10g de gelée royale avec 3 sachets de 200g de pollen.

POUR LES ENTREPRISES :
Une équivalence pour correspondre aux 50 pots de miel de 125g :
50 pots de 125 de bonbons au miel et à la propolis, bonbons réalisés avec les miels et propolis de mes abeilles.

Ma gelée royale est emballée dans une boîte isotherme en liège. Ce procédé protège efficacement le produit des variations de température le temps du transport.
A réception, il est important, de placer le pot le plus rapidement possible au réfrigérateur.
Le pollen ne craint pas d’être décongelé et recongelé, néanmoins, à réception,
il est à placer au congélateur et doit être sorti au fur et à mesure de la cure.
Pour les colis contenant pollen ou gelée royale, l’envoi se fera uniquement les lundis et mardis afin d’éviter les week-ends,
qui rallongent inutilement le temps de livraison.

Pour les marraines et parrains qui préfèrent continuer à recevoir du miel, je vous propose de parrainer Anne Laure FORGERIT,
Le Rucher Au Près des abeilles, qui démarre en apiculture bio en Nord Vendée dans le Marais Breton, je lui accorde toute ma confiance.

Vous pouvez découvrir son portrait ici

Encore merci pour tout votre soutien et votre gentillesse
Pascale

Voir toutes ses actualités

Le Rucher du Marais Poitevin

Le Rucher du Marais Poitevin

Les ruches de Pascale se trouvent en plein cœur du Marais Poitevin sur une zone classée Natura 2000.
D'une grande diversité écologique, ce territoire est constitué de pairies, de zones boisées et de marais façonnés par l'homme au cours du temps.
Le Marais poitevin constitue un havre pour de nombreuses espèces animales ou végétales telles que la loutre d'Europe, le vanneau huppé, l'iris jaune ou la reine des près.
Selon les saisons les abeilles de Pascale visitent les pissenlits, guimauves, lierres, saules, ronces, aubépines, sureaux...

Que se passe-t-il ce mois-ci sur votre rucher ?

Introduction
Début juillet, les journées sont longues et les floraisons encore nombreuses. Les abeilles sont donc encore très actives.
Elles travaillent jusqu’à 15 heures par jour pour rapporter du pollen et du nectar à la ruche !
A la fin du mois, nous observons un ralentissement de leur activité qui annonce la fin de la saison.



Que se passe-t-il dans la ruche en juillet ?
Les premiers jours de juillet se poursuivent sur le même...




Imprimer la page

Retour