EVENT3

Logo EVENT3

Spécialisé dans la conception de stands d'exposition en national et international, d'espaces de communication et d'aménagements intérieurs, EVENT3 vous propose de créer et de réaliser votre projet, image forte de votre société ! Ce que nous réalisons est fait avec "l'amour du travail bien fait" à l'image de nos abeilles ! Nous savons aussi prendre le temps de l'écoute . . . !


Voir leur site internet

Grâce au recyclage des matières comme le papier, le carton ou le plastique, les ressources de la planète, pour les générations futures, sont mieux préservées ! Nous avons souhaité participer à ces actions,en matière de protection de l'environnement,à travers le parrainage des ruches. Prenons soin d'elles ! Elles prennent soin de la nourriture de l'humanité ! L'abeille est donc devenue naturellement notre douce mascotte !

Les ruches en images

  • La ruche EVENT3
  • La ruche EVENT3
  • La ruche EVENT3
  • La ruche EVENT3
  • La ruche EVENT3
  • La ruche EVENT3
  • La ruche EVENT3
  • La ruche EVENT3
  • La ruche EVENT3
  • La ruche EVENT3
  • La ruche EVENT3
  • La ruche EVENT3
  • La ruche EVENT3
  • La ruche EVENT3
  • La ruche EVENT3
  • La ruche EVENT3
  • La ruche EVENT3
  • La ruche EVENT3
  • La ruche EVENT3
  • La ruche EVENT3
  • La ruche EVENT3
  • La ruche EVENT3
  • La ruche EVENT3
  • La ruche EVENT3
  • La ruche EVENT3
  • La ruche EVENT3
  • La ruche EVENT3
  • La ruche EVENT3
  • La ruche EVENT3

L'apiculteur : Thierry SALAVIN

UTPLA apiculteur Thierry SALAVIN

Thierry est un apiculteur bio professionnel situé en Isère.
Il a été certifié agriculture biologique (AB) par Ecocert et Nature et Progrès (label biologique qui est basé non seulement sur des critères techniques mais également sur des aspects environnementaux, sociaux et économiques ou encore éthiques).

Il a découvert et démarré l'apiculture en 2010 en récupérant des essaims vagabonds.
Sans lien familial avec l'apiculture, il a acquis son expérience en se formant et en travaillant chez des apiculteurs en Australie.

Il a un cheptel actuel de plus de 200 ruches.
Thierry utilise des ruches Warré qui privilégient une apiculture douce et respectueuse des abeilles.

La majorité de ses ruchers sont situés sur les massifs alpins vierges de cultures aux alentours de Grenoble (Chartreuse, Vercors, Belledonne, Ecrins).
Thierry pratique la transhumance locale dans un petit rayon (40km) pendant la saison pour des miels de crus (châtaignier, acacia, haute montagne).

La saison bat son plein

Chers parrains,
Je vous donnes quelques nouvelles rapides, entre deux visites au rucher.
Je voulais aussi profiter de ce moment pour vous remercier une nouvelle fois pour tous vos messages de soutien, après les quelques difficultés que j’ai eu à surmonter sur la saison. Ça m’a fait chaud au cœur et ça y est, grâce à vous, j’ai repris du poil de la bête !

En ce moment la météo est au rendez-vous, en fin ! on l’attendait le soleil.
Et juste à temps car il reste encore quelques belles miellées à venir : Tilleul, Châtaignier, Ronce, et Lavande dans quelques semaines…
La miellée d’acacia a été catastrophique cette année, partout en France (j’ai eu des remontées de quelques collègues apiculteurs). Et la miellée de fleurs plutôt médiocres.
Alors on attend ces nouvelles miellées avec impatience. Si la météo est clémente, les abeilles devraient pouvoir faire le plein.

De mon côté, les miellées n’étant pas au rendez-vous j’en ai profité pour faire des essaims. J’ai remonté le cheptel à 120 ruches. Je pense que juste après la miellée de lavande, courant aout, je ferai quelques essaims supplémentaires pour atteindre 150 ruches environ.
Voilà tout est dit.

L’été arrivant à grands pas, je vous souhaite à toutes et tous un très bel été ! profitez des vôtres.
Encore merci pour votre gentillesse et à très vite,
Thierry

Voir toutes ses actualités

Le rucher de la Chartreuse

Le rucher de la Chartreuse
Les ruches sont situées dans le parc naturel régional de la Chartreuse, à 800m d'altitude qui offre une diversité de milieux naturels.

Le parc est ainsi constitué de forêts qui varient du chêne à des hêtraies-sapinières jusqu'aux épicéas à 1500 m d'altitude mais aussi d'étendue de pelouse et prairies.
Les eaux de source provenant des torrents et zones humides environnant le rucher sont d'excellente qualité.

Le miel récolté par la miellerie du Peuple Zélé est selon les floraisons de forêt à dominante de tilleul et pointe de châtaignier et de fleurs de chartreuse qui sont issues des sous-bois comme les ronces et framboisiers avec un arôme floral, frais, naturellement crémeux.

Thierry pratique un élevage et une sélection massale de ces abeilles afin de tirer le meilleur parti de chaque abeille (productivité, caractère...).
Il a ainsi commencé son cheptel avec des abeilles locales ou dites "noires" issus d'essaims cueillis dans la Vallée et qui ont permis la création d'autres colonies d'abeilles avec des croisements naturels contrôlés. Aujourd'hui il a des colonies avec un brassage d'origines qui sont adaptées localement.

L'apiculteur : Pascale LEROY-AILLERIE

UTPLA apiculteur Pascale LEROY-AILLERIE

Pascale est issue d’une famille d’apiculteurs depuis 3 générations.
Elle s’occupe aujourd’hui de 200 ruches qui se trouvent pour la plupart autour de la ferme apicole, sur le site exceptionnel du Marais Poitevin.
Elle a reçu la certification agriculture biologique début 2015 pour la conduite de ses ruches et le lieu ou elles sont installées.
Elle propose aussi une spécialité traditionnelle à base de miel et de fruits qu’elle nomme « confimiel » et qui lui a permis de remporter le Concours des produits de Vendée.

La patience a porté se fruits

Chères marraines et parrains de nos abeilles,

Je vous livre quelques mots sur la saison qui s’achève tout juste…
La récolte est terminée, elle a été bonne, une tonne cinq avec une centaine de ruches en production, je suis très satisfaite.

Satisfaite, car j’ai pu récolter malgré des conditions météorologiques compliquées pour nos avettes !
Elles ont été fortes et patientes.

Satisfaite également car les colonies se portent bien et c’est important.
Reste à préparer l’hivernage et faire les traitements varroa.
D’ici une bonne semaine ce sera fait et je pourrai commencer la mise en pot.

Autre info, cette année je participe au protocole de la FNOSAD pour le comptage des varroas.
Je suis d’ailleurs à la recherche de bénévoles sensibles aux abeilles pour m’aider.
C’est assez contraignant puisqu’il faut pendant deux mois tous les deux jours aller compter les varroas tombés au fond des cinq ruches en test.
L’idée est de mesurer l’efficacité du produit de traitement.
Je fais ça sur le rucher de Champagné-les-Marais.

Voilà, tout est dit…
Le travail cette année a été particulièrement contraignant et rude mais il a payé.

Je tenais enfin à vous remercier encore pour tous les messages pleins de gentillesses que vous m’avez adressé et qui m’ont permis de me sentir soutenu dans les moments les plus difficiles.
Ca fait chaud au cœur !
Encore un grand merci à vous, et un peu en avance, je vous souhaite une belle rentrée.

Pascale

Voir toutes ses actualités

Le Rucher du Marais Poitevin

Le Rucher du Marais Poitevin

Les ruches de Pascale se trouvent en plein cœur du Marais Poitevin sur une zone classée Natura 2000.
D'une grande diversité écologique, ce territoire est constitué de pairies, de zones boisées et de marais façonnés par l'homme au cours du temps.

Le Marais poitevin constitue un havre pour de nombreuses espèces animales ou végétales telles que la loutre d'Europe, le vanneau huppé, l'iris jaune ou la reine des près.

Selon les saisons les abeilles de Pascale visitent les pissenlits, guimauves, lierres, saules, ronces, aubépines, sureaux...

Que se passe-t-il ce mois-ci sur votre rucher ?

C’EST LA RENTREE !
Retour sur les derniers rebondissements autour de la loi Biodiversité

Depuis qu’il a rédigé un arrêté anti-pesticides sur sa commune, en mai dernier, le maire breton de Langouët fait figure de « porte-parole » des « défenseurs de l’environnement ».
Daniel CUEFF, c’est son nom, a pourtant vu son arrêté suspendu le 27/08 dernier, pour motif « qu’il n’...




Imprimer la page

Retour