AC Hotel Ambassadeur Antibes - Juan Les Pins

Logo AC Hotel Ambassadeur Antibes - Juan Les Pins

Situé au coeur de Juan-les-Pins, près de la célèbre pinède Gould réputée pour ses concerts de jazz en été, et à seulement 200 mètres des superbes plages de sable fin, l'AC Hotel Ambassadeur Antibes Juan Les Pins se niche dans un cadre idyllique où règnent la végétation, les palmiers et le bleu azur. Son architecture avant-gardiste et son environnement verdoyant font de cet hôtel une adresse bien connue sur la Côte d'Azur. Avec son atrium central, sa verrière centrale laissant pénétrer la lumière, et ses palmiers qui bordent la piscine extérieure bleue lagon, tout est là pour que vous vous sentiez bien et détendu !

L'AC Hotel Ambassadeur Antibes-Juan Les Pins offre 221 chambres et suites lumineuses dans des tons boisés très tendance alliant le jeu des lignes simples et la force des matériaux naturels. La parfaite symétrie de la décoration en fait un écrin conçu à la fois pour le repos du corps et de l'esprit. Lignes sobres et design épuré pour une atmosphère contemporaine propice à la détente.

L'hôtel bénéficie d'une grande piscine extérieure bordée de palmiers, d'un fitness et d'un sauna ainsi que d'une piscine intérieure. Pour dîner, l'AC Hôtel Ambassadeur Antibes-Juan Les Pins vous propose le restaurant Le Fushi ouvert toute l'année, le Grill les Palmiers (ouvert en saison) pour vos déjeuners d'été au bord de la piscine extérieure, d'un espace bar Le BLU Lounge, ainsi que le restaurant de notre plage privée Les Ambassadeurs.

L'AC Hotel Ambassadeur Antibes-Juan Les Pins est également une adresse idéale pour vos réunions et événements, avec 950 m² d'espace séminaire et 19 salles modulables qui peuvent accueillir jusqu'à 200 personnes en style théâtre. L'hôtel offre un accès direct au nouveau Palais des Congrès proposant de nombreux commerces et espaces de réunion.


Voir leur site internet



GROUPE : AC HOTELS

Impliqué dans la préservation de l'environnement, l'AC Hôtel Ambassadeur a mis en place des mesures permettant de réduire l'impact de son activité.

Pour réduire sa consommation énergétique, l'hôtel a mis en place des réducteurs de pression d'eau et des ampoules économiques. Les éclairages des chambres ne s'allument que lorsque la carte magnétique est placée dans son boitier à l'intérieur. De plus, le linge de lit est maintenant changé tous les 3 jours, et le linge de la salle de bain à la demande du client.

Pour lutter contre la pollution, les verres en plastique ont été remplacés par ceux en verre dans tout l'hôtel, y compris dans les locaux réservés au personnel. Le service restauration privilégie les produits locaux notamment pour les vins. Nous avons également mis en place un système de recyclage des piles et cartouches d'encre usagées, et disposons d'une broyeuse à cartons avec des containers.

Les bouchons en liège sont aussi récupérés pour notre participation à la lutte contre le cancer ave la ligue du cancer.

De nouvelles actions sont en cours, comme l'installation d'un container pour les huiles de cuisson qui seront ré exploitées.

La ruche en images

  • La ruche AC Hotel Ambassadeur Antibes - Juan Les Pins
  • La ruche AC Hotel Ambassadeur Antibes - Juan Les Pins
  • La ruche AC Hotel Ambassadeur Antibes - Juan Les Pins
  • La ruche AC Hotel Ambassadeur Antibes - Juan Les Pins
  • La ruche AC Hotel Ambassadeur Antibes - Juan Les Pins
  • La ruche AC Hotel Ambassadeur Antibes - Juan Les Pins
  • La ruche AC Hotel Ambassadeur Antibes - Juan Les Pins
  • La ruche AC Hotel Ambassadeur Antibes - Juan Les Pins
  • La ruche AC Hotel Ambassadeur Antibes - Juan Les Pins
  • La ruche AC Hotel Ambassadeur Antibes - Juan Les Pins
  • La ruche AC Hotel Ambassadeur Antibes - Juan Les Pins
  • La ruche AC Hotel Ambassadeur Antibes - Juan Les Pins
  • La ruche AC Hotel Ambassadeur Antibes - Juan Les Pins
  • La ruche AC Hotel Ambassadeur Antibes - Juan Les Pins
  • La ruche AC Hotel Ambassadeur Antibes - Juan Les Pins
  • La ruche AC Hotel Ambassadeur Antibes - Juan Les Pins
  • La ruche AC Hotel Ambassadeur Antibes - Juan Les Pins

L'apiculteur : Yvon T.

UTPLA apiculteur Yvon T.

Je m'appelle Yvon TORCAT.

Je suis apiculteur depuis une trentaine d'années.

J'ai appris l'apiculture très jeune en aidant un apiculteur retraité dans mon village de VAL DE CHALVAGNE dans les Alpes de Haute Provence.

Il m'a transmis sa passion des abeilles et le respect de la nature.

Je suis fasciné depuis trente ans par l'intelligence des abeilles et leur pouvoir de transformer le nectar des fleurs en miel.

Je vis au rythme des abeilles et de la floraison des fleurs mellifères.

Je travaille sur des ruches langroth avec l'abeille locale: l'abeille noire.

Je possède quatre vingt ruches: j'aimerai bien augmenter mon cheptel mais chaque année j'ai de nombreuses pertes dues à l'hiver et aux frelons asiatiques.

Aujourd'hui, je transmets mes connaissances en apiculture à un jeune homme motivé.

Je propose uniquement un miel de lavande.

C'est le printemps, avant l'heure

Chers parrains,

Voici quelques nouvelles de nos abeilles depuis l’automne dernier…

Les abeilles ont subi l’attaque de nombreux frelons asiatiques depuis août dernier.
Certains essaims sont morts durant cette période.
Les sentinelles sur la planche d’envol n’ont pas pu empêcher l’entrée de frelons à l’intérieur de la ruche.
Malheureusement pour l’instant, il n y a toujours pas de traitement efficace sur le marché pour venir à bout des frelons asiatiques.

En plus comme chaque hiver d’autres colonies meurent durant cette période mais le moral remonte avec les journées qui s’allongent et la végétation qui redémarre lentement.

Depuis une quinzaine de jours une vague de chaleur s’est installée dans ma  région, ce qui incite les abeilles à sortir. Ce qui est anormal en février. Les abeilles sont déboussolées. Elles sortent et trouvent très peu de pollen et de nectar...
Elles consomment donc du miel dans la ruche.
Il faudra rester vigilant au retour éventuel du froid et surveiller les réserves de miel dans les ruches.

Je vous dis à très bientôt avec d’autres nouvelles de nos protégées.
Encore merci pour votre gentillesse et pour vos messages d’encouragement

Yvon

Voir toutes ses actualités


Le rucher de Val de Chalvagne

Le rucher de Val de Chalvagne

Les ruches passent la majeure partie de l'année dans la vallée, à 800 m d'altitude, dans l'arrière pays niçois.

Il s'agit d'un territoire ayant su préserver son environnement de tous pesticides et insecticides.
Les abeilles trouvent à proximité une nourriture saine et variée : thym, tilleul, sarriette, fleurs des champs et des sous bois…

Les ruches sont transhumées sur le plateau de Valensole au mois de juillet et d'août pour une seule récolte de miel de lavande .

Yvon laisse le corps de ses ruches remplies de miel pour qu'elles passent l'hiver sans avoir à les nourrir avec du sirop.
Il  privilégie ainsi le bien-être de ses abeilles au détriment du rendement de miel.

Le miel de lavande représente le fleuron des miels produits en France .
Il est très parfumé, long en bouche et offre des atouts à la dégustation qui en font sa réputation.
Il sait se faire apprécier de tous grâce a son parfum typé, blond à l'arôme délicat et légèrement fruité.
Le miel de lavande a des vertus médicinales comme être un antiseptique général, un véritable calmant de la toux, un anti-inflammatoire pour les voies respiratoires et anti rhumatismal.

Que se passe-t-il ce mois-ci sur votre rucher ?

Que se passe-t-il dans la ruche ?

Certains d’entre vous ont reçu des nouvelles de leur apiculteur expliquant que la saison, cette année, aura redémarré particulièrement tôt.
Généralement à cette période, les abeilles commencent à peine à se désolidariser de la grappe hivernale, reprenant doucement leur place naturelle au sein la ruche. La reine recommence tranquillement à pondre. Quelques &...




Imprimer la page

Retour