FRANCOIS PELLETIER - L'ECURIE DE L'EMPEREUR

Logo FRANCOIS PELLETIER - L

Les ruches en images

  • La ruche FRANCOIS PELLETIER - L
  • La ruche FRANCOIS PELLETIER - L
  • La ruche FRANCOIS PELLETIER - L
  • La ruche FRANCOIS PELLETIER - L
  • La ruche FRANCOIS PELLETIER - L
  • La ruche FRANCOIS PELLETIER - L
  • La ruche FRANCOIS PELLETIER - L
  • La ruche FRANCOIS PELLETIER - L
  • La ruche FRANCOIS PELLETIER - L
  • La ruche FRANCOIS PELLETIER - L
  • La ruche FRANCOIS PELLETIER - L
  • La ruche FRANCOIS PELLETIER - L

JT de 12h France3 Aquitaine avec Frédéric

Reportage consacré à Frédéric et au projet Un toit pour les abeilles diffusé le lundi 26 Septembre 2016. Cliquez en dessous pour visualiser l'extrait.

L'apiculteur : Evelyne et Frédéric W.

UTPLA apiculteur Evelyne et Frédéric W.

Evelyne et Frédéric sont apiculteurs depuis 5 ans dans le Médoc girondin.
Touchés par les problèmes que rencontre la biodiversité, Evelyne et Frédéric ont décidé de s'engager dans l'apiculture.

Ils ont aujourd’hui 46 ruches, réparties sur trois ruchers, qu’ils conduisent en respectant au mieux le rythme des abeilles.

Après avoir développé leurs propres ruchers ils ont décidé de s’investir dans le rucher école du Syndicat des Apiculteurs de Gironde et d’Aquitaine (SAGA) dont ils sont membres depuis 2005.
Frédéric est aujourd’hui président du SAGA et participe avec Evelyne à la fourniture d’essaims et de reines aux stagiaires du rucher école.

L'hiver nous quitte...

Bonjour chers parrains,

Voici quelques petites nouvelles des ruches et de leur petit peuple pour la Gironde.
L’hiver est encore à mi-chemin, pourtant le temps est loin d’être rigoureux.
Les températures sont douces, les gelées sont rares, et la pluie (bienvenue pour les végétaux) tombe assez régulièrement et en bonne quantité.
Dans ces conditions les reines ont pour la plupart recommencé à pondre dès la semaine dernière.
La moindre journée de soleil est mise à profit pour chercher et ramener du pollen pour les larves qui commencent à naitre.
Les premiers joncs, les fleurs des jardins, les noisetiers, et quelques chèvrefeuilles arbustifs permettent ce petit approvisionnement qui relance les essaims en attendant la manne des saules et des prunelliers dont les bourgeons commencent déjà à se fendre pour s’ouvrir.
Nous sommes en train de nettoyer les hausses : décoller les cadres propolisés par les abeilles pour pouvoir les manipuler facilement dès que les abeilles seront de nouveau dedans.
Nous nous occupons aussi de régulariser les bâtisses qui recevront le miel, récupérer la propolis, nettoyer les ruches qui sont malheureusement silencieuses.
Car c’est aussi le moment de faire un premier bilan des ruches qui n’ont pas passé l’hiver.
Comme attendu du fait des frelons et de la sècheresse de fin d’été, l’année n’est pas très bonne. Nous sommes à un peu plus d’une dizaine de ruches perdues ou très faibles.
Nous travaillons à leur remplacement en stimulant les ruches les plus fortes pour pouvoir faire des essaims dès le début de la saison mais 2019 sera plus difficile à démarrer que 2018.
Les plantations vont aussi bon train : Noisetier, Kiwaïs, Tilleul cordata, Tilleul de hollande, Châtaigner, Prunier, Ail à fleurs et Mélilots sont venus compléter et renforcer la flore mellifère autour des ruchers.
A certains endroits les bourgeons grossissent déjà, ou les pousses, vert tendre, commencent à montrer le bout de leur nez.
Les jours rallongent et les abeilles sortent des ruches, les reines commencent à pondre et la route vers le printemps commencent à se dérouler devant nous.
L’année bascule vers la lumière !

A bientôt pour de nouvelles photos et informations sur nos petits points de lumière.

Frédéric et Evelyne

Voir toutes ses actualités


Le rucher du Medoc

Le rucher du Medoc

Le rucher se trouve dans la partie sud du médoc, prés de la région viticole d’appellation Haut Médoc, à environ 25 kms de Bordeaux.


Les colonies installées sont majoritairement des abeilles locales, dites "noires" ou présentant hybridées dues à certains croisements avec des abeilles de race Buckfast.


La flore mellifère qui entoure les ruches dans cette région boisée se compose d’arbres ou arbustes sauvages (acacia, saules, bourdaine, prunelliers, de ronces, châtaigniers, noisetiers, houx) et domestiques (tilleul, fruitiers, Sumac, cotonéasters, …).

Le miel récolté sera donc un miel polyfloral liquide et de couleur dorée à ambrée selon les floraisons et conditions climatiques.

Que se passe-t-il ce mois-ci sur votre rucher ?

L’incroyable recul du Gouvernement…
On parle souvent de « danse des abeilles » pour évoquer le système de communication des abeilles entre elles… Et bien le gouvernement lui aussi danse, mais d’une danse bien triste, avec le recul sur les décisions annoncées en novembre 2017 par Macron. Ce dernier a annoncé qu’une sortie totale du glyphosate en 2021 est impossible.





"Je sais qu'il y en a qui voudraient qu'...




Imprimer la page

Retour