BRIENNE JARDIN

Logo BRIENNE JARDIN
Plus de 65 ans d’expérience dans la création, l'entretien ainsi que l’élagage et la gestion écologique des espaces verts. Dirigée par M. MAUDUIT Denis, l'entreprise se situe à Sannois dans le Val d'Oise (95). Aujourd'hui, l'entreprise a une clientèle variée (du jardin de particulier aux lieux haut de gamme) qu'elle a su fidéliser depuis toutes ces années. Brienne Jardin est constituée d'une équipe de paysagistes hautement qualifiés, qui vous garantit des prestations de qualités. Disponibilité, efficacité, et compétences sont mises au service de la transformation de votre cadre de vie. Elle a su développer un savoir-faire unique par la diversité et la complexité de ses chantiers.
Aujourd'hui l'entretien des espaces verts évolue. Le développement durable fait partie de notre politique quotidienne de l'entretien de vos espaces verts ! - Ainsi nous limitons l'utilisation des outils et matériels trop bruyant et polluant en privilégiant l'électrique. - La réutilisation des feuilles dans les massifs, la mise en place d'une gestion raisonnée des espaces verts... sont des aspects limitant les coût de traitement des déchets et les déplacements. Ceci dans une logique d'économie circulaire où le "déchet" devient une ressource essentielle ! - Nos équipes sont régulièrement formées aux nouvelles techniques de gestion des espaces verts. Nous avons souhaité poursuivre nos actions en matière de protection environnemental, en parrainant les ruches. L'abeille est donc devenue naturellement notre mascotte !

Les ruches en images

  • La ruche BRIENNE JARDIN
  • La ruche BRIENNE JARDIN
  • La ruche BRIENNE JARDIN
  • La ruche BRIENNE JARDIN
  • La ruche BRIENNE JARDIN
  • La ruche BRIENNE JARDIN
  • La ruche BRIENNE JARDIN
  • La ruche BRIENNE JARDIN
  • La ruche BRIENNE JARDIN
  • La ruche BRIENNE JARDIN
  • La ruche BRIENNE JARDIN
  • La ruche BRIENNE JARDIN

L'apiculteur : Nicolas et Francesco DESFORGES

UTPLA apiculteur Nicolas et Francesco DESFORGES

Nicolas et Francesco sont deux amis apiculteurs du Nord de la Seine et Marne.
Ils ont décidé de travailler ensemble en exploitant chacun leurs ruches sur des ruchers partagés et en ayant investi dans du matériel commun pour la miellerie.
Tous les deux pratiquent une apiculture sédentaire et respectueuse de l’abeille.
Ils sont sensibilisés aux problèmes de la biodiversité.
Leur cheptel est de 70 ruches environ.
Ils travaillent avec des ruches Dadant 10 cadres.

Ils consacrent principalement leur activité à la production de miels.
Ils font également de l'élevage de reines pour créer des essaims destinés pour la cheptel et à la vente.  

Point Avril 2021

Chers parrains,

Nous vous donnons quelques nouvelles de vos ruches à mi-avril.

Vous l’avez constaté comme nous, nous n’avons pas le même mois d’avril qu’en 2020. Les T-shirts sont encore au placard.

Nous avons eu 4-5 belles journées fin mars où les températures sont montées à 25°C. On a profité de ces belles journées de mars pour faire la visite de printemps et voir l’état de nos colonies.

Les températures en avril sont retombées autour de 10°C avec des gelées le matin.

Les cerisiers et pommiers ont souffert de ces gelées matinales.

L’activité dans les ruches s’en est ressentie. Les colonies se développent lentement et hormis le pollen, il y a peu de nectar qui rentre.

Les températures remontent gentiment, et arrivé vers le 15 avril, nous avons enfin pu mettre nos premières hausses. Les rentrées de nectar devraient se faire progressivement.

Nous avons profité de la fin de l’hiver pour monter des pièges sélectifs contre le frelon asiatique. Nous aurons malheureusement l’occasion de le tester cette année.

Au niveau du bilan des ruches, pas de perte cet hiver, mais quelques ruches bourdonneuses. Nous avons heureusement de beaux essaims hivernés que nous avions fait l’année dernière pour compenser.

La saison est enfin lancée. Cela va s’enchainer jusqu’en juillet, qui sera notre dernière récolte 2021.

Prenez soin de vous,

Francesco et Nicolas

Voir toutes ses actualités


Le rucher de la Violette

Le rucher de la Violette

Le rucher de la Violette est installé dans une zone de bois et de culture.

Les abeilles trouvent à proximité une nourriture saine et variée : aubépine, prunellier, acacia, tilleul, châtaignier, luzerne...

Que se passe-t-il ce mois-ci sur votre rucher ?

Introduction
Début juillet, les journées sont longues et les floraisons encore nombreuses. Les abeilles sont donc encore très actives.
Elles travaillent jusqu’à 15 heures par jour pour rapporter du pollen et du nectar à la ruche !
A la fin du mois, nous observons un ralentissement de leur activité qui annonce la fin de la saison.



Que se passe-t-il dans la ruche en juillet ?
Les premiers jours de juillet se poursuivent sur le même...




Imprimer la page

Retour