SIGNALS

Logo SIGNALS
Bienvenue chez Signals
 
Experts de la signalisation et de l'équipement de sécurité, forts d'une expérience de plus de 30 ans, nous recherchons avant tout la satisfaction de nos clients.
Solutions pertinentes, produits de qualité, fabrication sur mesure, livraison rapide, nos équipes mettent tout en oeuvre pour répondre à vos demandes.
 
+ de 40 000 produits pour la sécurité au travail :
- signalisation de sécurité
- signalisation routière
- signalisation de chantier
- protection de l'homme au travail
- mobilier urbain
- équipement intérieur, gestion des déchets
- protection des locaux, marquage
- quai et manutention

Signals Fabricant :
Depuis 30 ans, nous fabriquons dans notre atelier à La Rochelle des panneaux et autocollants de sécurité.
- Panneaux standards réalisés dans le respect de la norme NF ISO 7010
- Panneaux sur mesure : matériau, dimensions, textes, logos, coloris, nous réalisons le panneau dont vous avez besoin.
Nous savons également graver des plaques, personnaliser des vêtements, des balises... 
Petites ou grandes séries, nous avons la réponse à votre besoin.

Vous aussi, bénéficiez de nos engagements et de nos services.


Voir leur site internet

Ils se sont engagés pour la sauvegarde des abeilles

Conscients des enjeux environnementaux,
nous agissons chaque jour pour réduire l’impact de notre activité sur l’environnement.

Gestion raisonnée du papier :
- Provenance de nos papiers certifiée par des écolabels : PEFC, FSC.
- Contribution au développement de l’économie du recyclage des papiers avec Ecofolio.
- Imprimeurs certifiés Imprim’vert, utilisant des encres sans solvant.

Réduction de notre empreinte carbone :
- Limitation des impressions et présentation de notre offre sur internet,  limitation des déplacements,
- Recyclage ou valorisation des déchets industriels (Valorisation des chutes de PVC issues de la production de panneaux.)

Nos produits et fournisseurs :
- Référencement privilégiant les fournisseurs locaux et qui s’engagent dans une démarche de développement durable.
- Sélection de produits recyclables et biodégradables.

 Une attention de chaque jour :
- Tri sélectif dans nos bureaux et ateliers pour tous types de déchets.
- Sensibilisation du personnel aux comportements éco-responsables (consommation d'eau et d'électricité).
- Borne de recharge pour véhicules électriques sur notre parking.

Signals parraine 160 000 abeilles !


Les ruches en images

  • La ruche SIGNALS
  • La ruche SIGNALS
  • La ruche SIGNALS
  • La ruche SIGNALS
  • La ruche SIGNALS
  • La ruche SIGNALS
  • La ruche SIGNALS

L'apiculteur : Claude POIROT

UTPLA apiculteur Claude POIROT

Claude est apiculteur en Vendée et Charente-Maritime depuis plus de 40 ans et s'occupe aujourd'hui d'environ 600 ruches.

Il a en outre développé une activité d'élevage de reines et de création d'essaims (nouvelles colonies).

Figure de l'apiculture et très impliqué dans la protection des abeilles, il est notamment président de l'Abeille Vendéenne et engagé dans la lutte contre l'utilisation abusive de pesticides.
Claude est aussi engagé dans une démarche pédagogique avec la Folie de Finfarine, ferme apicole.
Il est notre apiculteur référent sur le projet "Un toit pour les abeilles".

Immersion au rucher de Triaize

mercredi 21/06/2017

Chers parrains,

Pascale et moi-même vous invitons à venir partager un moment de convivialité et de découverte avec nous et vos abeilles le  Dimanche 30 Juillet 2017  dès 15h00 sur notre exploitation de Triaize.
Situés en plein cœur de la Vendée et ses marais, vous pourrez profiter de cette occasion pour découvrir la région, son bord de mer et la Venise verte ;-)

La journée que nous vous proposons est gratuite et ouverte à tous. Elle symbolise le trait d'union entre notre métier d'apiculteur, les abeilles, et les parrais qui nous soutiennent dans notre aventure.

Au programme de l'après midi :

- Accueil du public dès 15h00 et projection d'un diapo sur la vie des abeilles
- Visite de ruches au rucher
- Visite de l'exploitation
- Pause gourmande

La porte ouverte prendra fin vers 18h.

Selon le nombre de participants, des ateliers seront proposés comme la récolte de pollen par exemple...
En espérant que vous serez nombreux à nous rendre visite.

Pour en savoir plus et vous inscrire cliquez sur ce lien : https://www.untoitpourlesabeilles.fr/portes-ouvertes/52-portes-ouvertes-chez-claude-et-pascale.html

A très bientôt !
Claude et Pascale

Voir toutes ses actualités


Le rucher de Périgny

Le rucher de Périgny
Les ruches sont installées sur la zone d'activité de Périgny. On peut à priori penser que les abeilles sont en moins bonne santé en milieu urbain ou industriel qu'à la campagne, mais il n'en est rien. Les colonies sont souvent bien moins fragilisées qu'en campagne ou l'utilisation abusive de pesticides les affaiblit énormément.
Depuis plus de 3 ans nous avons fait des essais d'installation de ruches sur le secteur et jusqu’à présent les abeilles se portent très bien. Les récoltes de l’année passée comportaient beaucoup de tilleul, ce qui ne veut pas forcément dire que se sera le cas pour cette année car les floraisons varient d’année en année.
La Communauté d’Agglomération de La Rochelle ayant entamé une démarche de suppression des pesticides dans l’entretien des espaces verts, les abeilles devraient aimer le lieu.

Que se passe-t-il ce mois-ci sur votre rucher ?

Pré-bilan 2017
Nous sommes en octobre…
Les apiculteurs réalisent les dernières visites des ruchers avant l’hiver.
Bien qu’il faille attendre le réveil des colonies en février prochain pour dresser un bilan complet de cette saison apicole, nous avons déjà quelques remontées des apiculteurs de notre réseau.
Il en découle que 2017 aura été une année contrastée pour la filière. Les conditions météo ont été particulièrement rudes cette année et en décalage avec les besoins des colonies et des floraisons.
Il a fait trop froid en mai, avec des gelées sur certaines régions. La sécheresse de juin, notamment dans le sud de la France, a mis à mal les floraisons. Les pluies qui ont suivies en juillet et août sont venues perturber la fin de saison. Seuls les ruchers situés en montagne auront été préservés cette année. La météo n’aura pas été le seul élément perturbateur. Les incendies dans le sud de la France et en Corse ont noirci également le tableau de cette triste saison…
« On essuie une nouvelle année noire » explique Philippe HUGUEL, apiculteur du Rucher d’Entraigues. « Après 2016, la saison 2017 va nous faire encore beaucoup de mal… Deux années noires coup sur coup c’est dur pour la filière… »
Le réveil des colonies au printemps prochain nous en dira davantage sur le bilan de cette saison. Jusque-là, il faut tenir bon… Vos soutiens, nombreux, et surtout fidèles nous aident à pallier aux difficultés rencontrées sur les ruchers de nos apiculteurs, surtout lors de saison comme celle-ci. MERCI profondément pour cela !

Que se passe-t-il dans la ruche ?

Ca y est, nous sommes bel et bien en automne ! On approche tout doucement des températures de saison. Elles avoisinent les 5 à 10°C le matin et 16 à 20°C l’après-midi.



Bref, il commence à faire froid pour les abeilles qui préfèrent rester au chaud dans les ruches. Elles se sont organisées : Exit les faux bourdons qui n’ont plus de rôle à jouer au sein de la colonie. La Reine aussi a largement ralenti sa ponte. Elle ne tardera pas à la suspendre bientôt, lorsque l’hiver aura démarré. Les abeilles vont rester confinées, en effectif réduit, au sein de la colonie tout l’hiver, puisant sur les réserves engrangées durant l’été.

Zoom sur … L'hivernage

Les abeilles n’hibernent pas durant la période de froid. Elles ne dorment pas à proprement parler. Leur activité se réduit considérablement, mais elles continuent à vivre, au ralenti, confinées au sein de la ruche. C’est l’hivernage. Elles vont ainsi se tenir bien au chaud, serrées les unes contre les autres, en forme de grappe. L’objectif pour elles : conserver une température intérieure de 30-35°C.


Cette température est le résultat de cette grappe que forment entres elles les abeilles et de la ventilation qui s’opère au sein de la ruche, par leurs battements d’ailes. C’est cette même ventilation qui permet de les protéger de l’humidité, leur pire ennemi !

De son côté, l'apiculteur …
L’apiculteur a terminé sa récolte d’été. Il a laissé les abeilles récolter les derniers nectars et pollens disponibles dans la nature, pour accumuler quelques provisions supplémentaires. Les dernières floraisons sont à présent épuisées et le froid de retour. Les abeilles vont à présent rester dans les ruches. Le travail de l’apiculteur est double à cette période.
Aux ruchers, il réalise les dernières visites d’avant l’hiver et s’assure que toutes les ruches sont prêtes à rentrer en hivernage. Elles doivent être suffisamment chargées en réserves, doivent être en bon état et bien isolées pour éviter les agressions extérieures, liées à la météo ou aux attaques de prédateurs.
Il faut aussi les positionner à l’abri du vent. Souvent l’apiculteur place une grosse pierre sur le dessus des ruches pour éviter qu’un vent trop fort ne souffle les toits.
A la miellerie, il termine la mise en pots du miel fraichement récolté qu’il vendra sur les marchés de Noel ou qu’il enverra à ses parrains dans notre cas.


Le Saviez – vous ?
Pour affronter l'hiver, les apiculteurs estiment qu'une ruche « en bonne santé », c'est-à-dire suffisamment chargée en ressources naturelles pour assurer l'hivernage, doit contenir au minimum entre 15 et 20kg de miel. En dessous de ce niveau, la ruche est considérée comme « en péril », elle ne passera pas l'hiver.

Un peu de poésie … La citation du mois !
« Une sentinelle attend toujours l’aurore, et l’aurore toujours la sentinelle » Cesbron






Imprimer la page

Retour