Tbes

Logo Tbes

PME du BTP spécialisée dans l'Electricité et créée depuis 25 ans, nous sommes reconnus sur le marché notamment en région Ile-de-France pour notre professionnalisme. Nous intervenons principalement auprès de clients de type « public » ou « para-public », en répondant à de nombreux chantiers sur appels d’offre. Nous développons également une clientèle de marchés privés. Depuis plus de 5 ans, nous connaissons une croissance importante mais maîtrisée de notre activité et le respect de l'environnement reste une priorité sur l'ensemble de nos actions. Cela passe par un parc de 5 voitures électriques, la gestion des déchets et des décombres, ainsi que le recyclage de nos papiers et matériels électriques. Nous avons également à cœur de parrainer des ruches pour la quatrième année consécutive.


Voir leur site internet

La ruche en images

  • La ruche Tbes
  • La ruche Tbes
  • La ruche Tbes
  • La ruche Tbes
  • La ruche Tbes
  • La ruche Tbes
  • La ruche Tbes
  • La ruche Tbes
  • La ruche Tbes
  • La ruche Tbes
  • La ruche Tbes
  • La ruche Tbes
  • La ruche Tbes
  • La ruche Tbes
  • La ruche Tbes
  • La ruche Tbes
  • La ruche Tbes
  • La ruche Tbes
  • La ruche Tbes
  • La ruche Tbes
  • La ruche Tbes
  • La ruche Tbes
  • La ruche Tbes
  • La ruche Tbes
  • La ruche Tbes
  • La ruche Tbes
  • La ruche Tbes
  • La ruche Tbes
  • La ruche Tbes
  • La ruche Tbes
  • La ruche Tbes
  • La ruche Tbes
  • La ruche Tbes
  • La ruche Tbes
  • La ruche Tbes
  • La ruche Tbes
  • La ruche Tbes
  • La ruche Tbes
  • La ruche Tbes

L'apiculteur : Yvon TORCAT

UTPLA apiculteur Yvon TORCAT

Je m'appelle Yvon TORCAT.
Je suis apiculteur depuis une trentaine d'années.
J'ai appris l'apiculture très jeune en aidant un apiculteur retraité dans mon village de VAL DE CHALVAGNE dans les Alpes de Haute Provence.
Il m'a transmis sa passion des abeilles et le respect de la nature.
Je suis fasciné depuis trente ans par l'intelligence des abeilles et leur pouvoir de transformer le nectar des fleurs en miel.
Je vis au rythme des abeilles et de la floraison des fleurs mellifères. Je travaille sur des ruches langroth avec l'abeille locale: l'abeille noire.
Je renouvelle mes colonies par la création d essaims artificiels: je n'achète aucun essaim.

Je ne nourris pas au sirop mes colonies car je privilégie mes abeilles à la récolte de miel .

Je pratique une apiculture douce car je fais une seule récolte de miel par an (miel de lavande) contrairement à beaucoup d'apiculteurs: je ne cherche pas  le rendement à outrance.

Je ne veux pas épuiser mes reines et mes ouvrières: elles vivent ainsi plus longtemps.

Je privilégie les petits ruchers (25 colonies au maximum) tout cela pour ne pas mettre trop d'abeilles sur une même superficie, éviter trop de pertes dues aux frelons asiatiques et limiter la propagation des maladies.

 


Je possède quatre vingt ruches: j'aimerai bien augmenter mon cheptel mais chaque année j'ai de nombreuses pertes dues à l'hiver et aux frelons asiatiques.
Aujourd'hui, je transmets mes connaissances en apiculture à un jeune homme motivé.
Je propose uniquement un miel de lavande:il n 'existe pas vraiment de différence entre un miel de lavande et un miel de lavande bio.Contrairement a une idée reçue un miel ne peut pas contenir de pesticide, quelque soit son origine car l abeille sert de filtre...Lorsqu'elle butine des fleurs traitées aux herbicides: c est elle qui meurt.

 

 

FAIRE ce que tu aimes c 'est la liberté.

AIMER ce que tu fais ,c'est le bonheur.

Une météo surprenante

Bonjour à tous,

Quelques nouvelles de l'activité de nos abeilles : les colonies d'abeilles ont bien démarré au mois de mars. J'ai pu effectuer de nombreuses divisions pour compenser un nombre important de mortalité d'essaims pendant l'hiver.

Depuis le début du mois d'avril, les nombreuses pluies ont fait du bien à la végétation, mais les températures restent basses. Cela a pour effet de stopper l'activité des butineuses, car les fleurs n'ont pas de nectar.

Pour l'instant, il n'y a quasiment pas de miel dans les ruches. J'attends avec impatience la hausse des températures pour que les abeilles puissent rattraper leur retard.

L'année dernière, il faisait chaud très tôt, mais c'était très sec. Cette année, c'est l'inverse : il a bien plu, mais il ne fait pas chaud.

Heureusement que les lavandes sont belles grâce à la météo pluvieuse.

En espérant que le beau temps persiste, je vous dis à bientôt.

 

Votre apiculteur, Yvon. 

Voir toutes ses actualités


Le rucher de Val de Chalvagne

Le rucher de Val de Chalvagne

Les ruches passent la majeure partie de l'année dans la vallée, à 800 m d'altitude, dans l'arrière pays niçois.

Il s'agit d'un territoire ayant su préserver son environnement de tous pesticides et insecticides.
Les abeilles trouvent à proximité une nourriture saine et variée : thym, tilleul, sarriette,lavande sauvage, fleurs des champs et des sous bois…
Les ruches sont transhumées la nuit sur le plateau de Valensole dans les grands champs de lavande vers le 10 juin pour une seule récolte de miel de lavande.
Les lavandes poussent sur des sols calcaires secs.

La plupart des lavandes , très odorantes sont largement utilisées en parfumerie et en cosmétologie.
De nombreux apiculteurs n'hésitent pas à faire plusieurs centaines de kilométres pour récolter ce " miel des miels".
La floraison a lieu de mi  juin à fin juillet. La récolte du miel a lieu dès que les lavandes sont coupées à la fin du mois de juillet.

Le miel de lavande représente le fleuron des miels produits en France.
Il est très parfumé et offre des atouts à la dégustation qui en font sa réputation.
Il sait se faire apprécier de tous grâce a son parfum typé, blond.
Son odeur est délicat et fort agréable. Ses aromes boisés, végétaux et floraux restent longtemps en bouche et enchantent tous les palais délicats.
Nombreux sont les amateurs qui n'hésitent pas à clamer haut et fort que c'est de très loin le meilleur miel au monde.
Le miel de lavande a des vertus antiseptiques. Il est bénéfique en période de toux, c'est un anti-inflammatoire pour les voies respiratoires et un anti rhumatisme naturel.

Que se passe-t-il ce mois-ci sur votre rucher ?

Que se passe-t-il dans la ruche en ce mois de juin qui débute ?


 
En juin, les abeilles ne chôment pas !
C’est bientôt l’été, même si la météo a été particulièrement capricieuse cette année, avec un temps plutôt maussade et humide pour un mois de mai.
Mais voici le soleil timide qui fait tout doucement son entrée pour le plus grand bonheur des abeilles.
Les ruches bourdonnent...




Imprimer la page

Retour