ACDIS France

Logo ACDIS France

La ruche en images

  • La ruche ACDIS France
  • La ruche ACDIS France
  • La ruche ACDIS France
  • La ruche ACDIS France
  • La ruche ACDIS France
  • La ruche ACDIS France

L'apiculteur : Juliana CLERMONT

UTPLA apiculteur Juliana CLERMONT

L’opportunité de mon installation est venue de ma famille. Mon beau père, qui allait partir à la retraite a soutenu l’envie et la curiosité que j’avais pour le monde des abeilles, en m’offrant mes premières ruches. Il m'a également offert son immense soutien. Ma belle-mère et lui, avaient créée 20 ans auparavant, un très beau point de vente à Puy Saint Vincent. Ils m’ont donné l’opportunité de le reprendre. J’ai embrassé cette reconversion avec joie et confiance, d’abord parce que les abeilles ont suscité en moi une véritable passion. Mais aussi parce que la miellerie m’offrait la possibilité d’une installation portant non seulement sur la production de miel, mais aussi sur la confection de produits dérivés (pains d’épices, nougats etc.), de quoi rêver quand on a la fibre pâtissière.

Au fil des années et après une saison de stage et de nombreuses formations, j’ai augmenté mon cheptel et me suis officiellement installée en juillet 2016 avec 130 ruches. Aujourd’hui j’atteins mes objectifs avec près de 300 colonies en hivernage.
J’ai obtenu le label Agriculture biologique novembre 2018. L'ensemble de ma production est aujourd'hui certifiée, miels et produits dérivés.
J’ai choisi de vivre avec ma famille à Forcalquier (04), j’hiverne mes colonies dans les communes autour de chez moi et dans les Bouches du Rhône.
Je produits deux miels : Un Miel de Lavande et un de Miel de Fleurs de Hautes Montagnes.

Nouvelles fraîches

Chères marraines et chers parrains,
Bonjour à vous tous.
Nous sommes actuellement dans les Hautes Alpes, nous travaillons dans notre miellerie pour extraire les différents miels que nous avons produits.
L'année de production a été étonnante le printemps a été très chaud et nous avons produits différentes variétés de miels cette année. C'est déjà une grande chance d'avoir produit dans le sud et vu les chaleurs !
Nous travaillons toujours beaucoup durant l'été : à l'extraction, la mise en pots et à la vente directe. Notre point de vente est bourdonnant de monde et de curieux a qui nous expliquons la vie des abeilles.
Portez-vous bien, passez tous une bel fin d'été.
Nous vous remercions de tout cœur pour votre soutien.
Juliana & Jérémy
Gaec la Maison du Miel

Voir toutes ses actualités

Le Rucher connecté de Forcalquier

Le Rucher connecté de Forcalquier

Mon objectif est d’avoir 300 colonies (ruches ou ruchettes) en hivernage chaque année. En période de production je divise mon cheptel en deux, une partie est aménée dans les Hautes alpes et y restera jusqu'en septembre et l'autre partie est répartie sur les différents sites de production de miel de lavande dans les Alpes de Hautes provence.

J’aime travailler des petites unités, c’est pourquoi mes ruchers sont composés au maximum de 40 ruches.  Je me suis installée en rêvant d’une apiculture sédentaire, mais la réalité des ressources doit nous conduire à faire évoluer nos schémas pour que les abeilles vivent au mieux, donc j'hiverne plus au sud du département une partie de mon cheptel.
Au printemps et en été les abeilles peuvent trouver du nectar ou du pollen sur les amandiers, le romarin, la fausse roquette, les fruitiers (pruniers, cognassiers, cerisiers, poiriers, pommiers), la pervenche, le lilas, les cultures de sainfoin, le thym, le coquelicot, le piracantha, les robiniers, les tilleuls, le dorycnium, la lavande, le tournesol. A l’automne principalement du lierre et de la sarriette.

Nous avons choisi avec mon époux qui travaille le bois, de traiter l’ensemble des nouvelles ruches à l’huile de lin chaude en les baignant, les anciennes ruches sont au fur et à mesure repeintes avec une peinture à la farine mélangée à un oxyde naturel rouge. j’accorde beaucoup d’importance à la qualité du matériel.
Je travaille avec deux types d’abeilles, la noire (écotype des Hautes-Alpes), l’autre partie de mon cheptel est issue d’une sélection de Marc Subirana (sélectionneur en Isère), multipliée par Laurence Monition. J’envisage de faire de l’élevage de reines, je suis avec beaucoup d’attention chacune de mes ruches.

Alors par avance merci à tous mes parrains pour leurs soutiens nombreux !

L'apiculteur : Dominique HARDOUIN

UTPLA apiculteur Dominique HARDOUIN

Suite à une carrière de technicien au sein de France Télévision, j'ai entamé une reconversion professionnelle en avril 2019.
J'ai démarré cette activité en 2010 de façon totalement amatrice pour augmenter les récoltes de mon potager.
Puis progressivement, j'ai augmenté mon cheptel.
Aujourd'hui, je m'occupe d'environ de 120 ruches et grâce notamment à votre soutien je souhaite devenir apiculteur à titre principal cette année.

Ainsi, avec mes abeilles, je vole de floraisons en floraisons au gré des saisons.
De la plaine des Maures aux monts des Cévennes en passant par le Verdon, je récolte chaque année un large panel de miels.

La saison touche à sa fin

Chers-es Marraines et Parrains,

La saison touche à sa fin.

Les récoltes ne furent pas extraordinaires, mais plus importantes que l'an dernier. Au printemps vos abeilles se sont régalées sur la garrigue et le maquis, me permettant de faire une jolie récolte. Puis une partie d'entre elles sont allées butiner les châtaigniers, alors que les autres étaient sur la lavande. Les premières ont très bien travaillées en ramenant en moyenne 30kg de miel par ruche. Malheureusement les secondes ont subi la sécheresse des champs de lavande et n'ont pu produire que 7 kg par ruche.

Actuellement, pendant que je prépare vos commandes, les colonies reconstituent leurs populations et leurs réserves avant que les premiers frimas de l'hiver n'arrivent. Mais certains ruchers sont sérieusement attaqués par le frelons asiatiques.

J'ai protégé les ruches avec des filets permettant aux abeilles de passer tout en bloquant le frelon, et installé des pièges. Malgré tout, il y a des pertes. Dès que les frelons entreront en hibernation, je remplacerai les colonies manquantes.

Au printemps prochain, je lancerai une grosse campagne de piégeage très tôt dans la saison pour limiter au maximum la présence de ce frelon.

Merci à vous et à bientôt

Dominique

Voir toutes ses actualités

Le rucher du Cannet des Maures

Le rucher du Cannet des Maures

Ce rucher situé sur la commune du Cannet des Maures dans le centre Var, est au bord du massif des Maures. Cette terre anciennnement volcanique est scilicieuse et acide. On y trouve des plantes typiques des maquis, tel la bruyère blanche arboricole, la lavande stoecha, l'immortelle, etc...

Ce biotop remarquable, me permet d'y recolter du miel de maquis, de chataignier et quelques fois d'arbousier.

Que se passe-t-il ce mois-ci sur votre rucher ?

Bientôt une vitrine pour nos apiculteurs !

Nous avons tout récemment passé le 2nd palier de notre collecte.
Nous touchons du doigt notre rêve de créer une boutique solidaire des apiculteurs et des abeilles. Et c’est en partie grâce à vous chers parrains, merci !
Les fêtes approchant tout doucement, nous proposons en contreparties de vos contributions tout un panel de coffrets qui constitueront de très jolis cadeaux pour vos f...




Imprimer la page

Retour