Club Interflora Bretagne

Logo Club Interflora Bretagne

Le Club Interflora Bretagne est un regroupement de 228 fleuristes bretons membres du réseau Interflora. Le but de l'association est d'être plus forts, ensemble, grâce au Club Interflora Bretagne, de partager la passion des fleurs, progresser, se perfectionner, de resserrer les liens d'amitié et de collaboration entre les membres, d'organiser des colloques utiles au développement de la transmission florale et de fournir aux membres les renseignements nécessaires à la meilleure réalisation du transfert des commandes à distance.

Le Club Interflora Bretagne a été interpellé par la difficulté des apiculteurs lors de cette année 2021.Les apiculteurs bretons ont tiré la sonnette d’alarme : dans la région comme dans tout le pays, la météo des six derniers mois (douceur en mars-avril et gelées en mai) a provoqué un effondrement des colonies d’abeilles, déjà fragilisées par les pesticides et les frelons asiatiques. Nous nous devions de les aider... Une ruche chez Isabelle LC près de Josselin (56) représentera les départements 35 et 56 et une ruche chez Benjamin C près de Guingamp (22) représentera les départements 22 et 29.

La ruche en images

  • La ruche Club Interflora Bretagne
  • La ruche Club Interflora Bretagne
  • La ruche Club Interflora Bretagne
  • La ruche Club Interflora Bretagne

L'apiculteur : Benjamin CUVILLIEZ

UTPLA apiculteur Benjamin CUVILLIEZ

Baigné par la nature et les abeilles depuis l’enfance, mon itinéraire me conduit toutefois à exercer le métier de charpentier dans les Cévennes.
En 2009, suite à des travaux de rénovation chez un apiculteur professionnel, ce dernier m’offre deux colonies, c’est le début de l’aventure !
L’apprentissage est permanent, semé d’erreurs, de rencontres, d’échanges, de lectures et de stages.
En 2018, je décide de m’installer sur les terres d’un ancien corps de ferme dans les Côtes d’Armor, (en Bretagne,) non loin de Guingamp.
Être associé à un toit pour les abeilles, c’est faire partie d’un réseau qui permet de sensibiliser et de rencontrer un plus grand nombre de personnes.
C’est aussi permettre aux consommateurs de s’investir dans une consommation responsable et engagée, de devenir « consom’acteurs ».

Des nouvelles automnales de Benjamin, votre apiculteur

Bonjour à toutes et tous.

La saison apicole touche à sa fin avec l'hiver qui arrive à grands pas. 

Vous avez dû vous en rendre compte, la météo ne nous a pas gâtés cette année. Pluie, vent, froid, ce trio infernal a pénalisé les abeilles une grande partie de la saison.

Résultat des courses: la récolte de miel est divisée par deux en 2021...

Ne vous inquiétez pas, les butineuses ont fait de leur mieux et vous pourrez déguster le cru 2021, un miel toutes fleurs très parfumé, mélange de trèfle, ronce, chêne, sarrasin, chataignier... (j'oublie sûrement d autres fleurs sauvages).

L'arrière saison très belle a permis aux colonies de faire de belles réserves pour l hiver, le lierre y a grandement contribué.

Je vous joins une photo d'une de ces belles journées de septembre où l'activité aux ruches était digne du printemps...

Les travaux sur les ruches sont terminés, les traitements, contrôle des réserves et nettoyage des rucher sont faits. Les colonies vont doucement entrer en hivernage avec la chute des températures et les journées qui diminuent.

Nous vous donnons rendez-vous au printemps prochain, d'ici la, portez vous bien et bonne fin d'année.

Benjamin C. 

Voir toutes ses actualités


Le rucher de Kermorvan

Le rucher de Kermorvan

Les ruches sont sédentaires sur différents ruchers installés en priorité sur des zones naturelles et bio autour de la ferme.
Les abeilles, de type race noire produisent des miels polyfloraux aux parfums et textures très différents tout au long de l’année.
La première récolte de la saison commence en mai, avec un miel à la texture onctueuse et crémeuse,
de couleur claire et dont les très doux arômes évoquent les fleurs de phacélie, de colza, et les haies bocagères.
S’ensuit le mois de juillet avec un mélange de ronce, trèfle, châtaignier et autres fruitiers offrant une texture cristallisée.
Ce miel a un parfum agréablement fruité, boisé, délicat et persistant en bouche.
À la fin de l’été, une dernière récolte, avec des miels quasi monofloraux de sarrasin ou de miellat de chêne qui se singularisent par une couleur foncée et une texture liquide.
Le miellat de chêne révèle des saveurs complexes et une sensation de bonbon fleuri.
Je récolte le miel, l’extrais et le mets en pot directement. Il conserve ainsi toutes ses propriétés et bienfaits.
La conduite du rucher tend vers le bio (traitements, cires, soins…) pour respecter (au maximum) les abeilles, la nature et les gourmands.
Au fil des saisons, découvrez le travail des abeilles, de l’apiculteur et goûtez aux saveurs florales de la région bretonne.

Que se passe-t-il ce mois-ci sur votre rucher ?

Que se passe-t-il dans la ruche en novembre ?


Introduction
L’hiver est bel et bien là et les abeilles s’organisent pour maintenir une température suffisante au sein de la colonie.
Elles limitent au maximum leurs sorties à l’extérieur et se regroupent dans la ruche avec un seul mot d’ordre : l’union fait la force !

Que se passe-t-il dans la ruche en novembre ?



Le froid commence à s’installer durablement parto...




Imprimer la page

Retour