FORMASUP PARIS IDF

L'apiculteur : Stéphane JOURDAIN

UTPLA apiculteur Stéphane JOURDAIN

Stéphane a débuté il y a 4 ans, suite à un arbre mort, un noyer creux, qui s'est écrasé, dans la cour de son atelier, et qui logeait un bel essaim que personne n'avait vu à 7 mètres du sol.
Les abeilles l'ont toujours attiré depuis enfant, et cette occasion l'a poussé à franchir le pas.

Il dispose maintenant, après 4 ans de travail, d'une vingtaine de ruchers, soit des ruchers d’élevage d'abeilles, soit des ruchers de production, ces derniers migrant en fonction des floraisons.
Il récolte 7 miels différents en fonction des saisons et des emplacements des ruches dans un rayon de 40 km autour de son atelier, exclusivement sur le vexin.

Stéphane est inscrit à titre professionnel depuis quelques mois, comme agriculteur, branche apiculture.
Il a tout appris par lui-même, en lisant beaucoup et en faisant beaucoup de bêtises; il a la chance d'apprendre vite et d'être autodidacte.

Des nouvelles de vos abeilles

Chères marraines, chers parrains,

Je voulais commercer cette lettre par vous présenter mes plus sincères excuses.
Je sais que certains d’entre vous ont pu être frustrés de ne pas avoir de mes nouvelles.
Je me devais ce petit écrit pour vous expliquer un peu la situation inédite que j’ai traversé.
En préambule je vous réitère mes remerciements pour votre soutien inébranlable et qui m’a permis de garder le cap malgré les difficultés.

Loin de moi l’envie de me dédouaner, mais cette année aura été particulièrement rude :
Saisonnalité apicole en dent de scie, pour ne pas dire totalement déréglée.
Les colonies ont souffert et j’ai dû intervenir tout au long de la saison pour ne pas les perdre.
Bref j'ai passé mon temps aux ruches. Les journées ont été très longues et difficiles.

La météo a joué avec les abeilles et les floraisons.

Bonnant malant, j’ai pu récolter et vos colis sont prêts. Toutes mes excuses encore une fois pour la livraison tardive cette année.
J’espère que vous comprendrez les aléas dont j’ai souffert cette saison, comme l’ensemble de la filière ou presque.
Vos colis (pour les marraines et parrains concernés) partiront début de semaine prochaine.
Vous recevrez un sms et/ou mail du transporteur pour vous prévenir de la livraison.
Si toutefois vous avez un empêchement (vacances) et que vous devez reporter la livraison à plus tard,
pourriez-vous prévenir l’équipe d’Un Toit Pour Les Abeilles sur parrains@untoitpourlesabeilles.fr

Merci encore pour tout : votre compréhension, votre soutien, votre gentillesse.

Je vous souhaite par avance une bonne réception de vos petits colis des abeilles et de bonnes vacances.
A bientôt,
Stéphane

Voir toutes ses actualités

Aux ruchers du Vexin

Aux ruchers du Vexin

L'atelier de l'exploitation naissante est situé à Enfer (95420) ca ne s'invente pas; quoi de mieux pour faire du miel d'Enfer?
Printemps crémeux, tilleul crémeux, acacia, toute fleurs d'été et forêt forte tendance châtaignier... un autre miel de forêt sans châtaigner très doux et parfumé mais aussi un spécial de fleurs de falaises calcicoles riches en huiles essentielles, ramassé en septembre (coteaux de seine).

En 2016, Stéphane a 220 colonies. 80 étant une base pour l'élevage, le reste des colonies de production.
Comme tous les ans, un certain nombre sont défectueuses et nécessitent d'être remplacées.

A terme d'ici 3 ans, Stéphane désire atteindre un nombre de ruches de production de miel de 350 ruches et de 100 ruches souches de production d'essaims.
Il pense aussi faire des transformations à partir de ses miels comme du pain d'épices au feu de bois, nougats et autres bonbons, et spiritueux. Il a par ailleurs suivi des formations en pâtisserie et en confiseries, sur bases miel en 2015.

L'apiculteur : Isabelle MANSAIS

UTPLA apiculteur Isabelle MANSAIS

La Papillonne est une entreprise apicole créée en 2010. Elle tient son origine à une passion forte que j’ai eu très tôt pour les abeilles…
Je suis installée depuis 9 ans à présent. Juste avant ce projet apicole, j’étais technicienne / responsable en élevage porcins.
Dans mon jeune âge j’ai fait un BTS ACSE à Bourges.
Actuellement, je compte quelques 200 ruches sur plusieurs ruchers et j’élève mes propres reines.
Aujourd’hui, face aux pertes annuelles qui touchent toute la filière, j’ai besoin d’augmenter mon cheptel pour parer aux pertes annuelles et améliorer la qualité de mon travail (achats de matériels etc…).
C’est la raison pour laquelle j’ai souhaitais participer à l’aventure d’Un Toit Pour Les Abeilles.
Je vous propose aujourd’hui de soutenir mon activité en parrainant des ruches chez moi.
Je voudrais aussi sensibiliser les personnes au milieu apicole et les informer des difficultés de notre métier. Parler de l’abeille, sa fragilité et son rôle essentiel dans la nature.
Et puis, j’aimerais que ma fille, qui prépare un BTS PA puisse me rejoindre sur l’exploitation.

Les beaux jours sont là

Bonjour à tous,

Nous voilà dans une phase de beaux jours et ils rallongent pour le bonheur de nos petites abeilles !!
Nous préparons activement le début de l’activité des abeilles, nous sommes en pleine visite de printemps.

Ses visites servent à contrôler si une reine est présente dans la colonie, contrôler la ponte, l’état des ruches...

Si les conditions météo le permettent nous espérons pouvoir récolter du miel d’acacia et ensuite du miel d’aubépine !

A bientôt !
Isabelle

Voir toutes ses actualités

Le Rucher de la Papillonne

Le Rucher de la Papillonne

Nos ruches se situent sur plusieurs ruchers distincts pour bénéficier de floraisons variées.
Principalement sur deux secteurs qui se démarquent par rapport aux autres…
Le premier se situe au niveau de l’exploitation.
Les abeilles peuvent y apprécier différentes floraisons riches et variées : Acacia, Châtaignier, Tilleul, et toutes Fleurs.
Le second rucher se situe à 15km environ. Les abeilles y butinent principalement du Châtaignier ainsi que du Forêt.

Que se passe-t-il ce mois-ci sur votre rucher ?

Introduction
Le mois de juin est une période de forte activité pour les abeilles.
Les floraisons sont nombreuses et la ruche bourdonne de toute part.
C’est donc aussi une période intense pour l’apiculteur, qui doit redoubler de vigilance. Immersion dans le monde des abeilles en juin !



Que se passe-t-il dans la ruche en juin ?
Jusqu’au 20 juin environ, la Reine pond très activement, jusqu’à 2 000 œufs par jour !
La ru...




Imprimer la page

Retour