Goelia

Logo Goelia

Goélia, l’un des principaux leaders des résidences de vacances en France est un spécialiste de la location de résidences de tourisme à la montagne,au pied des pistes, en bord de mer et à la campagne. Nous vous proposons des résidences de standing et clubs de vacances,
dans les plus prestigieuses ou les plus familiales des stations de vacances (stations balnéaires, stations de ski, stations thermales,
plus beaux villages de France, stations villages …)
afin de vous aider à composer des parenthèses de bonheur et de détente le temps de week-ends, de courts séjours,
de semaines ou de plus grandes vacances.


Voir leur site internet

Goélia engage ses équipes sur des indicateurs et des initiatives concrètes et quantifiables, et lance son « PLAN COLIBRI » au 1er janvier 2022.
Parmi les nombreuses initiatives éco-responsables Goélia s’engage avec Un Toit Pour Les Abeilles.
Nous initions cette année l’installation de ruches de toits et le parrainage de ruches afin de préserver les abeilles et la biodiversité .
Nous participons ainsi à la préservation directe de plus de 200 000 abeilles.
En 2022, 1000 m ² de fleurs mellifères seront plantées dans nos résidences.
Accéder à la Charte éco-responsable Goélia : https://www.goelia.com/guide/charte-eco-responsable-goelia/

Les ruches en images

  • La ruche Goelia
  • La ruche Goelia
  • La ruche Goelia
  • La ruche Goelia
  • La ruche Goelia
  • La ruche Goelia
  • La ruche Goelia
  • La ruche Goelia
  • La ruche Goelia
  • La ruche Goelia
  • La ruche Goelia
  • La ruche Goelia
  • La ruche Goelia
  • La ruche Goelia
  • La ruche Goelia
  • La ruche Goelia
  • La ruche Goelia
  • La ruche Goelia
  • La ruche Goelia
  • La ruche Goelia
  • La ruche Goelia
  • La ruche Goelia
  • La ruche Goelia
  • La ruche Goelia
  • La ruche Goelia
  • La ruche Goelia
  • La ruche Goelia
  • La ruche Goelia
  • La ruche Goelia
  • La ruche Goelia
  • La ruche Goelia
  • La ruche Goelia
  • La ruche Goelia
  • La ruche Goelia
  • La ruche Goelia

L'apiculteur : Isabelle LA CHATELAINE

UTPLA apiculteur Isabelle LA CHATELAINE

Isabelle La Châtelaine est une apicultrice de la ville et de la campagne, passionnée par le moyen-âge, elle installe un jardin médiéval autour de sa maison, avec un rucher en 2011 pour polliniser son verger et son potager.
À cette période, elle commande une colonie à un apiculteur local et depuis, ils ne se sont plus quittés.
Il lui transmet son savoir et ses pratiques apicoles traditionnelles.
Jeune diplômée de la Société Centrale d’Apiculture (SCA) en 2013, elle installe d’autres ruches dans un petit bois en Bretagne.
En ville, elle est responsable avec deux autres apiculteurs amis du "rucher de ma tante" au crédit municipal de Paris, au cœur du marais.
Participe en tant que jurées au concours des miels d’ile de France, ainsi qu’au concours agricole au salon international de l’agriculture. Chaque miel de ses ruchers sont analysés par un laboratoire indépendant.

Quelques nouvelles

Chères Marraines, Chers Parrains,

Les petits pots viennent de quitter la miellerie.

Je m’attendais à découvrir du miel de Châtaignier cet été, avec tous ces châtaigniers qui entourent le rucher.

Mais, le miel de forêt est moins fort et il se cristallise plus vite que d’habitude. Surprise à votre arrivée.

Les Châtaigniers ont été polonisés par d’autres insectes. Beaucoup de châtaignes sur le rucher.

   

Les fleurs de châtaigniers

 

 

Et les Abeilles ont continuées le cycle de la vie. Ici 2 cellules de reines au printemps.

 

Les moutons gambadent et entretiennent le terrain

 La canne et le canard deux amoureux. Pas eu de BB cette année

 

Pendant que les Abeilles se préparent pour hiverner, j’ai planter et agrandi mon verger, juste devant le rucher.

Des abricots, brugnons, poires, pommes, amandiers pistachiers, baies de goji, goyaves du brésil, kakis, cerisiers, pruniers, poivriers, noix de pécan, asiminier, pêchers, figuiers, grenadiers etc... Une centaine d’arbres. Je vous propose une nouvelle surprise avec le miel de printemps. En espérant qu’elles veuillent bien venir butiner toutes ces fleurs que je leur offre. Miam Miam

 

Je dois protéger les jeunes plants avant que les moutons reviennent.

 

Je terminerai avec ces photos, la rosée du matin. Un bon abreuvoir pour nos abeilles.

Je vous dis à très bientôt

Isabelle La Châtelaine

Voir toutes ses actualités

Le rucher de Lanouee

Le rucher de Lanouee
Le rucher est situé sur une parcelle très boisée, très proche de la forêt de Lanouée, second massif forestier Breton boisé de châtaigniers, de chênes et d’hêtres.

La particularité du miel de forêt réside dans son mélange de nectars de miellats, en bouche son arôme rappelle souvent les feuilles sèches des sous-bois, mélange des nectars de châtaignier (73 %), ronces, trèfle blanc, sarrasin et des miellats de chêne et de hêtre.

Au printemps, les abeilles proposent du miel de fleurs, plus doux, souvent apprécié par son côté crémeux naturellement, récolté en mai, il contient surtout du nectar de myosotis, de colza et arbres fruitiers.

Parfois elles transhument sur des champs de sarrasin de juillet à septembre, miel rare, historique de Bretagne, au goût prononcé et à la couleur sombre, très utilisé en pâtisserie et notamment pour la fabrication de pain d’épices. Laquelle on trouve les productions de farine de blé noir.

Ainsi selon les récoltes, vous pourrez recevoir l'un ou l'autre de ces miels ou encore un panachage !

L'apiculteur : Renald POULAIN

UTPLA apiculteur Renald POULAIN

Renald, paysan bio depuis plus d’une dizaine d’années et ancien éleveur laitier a décidé de se diversifier dans l'apiculture biologique en 2012 (certification Ecocert).
Amoureux de la nature depuis son enfance, Renald a pour éthique le respect de l’environnement et une démarche respectueuse de l’homme et des générations futures.

Il élève lui-même ses reines et ses essaims, ayant suivi une formation spécifique d'élevage.
Ses ruches sont des dadants comportant chacune 10 cadres, elles sont fabriquées en pin douglas provenant de la forêt voisine, la peinture de protection des ruches dite Suédoise est faite par ses soins, avec de la farine, de l'huile de lin et de l'ocre.


Il cultive ses terres et plante sur plusieurs dizaines d’hectares les fleurs qui permettront à ses abeilles de s’épanouir.
Il fournit également en blé sur des variétés oubliées et pauvre en gluten les boulangeries alentours.
Les miels produits par Renald n’ont subi aucune transformation (non chauffés), ne contiennent aucun additif.
Ils gardent ainsi toutes leurs propriétés gustatives et bienfaits pour la santé.

Son objectif est d'atteindre 250 ruches pour vivre de l'apiculture.

NOUVELLES DE NORMANDIE

Bonjour à tous.

Je viens vous donner quelques nouvelles après la période hivernale.

Je constate plus de pertes cette année que l'an passé, notamment à cause du frelon asiatique et d'un hiver très humide.

Les abeilles ont pu cette automne faire une bonne réserve de miel ce qui m'a permis de ne pas avoir trop à les nourrir.

La nouvelle année apicole va bientôt commencer, avec mon fils Valentin nous sommes prêts et très motivés, nous avons d'ailleurs prévu d'aller voir nos ruchers cette semaine.

Le contexte actuel est difficile à cause des importations de miel en provenance de l'étranger, ce qui affecte notre trésorerie et empêche d'écouler nos stocks.

Nous sommes cependant déterminés à continuer et à ne pas baisser les bras!

Enfin nous tenons à vous remercier pour vos parrainages et n'oubliez pas : "consommons français".

Renald et Valentin.

 

 

 

Voir toutes ses actualités

Le rucher de Domfront

Le rucher de Domfront

Le rucher de Renald est situé dans le bocage Bas-Normand, à la lisière de la forêt d'Andaine sur le site  Natura 2000  et le parc régional  Normandie Maine.

Ses ruches lui procurent du miel toutes fleurs de grande qualité :
- Miel de vergers (pommiers et poiriers hautes tiges)
- Miel de haies (aubépine, châtaigner, ronces...)
- Miel de prairie permanente (pissenlit, trèfles...)
- Miel de phacélie (récoltée grâce la plantation de jachère fleurie)
La récolte se fait deux fois par an, l'une au printemps, l'autre en été, permettant ainsi d'obtenir deux variétés de miel toutes fleurs.
Vous pourrez recevoir en fonction des floraisons (selon les conditions météos) et période de parrainage, l’un et/ou l’autre de ces miels panachés dans votre colis.

L'apiculteur : Alexandre BOUVIER

UTPLA apiculteur Alexandre BOUVIER

Je m'appelle Alexandre Bouvier (33 ans). Mon intérêt pour la nature et les plantes m'a poussé à aller découvrir le monde merveilleux des abeilles en 2015.
Après deux saisons auprès d’apiculteurs confirmés dans le Tarn et en Lot-et-Garonne, je me suis lancé avec mes 10 premières ruches progressivement dans le projet de vivre de ce magnifique métier.
Pour compléter mes acquis, je me suis formé au rucher école local et ensuite fait une formation agricole (BPREA) afin d’avoir toutes les clés pour démarrer cette belle aventure.
Fin 2018, 160 personnes m’ont soutenu dans ma campagne de financement participatif. Grâce à eux, j’ai l’occasion de travailler auprès des abeilles à temps plein depuis le printemps 2019.  
Le sens de l’organisation et du collectif chez l’abeille m’émerveillera toujours !  En tant qu’apiculteur nous avons la chance de la voir évoluer et de faire un métier diversifié et enrichissant.
L’idée du parrainage fleuri fortement dans mon esprit depuis quelques années. Je pense que nos paysages ressemblent de plus en plus à un désert pour les pollinisateurs.
Il est temps que collectivement nous travaillons à repenser nos écosystèmes afin que les divers acteurs replacent le vivant au centre des décisions, que ce soit le particulier dans son jardin,
les collectivités dans leurs gestions de l’espace public, les agriculteurs sur leurs champs, etc.
Le soutien de parrains est pour moi l’une des clés pour recréer les liens entre les divers acteurs concernés et mettre en lumière l’importance de notre biodiversité.

Et puis je souhaite que le parrainage m’aide à réaliser un vieux rêve.
J’aimerais créer des collaborations avec des éleveurs locaux pour que leurs prairies deviennent un paradis aussi bien pour les animaux que les insectes/abeilles.
En retravaillant sur des programmes de plantation de haies et prairies enrichies en fleurs.
Cependant, les éleveurs ont souvent besoin de soutien financier et technique pour mettre en place ces démarches. Ils sont un maillon essentiel pour que la flore de France reste diversifiée !
J’ai actuellement 120 ruches dadant avec des abeilles de diverses races. La diversité c’est bien aussi chez les abeilles.  
Elles sont situées sur divers secteurs pour bénéficier de floraisons durant toute la saison.

A bientôt pour une nouvelle saison

Bonjour à tous,

Comme vous l’avez surement entendu, l’hiver a été compliqué pour les apiculteurs.

Nous avons du mal à vendre notre miel cette année, en grande partie car les supers et hypermarchés ont décidé de freiner leurs achats de miel produit sur le territoire.

Une décision qui fragilise notre métier et qui pousse les conditionneurs à être frileux.

Les abeilles ont également connu une fin de saison 2023 compliquée.

L’été interminable a rendu la tâche compliquée aux abeilles, avec des récoltes insuffisantes de nectars et pollens.

Est venue s’ajouter la pression du frelon asiatique qui était très élevée cette année.

Malgré mon support, de nombreuses colonies ont de faibles populations.

J’ai hâte d’être au printemps pour faire un bilan global de l’état du cheptel et ’aider au maximum les colonies dans le besoin.

Ça tombe bien, je commence à avoir des fourmis dans les mains ! Hâte d’aller les visiter !

Merci pour votre soutien ! Sans consommateurs, pas d’agriculteurs.

 

Belle journée,

 

Voir toutes ses actualités

Le rucher d'Angiroux

Le rucher d

La flore locale permet aux abeilles de butiner au printemps les fleurs des arbres fruitiers (ici notamment les pruniers), buissons sauvages, pissenlit, colza,
ainsi que de l’aubépine, de l’acacia et plus tard dans la saison du miellat et du tournesol.
Durant les périodes de disette, une partie des colonies sont ensuite disposées auprès des bourdaines et bruyères Landaises ainsi que des châtaigniers de Dordogne
afin de leurs apporter des pollens et nectars de qualité. Les abeilles et l’apiculteur sont gagnants !  
Nous profitons des diverses miellées de nos terroirs pour offrir une gamme variée de gouts, couleurs et de textures. Des miels crémeux jusqu'à des miels aromatiques et complexes :
Miel de printemps, d´acacia, de toutes fleurs, de bourdaine, de châtaignier, de foret, de tournesol, du crémeux de printemps et d’été !

L'apiculteur : Jérôme CLAVEL

UTPLA apiculteur Jérôme CLAVEL

Je m’appelle Jérôme, j’ai 31 ans et après avoir conjugué vie professionnelle (chef de rayon dans une Biocoop) et ruches à côté, j'ai décidé de me lancer en tant que professionnel.

Épris de cet insecte depuis toujours,  j’ai toujours évolué auprès du petit rucher familial en Lozère, j’ai créé mon activité apicole en 2014 et suis devenu professionnel en 2021.

Après des études agricoles, j’ai souhaité m’installer en apiculture. Je suis donc installé sur Saint-Germain du Teil en lozère (48340).

Mon bâtiment tout juste construit, je recevrai mais premiers parrains marraines en cette année 2023.

J'ai pris la décision de m'engager en Agriculture Biologique dès le départ afin de vous garantir que mon travail et l'ensemble de mes produits respectent de bonnes pratiques environnementales vérifiés et certifiés par Ecocert.

Parrainer mes ruches, c'est pérenniser un producteur engagé en bio qui a décidé d’être en accord avec ses principes.

merci à vous  :-)

Jérôme seul apiculteur bio implanté sur l'Aubrac.

 

Nouvelle de vos colonies et d’Occimiel seul producteur de miel bio de l’Aubrac

Bonjour chers soutiens,

Excusez le délai pour vous donner des nouvelles ! Mais étant seul à devoir tout gérer je suis submergé de travail. 
Je trouve le temps aujourd'hui, l'hivernage s'est bien passé.
Le fait de transhumer les ruches dans le Sud aide les colonies à trouver ressources à l'automne pour bien hiverner. 
Environ 10% de pertes loin des 33% de pertes niveau national. 

Néanmoins, pour palier aux pertes, je dois diviser cette année toute mes ruches pour arriver à 250 colonies fin d'été afin d'avoir un volant de ruche suffisant pour satisfaire vos demandes qui sont prépondérantes pour Occimiel. 
Il s'agit de créer de nouvelles colonies en partant des ruches les plus populeuses.

N'hésitez pas suivre mes aventures sur Instagram pour suivre vos ruches. 

https://www.instagram.com/occimiel/?hl=fr


A bientôt  !

Jérome

   

Voir toutes ses actualités

Le rucher de Chanac

Le rucher de Chanac

Mes ruches sont réparties au cœur de la Lozère près des Gorges du Tarn (inscrit au patrimoine de l'humanité) et sur l'Aubrac Lozérien et Aveyronnais (Parc naturel Régional).

J’y produis un miel toutes fleurs de montagne, du miel de châtaignier, de bruyère et de tilleul selon les années dans le respect le plus total de mes protégées.

Je suis aujourd'hui devenu professionnel avec un cheptel de plus de 200 colonies.

Le miel récolté est doux, représentatif de la région, varié en saveurs : C'est un véritable cocktail floral. Je transhume exclusivement en Occitanie.

Ma vision de l'apiculture est de ne pas exploiter mes abeilles mais pouvoir vivre et évoluer grâce a elle.

Je transforme mon miel (bonbons, nougats, croquants...) afin de valoriser au mieux ma production et le terroir Lozérien, Aveyronais et Occitan.

Jérôme vous remercie.

L'apiculteur : Dominique HARDOUIN

UTPLA apiculteur Dominique HARDOUIN

Suite à une carrière de technicien au sein de France Télévision, j'ai entamé une reconversion professionnelle en avril 2019.
J'ai démarré cette activité en 2010 de façon totalement amatrice pour augmenter les récoltes de mon potager.
Puis progressivement, j'ai augmenté mon cheptel.
Aujourd'hui, je m'occupe d'environ de 120 ruches et grâce notamment à votre soutien je souhaite devenir apiculteur à titre principal cette année.

Ainsi, avec mes abeilles, je vole de floraisons en floraisons au gré des saisons.
De la plaine des Maures aux monts des Cévennes en passant par le Verdon, je récolte chaque année un large panel de miels.

A Rucyclette avec Paulette

Chers amiculteurs, j'ai tardé à vous donner des nouvelles car le début de saison fut un tantinet compliqué.

Nous avons subi dans le sud six épisodes cévenols consécutifs. C'était le déluge....

 

Malgré tout les colonies se sont développées et sont devenues fortes et même très très fortes pour certaines d'entre elles.
Comment, je n'en sais fichtre rien et cela restera un mystère.

Depuis début avril et l'arrivée du soleil, la nature explose.
Les fleurs sont là, à profusion et vos abeilles se régalent.
Du coup, je dispatche les ruches sur les différents ruchers, rééquilibre les colonies (c'est à dire, donner des cadres de couvain aux plus faibles, prélevés sur les très fortes) et je fais de nouveaux essaims.
Enfin bref, le mois d'avril est, comme tous les ans, le mois où les apiculteurs ne savent plus où donner de la tête mais qui restera le plus jouissant de l'année.

 

Mes amis je vous laisse et j'y retourne.

 

Apicalement vôtre

Voir toutes ses actualités

Le rucher du Cannet des Maures

Le rucher du Cannet des Maures

Ce rucher situé sur la commune du Cannet des Maures dans le centre Var, est au bord du massif des Maures. Cette terre anciennnement volcanique est scilicieuse et acide. On y trouve des plantes typiques des maquis, tel la bruyère blanche arboricole, la lavande stoecha, l'immortelle, etc...

Ce biotop remarquable, me permet d'y recolter du miel de maquis, de chataignier et quelques fois d'arbousier.

Que se passe-t-il ce mois-ci sur votre rucher ?


L’été pointe enfin le bout de son nez, apportant avec lui on espère le soleil ! C’est le moment parfait pour admirer la nature en pleine effervescence.
Les derniers pots de miel, légèrement retardés par un début de saison capricieux, arrivent enfin chez nos marraines et parrains qui ont fait preuve d’une patience admirable.

Un grand merci d'ailleurs pour vos superbes photos partagées sur les réseaux sociaux,...




Imprimer la page

Retour