PHARMASEP

Logo PHARMASEP
Au travers des partenaires qu’elle représente et qui lui font confiance depuis plusieurs années, Pharmasep a su se faire reconnaitre sur le marché des industries pharmaceutiques et des biotech. Indépendants depuis 2007, notre domaine d’activités couvre les besoins en single-use et en équipements pour process inox. Nous proposons des solutions personnalisées et innovantes pour optimiser votre travail qui vont de la R&D au process USP et DSP, en passant par les applications stériles GMP. Grâce à l’expérience et la connaissance de ses experts et partenaires, Pharmasep peut vous aider à concevoir des solutions stériles pour le transfert, la culture cellulaire, le prélèvement, le mélange, le remplissage et le stockage. De par la construction de sa salle blanche ISO7, Pharmasep vous permet celui confier la réalisation de vos assemblages. Notre écoute, notre engagement et notre fiabilité font de Pharmasep un véritable partenaire sur la durée.


Voir leur site internet

Notre volonté est de réduire notre empreinte carbone et de contribuer à rendre plus verte notre planète. Les abeilles contribuent à 80% à la pollinisation de nos plantes et nous nous devons de leur accorder une place privilégiée pour quelles puissent subvenir aux besoins de l'être humain. Sans elles, point d'existence pérenne pour nos futurs générations.

La ruche en images

  • La ruche PHARMASEP
  • La ruche PHARMASEP
  • La ruche PHARMASEP
  • La ruche PHARMASEP
  • La ruche PHARMASEP
  • La ruche PHARMASEP
  • La ruche PHARMASEP
  • La ruche PHARMASEP

L'apiculteur : Mathieu CHIROSSEL

UTPLA apiculteur Mathieu CHIROSSEL

Mathieu pratique l’apiculture en activité principale depuis 2015.
L’apiculture est une pratique familiale ancestrale qui lui tient à cœur de faire perdurer et de développer.
Au siècle dernier, dans bon nombre de fermes, les ruches en paille étaient installées pour attirer les essaims et récolter le miel en fin d’année.
Cette pratique fut transformée au milieu du siècle dernier par  l'utilisation de la ruche Dadant une vraie révolution apicole que l’un des grands oncles de Mathieu vécu.
Aujourd’hui, ses colonies évoluent toujours dans ce modèle de ruche en pratiquant l’élevage et la sélection massale.
Après une formation en cours du soir et 4 saisons chez différents apiculteurs professionnels, il s’occupe actuellement d'une cinquantaine de ruches qu’il a développé d’année en année à partir de souches issues d’une longue sélection locale.
Soucieux de l'environnement et pour ne pas altérer la récolte, il pratique les méthodes apprises au sein de structures labellisées AB.
A terme, il cherche à passer sous la labellisation Nature et progrès pour une reconnaissance de ses pratiques actuelles.
En plus d’une pratique respectant l’abeille, l’apiculteur et la récolte, un de ses objectifs est de conserver un produit vivant.
Ses miels sont issus d'une seule et même récolte, ils sont non transformés et non mélangés avant mise en pots.

Nouvelles de votre apiculteur, Mathieu

Bonjour à vous, marraines et parrains du Rucher du Roussillon, 

Les abeilles ont fini de profiter de cet automne clément, le lierre était au rendez vous et la ronse à elle aussi fleuri bien longtemps. Tout cela donne bonne espoir d'un bon hivernage des colonies. 

À la miellerie les petits pots sont remplis des miels de l année, et ne devraient pas tarder à vous être expédiés. Le miel de châtaigne a notamment commencé à cristalliser, et dans cet état intermédiaire, ces arômes se dévoilent déjà bien davantage qu'au moment de la récolte. 

Bonne dégustation à tous et merci à vous

En vous souhaitant de bonnes fêtes de fin d'année

Cordialement, 

Mathieu

Voir toutes ses actualités


Le rucher du Roussillon

Le rucher du Roussillon

Son rucher est situé sur les bocages vallonnés du Roussillon, une zone peu cultivée avec principalement des prairies et des bois.

Cet environnement de collines riches en arbres mellifères lui permet de récolter du miel de printemps, de châtaignier, d'acacia parfois ou encore de tilleul.

Cette diversité permet d’offrir des couleurs, des saveurs et des textures très diversifiées.

Elle permet de proposer à chacun ou à chaque instant de dégustation, un plaisir différent. 

Dans une volonté d’une production de proximité, ses miels sont récoltés principalement dans une zone située à moins de 10 km à vol d’abeille de la miellerie.

Les ruches sont transhumées en fin de saison sur des secteurs d'altitude proche comme les monts du Pilat ou le Diois.

En plein été, le Roussillon n'offrant que très peu de ressources, cette transhumance permet de ne pas avoir à nourrir les ruches et les jeunes colonies en fin d’année.

Cela leur assure des réserves importantes et parfois une récolte de miel de lavande ou de miellat de sapin.

Que se passe-t-il ce mois-ci sur votre rucher ?

Que se passe-t-il dans la ruche en mai ?

Introduction
En mai les abeilles font ce qui leur plaît !



Ça y est, la ruche bourdonne de partout. Le trafic sur la planche d’envol est dense.
Certaines abeilles s’en vont sur les champs alentours récolter la première grande miellée printanière.
D’autres, s’en reviennent à la ruche les pattes chargées de pollen et les jabots remplis de nectar.
C’est le co...




Imprimer la page

Retour