1. Choix apiculteur | 2. Choix parrainage | 3. Les options | 4. Choix paiement | 5. Confirmation paiement
Martine et Daniel D.
APICULTEUR - OCCITANIE
1Je choisis mon rucher :
Le Rucher de la Soulane
Région : OCCITANIE
2Je choisis le nombre d'abeilles :
2 000 abeilles
4 000 abeilles
8 000 abeilles
Récapitulatif
En parrainant 2000, vous recevrez 6 pots de miel de 250g par an
Le Rucher de la Soulane
Région : OCCITANIE
5 ruches installées

Depuis des temps bien éloignés, la culture des abeilles a été très répandue dans notre département.
Le miel y était très abondant ; la réputation de ce produit, portée au loin, le faisait rechercher à l'envi par tous nos grands seigneurs,
et nos anciens Gouverneurs n'avaient garde d'oublier la quantité nécessaire à la table de nos Rois.
La douceur de la température et la régularité des saisons, venaient seules en aide, dans notre pays, aux méthodes les plus simples de culture.
De nos jours " Le Rucher de la Soulane" veut perpétuer cette histoire en profitant du terroir naturel et préservé du petit village de Rabouillet.
L'extraordinaire diversité de la flore environnante lui confère sa grande qualité gustative et qualitative, alliée à une belle robe unicolore orange.
Le Parc Naturel Régional Corbières Fenouillèdes en voie de finalisation, et un label espéré en 2021,
apportera sans nul doute un atout à la protection de notre environnement.

A propos de Martine et Daniel

La reconversion inattendue, dans un milieu insoupçonné, le monde des abeilles, m'a dirigé un peu plus vers de précieux éléments naturels, les fleurs, le climat, l'environnement.
En éveillant ma curiosité dans ce domaine encore inconnu, les abeilles ont renforcé mes présomptions d'un monde animal intelligent et sensible.
Quelques informations m'ont été nécessaires :
L'U.S.A.R. (Union Syndicale Apicole du Roussilon), contribua à me familiariser avec ces nouvelles connaissances :
Les abeilles. La seconde, plus scolaire, me dévoile le caractère administratif et financier d'une exploitation apicole,
même réduite, puisque mon cheptel compte une quarantaine de ruches, me permettant ainsi de m'en occuper au mieux.
Les deux formations complémentaires, m'ont apporté ce dont j'avais besoin pour commencer.
Outre la vente des incroyables produits des abeilles, la visite du rucher, purement récréative, fait partie de la halte pour les personnes intéressées,
et ne manque pas de susciter l'enthousiasme des visiteurs.
L'objectif, faire connaître, in situ, ces extraordinaires obscures, qui dans l'intérêt de tous ne doivent pas disparaître.

Dernières actualités de Martine et Daniel

Quelques nouvelles de vos ruches
Publié le 26/02/2024

Bonjour,

Une température clémente, un beau soleil, le pollen des noisetiers, les amandiers et le romarin en fleurs ont réactivé les pontes des reines.
Embarquement immédiat pour les porteuses d’eau, dont les besoins en eau du couvain sont maintenant importants.
Une nouvelle saison, après avoir surmonté les attaques des velutina et des atropos !
Ouf !
Pourvu qu’il pleuve, maintenant , suffisamment pour les prochaines floraisons !


Dans cet espoir, le mois de février est synonyme de surveillance du rucher, dès les jours ensoleillés et doux.
Retirer la colonie n’ayant pas passé pu résister aux quelques rigueurs de l’hiver .
Nettoyer son corps de ruche et éléments par grattage et désinfection à la flamme et fonte des rayons de cire noircie et reconfection de nouveaux cadres de cire neuve.

Les floraisons des saules marsault et des arbres fruitiers annonceront la véritable reprise de l’activité de nos Melissa et nos Debora.
Suivra la période des essaims, moments magiques dans l’azur du ciel.