1. Choix apiculteur | 2. Choix parrainage | 3. Les options | 4. Choix paiement | 5. Confirmation paiement
Yannick J.
APICULTEUR - PAYS DE LA LOIRE
1Je choisis mon rucher :
Miel du Bocage
Région : PAYS DE LA LOIRE
2Je choisis le nombre d'abeilles :
2 000 abeilles
4 000 abeilles
8 000 abeilles
12 000 abeilles
16 000 abeilles
20 000 abeilles
40 000 abeilles
Récapitulatif
En parrainant 2000, vous recevrez 6 pots de miel de 250g par an
Miel du Bocage
Région : PAYS DE LA LOIRE
4 ruches installées

Je possède actuellement environ 200 ruches, situées sur 3 ruchers distincts, dans le 79, le 49 et le 85.

Les abeilles bénéficient de floraisons riches en nectar et pollen tout au long de l’année.
Elles butinent notamment sur le colza, le châtaignier et toutes les fleurs de printemps et d’été.
Elles font même un peu de Sarrasin :-)
Je travaille avec des ruches dadant.

A propos de Yannick

Je suis passionné d’apiculture depuis près de 20 ans (10 ans en amateurs, avant de passer professionnel).
Je me suis formé à l’apiculture durant 3 années auprès d’un rucher Ecole.
Puis j’ai parfait mes connaissances pratiques en travaillant auprès d’un collègue apiculteur.
Je suis heureux d’avoir intégré la grande famille d’apiculteurs Un Toit Pour Les Abeilles.
Mon objectif premier : sensibiliser le grand public à l’importance de protéger les abeilles.

Dernières actualités de Yannick

Bilan de cette saison apicole
Publié le 22/09/2022

Bonjour,

La saison s’est très bien passée  avec une  belle récolte de printemps, de fleurs d'été et pour le miel monofloral, de tournesol.

La fin de saison était plus modérée notamment en fin d’été où la rentrée de miel a été faible du fait de la sécheresse.

Sur mes 250 ruches de mon cheptel, j'ai malheureusement subi à la sortie de l'hiver dernier de nombreuses mortalités comme beaucoup d'apiculteurs ce qui a impacté les miellées du fait que j'avais moins de colonies fortes pour démarrer la saison.

 

J'ai donc refais des ruchettes que l'on appele nuclei, petit groupe d'abeilles qui sert de point de départ d'une nouvelle ruche.

Sur les 30, il m’en reste 15 actuellement.

J'ai eu une attaque de fausse teigne (papillon qui est attiré par le pollen) et c'est également ma crainte pour le stockage de mes cadres de cire pour cet hiver.

En ce moment c'est la préparation à l'hivernage, j’enlève du miel qui en surplus dans les ruches et j'en remets dans celles qui en ont moins.

Pas mal de frelons asiatiques malgré les pieges et les raquettes electriques sur les ruchers d'autant que les frelons européens ont pris les mêmes tactiques  de vol stationnaire que leurs homologues.
Les frelons sont un véritable fléau pour les colonies, en plus de décimer quelques abeilles, c'est surtout le stress qu'il provoque à les agresser.

Yannick Jeanot.