1. Choix apiculteur | 2. Choix parrainage | 3. Les options | 4. Choix paiement | 5. Confirmation paiement
Jacques H.
APICULTEUR - OCCITANIE
1Je choisis mon rucher :
Le rucher du Carladez
Région : OCCITANIE
Les abeilles noires du Carladez
Région : OCCITANIE
Ce rucher accueille des abeilles noires
2Je choisis le nombre d'abeilles :
2 000 abeilles
4 000 abeilles
8 000 abeilles
12 000 abeilles
16 000 abeilles
20 000 abeilles
40 000 abeilles
2 000 abeilles
4 000 abeilles
8 000 abeilles
12 000 abeilles
16 000 abeilles
20 000 abeilles
Récapitulatif
En parrainant 2000, vous recevrez 6 pots de miel de 250g par an
Le rucher du Carladez
Région : OCCITANIE
25 ruches installées

Les ruchers sont situés à 800m d’altitude dans les montagnes du Carladez aux confins de l’Aubrac, du plomb du Cantal et de la Vallée du Lot.
Loin de toute grande culture et de source de pollution, dans un environnement souvent difficile d’accès, les abeilles produisent un miel de Montagne toutes fleurs.
La récolte se fait une fois par an autour du 15 août ce qui permet d’obtenir un miel contenant l’ensemble des saveurs de la flore grâce à des miellées successives :
pissenlits, fleurs de printemps, ronciers, trèfles, tilleuls, chênes et châtaigniers.
Après maturation, le miel d’un goût subtil à dominante tilleul-châtaignier et d’une belle couleur ambrée est mis en pots de verre afin de conserver toutes ses qualités.

Les abeilles noires du Carladez
Région : OCCITANIE
17 ruches installées
Ce rucher accueille des abeilles noires

Nous avons une grande nouvelle ! Le démarrage d'un grand projet soutenu activement par Un Toit Pour Les Abeilles et l'ensemble de nos parrains et marraines à savoir :
La création d'un rucher ayant pour vocation la protection contre l'hybridation des abeilles de la race noire endémique à nos régions et avec laquelle nous travaillons depuis près de 35 ans. Dans ce but, et afin de préserver leurs caractéristiques, nous allons créer un nouveau rucher dédié et isolé du reste de nos autres colonies pour y installer des ruches de type warré que nous avons fabriquées l'hiver dernier. Ces ruches carrées et plus petites se travaillent différemment que nos Dadant 10 cadres, utilisées actuellement.
Elles présentent l'avantage d'être plus légères et vue leur taille plus adaptées à un bon hivernage. Nous y installerons pour commencer 12 ruches peuplées d'essaims d'abeilles noires et de leurs reines sélectionnées. Vous pouvez d’ores et déjà parrainer « le rucher de l’Abeille Noire du Carladez » et nous aider dans ce tout nouveau projet de préservation de notre abeille locale endémique.
Nous vous tiendrons informés tout au long de l’année des avancées autour du projet qui sera « notre projet commun ».
Merci à tous pour votre soutien.
Jacques et Sylvie

A propos de Jacques

Jacques est apiculteur depuis plus de 35 ans au nord de l’Aveyron dans les montagnes du Carladez.
Il travaille avec la race locale de l’abeille noire qui est bien adaptée à son environnement.
Jacques pratique une apiculture de type sédentaire et ses essaims proviennent uniquement de ses propres ruchers afin de pérenniser la variété d’abeilles qu’il a sélectionnée.
Il souhaite partager son expérience apicole et vous invite à découvrir sa région qui est encore préservée.

Prochaines Portes Ouvertes de Jacques

Dernières actualités de Jacques

Petites nouvelles d'hiver
Publié le 02/02/2023

Janvier...La neige est tombée et protège les ruches du froid qui s'est installé dans le Carladez.

On pourrait espérer que les frelons asiatiques souffrent,  mais pas de grandes illusions pour le moment  quant à  leur développement printanier.

Février commence et une nouvelle fois je vais refaire une visite de contrôle.

C’est la quatrième fois depuis mi-août !

Un record qui confirme que l'été dernier, la sécheresse a vraiment stoppé  la végétation pourtant généreuse de notre région...

L'assemblée générale du Groupement Sanitaire de l’Aveyron dont je suis adhérent en tant que Technicien sanitaire apicole se tient bientôt. 

Puisse-t-elle nous apporter de bonnes nouvelles sur le front de la lutte contre les parasites qui déciment nombres de ruches un peu partout dans le monde...

A bientôt mes parrains et marraines.

 

Jacques