1. Choix apiculteur | 2. Choix parrainage | 3. Les options | 4. Choix paiement | 5. Confirmation paiement
Franck D.
APICULTEUR - HAUTS-DE-FRANCE
1Je choisis mon rucher :
Le Rucher de l'Ostrevent
Région : HAUTS-DE-FRANCE
Le Rucher connecté de l'Ostrevent
Région : HAUTS-DE-FRANCE
Ce rucher est un rucher connecté
2Je choisis le nombre d'abeilles :
2 000 abeilles
4 000 abeilles
8 000 abeilles
12 000 abeilles
16 000 abeilles
20 000 abeilles
2 000 abeilles
4 000 abeilles
8 000 abeilles
12 000 abeilles
16 000 abeilles
Récapitulatif
En parrainant 2000, vous recevrez 6 pots de miel de 250g par an
Le Rucher de l'Ostrevent
Région : HAUTS-DE-FRANCE
11 ruches installées

Mon apiculture est essentiellement basée sur des rencontres entre passionnés, respectueux de la nature et du biotope.
Je découvre tous les jours la symbiose indispensable entre les abeilles et leur environnement.
Une de mes dernières rencontres, est celle que j’ai faite avec un exploitant agricole, sensible à la culture bio.
Quelques-unes de mes colonies fréquentent les plantes mellifères de son exploitation.
D'autres colonies sont en bordure de forêt et dans la campagne de l’Ostrevent.
Mon objectif, avec l’aide d’Un Toit Pour les Abeilles, et vous, parrains bienveillants, c’est de continuer à développer mon cheptel (actuellement une vingtaine de colonies…),
afin de pouvoir déguster le bon miel que les abeilles nous offrirons au fil des saisons.

Vous pouvez me suivre sur instagram : https://www.instagram.com/le.rucher.de.l.ostrevent/

Le Rucher connecté de l'Ostrevent
Région : HAUTS-DE-FRANCE
2 ruches installées
Ce rucher est un rucher connecté

Rucher connecté ? Quésaco ? Il s’agit d’un boitier bienveillant qui permet, grâce à un système de balances placées sous les ruches de suivre en temps réel les colonies équipées du dispositif. Grâce à des informations simples et pertinentes l’apiculteur et le parrain peuvent suivre l’évolution des ruches, leurs poids, leurs réserves, leurs populations et les principales actions naturelles ou les interventions de l’apiculteur sur la ruche parrainée.

Le parrain pourra ainsi vivre plus intensément une saison avec ses abeilles.

Mon apiculture est essentiellement basée sur des rencontres entre passionnés, respectueux de la nature et du biotope.
Je découvre tous les jours la symbiose indispensable entre les abeilles et leur environnement.
Une de mes dernières rencontres, est celle que j’ai faite avec un exploitant agricole, sensible à la culture bio.
Quelques-unes de mes colonies fréquentent les plantes mellifères de son exploitation.
D'autres colonies sont en bordure de forêt et dans la campagne de l’Ostrevent.
Mon objectif, avec l’aide d’Un Toit Pour les Abeilles, et vous, parrains bienveillants, c’est de continuer à développer mon cheptel (actuellement une vingtaine de colonies…),
afin de pouvoir déguster le bon miel que les abeilles nous offrirons au fil des saisons.

Vous pouvez me suivre sur instagram : https://www.instagram.com/le.rucher.de.l.ostrevent/

A propos de Franck

Passionné par les animaux, notamment les insectes et reptiles depuis ma plus tendre enfance,
je suis co-fondateur de l'association loi 1901 "Le Peuple de l'Ombre" depuis 2005.
Je me suis intéressé de plus près aux abeilles et me suis formé à l'apiculture de loisir en 2014 à l'école rucher de Rieulay.
Apiculteur amateur depuis 5 ans, j'expérimente plusieurs types de ruches (Warré, kényane, Dadant).
Le format Dadant reste à ce jour la plus pratique pour mon apiculture.
Aimant le travail du bois, toutes mes ruches sont fabriquées dans mon atelier de menuiserie, avec du bois non traité
(Sapin rouge du Nord, Mélèze, Douglas...). J’offre ainsi aux abeilles de vrais « petits paradis » où se loger !

Prochaines Portes Ouvertes de Franck

Dernières actualités de Franck

Quelques nouvelles de nos abeilles
Publié le 25/05/2022

Chères marraines, chers parrains,

C'est avec un peu de retard, je m'en excuse, que je donne quelques nouvelles de vos abeilles.
Globalement, elles ont toutes passé un hiver de manière correcte.
Dans les Hauts de France, fin mars début avril était très propice à une bonne dynamique des colonies, suivi d'une dizaine de jours de pluie et froid.
Mais depuis mi-avril, c'est de la folie ! enfin...Un tel contraste par rapport à 2021
Les colonies sont belles, les floraisons se suivent, le nectar rentre, bref un printemps de rêve pour tout apiculteur.

Je ne vous cache pas que je ne m'ennuie pas depuis mi-avril : visite des colonies, pose de hausses, pose des trappes à pollen, récolte, extraction, lutte contre l'essaimage...
A très bientôt pour des nouvelles de vos protégées.
Franck