La ruche Squamish

Une ruche accueille environ 40 000 abeilles. Votre parrainage permet le soutien d'une partie de la colonie, l'installation d'une ruche est une action mutualisée rendue possible grâce à un groupe de parrains. Vous retrouvez ici votre nom, le nom de votre ruche a quant à lui été attribué par l'équipe Un toit pour les abeilles.
La ruche Squamish

Picolet Allyson
Marty Laurence
Sarah Raux
Mandroux Armelle
Guy Isabelle
Rochebeuf Marie-aude
Thaïs
De La Nature Eclaireurs

  signifie que le parrain participe à l'opération ruche connectée
  signifie que le parrain participe à l'opération Des Fleurs Pour Les Abeilles
signifie que le parrain participe à l'opération Abeille Noire


La ruche en images

  • La ruche Squamish
  • La ruche Squamish
  • La ruche Squamish
  • La ruche Squamish
  • La ruche Squamish
  • La ruche Squamish

Le rucher de La Friche

Le rucher de La Friche

10 ruches sont installées à la Friche la Belle de Mai qui est à la fois un espace de travail pour ses 70 structures résidentes (400 artistes et producteurs qui y travaillent quotidiennement) et un lieu de diffusion (600 propositions artistiques publiques par an, de l'atelier jeune public aux plus grands festivals).

Jean-Charles a la gérance de ces ruches parrainées sur le toit de ce lieu incontournable de Marseille.
Les abeilles pourront butiner principalement le tilleul en juin, dans cet environnement urbain et les nectars et pollens des parcs et jardins alentours.


L'apiculteur : Jean-Charles B.

UTPLA apiculteurJean-Charles B.

Artiste et apiculteur, j'ai suivi mes études au beaux arts de Paris.
Je suis maintenant artiste, vous pouvez voir mon travail sur mon site jean-charlesbureau.com.
En parallèle, je me suis lancé en tant qu'apiculteur, par passion et pour trouver un équilibre financier entre ces deux activités.

L'apiculture m'est venue assez jeune, par le biais malheureux de la sclérose en plaque de ma mère.
En regardant les bénéfices potentiels des produits de la ruche pour ce genre de maladie, mon intérêt s'est naturellement orienté sur les abeilles.

J'ai énormément lu sur le sujet jusqu'au jour où j'ai sauté le pas.
Je me suis formé auprès d'un apiculteur en Bretagne.
Dès mon arrivée à Marseille il y a deux ans, j'ai continué à travailler avec un autre apiculteur du réseau Un toit pour les abeilles, Denis Fiorile auprès duquel je me forme encore et à qui je rachète l'exploitation au fur et à mesure.

Lire les actualités de l'apiculteur