Retour sur la saison par Denis T.

Denis T.


Chers parrains,
Quelques mots avant les fêtes pour revivre ensemble cette saison.
Les colonies ont été en pleine forme car la nature a été précoce et généreuse,
très tôt nous avons vu les fleurs s'épanouir.

Dans les ruches les colonies s'étendent de jour en jour,
la nature produit à profusion, les abeilles rentrent avec les pollens amassés dans leurs corbeilles, à l'entrée de la ruche c'est magnifique à voir.

Le 2O mars les premières hausses sont en place, l'instinct des abeilles de butiner,
de récolter et de stocker se réveille.
Les nectars et pollens se succèdent noisetier, des fruitiers, robinier, bourdaine, châtaignier ronces...
La météo globalement bonne et constante sans gros pic de chaleur, sauf la première semaine de juin où une partie de la floraison du tilleul a été détruite par des orages.
La récolte de nectar et pollen de cette belle fleur devient moins importante cette saison.
La récolte de miel à quand même été multipliée par deux par rapport aux années précédentes.  

Nous souhaitons profiter de ce message pour vous remercier pour votre soutien essentiel pour nous et pour vos abeilles.
Nous vous souhaitons d'excellentes fêtes de fin d'année.

Le frelon asiatique a été très présent aux entrées des ruches et sur les lieux de butinages.  
Plusieurs centaines de frelons ont été captés dans nos pièges.
En septembre et octobre, mon sport favori la raquette de badminton, chaque jour un rucher,
une heure de raquette et une centaine de frelon smashés, ceux-là ne reviendront pas sur les ruches :
donc des ravitaillements au nid en moins, des jeunes frelons en moins, donc des milliers d'abeilles de sauver.
Je repars du rucher l'esprit plus tranquille, j'ai sauvé des abeilles, je suis là pour elles.
Malgré mais effort il y avait tellement de nids cette année que leurs présences étaient aussi importantes les jours suivants.
Chaque jour un frelon peu prendre entre 60 et 70 abeilles pour se nourrir lui-même et élever les larves de sa colonie.  
Le frelon prend l'abeille avec rapidité et dextérité, va se poser quelques dizaines de mètres plus loin coupe l'abdomen et repart avec le thorax et la tête,
source de protéine pour la prospérité de sa colonie.

Encore merci pour tout le soutien que vous m’apportez dans mon activité apicole.
De très belles fêtes à vous et à très bientôt,

Denis


Répondez à votre apiculteur


 

Nouvelles de printemps

Chères Marraines, Chers Parrains, La saison redémarre avec des colonies en bonne forme, l'hiver s'est bien passé. Ce printemps décolle doucement avec ses nuits et journées très froides, contrairement au beau et silencieux printemps 2020. Silencieux dû ...

Lire la suite


Premiere lettre aux parrains

Bonjour et Merci pour votre soutien,
Les colonies se portent bien ! Elles sont très dynamiques.
La quantité de faux bourdons commence à diminuer naturellement, cela se voit à l'entrée des ruches et se traduit par une vie plus calme dans les ruches.
Les ouvri&egr...

Lire la suite


Voir toutes les actualités