everest isolation

Logo everest isolation
la ste Everest isolation a été crée en 1999 nous sommes specialiste de l isolation des combles, des murs et des planchers l entreprise est basè a ORANGE 84 et 20 collaborateurs oeuvrent chaque jour de la conception a la réalisation des chantiers chaque annèe 300000m2 d isolation sont effectuès.Notre secteur gèographique sont les régions PACA LANGUEDOC ROUSSILLON ET RHONE ALPE.Notre clientèle est aussi bien des particuliers, des artisans, des collectivités, des promoteurs, des syndics de copropriétés? en fait tout type de clients qui a un besoin en rènovation ènergètique. Nous sommes a l'écoute et proposons des solutions économique afin de rèduire les consommations ènergètique des habitations.


Voir leur site internet

Ils se sont engagés pour la sauvegarde des abeilles

Notre société est engagé sur le developpement durable en effet nous recyclons nos dechets de bureau ainsi que nos déchets de plastique. Nous sommes signataire de la charte ENTREPRENDRE DURABLEMENT EN LUBERON validè par le PARC REGIONAL DU LUBERON.

La ruche en images

  • La ruche everest isolation
  • La ruche everest isolation
  • La ruche everest isolation
  • La ruche everest isolation
  • La ruche everest isolation
  • La ruche everest isolation
  • La ruche everest isolation
  • La ruche everest isolation
  • La ruche everest isolation
  • La ruche everest isolation
  • La ruche everest isolation
  • La ruche everest isolation
  • La ruche everest isolation
  • La ruche everest isolation
  • La ruche everest isolation
  • La ruche everest isolation
  • La ruche everest isolation
  • La ruche everest isolation

L'apiculteur : Philippe HUGUEL

UTPLA apiculteur Philippe HUGUEL

L’apiculture est pratiquée dans la famille de Philippe et Nicolas depuis deux générations : Ils ont repris l’exploitation apicole de leur père il y a maintenant plus de 10 ans.
Les deux frères gèrent aujourd’hui plus de 500 ruches et ont mis en place une activité d’élevage de reines et de création de nouvelles colonies d’abeilles (essaims). On peut les retrouver chaque jour sur les marchés de Cavaillon, Bagnols sur Cèze, Arles, Orange, Carpentras et Avignon, où ils vendent leur miel,mais aussi de la brèche (miel en rayon), ou encore du pollen.

Philippe est aussi Président du syndicat des apiculteurs de Vaucluse, qui fédère plus de 150 apiculteurs.

La météo et ses caprices

Mercredi 27/09/17

Chers parrains,

Je vous ai expliqué la semaine dernière les quelques difficultés rencontrées sur cette saison.
Je voulais vous donner quelques précisions sur les miellées qui ont été particulièrement perturbées cette année.
Ça a commencé par le romarin qui n’a pas donné cette saison. L’acacias non plus d’ailleurs à cause des gelées que nous avons subie.
Mais le plus dur sur cette saison apicole aura été sans nul doute le manque d’eau. Les sols n’ont pas vu la moindre goutte d’eau pendant trois mois et demi, voire quatre mois. Vous imaginez…
Les sols se sont asséchés trop vite, et avec eux les plantations agricoles. C’est la première année que je vois les agriculteurs arroser aussi abondamment les champs de lavande pour espérer qu’elles tiennent le choc.
Ça a permis de sauver les meubles.
Aujourd’hui il reste encore un peu de bruyères et les abeilles profitent de ces dernières miellées pour accumuler des provisions pour cet hiver.
J’aimerais pouvoir vous donner des nouvelles plus enthousiastes mais c’est aussi la réalité de notre métier.
Nous essuyons notre deuxième année consécutive de mauvaise récolte liée à des conditions météos défavorables.
Pour ma part, cette saison aura été une course folle contre la montre de Dame Nature. Je suis littéralement « lessivé ». Mais je reste positif car j’aime mon métier et je sais que parfois il peut être difficile.
Je vous dis à très vite,

Philippe,

Voir toutes ses actualités


Le rucher D'Entraigues

Le rucher D
Les ruches de Philippe et Nicolas sont installés à proximité d’Avignon sur la commune d’Entraigues près de Gigogan, sur une zone de Garrigues et de forêts.

Philippe travaille avec des abeilles de races Caucasienne, un peu de Buckfast et depuis 2011, sélectionne un peu de Carnica.

De façon à suivre les floraisons, les deux frères pratiquent chaque année la transhumance de leurs ruches vers le plateau d’Albion, les Alpilles ou l’Isère.

Le miel récolté pour un toit pour les abeilles est un miel toutes fleurs de consistance cristalline (solide) à crémeuse composé notamment de miellat (à partir de la sève des plantes) qui est une grande source d'apport en acides aminés et lui confère un gout assez relevé, très parfumé et une couleur plutôt sombre.
On y retrouve aussi des notes de fleurs d'amandiers butinées au printemps et un mélange floral de prairies (pissenlits, trèfles, pruniers sauvages...)

Que se passe-t-il ce mois-ci sur votre rucher ?

Belle et Heureuse année 2018…
2017 nous a quitté et c’est 2018 qui rentre en piste. Nous vous souhaitons, chers parrains, une nouvelle année douce et mielleuse. Que cette année vous apporte la santé bien entendu, mais aussi beaucoup de bonheur et de réussite dans vos projets, qu’ils soient personnels ou professionnels.
Le moment des vœux est un moment que nous aimons chez Un toit pour les abeilles, car il nous permet de remercier les milliers de parrains qui forment cette grande famille solidaire.
Aujourd’hui nous sommes quelques 28 000 parrains particuliers et 1 150 entreprises investis et engagés dans cette cause fondamentale qu’est la sauvegarde des abeilles. Nous avons pu, grâce à votre soutien, à la fois précieux et surtout fidèle, installer près de 4 000 ruches partout en France.

Nous souhaitions aussi profiter de l’occasion pour vous remercier chaleureusement pour tous vos messages de vœux et de soutiens que nous avons reçu par mails ou sur les réseaux sociaux. Tous vos messages nous touchent et nous confortent dans cette belle mission qu’est la nôtre.
Que se passe-t-il dans la ruche ?
Ce début d’année 2018 est très agité d’un point de vue des conditions météorologiques. Il fait froid dehors, et les températures sont passées en négatives dans plusieurs régions de France. On voit également ce début d’année chahuté par de violentes rafales de vent. La vigilance est donc de mise sur les ruchers de nos apiculteurs. Les ruches doivent demeurer à l’abris du vent, des fortes pluies et de la neige fréquents sur cette période.

Les abeilles restent confinées à l’intérieur des ruches, formant une grappe organisée pour se maintenir au chaud. L’activité de la colonie est restreinte et les abeilles puisent doucement dans les réserves qu’elles ont accumulé durant les beaux jours.

Dans quelques semaines, les températures devraient doucement remonter… Toute fin janvier, début février, la Reine, avec le retour de températures plus clémentes, devrait reprendre la ponte pour former ce qui sera bientôt, la nouvelle colonie de printemps !

Zoom sur … La reprise de la ponte
Durant la période d’hivernage, la Reine suspend naturellement la ponte. Cette dernière a un rôle de régulateur de la population au sein de la colonie. Il serait compliqué en effet d’entretenir du couvain sans avoir suffisamment de réserves pour les nourrir. Vers la fin janvier, lorsque les températures remontent, il n’est pas rare de voir quelques abeilles, ici où là, dans votre jardin. Elles viennent aspirer les quelques gouttes d'eau fraiches, sur les feuillages persistants ou les points d’eau.

Ces « Porteuses d'eau » ou « Buveuses d'eau », comme on les nomme communément, sont annonciatrices de la reprise de la ponte par la Reine. L'eau est en effet un élément indispensable à la fabrication de la gelée royale, qui servira à nourrir la Reine en pleine reprise d'activité ainsi que toutes les larves de la ruche.

De son côté, l'apiculteur …
Tout comme en décembre, les interventions de l’apiculteur en janvier sont limitées sur le rucher. Inspections visuelles et contrôle des ruches par pesée permettront à l’apiculteur de s’assurer que les colonies vont bien

Le Saviez – vous ?
Durant la période de froid, et pour conserver une bonne température corporelle, les abeilles consomment leurs réserves de miel. Les défécations liées à cette consommation ne sont pas faites au sein de la ruche…Les abeilles sont propres. Elles vont profiter de redoux pour effectuer un « Vol de propreté » durant lequel elles vont rejeter les déchets accumulés durant plusieurs semaines ! La Nature est bien faite non !?

Nouveauté… Recette cuisine
Pour la nouvelle année, on vous propose chaque mois, une recette avec pour ingrédient phare (je vous laisse deviner !) : le Miel

Première recette de l’année : Galettes au Miel

Liste d’ingrédients :
- 3 œufs
- 100 g de sucre semoule
- 1 sachet de sucre vanillé
- 80 g de miel
- 1/2 c. à café de sel
- 8 cl. d'huile de tournesol
- 480 g de farine
- 14 g de levure chimique
- Un œuf pour la dorure

Recette :
Préchauffez le four à 180°C. Dans un récipient, mélangez les œufs avec le sucre et le sucre vanillé. Ajoutez le miel, l'huile et le sel. Incorporez ensuite la farine et la levure chimique et mélangez pour obtenir une pâte homogène. Enduisez vos mains d’un peu d'huile et confectionnez des boules de la taille d'un œuf. Déposez-les en les espaçant sur une plaque tapissée de papier sulfurisé et les laisser s'étaler. Enduisez les boules d’un peu d’œuf et décorez-les à l'aide d'une fourchette. Laissez cuire au four pendant 15 à 20 mn.
C’est prêt, laissez refroidir et régalez-vous !




Imprimer la page

Retour