J CAUSSE ET ASSOCIES

Logo J CAUSSE ET ASSOCIES

Le Cabinet J. CAUSSE et Associés –JCA, est installé à AVIGNON depuis plus de 40 ans, et regroupe aujourd’hui 15 experts comptables et 85 collaborateurs, au service de nos clients sur l’ensemble du quart Sud Est français.

Spécialistes des PME, nous accompagnons les chefs d’entreprise pour les sécuriser dans tous les aspects de la gestion quotidienne : comptabilité, fiscalité, tableaux de bord, et particulièrement gestion du personnel – paye, contrats de travail, licenciements, représentants du personnel…

Notre engagement fort auprès des associations  a trouvé sa résonnance dans notre participation à la rédaction du Guide des Associations.

 


Voir leur site internet

Ils se sont engagés pour la sauvegarde des abeilles

Nos équipes, et plus particulièrement les plus jeunes, ont tenu à s’impliquer dans notre engagement environnemental.

Nous avons, en 2011, mis en place une politique de réduction massive de la consommation de papier dont notre métier est un grand consommateur : impressions recto-verso, limitation des envois papier au profit du numérique, mise en place d’une benne PAPREC pour le recyclage du papier jeté. Nous avons ainsi réduit de plus d’un tiers nos achats de papier et recyclé 4 tonnes, soit 50 % des achats résiduels. La consommation d’encre a été divisée par deux.

Nos efforts ont également porté sur la consommation d’électricité, d’une part en remplaçant nos serveurs par de nouveaux plus économes, et d’autre part en virtualisant simultanément plusieurs serveurs afin de supprimer des machines énergivores.

Et le parrainage des ruches nous est apparu comme le meilleur symbole de la protection de notre nature !

 


La ruche en images

  • La ruche J CAUSSE ET ASSOCIES
  • La ruche J CAUSSE ET ASSOCIES
  • La ruche J CAUSSE ET ASSOCIES
  • La ruche J CAUSSE ET ASSOCIES
  • La ruche J CAUSSE ET ASSOCIES
  • La ruche J CAUSSE ET ASSOCIES
  • La ruche J CAUSSE ET ASSOCIES
  • La ruche J CAUSSE ET ASSOCIES
  • La ruche J CAUSSE ET ASSOCIES
  • La ruche J CAUSSE ET ASSOCIES
  • La ruche J CAUSSE ET ASSOCIES
  • La ruche J CAUSSE ET ASSOCIES
  • La ruche J CAUSSE ET ASSOCIES
  • La ruche J CAUSSE ET ASSOCIES
  • La ruche J CAUSSE ET ASSOCIES
  • La ruche J CAUSSE ET ASSOCIES
  • La ruche J CAUSSE ET ASSOCIES
  • La ruche J CAUSSE ET ASSOCIES
  • La ruche J CAUSSE ET ASSOCIES

L'apiculteur : Philippe HUGUEL

UTPLA apiculteur Philippe HUGUEL

L’apiculture est pratiquée dans la famille de Philippe et Nicolas depuis deux générations : Ils ont repris l’exploitation apicole de leur père il y a maintenant plus de 10 ans.
Les deux frères gèrent aujourd’hui plus de 500 ruches et ont mis en place une activité d’élevage de reines et de création de nouvelles colonies d’abeilles (essaims). On peut les retrouver chaque jour sur les marchés de Cavaillon, Bagnols sur Cèze, Arles, Orange, Carpentras et Avignon, où ils vendent leur miel,mais aussi de la brèche (miel en rayon), ou encore du pollen.

Philippe est aussi Président du syndicat des apiculteurs de Vaucluse, qui fédère plus de 150 apiculteurs.

Récolte de Printemps 2017

Chers parrains,

Après un beau mois de mars, le mois d'avril fut assez frais et venteux, ce qui a perturbé les fécondations de notre élevage de reines.
Côté miellées, les années se suivent et malheureusement se ressemblent : donc encore une mauvaise année de production, la faute à un été chaud et bien trop sec (pas de pluies).
Dans l'ensemble sur la visite de fin Août-début Septembre, les colonies vont bien, à part quelques-unes que l'on a trouvé trop faibles pour passer l'hiver et que l'on a décidé de regrouper.

Nous espérons maintenant un hiver froid, et bien sûr des précipitations conséquentes, pour remettre les nappes à niveau .


Très bonne journée et à bientôt.


Philippe

Voir toutes ses actualités


Le rucher D'Entraigues

Le rucher D
Les ruches de Philippe et Nicolas sont installés à proximité d’Avignon sur la commune d’Entraigues près de Gigogan, sur une zone de Garrigues et de forêts.

Philippe travaille avec des abeilles de races Caucasienne, un peu de Buckfast et depuis 2011, sélectionne un peu de Carnica.

De façon à suivre les floraisons, les deux frères pratiquent chaque année la transhumance de leurs ruches vers le plateau d’Albion, les Alpilles ou l’Isère.

Le miel récolté pour un toit pour les abeilles est un miel toutes fleurs de consistance cristalline (solide) à crémeuse composé notamment de miellat (à partir de la sève des plantes) qui est une grande source d'apport en acides aminés et lui confère un gout assez relevé, très parfumé et une couleur plutôt sombre.
On y retrouve aussi des notes de fleurs d'amandiers butinées au printemps et un mélange floral de prairies (pissenlits, trèfles, pruniers sauvages...)

Que se passe-t-il ce mois-ci sur votre rucher ?

Que se passe-t-il dans la ruche ?



Septembre marque la période de transition entre l’été, très actif pour les abeilles et la période d’hivernage durant laquelle, le rythme au sein de la colonie va fortement se ralentir.
Dehors, les ultimes floraisons d’été s’étiolent peu à peu et c‘est toute la colonie qui va devoir s’adapter à cette nouvelle situation.
La reine ralentit dorénavant sa ponte. Elle passe ainsi de 2000 œufs pondus par jour durant le pic estival, à 200 œufs à peine. Cette réduction intensive de la ponte s’opère à partir du 15 août et marque le passage dans l’hivernage.
Les abeilles vont profiter des alvéoles disponibles pour y engranger les dernières réserves récoltées dans la nature qui constituent les miellées tardives (bruyère callune, lierre...).
C'est aussi la période des cultures intermédiaires après les moissons, qui jouent le rôle de pièges à nitrate comme la phacélie, la moutarde ou le sarrasin que les abeilles apprécient.
Les vas et vient sur la planche d’envol vont se faire beaucoup plus rares.
La colonie ainsi constituée durant l’été va s’organiser pour la période d’hiver. Les larves vont se nourrir davantage durant le froid formant une nouvelle catégorie d’abeilles, les Abeilles d'Hiver.

Zoom sur … L'Abeille d'Hiver

Car oui il existe deux types d’abeilles, celle d’été qui travaille à un rythme effréné et ne vivra que quelques semaines (entre 3 et 4 semaines), et l’abeille d’hiver.
Cette dernière voit le jour en période de froid et va devoir survivre jusqu’au printemps. Elle n’a pas le même rôle que les abeilles d’été, et vit en moyenne entre 5 et 6 mois.
Elle doit donc réaliser d'énormes réserves corporelles pour survivre à la période hivernale. Ces abeilles se gorgent de protéines, glucides et lipides, leurs organismes sont différents.
Elles vont naître beaucoup plus lourdes qu'au printemps. Elles sont également plus velues...



Leur rôle : Assurer l’hivernage ; Elever le premier couvain printanier et enfin butiner dès le retour des beaux jours.

De son côté, l'apiculteur …
A partir de la fin Août, après les dernières récoltes estivales, l’apiculteur va opérer la mise en hivernage de ses ruches. Tout va s’accélérer.
Le rôle de l’apiculteur est alors d’extraire l’excédent de miel qu’il mettra en maturateur avant mise en pot.

 

Il s’occupera aussi de vérifier l’état des colonies avant leur mise en hivernage. Ainsi il pourra notamment décider de réunir deux essaims trop petits ou faibles leur permettant de consolider ainsi une colonie plus forte.
Il s’assurera également que l’ensemble des colonies a suffisamment de réserves pour passer la période hivernale.
Bien entendu il vérifiera l’état des ruches et s’assurera de leur étanchéité et de leur bon état général. Il réduira les entrées par l’installation de grilles évitant ainsi les attaques de prédateurs telles que les souris, les mésanges etc…
Il faudra ensuite choisir un lieu à l’abri du vent notamment, où placer les ruches. Il évitera de les placer sous les arbres dont les branches pourraient tomber…
On voit souvent de grosses pierres ainsi placées sur le toit des ruches. Leur rôle et de maintenir la ruche fermée car si le toit venez à s’arracher la colonie mourrait. Les abeilles ne supportent pas le froid ni même l’humidité.



Le Saviez – vous ?
La colonie hiverne normalement à l'emplacement du dernier couvain sur des rayons vides afin de pouvoir se former en grappe d'hivernage dans de bonnes conditions.

Un peu de poésie … La citation du mois!
« Une poignée d'abeilles vaut mieux qu'un sac de mouches. » Proverbe arabe




Imprimer la page

Retour