Première lettre aux parrains par Alexandre B.

Alexandre B.

Bonjour mes chers alliés !

C'est une joie de vous écrire pour la première fois. C'est un plaisir de savoir que nous sommes nombreux à vouloir créer un monde meilleur !
J'espère que cette période troublante a été malgré tout agréable pour vous et qu'elle sera l'opportunité de voir fleurir une multitude d'initiatives positives.
Votre soutien est d'autant plus réconfortant car cette année 2020 est décidément très spéciale.
Arrêt des marchés pendant plusieurs mois, infestation trop précoce par le varroa qui cause des soucis à mes abeilles, météo très pluvieuse qui empêche les fleurs de développer tous leurs nectars.
Les abeilles ont elles aussi vécus de longues périodes de confinement à subir l'humidité et le manque de nourriture.
Pour être honnête, j'ai eu quelques fois très peur pour elles. J'ai vraiment pris conscience cette année qu'un manque de nectar et/ou de pollen peut causer rapidement de graves soucis à une colonie d'abeilles.
Cela me conforte dans mon choix du parrainage et dans celui de participer à recréer des écosystèmes plus abondants pour les abeilles.
En particulier sur la période après la floraison d'acacia où les ressources commencent à se faire plus rare.
Depuis début Juin, miracle ! Les abeilles rentrent du miel dans les hausses ! De la ronce et de la bourdaine dans les Landes...
Du tilleul, de la ronce et du châtaignier en Dordogne.
L'autre très bonne nouvelle, c'est que les colonies sont clairement en meilleure santé.
Je n'oublierai jamais cette joie qui m'a traversé après tant d'inquiétude et de remise en question.
Hâte de vous faire goûter les délices de l'année.
A très vite pour les prochaines nouvelles !
Alexandre


Répondez à votre apiculteur


 

Voir toutes les actualités