Que se passe t-il dans la ruche en Décembre ?

Que se passe-t-il dans la ruche en décembre ?



Introduction
Le froid est définitivement installé partout en France et les abeilles restent au chaud dans la ruche.
Il est toutefois possible d’entendre quelques bourdonnements pendant l’hiver :
certaines abeilles sauvages sont actives toute l’année, même lorsque les températures flirtent avec le zéro.
C’est le cas des bourdons, que vous pourrez observer tout le mois de décembre.



Que se passe-t-il dans la ruche en novembre ?
Les températures ont été particulièrement basses ces derniers temps et les abeilles ont dépensé la majeure partie de leur énergie pour réchauffer la ruche.
Plus il fait froid et plus elles se serrent entre elles, formant ainsi une grappe de plus en plus dense. On ne parle pas de gestes barrières au sein de la colonie !
Nos abeilles réduisent ainsi au maximum les pertes de chaleur.
Elles commencent en même temps à consommer leurs réserves de miel puisqu’elles ne sortent plus pour récolter de quoi se nourrir dans la nature.

De son côté, l’apiculteur…



Paradoxalement, le meilleur moyen pour l’apiculteur de prendre soin de ses abeilles en décembre est de rester loin de la ruche !
Il a interdiction d’intervenir directement sur la colonie car la moindre ouverture provoquerait une chute brutale de la température au sein de la ruche.
Et cela pourrait être fatal à ses protégées ! Il se contente donc de vérifier que la ruche est en bon état, que les grilles visant à empêcher l’intrusion de rongeurs sont toujours en place.
C’est l’occasion aussi pour l’apiculteur de faire les marchés de noël : vente directe de miel et de produits de la ruche.

Zoom sur le varroa



Le varroa est le parasite le plus destructeur au sein des colonies d’abeilles en France.
Il est originaire d’Asie du Sud-Est, où les abeilles ont développé des mécanismes de défense pour s’en préserver.
Importé en France dans les années 1980, il s’attaque à nos abeilles locales, complètement vulnérables face à ce nouveau venu.
Ce petit parasite qui ressemble à un crabe minuscule, s’accroche au corps de l’abeille et se nourrit de son tissu adipeux.
L’apiculteur doit donc être particulièrement vigilant à ce parasite pour pouvoir réagir le plus rapidement possible et éviter sa propagation d’une colonie à l’autre.


Les bonnes nouvelles du mois

1 – 300 000 hectares de forêts protégés en Russie



Alors que la surface terrestre déclarée « aire protégée » augmente constamment depuis plusieurs années,
WWF (World Wildlife Fund) et Greenpeace viennent de convaincre la Russie de protéger 300 000 hectares de forêt boréale dans la région d’Arkhangelsk.
C’est une des dernières forêts européennes totalement préservées des activités humaines.

2 – Nouvelle méthode pour protéger les faons des machines agricoles



La Suisse a testé une nouvelle méthode visant à protéger les jeunes cervidés des machines agricoles.
Des drones équipés de caméras thermiques ont été utilisés afin de localiser les animaux avant passage des machines.
Ce sont ainsi 2 500 faons qui ont été mis à l’abri en 2021.

3 - De l’espoir pour les coraux



50% des coraux auraient disparu ces 20 dernières années et la tendance risquerait de se confirmer avec le réchauffement des océans.
Pourtant, de récentes découvertes apportent une lueur d’espoir : il existerait 23 manières de favoriser le développement des populations de coraux.
En Australie, des coraux ont pu être « plantés », freinant ainsi leur disparition.

3 idées de cadeaux éco-responsables pour des fêtes réussies !
Si durant le mois de décembre les abeilles se reposent, chez Un Toit Pour Les Abeilles nous nous donnons à 100% ;
Que dis-je à 1000% pour aider les apiculteurs du réseau et obtenir de nouveaux fonds pour installer des centaines de nouvelles ruches à la reprise d’activité au printemps.
On compte tellement sur vous. On vous propose quelques idées de cadeaux éthiques et responsables pour les fêtes :
Formules de parrainage à offir, coffrets à composer soi-même, et coffrets à offrir ! Cliquez ici ou sur le visuel pour accéder à la boutique.