Que se passe t-il dans la ruche en Novembre ?

Que se passe-t-il dans la ruche en novembre ?


Introduction

L’hiver est bel et bien là et les abeilles s’organisent pour maintenir une température suffisante au sein de la colonie.
Elles limitent au maximum leurs sorties à l’extérieur et se regroupent dans la ruche avec un seul mot d’ordre : l’union fait la force !

Que se passe-t-il dans la ruche en novembre ?



Le froid commence à s’installer durablement partout en France et les abeilles se regroupent pour former une grappe.
Cette formation leur permet de maintenir la température de la ruche autour de 30 degrés.
Pour ce faire, elles contractent et décontractent les muscles de leurs ailes, ce qui provoque un dégagement de chaleur.
Lors de belles journées ensoleillées, quelques abeilles peuvent se risquer dehors et effectuer un vol de propreté.
La Reine ne pond plus et reprend des forces pour être prête dès le retour des beaux jours.

De son côté, l’apiculteur…



En ce début de période hivernale, les interventions dans les ruches sont déconseillées : elles laisseraient entrer le froid et l’humidité contre lesquels luttent nos vaillantes butineuses.
C’est en revanche le bon moment pour entretenir le matériel et protéger les ruches des prédateurs !

Zoom sur les yeux des abeilles



Les abeilles n’ont pas 2 mais… 5 yeux ! Les deux grands yeux principaux, bien visibles de chaque côté de la tête, sont composés de milliers de facettes
qui permettent à l’abeille d’avoir une vision panoramique avec un champ de vision très large.
Les 3 plus petits yeux sont situés sur le sommet de la tête de l’abeille.
Ces ocelles ne produisent pas d’images mais captent la lumière et permettent à l’abeille de se diriger en fonction des sources de lumière.
C’est grâce à ces yeux simples qu’elle peut par exemple sortir de la ruche.

Les bonnes nouvelles du mois
1 – L’Ariège s’engage pour protéger la faune sauvage près des routes



Des piquets réflecteurs sont installés le long des routes pour effaroucher les animaux sauvages susceptibles de traverser.
Un bon point pour la protection de la biodiversité et pour la sécurité routière !

2 – En Haute-Savoie, un village entier devient un refuge pour les oiseaux


Avec ses 500 hectares boisés, la commune de Monnetier-Mornex est une terre d’accueil pour plus de 50 espèces d’oiseaux.
Elle s’engage en devenant un refuge LPO (label décerné par la Ligue de Protection des Oiseaux) sur l’ensemble de son territoire,
grâce notamment à l’installation de nombreux nichoirs et à la sensibilisation de ses habitants !

3 – Un essaim de 35 000 abeilles sauvé par un ouvrier sur un chantier


Les abeilles étaient nichées dans un mur de ce bâtiment sur le point d’être démoli.
Par chance, l’ouvrier en charge de la démolition est aussi un apiculteur qui a su repérer l’essaim et le prendre en charge pour mettre les butineuses à l’abri.

UN NOEL ETHIQUE ET SOLIDAIRE
Les fêtes approchent et il est déjà temps de penser aux cadeaux de fin d’année pour gâter ceux que vous aimez.
Si certains anticipent leurs achats de noël en provenance de l’étranger pour éviter la pénurie, nous souhaitions vous proposer une alternative plus locale :
Des coffrets gourmands, éthiques et solidaires des abeilles et de l’apiculture française !
Et pour démarrer le compte à rebours des festivités nous vous proposons, notre Calendrier de l’Avent, en avant première et en édition limitée "LES TRESORS DE LA RUCHE".
Rendez-vous sur notre boutique en ligne pour faire le plein de cadeaux gourmands et éthiques pour les fêtes !