Une saison à la ruche

Que se passe t-il dans la ruche en Mai ?

Avant de débuter notre note de mai sur les abeilles ; Souvenez-vous c'était il y a un an tout juste !
Certains d'entre vous découvrez notre initiative de parrainage de ruches dans les parutions nationales ci-dessous. Vous avez été ainsi des centaines à nous rejoindre en mai 2019 !
Aujourd'hui plus que jamais, la situation inédite que nous traversons appelle à la solidarité et nous avons besoin de vous. Poursuivez l'action à nos côtés en renouvelant dès aujourd'hui votre parrainage de ruche.
Et n'oubliez pas, depuis septembre 2019, vous pouvez, si vous le souhaitez opter pour un renouvellement tacite (par prélèvements bancaires mensualisés). Merci pour votre engagement à nos côtés !



Introduction

Le mois dernier s’est clôturé avec la journée mondiale pour la Terre le 22 avril, événement environnemental créé par le sénateur américain Gaylor Nelson et célébré pour la première fois il y a 50 ans.

Pourtant, notre planète est de plus en plus sollicitée puisque les besoins de l’Humanité croissent en même temps que la population : eau, énergie, nourriture…
La crise mondiale actuelle nous permet de prendre du recul sur ce qui est nécessaire à la vie et au bien-être… Et d’identifier ce qui ne l’est pas.
Pouvons-nous vivre et consommer différemment, tout en étant aussi heureux (voire plus) qu’avant ? Nous en sommes convaincus !

Que se passe-t-il dans la ruche en mai ?
Le mois de mai et sa météo souvent clémente marquent le lancement de la haute saison à la ruche.
Les températures permettent aux abeilles de sortir une grande partie de la journée pour rapporter à la ruche les matières premières végétales qui seront retravaillées et transformées en miel, en cire, en propolis ou en gelée royale.
De son côté, la Reine continue son travail de ponte et la population s’accroit rapidement. Il n’est pas rare d’observer des essaimages à cette période.
En un mot, la ruche bourdonne d’activité !



De son côté, l’apiculteur…
En mai, les essaimages s’intensifient et demandent une attention constante de l’apiculteur. Il peut notamment installer des hausses pour donner davantage d’espace à une colonie en pleine croissance et ainsi éviter un essaimage.
Mais les essaimages sont parfois inévitables, c’est le cas lorsqu’une Reine est vieillissante par exemple. L’apiculteur peut alors décider de diviser une colonie en deux, en les installant dans deux ruches distinctes.
La colonie orpheline s’activera alors pour élever une nouvelle Reine.
Dans certaines régions où les températures sont douces depuis plusieurs semaines, les apiculteurs peuvent déjà penser à la première récolte de miel à la fin du mois de mai.


Zoom sur l’abeille ouvrière
Les abeilles ouvrières sont les plus nombreuses et les plus petites de la ruche. Comme leur nom l’indique, elles sont les fidèles travailleuses de la colonie, chargées de récolter le pollen et le nectar et de le transformer une fois rentrées à la ruche.
Pour ce faire, elles ont développé des organes spécifiques leur permettant de réaliser ces tâches. Dans l’abdomen de l’abeille ouvrière se trouve un jabot, lui permettant de stocker l’eau et le nectar.
Les mandibules de sa bouche permettent une mastication efficace, indispensable à la fabrication de la cire notamment.
Enfin, ses pattes externes sont équipées de corbeilles, pour stocker les pelotes de pollen et le rapporter à la ruche.



Petite parenthèse concernant la livraison de votre miel
Comme vous le savez peut-être, notre prestataire transport nous a annoncé reprendre doucement son activité, qui été jusqu'ici, dédiée exclusivement à l'acheminement des produits de premières nécessités.
Nous allons donc pouvoir démarrer nos envois des pots de miel aux parrains concernés par la campagne de ce printemps*.
Bien sûr, le cadencement des envois va être ralenti et nous vous demandons de vous tenir prêts mais aussi de patienter un peu, face à cette situation inédite que nous traversons tous ensemble.
Les envois seront lissés sur fin avril et  jusque fin juin. Nous vous remrcions pour votre compréhension et votre solidarité.

Quoiqu'il en soit vous recevrez très bientôt le colis tant attendu renfermant le trésor offert par vos abeilles.
D’ailleurs n’oubliez pas de nous partager des photos de vos pots de miel avec les #vivelesabeilles et #untoitpourlesabeilles sur les réseaux sociaux :
Facebook : https://www.facebook.com/untoitpourlesabeilles/
Instagram : https://www.instagram.com/untoitpourlesabeilles/
Twitter : https://twitter.com/1tpla

* pour les parrainages réglés entre le 15/08/2019 et le 14/01/2020

Le geste écolo du mois : consommer local et responsable



Ces dernières semaines, nous avons dû apprendre à consommer autrement, par la force des choses.
De vraies chaînes de solidarité se sont mises en place, notamment pour aider les agriculteurs, maraîchers et horticulteurs à sauver des produits qu’ils ne pouvaient plus vendre.
Ainsi, de nombreux consommateurs ont acheté leurs fruits ou leurs légumes directement à leur producteur. Mais quels sont les impacts de cette consommation en circuit court ?



Des prix justes pour le producteur
Lorsque vous achetez directement au producteur, vous éliminez l’intermédiaire du magasin ou de la grande surface, qui prend une marge sur le prix de vente et réduit donc le revenu des producteurs.
Vous contribuez ainsi à pérenniser l’agriculture locale !

Un impact environnemental allégé
Le transport des denrées périssables est extrêmement énergivore.
Si nous pensons naturellement au carburant et à son empreinte carbone, il ne faut pas oublier l’énergie dépenser pour réfrigérer les aliments et les multiples emballages destinées à les protéger durant le transport.

Des produits plus savoureux
Consommer en local permet de limiter, voire supprimer les temps de transport.
Les fruits et légumes peuvent donc être cueillis au dernier moment : ils sont donc mûrs à point, pour plus de saveur et des qualités nutritionnelles préservées.


Nos portes ouvertes toujours disponibles sur le site !
Encore de nombreuses « journées immersion en rucher » vous sont proposées partout en France chez vos apiculteurs. Ces dernières sont gratuites et ouvertes à tous.
De véritables moments magiques au cœur des ruchers Un Toit Pour Les Abeilles à partager en famille.
Venez rencontrer votre apiculteur et profiter d’un moment convivial avec vos abeilles... Cliquez sur l'image pour accéder aux portes ouvertes 2020.