L'abeille en hiver par Pascal B.

Pascal B.

Cher parrains et marraines,

Il faut comprendre qu'une colonie est un être vivant dans son entièreté.

Un organisme à géométrie variable, capable de se contracter, de s'expanser, de se diviser pour assurer différentes tâches utiles à sa survie.

En cette fin d'année, les colonies ont eu un peu de répit avec la période de redoux que nous avons observé avant Noël.
Cela a permis aux abeilles de sortir un peu pour faire leur vol de propreté et à se regrouper en grappe dans la ruche à proximité du miel, avant l'arrivée du froid.

Il faut comprendre que les abeilles consomment le miel pour survivre et aussi produire de la chaleur pour la communauté.
Typiquement, des abeilles chaufferettes font vibrer les muscles de leurs ailes sans agiter les ailes, un peu comme lorsque nous grelottons.
Ce mouvement produit de la chaleur.
Les chaufferettes sont plus ou moins nombreuses et vibrent ainsi ~20 secondes toutes les 20-30 mn, selon la température.
Leur chaleur se propage dans la grappe ce qui permet à la reine et à toute la colonie de survivre au froid.
L'air humide et vicié tombe dans le bas de la ruche, assurant une remontée d'air neuf et frais qui va se réchauffer dans le haut de la ruche avant d'entrer dans la grappe d'abeilles serrées, qui se déplacent lentement ; celles qui sont à l'extérieur entrent dans la grappe pour se réchauffer tandis que celles qui étaient au chaud les remplacent ; chacune leur tour...
Le miel a une forte inertie thermique. C'est-à-dire qu'il se réchauffe lentement, et se refroidit également, lentement.
Cette propriété du miel est utilisée par les abeilles comme "volant thermique", pour amortir les pics de froid et "lisser " la courbe de température de l'intérieur de la ruche.

Actuellement, sous nos latitudes, dans l'Essonne, les colonies n'élèvent pas de nouvelles abeilles. On dit qu'elles sont "hors couvain".

Ceci est très utile en cette période car cela permet à la colonie d'économiser des ressources (miel et durée de vie des abeilles) en chauffant beaucoup moins la ruche.

Lorsque la reine va reprendre sa ponte courant février, les abeilles vont devoir chauffer le cœur de la grappe à 35°C afin d'assurer le développement de la nouvelle génération d'abeilles, celles qui feront les premières récoltes de la saison.

Février/mars sont une période critique durant laquelle l'apiculteur doit surveiller que ses ruches soient suffisamment lourdes, signe qu'il reste assez de réserves en miel pour assurer le développement harmonieux de la colonie.

Nous vous souhaitons une belle année 2021.
A bientôt,

Pascal & Morgane BOYARD - L'abeille Hurepoise


Répondez à votre apiculteur


 

Nouvelles automnales de votre ruche

Bonjour, Avec la réduction du jour, nous entrons dans la période sombre de l'année, le froid arrive... En espérant qu'un hiver froid nous prédise une saison 2022 normale. Vendredi dernier, j'ai visité tous les ruchers afin de contrôler que tout allait ...

Lire la suite


Nouvelles des ruches

Bonjour, Sur le plan des abeilles, le coup de chaud printanier a lancé l'éclosion de fleurs beaucoup trop tôt; les ruches n'étaient pas en population suffisante pour récolter à ce moment-là.
Puis, le gel est apparu et a brûlé toutes les fl...

Lire la suite


Nouvelles de printemps

Bonjour,   Cette année 2021 est compliquée pour les abeilles. Les épisodes de gel tardif (jusqu'à -6°C chez nous) ont eu un impact déterminant sur les ruches. De nombreuses fleurs ont été brûlées et perdues pour les abeilles, d'a...

Lire la suite


Des nouvelles fraîches

Bonjour, Des nouvelles fraîches, très fraîches ! Je viens de poster les dernières photos prises avant l'épisode neigeux.
Ce fut une expédition... Stressante dans la mesure où les conditions d'accès aux ruchers sont compliquées en ce moment...

Lire la suite


Quelques mots de votre apiculteur

Bonjour à tous, La campagne miel 2020 est dans la moyenne, ce n'est pas une année de folie, nous ne battons pas des records de production mais comme nos abeilles sont très résilientes elles ont réussi à emmagasiner suffisamment de miel pour tout le monde :-)...

Lire la suite


Quelques nouvelles de nos petites

Chères marraines, chers parrains,

Les abeilles se portent à merveille.
Cette année, nous avons récolté 2 fois :
Une première fois mi-mai, puis juste après la floraison d'acacia qui était plutôt maigre car nous avons eu du froid et du ve...

Lire la suite


Voir toutes les actualités