Des nouvelles fraîches par Pascal B.

Pascal B.

Bonjour,

Des nouvelles fraîches, très fraîches !

Je viens de poster les dernières photos prises avant l'épisode neigeux.
Ce fut une expédition... Stressante dans la mesure où les conditions d'accès aux ruchers sont compliquées en ce moment, car les sols sont plutôt détrempés. Les ruchers sont situés dans des lieux volontaires difficiles d'accès afin de prévenir les vols de ruches ainsi que le vandalisme, de plus en plus courant… surtout à cette période. Un ami apiculteur vient de constater le vol d'une vingtaine de colonies et le retournement d'une trentaine sur un autre rucher.

Le froid impactant fortement les capacités de l'appareil photo du téléphone... les photos ne sont pas toujours très nettes, mais je ferai mieux la prochaine fois

Les colonies sont toujours en phase d'hivernage, mais il y a 2 semaines nous avons eu une petite période de redoux qui a permis aux abeilles de se dégourdir les ailes.
Nous avons pu observer qu'elles rentraient du pollen, signe de la reprise de la ponte de la reine.
Les noisetiers, les roses de noël, les perce-neiges sont au rendez-vous pour assurer l'apport en protéine et matière grasse nécessaire à l'élevage de la nouvelle génération d'abeilles qui prendra le relais des abeilles d'hiver. Les dernières abeilles d'hiver vivront jusqu'à fin avril. Ce sont celles qui possèdent de la graisse pour survivre à l'hiver. Ce sont également elles qui sont les porteuses d'eau, métier à risque élevé car elles doivent sortir par temps très froid, pomper de l'eau très froide et rentrer à la ruche ; parfois elles sont prises par le froid et tombent dans l'eau, ou n'arrivent pas à rentrer à la ruche.
Cette période est très critique car les colonies chauffent les nouvelles larves à 35°C, ce qui est très consommateur de miel. C'est donc en ce moment que l'apiculteur doit être vigilant sur l'état des réserves qui restent dans la ruche.
Météo France nous annonce un redoux assez prononcé pour le 24 février, si cela se confirme, cela permettra d'ouvrir rapidement les ruches et contrôler que les réserves sont encore suffisantes.

A bientôt,
Pascal


Répondez à votre apiculteur


 

Nouvelles automnales de votre ruche

Bonjour, Avec la réduction du jour, nous entrons dans la période sombre de l'année, le froid arrive... En espérant qu'un hiver froid nous prédise une saison 2022 normale. Vendredi dernier, j'ai visité tous les ruchers afin de contrôler que tout allait ...

Lire la suite


Nouvelles des ruches

Bonjour, Sur le plan des abeilles, le coup de chaud printanier a lancé l'éclosion de fleurs beaucoup trop tôt; les ruches n'étaient pas en population suffisante pour récolter à ce moment-là.
Puis, le gel est apparu et a brûlé toutes les fl...

Lire la suite


Nouvelles de printemps

Bonjour,   Cette année 2021 est compliquée pour les abeilles. Les épisodes de gel tardif (jusqu'à -6°C chez nous) ont eu un impact déterminant sur les ruches. De nombreuses fleurs ont été brûlées et perdues pour les abeilles, d'a...

Lire la suite


L'abeille en hiver

Cher parrains et marraines, Il faut comprendre qu'une colonie est un être vivant dans son entièreté. Un organisme à géométrie variable, capable de se contracter, de s'expanser, de se diviser pour assurer différentes tâches utiles à sa surv...

Lire la suite


Quelques mots de votre apiculteur

Bonjour à tous, La campagne miel 2020 est dans la moyenne, ce n'est pas une année de folie, nous ne battons pas des records de production mais comme nos abeilles sont très résilientes elles ont réussi à emmagasiner suffisamment de miel pour tout le monde :-)...

Lire la suite


Quelques nouvelles de nos petites

Chères marraines, chers parrains,

Les abeilles se portent à merveille.
Cette année, nous avons récolté 2 fois :
Une première fois mi-mai, puis juste après la floraison d'acacia qui était plutôt maigre car nous avons eu du froid et du ve...

Lire la suite


Voir toutes les actualités