Des nouvelles de nos petites par Alexis C.

Alexis C.

Chers parrains,
en préambule de mon courrier, je vous renouvelle mes remerciements les plus sincères pour les parrainages effectués, à ma grande surprise très rapidement, d'octobre à janvier sur nos 5 premières ruches.
Le miel est prêt pour la campagne d'envoi du printemps 2020, je vais pouvoir préparer très bientôt, vos petits colis.
Je vais aussi poser prochainement les panneaux sur 5 ruches supplémentaires qui permettront de découvrir des nouveautés sur mon rucher à la maison et celui de Belval,
site historique pour le miel de sapin des Vosges, cru exceptionnel.

Cet hiver est doux, les abeilles sont bien sorties au soleil quelques jours en janvier… 
A présent elles sont en grappe dans la ruche et consomment les réserves que je leur laisse (25 à 30Kg de miel, elles ont de quoi faire).
Depuis février il pleut énormément, et nous sommes soumis à de fortes tempêtes successives, j'ai dû remettre quelques toits de ruches, mais sans gravité pour les abeilles qui n'ont pas été exposées aux intempéries
(le couvre cadre a tenu bon, ouf). En général est propolisé sur les bords de la ruche en bois, comme "scotché".
Les abeilles sont encore prévoyantes, elles ont horreur des courants d’air, donc elles bouchent, colmatent tout interstice qui ne leur plaît pas.

En janvier j'ai recyclé mes chutes de cadres que je garde au fur et à mesure dans des tonneaux, je les ai fondus pour récupérer la cire avec une chaudière ;
J’obtiens des galettes de cire que j'emmène chez mon cirier à SAINT DIE -88.
Ce dernier retravaille ma cire, la gaufre ce qui permet de la réutiliser avec des cadres de corps neufs dont je vais me servir en avril pour l'élevage de nouvelles colonies.
C'est ma propre cire, ce qui m'évite de m'inquiéter quant à la qualité de certaines cires dans le commerce.
En plus cela fait des économies, la cire du commerce étant hors de prix (+ de 20€/Kg)

J'espère que dans une semaine ou deux le beau temps va pointer le bout de son nez, car mars c'est la période charnière.
Je suis en montagne et mes abeilles ne se développent bien qu'à partir de fin mars, nous avons encore des gelées, mais quasi pas de neige cet hiver.
Je vais surveiller les réserves et faire une visite de printemps bientôt, dès que j'aurai des températures journalières de 12 à 15° C.

Voilà, à bientôt chers marraines et parrains.
Alexis


Répondez à votre apiculteur


 

Quelques mots de votre apiculteur

Bonjour à tous,

Voici quelques mots au sortir de la saison. Après un été difficile où j'avais très mal au dos, j'ai eu la chance de vous accueillir plus en forme, le 15 août lors de ma porte ouverte pendant laquelle sont venus 25 participants.  ...

Lire la suite


Essaim naturel

Chères marraines, chers parrains,
Je vous partage quelques photos de mon onzième essaim naturel récolté cette année (ce week end).
Celui-là s’est posé à la maison sur mon mirabellier fétiche. Toujours le même arbre sur leque...

Lire la suite


En mai fais ce qu'il te plait, ou presque...

Nous sommes déjà en mai !
Le mois d'avril a été exceptionnel en termes d'ensoleillement et de chaleur avec des températures autour de 20°C, qui ont permis aux abeilles de butiner et récolter le nectar des fleurs et des arbres fruitiers.
Les colonies sont...

Lire la suite


Une saison précoce

Chères marraines, chers parrains,
La sortie d'hivernage s'est très bien passée dans ma région.
L'hiver a été doux malgré des tempêtes jusque fin février.
Cela a permis aux ruches de rester en bonne condition, sans épuiser les r&eac...

Lire la suite


L'hiver approche

La saison d'hiver approche.
Après avoir contrôlé les réserves des colonies (une ruche dadant doit peser entre 35 à 40 Kg avant l'hiver avec une trentaine de kilos de miel en stock sur les cadres de corps), je suis :
soit à la miellerie pour la mise en pots ...

Lire la suite


Voir toutes les actualités