Lettre ouverte à mes parrains par Thierry S.

Thierry S.

Bonjour à tous !

Ces derniers mois ont été pour moi « en dents de scie ».
A la fois avec un hiver bien là, invitant à ralentir, se poser au coin du feux, manger gras, et tout ça ;)
A la fois avec des nuits agitées avec un petit bout qui a un sommeil, lui aussi, en dents de scie…

Il fallait aussi continuer les chantiers chez nous, faire des mises en pot, s'occuper de la miellerie, vendre le miel...
J'avoue, une certaine fatigue de ce rythme quotidien effréné et lourd à porter.
L'automne a été radieux, pour ne pas dire trop sec, trop chaud, et je me suis concentré sur la charpente.
Ça m'a fait du bien de "décrocher" un peu des abeilles, à la suite d’une saison bien intense et prenante. D’ailleurs, ce ne fut pas « une « mais plusieurs années d'apiculture bien intenses à vrai dire.

La mauvaise nouvelle c’est qu’en cette fin d'hiver je commence à compter les ruches mortes et il y en a beaucoup…
Je n'ai pas encore fait le tour de toutes les ruches mais il y en a pour le moment au moins 150 qui n'ont pas passé l'hiver.
La cause principale (après moi seul responsable bien sûr) c’est le varroa, petit acarien venu d’Asie dans les années 80 par le commerce mondiale, d'abeilles notamment, et responsable de la disparition des abeilles depuis.
Toutes les ruches sont donc traitées pour maintenir une pression de ce parasite acceptable dans la colonie d'abeilles, afin de ne pas atteindre le point de « non-retour », quand les varroas sont tellement nombreux qu’ils déciment toute la colonie.
J'utilise des acides organiques à des doses précises pour tuer le varroa sans nuire aux abeilles.
Je pense que c'est pour le moment le traitement le plus doux par rapport au thymol.
Il n'y a pas de résistance développée par le varroa ni résidu, les abeilles stressent moins et ne consomment pas les provisions. Seulement c'est très contraignant pour l'apiculteur.
J'ai entrepris cette année de construire avec un copain soudeur une machine qui puisse distribuer une dose d'acide d'une manière fiable et sure pour l'abeille et l'apiculteur.
J'ai traité mes ruches cet été et j'ai constaté une certaine efficacité, mais pas assez suffisante pour que cela soulage vraiment les ruches et qu’elles puissent passer sereinement l'hiver.

C'est un grand coup dur mais sans pour autant me démoraliser car je sais pourquoi il y a tant de mortalité, et l'accepte.

Autre coup dur cet automne, c’est la première confrontation avec le frelon asiatique dans mes ruches.
Je l'ai vu, impuissant, attaquer nos colonies, c'est déroutant.

J'ai beaucoup de travail à présent pour ramener les ruches une à une à la miellerie, les vider, trier, nettoyer, congeler les cadres 48h pour tuer les œufs et larves de fausses teignes (un autre parasite) avant qu'il ne mange toute la cire, et surtout remonter le cheptel, élever des nouvelles colonies à partir des existantes, repartir comme à mes débuts de quasi zéro, avec une expérience en plus.

Je vais passer ma saison à cela, ce qui m'enlève une part de stress liée à la production du miel. Je devrai quand même en faire, au moins pour vous, mais j'en ferai moins que les années précédentes.
Je ferai moins de transhumances, moins de nuits blanches, et j'aurai aussi plus de temps pour ma famille, plus de temps pour mettre les mains dans la terre à la ferme ce qui me réjouit d'un autre côté.
Cela fera 10 ans que je fais de l'apiculture, on peut dire dans un sens de la "mono culture" d'abeilles. Je dénonce en m'étant engagé avec la confédération paysanne notamment le système agro industriel clivant le végétal et l'animal en spécialisant les agriculteurs, les menants aux rendements à tous prix, en perdant le lien et l'amour du vivant.

Je prends cette occasion de ralentissement, diminution du nombre de ruches, pour m'orienter vers plus de "bio diversité" dans mes activités, tel un potager verger en permaculture, avoir un cheval et un âne, faire des travaux à la ferme, avoir du temps pour mes loisirs, ma famille, prendre du temps pour m'enrichir intérieurement de nouvelles expériences.

J'aime les abeilles, profondément, et c'est pour cela que je ne souhaite pas ré augmenter mon nombre de ruches comme avant à 250, mais plutôt m’orienter vers 160, afin de garder cette joie à aller les voir.
Bon, c'est un petit peu de « moi » que je vous livre, j'espère qu'il ne vous a pas ennuyé.

Encore plus qu'avant, votre parrainage a tout son sens pour moi. Il me permet de passer le cap, en sentant votre soutien et engagement. Cela me fait du bien et me remonte le moral ! Cela me donne envie de continuer mon beau métier d’apiculteur…
 
Les colonies qui ont passé l’hiver profitent en ce moment du pollen de noisetier.
Il est quasi fini d'ailleurs, c'est une des premières fleurs qu'elles butinent en sortie d'hiver.
Avec la chaleur il y en a d'autres qui pointent le bout de leur nez comme la primevère, encore timide mais suffisante pour stimuler les colonies.
Ce très (trop) beau temps est au moins une chance, les petites colonies n'auraient pas pu se chauffer suffisamment si le froid avait duré encore longtemps.
Gare au retour du bâton (de froid), sans préavis, car nous sommes encore très tôt dans la saison.

Je vous souhaite en tous cas de profiter du beau temps, puisqu'il est là, t'en qu'à faire !

Je vous tiendrai au courant un peu plus tard au printemps quand la saison aura vraiment démarré ! Bon printemps à tous !
Thierry


Répondez à votre apiculteur


 

Retour sur une saison particulière

Bonjour à tous !

Le temps s'est dilaté, distendu, comprimé, tout ça à la fois.
Je ne vais pas revenir d'une manière générale sur le confinement.
J'espère que vous avez été au bon endroit, au bon moment.
J'aimerai juste vo...

Lire la suite


Nouvelles de vos abeilles et de votre apiculteur

Bonjour à tous ! Je me suis dit à plusieurs reprises qu'il fallait que je vous envoie des nouvelles à la fin de l'année, aussi des voeux, du bon, du juste et du moelleux pour les mois à venir ! Rien n'est trop tard, alors je vous le souhaite bien du coeur encore un...

Lire la suite


Petite pause hivernale pour les abeilles

Bonjour et bon Automne !
Et voilà la saison qui s’achève... Enfin, celle de la production, et ce déjà depuis un moment.
Toujours de la surveillance aux ruches jusqu'en novembre, période à partir de laquelle le froid s'installera durablement.
Il y a e...

Lire la suite


La saison bat son plein

Chers parrains,
Je vous donnes quelques nouvelles rapides, entre deux visites au rucher.
Je voulais aussi profiter de ce moment pour vous remercier une nouvelle fois pour tous vos messages de soutien, après les quelques difficultés que j’ai eu à surmonter sur la saison. &C...

Lire la suite


Je vous invite chez moi !

Chères marraines, chers parrains,

Ca y est, la date est fixée pour mes portes ouvertes cette année !
Je serai très heureux de vous accueillir au rucher pour un moment de découverte et de convivialité le
Dimanche 29 Septembre 2019 en deux groupes : un group...

Lire la suite


Merci à tous mes parrains

Bonjour très chers parrains,

Depuis mon dernier message relatant les grosses pertes subies cette hiver, j'ai reçu beaucoup de messages tous aussi touchant qu'encourageant les uns que les autres de la part de nombres d'entre vous ...
Alors j'avoue, je fais un peu mon "flemmard" sur ce...

Lire la suite


Quelques nouvelles de vos protégées

Bonjour à tous !

Nous voilà rentrés dans l'automne les abeilles et moi. Enfin, on se demande parfois, elles comme moi.
J'imagine que dans votre coin, où que vous habitiez, ce doit être le même ressenti.
Les feuilles sont loin d'être toutes tombée...

Lire la suite


Bilan de la saison 2018

Bonjour bonjour ! Et voilà l'été qui touche à sa fin... en tout cas pour les abeilles. Difficile à croire sinon avec ces chaleurs. Il fait super chaud même en chartreuse et les montagnes autour, les fleurs qui devaient repousser sont grillées, l'herbe ...

Lire la suite


Invitation observation des abeilles

Bonjour, Thierry votre apiculteur organise une journée dédiée aux parrains et leur entourage.
Cet évènement est l'occasion de venir à sa rencontre et de pouvoir cotoyer les abeilles de près.

Cette journée aura lieu le samedi 22 Septembre sur M...

Lire la suite


Un bilan rassurant malgré des pertes

Bonjour ou Beaujour selon où vous habitez :) Après un hiver normal, un "vrai" hiver avec neige et gèle qui fait du bien au vivant, les beaux jours du printemps se font rares par ici.
Les prunus sont en retard sur leurs floraisons, à moins que ce ne soit l'inverse sur les...

Lire la suite


Un beau moment de partage

Samedi 7 octobre dernier, c’est Thierry SALAVIN, votre apiculteur du Rucher de la Chartreuse qui vous ouvrait ses portes pour une journée immersion avec les abeilles… Au programme :
Visite de sa miellerie et départ groupé pour aller voir les ruches et observer les...

Lire la suite


Votre apiculteur vous attend

Bonjour, Thierry vous propose 3 dates pour venir visiter son exploitation et vous faire partager son métier au quotidien avec vos petites abeilles.

Une journée de découverte spécial parrains le samedi 7 Octobre 2017 où, si la météo le permet, vous au...

Lire la suite


Retour sur ma saison apicole 2017

Chers parrains, Au printemps, le froid et la pluie n'ont pas été propices aux miellées.
En certification Nature et Progrès, l'apport de sucre pour aider les abeilles en cas de disette n'est pas toléré.
De fait, les colonies ne s'étaient pas beaucoup ...

Lire la suite


Point Septembre Portes ouvertes 2016

Cher(e)s parrains,
Comme je vous le disais précédemment, la saison a été assez chaotique.
Pas mal d’essaimage sur mes ruches de production (une partie de la colonie part de la ruche avec la reine).
En septembre, je peux dire que le niveau sanitaire est correct, les ...

Lire la suite


Quelques nouvelles de cet été

Bonjour aux parrains !

La saison arrive bientôt à sa fin et elle n'a pas était de tout repos !
L'hiver, même en Chartreuse n'a pas été très marqué, ce qui n'est pas très bon pour la nature et les abeilles.
Les colonies sont bien sorties d'hiver avec suffisamment de réserves, mais trop p...

Lire la suite


Bilan de la saison 2015

Bonjour à tous les parrains,
Je ne vous ai pas donné beaucoup de nouvelles et je m’en excuse.Je vous explique en quelques lignes pourquoi...
Après une sortie d'hiver très difficile, cette saison est enfin une bonne saison, et ce grâce au soleil.En effet, beaucoup de colonies sont mortes cette hiver,...

Lire la suite


Des nouvelles fraîches de ce début d'année 2015

Bonjour à tous les parrains qui m'aident à prendre soin des petites abeilles… Je vous écris ces quelques lignes pour vous donner des nouvelles en cette fin  de mois de janvier 2015.
Je sais que l'ambiance générale est plutôt morose en ce moment dans la filière apicole mais j'ai décidé d'...

Lire la suite


Une triste saison 2014

Chers Parrains, Cette année a encore été très rude pour les abeilles à cause des humeurs du climat. Il m'a été très compliqué de gérer les ruches, sans sucres (interdit en Nature & Progrès).
Nous avons eu beaucoup de pluie en Chartreuse, déjà que la région est très humide d'un point de v...

Lire la suite


vers un printemps doux

Le printemps débute tout juste et l'hiver a été plutôt clément dans la Chartreuse. Les Prunus sont en fleurs ainsi que les Pissenlits. Les colonies en profitent, et reprennent leur activité de butineuses après le repos hivernal. Les colonies se sont bien développées et il n'y a pas eu tr...

Lire la suite


Bilan début d'hiver 2013 / hivrenage 2014

Comme l'année précédente le printemps a été très arrosé avec le froid en plus, spécialement en Chartreuse. Le démarrage a donc été compliqué et tardif avec un décalage de floraison d'au moins 3 semaines. Les reines ont eut des difficultés à se mettre à pondre correctement à cause du froid et du pe...

Lire la suite


Les ruches en hiver

L'automne a été clément pour les abeilles. Le mois de septembre fut chaud et ensoleillé pendant toute la floraison du lierre. C'est la dernière ressource que les abeilles trouvent par ici avant l'hiver et le printemps prochain au mois de février avec le nois...

Lire la suite


Bilan 2012

Un hiver rude, long, un démarrage très tardif du à des conditions climatiques difficiles, une surveillance accrue sur les provisions de nourriture disponibles. Pluie, pluie, pluie, froid, pluie pour ce printemps, bien compliqué en Chartreuse. Pas de récolte de miel...

Lire la suite


Voir toutes les actualités