Groupe leader

Logo Groupe leader

Acteur Fort de l'emploi depuis 1992, le Groupe Leader n'a cessé d'élargir ses domaines de compétence pour devenir en moins de dix ans l'alternative indispensable aux multinationales du travail temporaire.

Fort d'un réseau de plus de 100 agences et autour de sa marque phare Leader Intérim, la société a su se développer et s'adapter aux demandes du marché en créant de nouvelles activités et entités spécialisées : Ser'ins (Insertion professionnelle), ExpeRH (conseil en ressources humaines et cabinet de recrutement), Forma'lead (organisme de Formation et cabinet conseil).

Apportant une vision humaine, les équipes du Groupe Leader accompagnent au quotidien les entreprises et les demandeurs d'emplois dans leurs recherches en C.D.I., C.D.D. et Intérim et proposent des solutions adaptées à chacun.

« Trouver du travail à des personnes qui n'en ont pas et les accompagner », telle est la devise du Groupe Leader depuis maintenant 20 ans !

Les agences Leader Intérim sont certifiés ISO9001 et OHSAS18001 par l'AFAQ/AFNOR.

Le Groupe Leader est la première entreprise française dans le secteur de l'emploi à obtenir le niveau confirmé de l'évaluation AFAQ que le référentiel ISO 26000 ce qui témoigne de son engagement sociétal.

Pour plus d'information http://www.groupeleader.com


Voir leur site internet

Ils se sont engagés pour la sauvegarde des abeilles

Le Groupe Leader est la 1ère entreprise française dans le secteur de l’emploi à être évalué au niveau confirmé par AFAQ / AFNOR sur le référentiel de l’ISO 26000. Ce résultat atteste la maturité de la société en matière de développement durable et responsabilité sociétale.

Depuis de nombreuses années, la responsabilité sociétale est un élément indissociable de la stratégie du Groupe. L’évaluation à la norme ISO 26000, référence internationale sur la R.S.E. , réalisée par l’Afnor s’appuie sur les bonnes pratiques et les résultats de l’entreprise sur les trois volets du développement durable : économique, environnemental et social.

Le Groupe Leader a ainsi développé l’ensemble de ses activités à travers une approche éthique de son métier et est convaincu que l’entreprise a un rôle déterminant à jouer dans la mise en œuvre du développement durable de nos sociétés modernes.  Agir responsable et soutenable, c’est donner du sens aux activités de l’entreprise et développer l’innovation.


Le Groupe Leader s'engage pour l’environnement

Ce groupe innovant est déterminé à mettre en place un ensemble de mesures visant à prendre en considération et à améliorer constamment son impact environnemental.

Agir en entreprise responsable vis-à-vis de son environnement et sensibiliser l’ensemble de ses parties prenantes est partie intégrante des activités du groupe.

Son engagement en termes de responsabilité environnementale est mis en œuvre au quotidien par ses collaborateurs : pratique des éco-geste, comportements éthiques, initiatives liées à la protection de l’environnement, partenariats locaux,…

Le Groupe sensibilise et implique ses parties prenantes aux enjeux du développement durable et incite chacun à adopter des comportements plus responsables.

La préservation des ressources naturelles et de l’environnement se décline à différents niveaux des activités du groupe : Energie, Consommation, Gestion des déchets, Déplacements, Informatique et infrastructures, Mécénats, Pratique des 3 R (Réduire, Réutiliser, Recycler), Préservation de la biodiversité, … Egalement, le Groupe s’engage fortement dans une démarche d’achats responsables.


Egalement l'organisme de formation du groupe
( Forma’Lead ) propose des formations et conseils en interne et en externe aux entreprises afin de les accompagner dans la mise en place de démarches développement durable.
 


Les ruches en images

  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader
  • La ruche Groupe leader

L'apiculteur : Claude POIROT

UTPLA apiculteur Claude POIROT

Claude est apiculteur en Vendée et Charente-Maritime depuis plus de 40 ans et s'occupe aujourd'hui d'environ 600 ruches.

Il a en outre développé une activité d'élevage de reines et de création d'essaims (nouvelles colonies).

Figure de l'apiculture et très impliqué dans la protection des abeilles, il est notamment président de l'Abeille Vendéenne et engagé dans la lutte contre l'utilisation abusive de pesticides.
Claude est aussi engagé dans une démarche pédagogique avec la Folie de Finfarine, ferme apicole.
Il est notre apiculteur référent sur le projet "Un toit pour les abeilles".

Immersion au rucher de Triaize

mercredi 21/06/2017

Chers parrains,

Pascale et moi-même vous invitons à venir partager un moment de convivialité et de découverte avec nous et vos abeilles le  Dimanche 30 Juillet 2017  dès 15h00 sur notre exploitation de Triaize.
Situés en plein cœur de la Vendée et ses marais, vous pourrez profiter de cette occasion pour découvrir la région, son bord de mer et la Venise verte ;-)

La journée que nous vous proposons est gratuite et ouverte à tous. Elle symbolise le trait d'union entre notre métier d'apiculteur, les abeilles, et les parrais qui nous soutiennent dans notre aventure.

Au programme de l'après midi :

- Accueil du public dès 15h00 et projection d'un diapo sur la vie des abeilles
- Visite de ruches au rucher
- Visite de l'exploitation
- Pause gourmande

La porte ouverte prendra fin vers 18h.

Selon le nombre de participants, des ateliers seront proposés comme la récolte de pollen par exemple...
En espérant que vous serez nombreux à nous rendre visite.

Pour en savoir plus et vous inscrire cliquez sur ce lien : https://www.untoitpourlesabeilles.fr/portes-ouvertes/52-portes-ouvertes-chez-claude-et-pascale.html

A très bientôt !
Claude et Pascale

Voir toutes ses actualités

Le rucher de Triaize

Le rucher de Triaize

Les ruches sont installées en plein coeur du parc inter-régional du Marais Poitevin sur un site Natura 2000 présentant une grand richesse écologique.
Le territoire est constitué de marais et bocages avec une alternances de paysages boisés et de prairies.

Le miel Vendéen est un miel toutes fleurs issu des plaines et prairies . On y retrouve différentes variétés de fleurs des zones de bocage : l'acacia, l'aubépine, le trèfle blanc, la ronce ou encore la luzerne ou le pissenlit. C'est un miel cristallin (solide) de consistance assez crémeuse, qui peut varier de la couleur dorée au jaune clair en fonction des floraisons. Parfumé et fleuri, il en fait un miel idéal pour les tartines ou sucrer des boissons chaudes.

JT week-end France 2 avec Claude

Reportage diffusé le samedi 5 Novembre 2016. Cliquez en dessous pour visualiser l'extrait.

L'apiculteur : Sébastien GIRAUDET

UTPLA apiculteur Sébastien GIRAUDET

Sébastien est apiculteur en Charente Maritime et 4ème de sa génération sur la commune de Charron.

Après avoir constaté des pertes annuelles de ruches de l'ordre de 50% par an à cause de l'utilisation massive de pesticides, Sébastien décide de se tourner vers des pratiques biologiques.

En respectant le cahier des charges d'une apiculture bio, ce dernier obtient le label agriculture biologique sur ces ruches cependant, la proximité de cultures conventionnelles ne lui permet pas la certification AB de son miel.

Sébastien exerce aussi une activité de maraichage bio avec une production de légumes de saisons et de fruits (poires, framboises...)

Nouvelles des abeilles

Cette saison, nous avons fait beaucoup d'essaims par la disivion de nos ruches les plus populeuses.
L'élevage de reines est fait sur l'exploitation depuis des cellules royales prises dans les meilleures de nos ruches.
Cela nous permet de conserver le potentiel génétique de nos abeilles adaptées à notre environnement local.


En ce moment les abeilles sont sur la floraison tournesol et luzerne.
La majeure partie de nos ruches sont équipées de trappes à pollen qui permettent de récupérer les fameux grains lorsque les abeilles rentrent dans la ruche les patte chargées.


Sous dizaine de jours , avec les jeunes reines qui sont pondeuses  d'au moins 1500/2000 oeufs par jour les populations deviendront importantes et il faudra encore diviser et créer de nouveaux essaims, ce qui fait ausi partie de la préparation pour l'année prochaine.

J'ai passé une heure et demi au rucher vendredi dernier avec une famille et leur descendance qui souhaitait venir voir leurs abeilles.
Nous avons observé la ruche  "Goglu des prés"
Ils étaient trés contents !

Sébastien et Christian.


 

 

Voir toutes ses actualités

Le rucher de Charron

Le rucher de Charron
La ruche se trouvera à proximité de la commune de Charron en Charente Maritime en plein cœur du Parc inter-régional du Marais Poitevin en Val de Sèvre et en Vendée.

Les abeilles de Sébastien sont des Apis Melifera Melifera ou abeilles noires.

Ce lieu bénéficie d'un des meilleurs ensoleillements de la façade atlantique.
Ses ruches sont disposées sur plus de 4 ha de terrain.

Le miel, issu de bocages, bois et haies est un miel toutes fleurs. Il est composé de fleurs des marais, tournesol, colza, prunelier avec des notes de châtaigner et acacia. Il s'agit d'un miel de consistance cristalline (solide) à crémeuse avec un grain très fin. Son gout parfumé et acidulé plaira à tous; il est parfait pour être dégusté sur des tartines ou pour accompagner vos recettes.

L'apiculteur : Alain LEVIONNOIS

UTPLA apiculteur Alain LEVIONNOIS

Alain est apiculteur dans la Brie verte depuis 25 ans et s’occupe d’environ 100 ruches.
Passionné par son métier il fait partie de l’équipe du « rucher du Luxembourg » (Société Centrale d’Apiculture) où il donne des cours d’apiculture.
Alain est engagé dans une démarche Bio.
Le miel du rucher des Cours Doux détient le label "AB". Alain est aussi engagé à nos côtés dans un projet d’économie sociale au Maroc ou il assure la formation d’une trentaine de femmes.

Des récoltes maigres

Bonjour,

Suite aux pertes de fin d'hiver, j'ai du acheter quelques essaims pour remplacer les ruches qui avaient subi des mortalités.
Après avoir bien soigner celles qui restaient j'avais début mai un cheptel en forme, j'ai par ailleurs de très bon emplacements en forêt, avec acacias, tilleuls, châtaigniers et ronces.

En avril, les acacias dans notre région ont gelé donc pas de miel.
Pour le reste, la miellée a été très moyenne.
Il me reste une dernière chance: j'ai déplacé 50 ruches sur des parcelles de luzerne et sarrasin, j'aurai une réponse après le 15 août mais je ne suis pas optimiste car cette année la production de nectar est faible, es ce à cause d'un manque d'eau ?

Je vous tiendrai au courant,

Bien cordialement
Alain Levionnois.

Voir toutes ses actualités

Le rucher de Cours Doux

Le rucher de Cours Doux
Le rucher de Cours Doux est situé en plein cœur de la région de la Brie Verte à Féricy (Seine-et-Marne) dans la vallée Javot en lisière de la forêt domaniale de Barbeau.
De nombreuses variétés de plantes visitées par les abeilles sont présentes sur ce territoire.

Selon l'emplacement des ruches et la floraison variante sur chaque année, Alain vous proposera deux types de miel :
Un miel d'acacia, d'aspect liquide et brillant, au parfum délicat avec des notes florales.
Un miel de forêt, liquide également plutôt sombre et de saveurs boisées à mentholées selon la teneur en tilleul et châtaignier.

L'apiculteur : Patrice AMBLARD

UTPLA apiculteur Patrice AMBLARD

Patrice est apiculteur sur les coteaux de Bourg (Gironde) et s'occupe d'environ 200 ruches.

Il a hérité d'un savoir-faire ancien transmis par son grand père puis son père et est inscrit dans une démarche très respectueuse de l'abeille.
Ses ruches sont installées sur des zones protégées et ses ruchers comportent peu de ruches (moins de 10 en général) permettant aux abeilles d'accéder à une nourriture sure et variée.
Il élève ses abeilles pour créer de nouvelles colonies.

Il a été certifié agriculture biologique (AB) par Ecocert et Nature et Progrès (label biologique qui est basé non seulement sur des critères techniques mais également sur des aspects environnementaux, sociaux et économiques ou encore éthiques).

Patrice fait aussi de l'élevage de reines pour sa production de gelée royale.

Une belle saison 2017

Cette saison 2017, je suis plutôt voir même très satisfait.

Ce n’est pas sans effort, les deux premiers mois ont été intenses avec beaucoup de travail, notamment la division des colonies les plus populeuses pour constituer de nouveaux essaims.
J’ai bien contrôlé et les colonies se sont bien développées avec pour résultat de superbes ruches au printemps.

La saison et météo n'a pas été propice aux frelons asiatiques, les fondatrices cherchaient à faire leur nid au moment des gelées puis s’en est suivi des pluies, le prédateur a donc été moins présent.


Le varroa (parasite de l’abeille) est toujours présent en moindre mesure.
Avec des souches résistantes d’abeilles endémiques, un choix de ne plus pratiquer la transhumance au profit de ruchers sédentaires, les abeilles se sentent moins agressées.
De plus, je compose des ruchers avec un petit nombre de ruches sur des sites que je sélectionne et j’effectue un seul traitement hivernal contre le varroa.

Donc, je dirais « laissons faire la nature » !

J’ai donc fait ma récolte de gelée royale, reconstitué le rucher des parrains un toit pour les abeilles.

Une belle récolte de miel de forêt (composé de bourdaine, châtaignier, bruyère majoritairement), un miel d’acacia en belle quantité ; chez moi la floraison des acacias n'a pas gelé grâce à un fleurissement tardif, je m’estime donc chanceux.

Je me prépare à hiverner avec 150 ruches en forme pour lesquelles une partie de la récolte sera laissée.
j’irai d’ailleurs prochainement contrôler leurs réserves et en profiterai pour prendre des photos des ruches.
Depuis les quelques pluies, les butineuses ressortent, les reines se sont remis à pondre pour les miellées tardives.

Voir toutes ses actualités

Le rucher des Côteaux de Bourg

Le rucher des Côteaux de Bourg
Les ruches se trouvent sur les côteaux de Bourg (nord Gironde) sur les terres du château La Grolet.

Tout comme les ruches de Patrice, le domaine est conduit en Biodynamie : ici tout est mis en place pour préserver le milieu, aucun produit chimique n'est utilisé, les vignes reçoivent fumure naturelle, composte organique et engrais vert.

Les nombreux bois présents sur la zone sont constitués d'essences très variées ; châtaigners, acacias, tilleuls et fruitiers sauvages.
Patrice travaille avec des abeilles locales, dites abeilles "noires".
L 'abeille bénéficie ici d'une nourriture saine et variée. Le miel qui en récolté est un miel polyfloral plutôt cristallin (solide) à pâte fine, avec une saveur fleurie et fruitée ainsi qu'une légère note épicée.

L'apiculteur : Justine HENNION

UTPLA apiculteur Justine HENNION

Justine tient sa passion pour l'apiculture de son père Yvan, passionné par les abeilles qui lui a transmis son savoir.

Justine travaille sur l’exploitation familiale depuis 2012 située au pied du Mont d'Halluin (Nord).

La ferme au carré typique de la région Lilloise a été reprise  en 1998 par son père (fils d’agriculteur dans les Flandres).
Auparavant ses grands-parents élevaient de nombreux animaux tels que les vaches, les cochons, les poules, les lapins…Cela a provoqué bien des changements ; les broutards ont été changés par des butineuses.

Justine s'est spécialisée dans l'élevage des reines et essaims d’abeilles.

Elle est épaulée par ses 2 frères pour la récolte de miel et le pic d'activité durant la saison estivale.

Une saison mitigée

La saison fut moyenne niveau miel.

Elle a commencé très tard avec beaucoup de vent et des températures plutôt faibles, mais par la suite les abeilles ont pu rattraper leur retard.

En juillet, où normalement de grosses miellées sont attendues, les températures très hautes ont fait "griller" les fleurs et raccourci les miellées.

Il y a donc eu moins de miel récolté par rapport aux saisons précédentes, mais les abeilles se portent à merveille,

Ce fut une très bonne saison pour l'élevage, nous avons su atteindre nos objectifs et développer notre cheptel.

Bien à vous !

Voir toutes ses actualités

Le rucher de Senlis

Le rucher de Senlis

Justine travaille avec des petites ruches d'élevage appelées "nucléis" et en possède 300.

Elles sont réparties sur plusieurs ruchers essentiellement dans le département du Nord.

Le rucher que Justine propose au parrainage est situé à Senlis (Oise) dans un sous-bois.

Les abeilles y produisent du miel de colza, toutes fleurs ou tilleul selon les floraisons.

L’exploitation familiale compte une miellerie, où est extrait et conditionné le miel.
On retrouve les produits de la ruche en vente au petit magasin de la ferme et auprès de différents revendeurs de la région et principalement des agriculteurs proposant la vente en directe.


L'apiculteur : Christian GRASLAND

UTPLA apiculteur Christian GRASLAND

Christian GRASLAND est apiculteur amateur dans la région Rennaise.

Une passion qui l'a piqué tout jeune où il construisait chez son grand-père du haut de ses 10 ans, sa première ruche avec quelques planches de bois.
Christian élève des reines et produit également des essaims (abeilles noires ou dites de pays).
Il est l'initiateur d'une association anti OGM Breton (l'Etat nature de nature anti-OGM) et a participé à de nombreuses manifestations. Christian est d'ailleurs connu pour ses prises de paroles dans le secteur apicole et auprès des instances politiques où on le surnomme Cricri l'abeille.
Il s'occupe également des ruches de la MCE (Maison de la Consommation et de l'Environnement) et récupère des essaims sur la périphérie de Rennes.

Redémarrage de saison

Bonjour,

La saison 2016 a été très mauvaise.

Les colonies d'abeilles étaient déjà petites, l'arrivée du frelon asiatique et le manque de réserves de miel associé à une période de sécheresse de la mi-août à la mi-octobre ont affaibli les essaims pour entrer en hivernage.
La météo difficile de l'été et le manque de floraisons qui en a découlé n'a vraiment pas aidé les abeilles.

2017 en garde des séquelles et va commencer très mal.
 
C'est la période de divisions de ruches pour l’élevage afin de créer de nouveaux essaims de fait, qui devraient me permettre d’augmenter mon cheptel compte tenu des mortalités et qui feront que j'aurai le meme nombre que l’an passé.
N-1  : 200 ruches
Printemps 2017 à la sortie de l'hivernage : 160/170


En ce moment les ruches sont bourrées de miel avec ce beau redémarrage de saison et une météo parfaite (soleil et pluie) pour les floraisons.

Voir toutes ses actualités

Le rucher de St Jacques de La lande

Le rucher de St Jacques de La lande

Christian utilise des produits naturels et s'applique à une conduite du rucher biologique dans la mesure du possible.

Bien que le territoire ne se prête pas à la labellisation biologique, il adopte une démarche respectueuse envers ses abeilles.

3 ruchers sont présents sur la commune et ces derniers offrent aux abeilles aubépine, cerisier, ronce, trèfle blanc, fruitier, tilleul pour un miel toutes fleurs.

Les colonies installées sont majoritairement des abeilles locales, dites "noires" que Christian s'attache à sélectionner ou présentant certains croisements qui ont pu apparaitre mais dont les Reines ont montré de bons résultats.

A quelques km de là, Christian cherche à construire et développer du matériel pédagogique dans son secteur d'activité :
Ruchers couvert ouvert aux publics, vitrine d'observation des colonies d'abeilles...

Que se passe-t-il ce mois-ci sur votre rucher ?

Edito

Avant de vous donner quelques nouvelles de la vie des ruches au mois de novembre, nous vous partageons les dernières actus autour du glyphosate.
Le report mercredi 25/10 dernier de la décision sur la ré autorisation du glyphosate, herbicide classé « cancérigène certain pour les animaux, et probable pour l’homme », témoigne de l’impact réel des mouvements citoyens contre l’utilisation de cet herbicide « tueur d’abeilles ».
Entre dépendance agricole, recherche de rendement, et menace de poursuites de Monsanto en cas de non prise de décision avant le 15/12/17, date d’expiration de la licence pour le glyphosate, le « Round up » devient un sujet sensible pour les hautes instances gouvernementales.
Pourtant son impact réel sur la biodiversité et sur les hommes a été démontré par le CIRC, Centre international de recherche sur le cancer.

Jusque-là, il était question de renouveler la licence du glyphosate pour une durée de 10 ans.
Aujourd’hui force est de constater que la Commission Européenne, face à la pression des concitoyens et de certains Etats membres n’a d’autre possibilité que de revoir sa copie !
Aujourd’hui on parle d’une prolongation réduite de 5 à 7 ans pour la Commission Européenne.
La France, sous l’égide de Nicolas HULOT, Ministre de la Transition Ecologique et Solidaire, évoque une prolongation réduite de 3 à 4 ans maximum.
Une chose est certaine, le mouvement citoyen qui s’est créé autour de l’interdiction du glyphosate a su peser dans la balance. Espérons que les autorités politiques sauront écouter la voix juste et avisée du peuple !

 

 

 

 

 

 

 

  Source :  Marianne 

En attendant, outre le glyphosate, 2 nouveaux pesticides, dont la molécule principale active est le sulfoxaflor, très proche des néonicotinoïdes, viennent d’être autorisés. Un véritable scandale ! « Sortis par la porte, les néonicotinoïdes reviennent par la fenêtre ».
Un toit pour les abeilles poursuit son action environnementale pour préserver cette espèce essentielle à la vie. Grâce à votre soutien, nous avons installé et nous installons chaque année des milliers de ruches partout en France, et contribuons, à notre échelle à la sauvegarde de millions d’abeilles.
Nous ne pouvons rester inactifs face à cette situation ! Vous nous avez soutenu hier… Nous avons encore besoin de vous aujourd’hui !

L’Equipe Un Toit Pour Les Abeilles
Et tous les apiculteurs soutenus au travers du parrainage !

Que se passe-t-il dans la ruche ?
Cela fait une semaine déjà que les températures ont commencé doucement à baisser. Nous allons rentrer dans la période froide. Dans certaines régions, novembre est même annonciateur des premières gelées. C’est encore un peu tôt mais les prévisions météos pour la 2nde période de novembre nous annoncent des températures clairement inférieures.

C'est une période très calme pour les abeilles qui entrent concrètement en période d'hivernage. L'activité sur la planche d'envol est très limitée, voire inexistante. On espère pour nos abeilles qu’il fera, cette fois-ci, suffisamment froid pour maintenir les abeilles au chaud et en activité réduite au sein des ruches. Souvenez-vous, l’une des raisons expliquant les colonies fragilisées de l’an passé a été la météo trop clémente qui n’a pas permis un bel hivernage. Les abeilles ont continué à sortir de la ruche et donc à consommer les réserves, sans trouver pour autant en retour suffisamment de nectar ou pollen dans la nature…
Dans la ruche, les abeilles vont bientôt se tenir serrées les unes contre les autres pour former une grappe et se tenir chaud pour passer l'hiver.

Zoom sur … Les Visites des ruches en hiver



L’ouverture des ruches en période froide n’est pas recommandée. On ne voudrait pas que les locataires des ruches ne prennent froid !  Une ouverture, même rapide de la ruche, peut mettre en péril la colonie. Les abeilles n'aiment ni le froid, ni l'humidité.

L’apiculteur préfèrera le contrôle visuel régulier des ruches, pour vérifier qu'aucun prédateur (rongeurs, oiseaux etc…) ne menace les ruches. On voit aussi à cette période de grosses pierres joncher les toits des ruches, pour éviter qu'un coup de vent ne vienne les faire tomber.

Quant aux frelons asiatiques, ils sont toujours actifs en novembre. Ils peuvent rentrer dans les ruches et décimer la colonie toute entière. Des grilles spéciales trop étroites pour le frelon lui bloqueront l'entrée.

De son côté, l'apiculteur …
Durant cette période les interventions de l'apiculteur sur les ruches sont limitées. Il en profite pour empoter le miel extrait il y a quelques semaines à peine et qui fera le bonheur des parrains et clients. Il peut aussi se consacrer à la commercialisation de son miel à la Miellerie ou sur les marchés ainsi qu'à l'entretien du matériel pour la saison suivante. C'est aussi l'occasion de débroussailler les ruchers ou de préparer de nouveaux emplacements pour l'année à venir.

Le Saviez – vous ?
Le climat environnant le rucher est très important, particulièrement en période de froid. Une intervention au rucher ne pourra se faire que par temps ensoleillé, avec une température supérieure à 15°C, et en l'absence de vent.

Un peu de poésie … La citation du mois qui fera écho à la nouvelle récente selon laquelle l'abeille est en voie de disparition...
« Et un jour les abeilles mourront. Et le miel, ce vieux compagnon d’Abel, disparaîtra. Ce sera l’annonce de la fin de l’histoire humaine des hommes. Caïn et Abel de Martin Gray

C'était il y a tout juste un an ...
Le 5 novembre 2016
ne vous dira probablement rien !
Pourtant cette date résonne en nous comme un jour symbolique. Celui où des milliers de personnes ont intégré à leur tour, la grande famille des parrains Un Toit Pour Les Abeilles, suite au passage dans le JT de France 2.

Nous n’avons pas oublié ce jour magique. Souvenez-vous...



MERCI  

Merci à tous les parrains qui nous ont rejoint suite à ce passage télévisé. Merci également à tous nos parrains historiques qui nous suivent depuis le tout début de cette belle aventure solidaire !

Cette histoire environnementale nous l'écrivons ensemble... Il reste encore des pages à écrire et vous pouvez poursuivre l'action avec nous !
On espère de tout cœur que vous maintiendrez ce lien étroit que vous avez su tisser avec vos abeilles, votre apiculteur, et avec nous…
Bon dimanche à vous !




Imprimer la page

Retour