Nouvelles estivales des Gorges de Daluis par Philippe C.

Philippe C.

Bonjour à tous en ces temps de liberté retrouvée,

D’abord, toutes mes excuses pour un silence un peu long depuis mes dernières nouvelles.

Comme prévu et annoncé, j’ai quitté L’Office National des Forêts fin Avril, mais comme imprévu, malgré cette décharge d’activités, je fais toujours partie du club des 7j/7J !
Je me demande encore comment j’ai pu mener toutes mes activités de front en 2020, sans aide autre que les volontaires –woofeurs- qui viennent partager ma vie à Villetale Haute.

L’essentiel de mon cheptel est désormais sur les champs de lavandes à Puimoisson et je peux profiter d’un court répit pour vous écrire.

Lors de ma première visite de printemps dans l’Esterel, j’avais comme prévu –voir ma précédente communication- de la mortalité hivernale mais la plupart de mes ruches étaient dans un état de santé et dynamisme que je n’avais plus vu depuis longtemps.
J’ai d’ailleurs pu faire un peu de miel de maquis car le printemps sur la côte a été inhabituellement humide et la lavande maritime est restée en fleurs presque 2 mois.

Après un mois de Mars anticyclonique, Avril et Mai ont été plutôt froids –surtout les nuits- et humides.
J’ai donc attendu que l’hiver nous tire définitivement sa révérence avant de commencer à monter mes ruches en montagne sur mes ruchers des Gorges de Daluis, confiant dans mon dicton apicole « Pâques aux tisons, à la Saint Jean miel plein les rayons ».
Le thym avait commencé à fleurir abondamment, bien que tardivement, mais les températures basses n’ont une nouvelle fois pas permis de faire du miel « monofloral de thym ».
J’ai monté progressivement mes ruches en faisant des petits ruchers de 15 à 20 ruches au fur et à mesure que la floraison remontait les gorges et j’ai été bien récompensé.
Fin Mai début Juin quand les jours sont longs et que les températures sont venues avoisiner ou dépasser les 30°C, des miellées records ont eu lieu.
Il fallait passer 2 fois par semaine pour rajouter des hausses. A ce jeu de qui remplit le plus vite sa hausse, c’est la ruche Pélias qui a gagné le pompon avec 5 hausses !

La Ruche Pélias avant l'ajout de la 5è hausse.

 

Plusieurs avaient 4 hausses. Au moins une bonne vingtaine d’années que je n’avais pas vu cela !
L’origine de cette manne inattendue, hormis le cortège floristique habituel des gorges, nous reste inconnue.
Des analyses polliniques nous apporteront sans doute des réponses.

L’art de l’apiculture, comme dans d’autres domaines, c’est « d’être au bon endroit au bon moment » et si possible avec ses ruches au maximum de leur développement.
Cela me rappelle une autre stratégie que j’ai pratiquée lors de mes voyages au long cours et qui me vaut d’être encore ici aujourd’hui « ne jamais être au mauvais endroit, au mauvais moment. »
Une bonne combinaison des deux est un gage de longévité et de réussite dans la vie.
Du fait de l’arrivée tardive de l’été, la miellée de « printemps » s’est prolongée jusqu’à la deuxième quinzaine de Juin, fait assez inhabituel puisqu’il faut que je remonte à 1995 dans ma mémoire pour retrouver du tilleul encore en fleur, comme cette année, en Juillet à la Maison Forestière de Guillaumes où je vivais alors.

Récolte miellée de printemps à Daluis.

 

Cela a évidemment retardé la transhumance vers les champs de lavande de Puimoisson (04).
Bien que les variations de précocité ou de retard de la végétation s’atténuent toujours au fur et à mesure que l’on se rapproche du solstice d’été, la floraison de lavande accusait une bonne semaine de retard par rapport à 2020.
Les pluies sur le plateau de Valensole, en Juin, ont été rares mais le propriétaire de mon emplacement m’a rapporté un évènement pluvieux de 70 mm localisé dans cette zone et cela semblait confirmé par des traces d’érosion, dans le champ de lavande un peu pentu, le plus proche du rucher.
Les plants de lavandin n’étaient pas aussi resplendissants que l’année dernière mais presque. Les premières fleurs commençaient seulement à s’ouvrir.
A ce jour, une bonne récolte est assurée et si les lavandiculteurs ne sont pas trop pressés pour « moissonner » leur lavande, la récolte pourrait même s’annoncer excellente car les balances électroniques attestent d’une poursuite de prise de poids et donc d’entrées de nectar.
Et bien que l’on dise communément que les agriculteurs ne sont jamais contents, qu’il fait toujours trop froid, trop chaud , trop humide ou trop sec, les touffes de sarriette précoce, abreuvées par les orages de ces derniers jours, a commencé à arborer sa robe blanche, ce qui augure d’une possible miellée, début août et qui conclurait une année apicole d’une productivité inespérée en ce qui me concerne.
Je profite de l’occasion pour vous donner quelques précisions sur les livraisons de printemps – qui elles ont toutes été réalisées avant le solstice d’été !- .
Comme par soucis de simplification pour Un Toit pour les Abeilles et aussi pour nous, nous ne donnons qu’une seule indication florale « miel de fleurs de Provence » pour les parrains particuliers, je me dois de vous indiquer –avec un peu de retard pour ceux qui ont déjà tout mangé !-que j’ai essayé de mettre trois qualités différentes , parfois seulement deux.
Le plus clair était évidemment du miel de lavande, très pur, issu de la forte miellée de 2020, celui un peu moins clair du Provence et le plus foncé du montagne de printemps des Gorges de Daluis.
Encore une fois merci à vous et bienvenus pour la journée « portes ouvertes » qui aura probablement lieu la première fin de semaine d’Octobre –j’ai toujours horreur des anglicismes !-
Je vous souhaite une santé toujours meilleure que la veille et pire que le lendemain !

Amitiés

Guillaumes , 2021-07-20

Philippe

 


Répondez à votre apiculteur


 

Invitation au rucher de Philippe

Bonjour à tous,  Je vous donne RDV à 10 heures le dimanche 24 Octobre sur la D2202 à 1,5 km en amont de Daluis en direction de Guillaumes.
Visite de Rucher et ouverture de ruches si le temps le permet en tenues de protection* Puis direction la miellerie Villetale ...

Lire la suite


Des nouvelles depuis le Guatemala

Bonjour à tous depuis le Guatemala/Guatemaya dans mes quartiers d’hiver, Que l’année 2021 soit pour vous meilleure que 2020 – l’année jumelle qui fut la meilleure que la planète ait connue depuis certainement quelques siècles !- et pire que ...

Lire la suite


Nouvelles de votre apiculteur après les intempéries

Bonjour à tous, Quelques nouvelles après les intempéries. Etant, ou ayant été, dans le cadre de certaines de mes activités un expert en matière de risques naturels, et plus précisément dans l'étude du fonctionnement des torrents, ...

Lire la suite


Il reste des places pour la visite du rucher !

Chères marraines, chers parrains, Je vous donne RDV à 10 heures le samedi 10 Octobre sur la D2202 à 1,5 km en amont de Daluis en direction de Guillaumes.
Visite de Rucher et ouverture de ruches si le temps le permet en tenues de protection*
Puis direction la miell...

Lire la suite


Je vous invite au rucher !

Chères marraines, chers parrains, Je vous donne RDV à 10 heures le dimanche 11 Octobre sur la D2202 à 1,5 km en amont de Daluis en direction de Guillaumes.
Visite de Rucher et ouverture de ruches si le temps le permet en tenues de protection*
Puis direction la miellerie Villetal...

Lire la suite


Quelques nouvelles de votre apiculteur

Chères marraines, chers parrains, L’année 2020 aura été une année de transition. Jorris et Tiffanie, qui travaillaient et vivaient avec moi depuis 4 ans, ont quitté Villetale Haute en 2019 et Jorris a cessé de s’occuper de mes ruches fin 2...

Lire la suite


Des abeilles chamboulées...

De retour de notre rucher d'hivernage dans le massif de l'Esterel, actuellement fermé au public... mais pas aux apiculteurs !
Nous bénéficions d'autorisations dérogatoires pour divers activités apicoles et nous avons donc pu nous rendre sur ce rucher dans la For&ec...

Lire la suite


Intempéries au rucher

Bonjour à tous,
J'ai eu de gros problèmes depuis la chute de neige de jeudi:
5 kms à pied de nuit dans 40 cm de neige pour rentrer chez moi!
Des dégats matériels une yourte, ma serre...
Bcp d'arbres couchés sur la piste d'accès.
J'ai bataillé...

Lire la suite


Venez voir notre miellerie et notre production de lavande !

Chers Parrains, Je vous donne RDV à 10 heures le dimanche 13 Octobre sur la D2202 à 1,5 km en amont de Daluis en direction de Guillaumes.
Au programme, visite de Rucher et ouverture de ruches si le temps le permet en tenues de protection*
Puis direction la miellerie Villetale...

Lire la suite


Quelques nouvelles de nos amies butineuses

Toutes les ruches ont hiverné dans l'Esterel avec vue sur la mer, mais avec un peu de hauteur !
Peu de pertes hivernales, ce qui est plutôt une très bonne nouvelle car il y a eu dans la région, apparemment même chez les professionnels, de très grosses pertes. ...

Lire la suite


Quelques nouvelles de nos abeilles

Chers parrains,

Après un été et un automne bien mellifère, nos ruches sont entrées en hivernage avec des réserves très confortables.
Il n’y a eu aucun besoin de nourrir, comme en 2017 où la sécheresse nous avait contraint à...

Lire la suite


Quelques nouvelles apicoles

Chers parrains, J'avais écrit en Avril dernier :
"je me risque à dire pour l'apiculture: "Pâques aux tisons, St Jean, miel plein les rayons" Les printemps tardifs -surtout s'ils sont humides, mais sans exagérations - ont l'avantage de retarder les floraisons et de les conc...

Lire la suite


Portes ouvertes à la miellerie

Bonjour,

Philippe vous invite à partager avec Jorris qui l'aide sur l'exploitation, un petit moment dans un cadre exceptionnel avec vos abeilles le dimanche 17 juin 2018.

Au programme, visite de ruches, découverte de la miellerie bioclimatique...et de l'activité de lanvandicul...

Lire la suite


Je vous invite chez moi

Chères marraines, chers parrains,

Je vous invite à partager avec Jorris et moi, un petit moment avec vos abeilles le dimanche 17 juin prochain.
RDV à 10 heures sur la D2202 à 1,5 km en amont de Daluis en direction de Guillaumes.

Au programme :
Visite de Rucher et ouvert...

Lire la suite


Bilan de saison

Chers parrains,

Bonjour à vous !

Je vous dresse le bilan de la saison apicole qui vient de s’achever…
Les résultats de sortie d'hivernage trouvent souvent leurs causes quelques mois plus tôt :

Les conditions climatiques cette année ont &eacu...

Lire la suite


Bilan saison 2017

Chers parrains bonjour…
Nous sommes la mi-octobre, le temps d’un pré-bilan de cette saison 2017.
Nous avons eu de fortes pertes hivernales, environ 50 %. Mais c’est devenu le quotidien « annuel » de l’apiculture biologique. Je viens de rend...

Lire la suite


Portes ouvertes chez votre apiculteur

Bonjour, Je vous propose de venir découvrir mon exploitation et voir vos abeilles.
Voici les informations concernant la porte ouverte : RDV à 10 heures le dimanche 11 Juin sur la D2202 à 1,5 km en amont de Daluis en direction de Guillaumes.
Visite de Rucher et ouverture de ruche...

Lire la suite


Bilan d'année 2015

Chers parrains,

L’année  2015 a été marquée par des périodes de sècheresses prolongées. Mais  grâce à des transhumances judicieuses, nous avons réussi à tirer le meilleur partie des petites pluies localis&ea...

Lire la suite


Quelques mots avant la prochaine expédition de cet automne...

Bonjour à toutes et à tous,

Malgré une tendance à la sécheresse au printemps, quelques averses opportunes ont maintenu la flore herbacée en forme, et permis de bonnes montées de nectar.
Pour la première fois depuis plusieurs années nous...

Lire la suite


Mon projet en Amérique Centrale

Auparavant, je sillonnais l'Amérique Centrale dans le cadre d un projet qui s'appelait "Dialogues Indigènes" et dont le but était d'enseigner aux indigènes de toutes origines l'usage de l'informatique et internet et de l'Esperanto, langue auxiliaire de communication afin ...

Lire la suite


Départ en Amérique Centrale

Philippe part comme tous les ans en Amérique centrale où il développe une activité apicole.

Tous les colis de miel ont été expédiés à temps pour être au pied du sapin.

Philippe vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année et vous en dira plus sur son aventure à son retour aux beaux jours.
...

Lire la suite


Une saison mitigée

A chaque année son lot de difficultés. En 2013, nous avons eu de la pluie jusqu'en juillet, du jamais vu de mémoire d’homme, ici ! Mais la pluie permet à la végétation de se développer et laisse espérer de bonnes miellées dè...

Lire la suite


Sortie d'hiver 2012

Après une saison apicole satisfaisante en terme de production, j'ai connu quelques pertes en fin d'été début d'automne, principalement dues au varroa. Mes tests sur les chutes naturelles de varroas en cours d'année se révélant satisfaisants, j'avais d...

Lire la suite


Saison apicole 2012

Un début de printemps extrêmement sec sur la côte. Cette année, pour mon premier hivernage sur la côte , pas de chance ce n’était pas la bonne stratégie, à part quelques divisions précoces (d’une ruche populeuse, la colonie souc...

Lire la suite


Voir toutes les actualités