Bilan de saison par Philippe C.

Philippe C.

Chers parrains,

Bonjour à vous !

Je vous dresse le bilan de la saison apicole qui vient de s’achever…
Les résultats de sortie d'hivernage trouvent souvent leurs causes quelques mois plus tôt :

Les conditions climatiques cette année ont été favorables au développement des varroas, avec efficacité ou non des traitements d’été…
Et par conséquent sur le développement des colonies d'abeilles, dès la fin de l'été et en automne.
Les conditions de sècheresse exceptionnelles, depuis la fin du printemps jusqu'à des dates avancées de l'automne, apparemment non connues de mémoire d'homme en zone méditerranéenne (je n'ai en ce qui me concerne que 40 ans de recul) et plus particulièrement dans son extrémité Est de la France où nous nous trouvons, ne laissaient pas beaucoup de place à l'optimisme.
Le stress hydrique subi par la végétation a marqué le paysage. Dans les Gorges de Daluis, site de schistes permiens rouges ou pélites, particulièrement rocheux, avec des sols très superficiels, de nombreux pins sont roussis, des chênes ont tourné de l'œil dès la fin de l'été. Des pans entiers de montagne couverts de buis ont viré brutalement au jaune pâle, caractéristique du dépérissement.
Il est difficile d'évaluer à l'heure actuelle l'étendue des dégâts dans la végétation arbustive et herbacée - cerisiers de Ste Lucie, amélanchiers, genêts, thym, sarriette...
Ces conditions extrêmes auraient dû être particulièrement défavorables aux abeilles....

Et pourtant, nous constatons une mortalité encourageante pour de l'apiculture biologique de 15 - 20%, tant dans les Gorges de Daluis (où nous n'hivernions plus depuis plusieurs années) que dans l'Esterel, alors que depuis une dizaine d'année nous connaissions des pertes hivernales de 40 à 70%. A croire que les abeilles sont plus résilientes que leurs parasites. A noter que nous avions également un taux de reines de l'année plus élevé que de coutume grâce au développement de l'élevage de reines. Il est bien connu des apiculteurs - surtout les transhumants - que depuis au moins une décennie, les colonies ont du mal à survivre deux hivers consécutifs avec la même reine.

Les conditions de sortie d'hiver et de début de printemps sont également exceptionnelles : mois de Mars très froid avec importantes chutes de neige. Environ un mois de retard de végétation par rapport à une année précoce comme 2017 qui après un début Avril prometteur a connu le scénario catastrophe, fortes gelées fin Avril puis sècheresse sévère.

Les colonies survivantes sont donc à un stade de développement très tardif à l'image du climat. Mais si l'on dit "Noel au balcon, Pâques aux tisons", je me risque à dire pour l’apiculture : "Pâques aux tisons, St Jean, miel plein les rayons" Les printemps tardifs (surtout s’ils sont humides, mais sans exagération) ont l'avantage de retarder les floraisons et de les concentrer à une période où la température est plus élevée et les jours plus longs. Ce n'est pas un hasard si l'apiculture canadienne où les floraisons de printemps sont décalées vers le solstice d'été connait des récoltes record. Les printemps précoces ont l'effet inverse, augmentent les risques de gel en floraison et augurent rarement d'une bonne récolte. L'élevage de reines lui, répond à une autre logique. Il y a des délais incompressibles qui ne permettent pas en cas de printemps tardif d'obtenir des colonies productives pour les miellées de fin de printemps et d'été.

En résumé, bon hivernage et malgré des colonies faibles pour l'époque, de bonnes perspectives, sachant toutefois que l'on ne vend pas le miel avant de l’avoir récolté et que la végétation mettra plusieurs années à se remettre du traumatisme 2017.
Je vous dis donc à très bientôt et gardons espoir car la Nature est étonnante !

Philippe

 


Répondez à votre apiculteur


 

Il reste des places pour la visite du rucher !

Chères marraines, chers parrains, Je vous donne RDV à 10 heures le samedi 10 Octobre sur la D2202 à 1,5 km en amont de Daluis en direction de Guillaumes.
Visite de Rucher et ouverture de ruches si le temps le permet en tenues de protection*
Puis direction la miell...

Lire la suite


Je vous invite au rucher !

Chères marraines, chers parrains, Je vous donne RDV à 10 heures le dimanche 11 Octobre sur la D2202 à 1,5 km en amont de Daluis en direction de Guillaumes.
Visite de Rucher et ouverture de ruches si le temps le permet en tenues de protection*
Puis direction la miellerie Villetal...

Lire la suite


Quelques nouvelles de votre apiculteur

Chères marraines, chers parrains, L’année 2020 aura été une année de transition. Jorris et Tiffanie, qui travaillaient et vivaient avec moi depuis 4 ans, ont quitté Villetale Haute en 2019 et Jorris a cessé de s’occuper de mes ruches fin 2...

Lire la suite


Des abeilles chamboulées...

De retour de notre rucher d'hivernage dans le massif de l'Esterel, actuellement fermé au public... mais pas aux apiculteurs !
Nous bénéficions d'autorisations dérogatoires pour divers activités apicoles et nous avons donc pu nous rendre sur ce rucher dans la For&ec...

Lire la suite


Intempéries au rucher

Bonjour à tous,
J'ai eu de gros problèmes depuis la chute de neige de jeudi:
5 kms à pied de nuit dans 40 cm de neige pour rentrer chez moi!
Des dégats matériels une yourte, ma serre...
Bcp d'arbres couchés sur la piste d'accès.
J'ai bataillé...

Lire la suite


Venez voir notre miellerie et notre production de lavande !

Chers Parrains, Je vous donne RDV à 10 heures le dimanche 13 Octobre sur la D2202 à 1,5 km en amont de Daluis en direction de Guillaumes.
Au programme, visite de Rucher et ouverture de ruches si le temps le permet en tenues de protection*
Puis direction la miellerie Villetale...

Lire la suite


Quelques nouvelles de nos amies butineuses

Toutes les ruches ont hiverné dans l'Esterel avec vue sur la mer, mais avec un peu de hauteur !
Peu de pertes hivernales, ce qui est plutôt une très bonne nouvelle car il y a eu dans la région, apparemment même chez les professionnels, de très grosses pertes. ...

Lire la suite


Quelques nouvelles de nos abeilles

Chers parrains,

Après un été et un automne bien mellifère, nos ruches sont entrées en hivernage avec des réserves très confortables.
Il n’y a eu aucun besoin de nourrir, comme en 2017 où la sécheresse nous avait contraint à...

Lire la suite


Quelques nouvelles apicoles

Chers parrains, J'avais écrit en Avril dernier :
"je me risque à dire pour l'apiculture: "Pâques aux tisons, St Jean, miel plein les rayons" Les printemps tardifs -surtout s'ils sont humides, mais sans exagérations - ont l'avantage de retarder les floraisons et de les conc...

Lire la suite


Portes ouvertes à la miellerie

Bonjour,

Philippe vous invite à partager avec Jorris qui l'aide sur l'exploitation, un petit moment dans un cadre exceptionnel avec vos abeilles le dimanche 17 juin 2018.

Au programme, visite de ruches, découverte de la miellerie bioclimatique...et de l'activité de lanvandicul...

Lire la suite


Je vous invite chez moi

Chères marraines, chers parrains,

Je vous invite à partager avec Jorris et moi, un petit moment avec vos abeilles le dimanche 17 juin prochain.
RDV à 10 heures sur la D2202 à 1,5 km en amont de Daluis en direction de Guillaumes.

Au programme :
Visite de Rucher et ouvert...

Lire la suite


Bilan saison 2017

Chers parrains bonjour…
Nous sommes la mi-octobre, le temps d’un pré-bilan de cette saison 2017.
Nous avons eu de fortes pertes hivernales, environ 50 %. Mais c’est devenu le quotidien « annuel » de l’apiculture biologique. Je viens de rend...

Lire la suite


Portes ouvertes chez votre apiculteur

Bonjour, Je vous propose de venir découvrir mon exploitation et voir vos abeilles.
Voici les informations concernant la porte ouverte : RDV à 10 heures le dimanche 11 Juin sur la D2202 à 1,5 km en amont de Daluis en direction de Guillaumes.
Visite de Rucher et ouverture de ruche...

Lire la suite


Bilan d'année 2015

Chers parrains,

L’année  2015 a été marquée par des périodes de sècheresses prolongées. Mais  grâce à des transhumances judicieuses, nous avons réussi à tirer le meilleur partie des petites pluies localis&ea...

Lire la suite


Quelques mots avant la prochaine expédition de cet automne...

Bonjour à toutes et à tous,

Malgré une tendance à la sécheresse au printemps, quelques averses opportunes ont maintenu la flore herbacée en forme, et permis de bonnes montées de nectar.
Pour la première fois depuis plusieurs années nous...

Lire la suite


Mon projet en Amérique Centrale

Auparavant, je sillonnais l'Amérique Centrale dans le cadre d un projet qui s'appelait "Dialogues Indigènes" et dont le but était d'enseigner aux indigènes de toutes origines l'usage de l'informatique et internet et de l'Esperanto, langue auxiliaire de communication afin ...

Lire la suite


Départ en Amérique Centrale

Philippe part comme tous les ans en Amérique centrale où il développe une activité apicole.

Tous les colis de miel ont été expédiés à temps pour être au pied du sapin.

Philippe vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année et vous en dira plus sur son aventure à son retour aux beaux jours.
...

Lire la suite


Une saison mitigée

A chaque année son lot de difficultés. En 2013, nous avons eu de la pluie jusqu'en juillet, du jamais vu de mémoire d’homme, ici ! Mais la pluie permet à la végétation de se développer et laisse espérer de bonnes miellées dè...

Lire la suite


Sortie d'hiver 2012

Après une saison apicole satisfaisante en terme de production, j'ai connu quelques pertes en fin d'été début d'automne, principalement dues au varroa. Mes tests sur les chutes naturelles de varroas en cours d'année se révélant satisfaisants, j'avais d...

Lire la suite


Saison apicole 2012

Un début de printemps extrêmement sec sur la côte. Cette année, pour mon premier hivernage sur la côte , pas de chance ce n’était pas la bonne stratégie, à part quelques divisions précoces (d’une ruche populeuse, la colonie souc...

Lire la suite


Voir toutes les actualités