WAIKI WONG SERVICE

Logo WAIKI WONG SERVICE

Bonjour, Je suis à mon compte dans le secteur informatique depuis 2,5ans principalement dans le secteur du développement. Concrètement, je développe des applications web :)

Les abeilles du Queyras sur la planche d'envol


L'apiculteur : Aude GALMICHE

UTPLA apiculteur Aude GALMICHE

Aude a démarré l’apiculture en 2009, un peu par hasard, en accompagnant un ami dans ses ruches. Depuis, elle a eu ses premières ruches, puis une dizaine, une vingtaine puis 120. 
Après quelques années dans le Vaucluse, elle a racheté une ferme isolée dans les hautes alpes, dans le parc régional du Queyras, département d’origine de son conjoint.
Ceci correspond à son souhait de conduire ses ruches dans un milieu encore préservé, proche de la nature et au rythme des saisons.
Dans cette logique, la majorité des ruches sont sédentaires entre 900 et 1200m d’altitude.

Aude récolte principalement des miels de montagne et de lavande.

Elle développe aussi la production de gelée royale avec la mise en place d’un atelier.
La conduite de ruches se fait le plus possible selon le cahier des charges de l’agriculture biologique dans l’optique d’une certification d’ici quelques années.

C'est reparti pour une saison !

Chers parrains,
Comme vous devez l’imaginer probablement, la saison a démarré de façon chaotique.
Après un beau mois de mars, les mois d’avril et mai ont été très perturbés et assez froids.
Pour s’adapter à leur environnement (pas bêtes les filles), les colonies ne se sont pas développées. Certaines qui avaient bien démarré en mars, se sont effondrées.

Les conditions montagnardes imposent des colonies rustiques et pas trop précoces.
Inutile de démarrer trop vite aux premières chaleurs, nous avons souvent un retour du froid par la suite.
Progressivement depuis quelques semaines, la végétation reprend ses droites et les ruches avec. Cette semaine a permis de poser pas mal de hausses sur les premières ruches prêtes à produire en montagne.



Pas de miel de printemps cette année au Rif Bel, mais j’espère encore une belle miellée de montagne.
En ce qui concerne le miel de lavande, le rucher qui était prévu est celui qui a le plus souffert au printemps. Or c’est une miellée exigeante qui impose des colonies très fortes.
Le travail de la semaine prochaine sera de faire une sélection de belles colonies qui partiront sur le plateau de Valensole mi-juin.
Les conditions sont maintenant favorables à l’élevage. 200 reines seront élevées au mois de juin pour préparer la saison 2020. Le retard pris par la saison d’élevage m’a permis de me libérer pour visiter une école primaire proche du rucher avec la ruchette vitrée. C’est toujours un plaisir de présenter mes protégées aux enfants.

Je vous dis à très bientôt, pour des nouvelles fraîches de nos filles !
A bientôt
Aude

Voir toutes ses actualités


Le rucher du Queyras

Le rucher du Queyras

La saison est courte.
Elle démarre au printemps sur le noisetier par les belles journées de février puis les fruitiers et les pissenlits.
Certaines ruches montent ensuite plus en altitude dans les alpages pour les mois les plus chauds.
Enfin un rucher descend sur les lavandes, pour produire ce miel tant recherché.
Aude produit un peu de pollen, qui aujourd’hui est consommé par les abeilles.

Que se passe-t-il ce mois-ci sur votre rucher ?

[LIVRAISON DE VOS POTS DE MIEL]
Chers parrains, nous clôturons très bientôt la campagne d’envoi des pots de miel pour cette année. La saison aura été rude pour nombre d’apiculteurs, comme vous avez pu le suivre tout au long de l’année. Nos vous mettons un peu plus bas, un lien vers le courrier très complet de Yves, l’un de nos apiculteurs.
Les derniers envois sont en cours et concernent le miel de votre apiculteur co...




Imprimer la page

Retour