AFI ESCA

Logo AFI ESCA
Depuis 1923, le Groupe Burrus s’est constitué par croissance organique et par acquisitions de sociétés. Aujourd’hui, le groupe est composé d'une cinquantaine de sociétés qui emploient plus de 1500 collaborateurs répartis géographiquement dans 7 pays d’Europe. AFI ESCA, filiale du Groupe Burrus, fondée à Strasbourg, il y a presque 100 ans, AFI ESCA conçoit des solutions d’assurances en épargne, garanties emprunteur, prévoyance individuelle et en couverture des frais d’obsèques, qu’elle distribue par l’intermédiaire de 3 500 courtiers répartis sur toute la France.


Voir leur site internet

Nous sommes dans un monde en plein changement. C’est dans ce contexte qu’AFI ESCA met en place une politique RSE qui se base sur les 7 questions centrales de l’ISO 26 000 et les 25 principes d’actions du Label Lucie. 4 axes ont été définis, dont l’un est la préservation de l’environnement. Cet axe s’illustre notamment par l’incitation de l’utilisation des transports en commun et du vélo, ainsi que par l’application de la car Policy groupe qui limite l’émission de Co2 à 150g/km de l’ensemble du parc automobile.

Les ruches en images

  • La ruche AFI ESCA
  • La ruche AFI ESCA
  • La ruche AFI ESCA
  • La ruche AFI ESCA
  • La ruche AFI ESCA
  • La ruche AFI ESCA

L'apiculteur : Thierry COLIN

UTPLA apiculteur Thierry COLIN

Apiculteur amateur depuis 2010 suite à la rencontre avec un "ancien" apiculteur ayant 60 années d’expérience, je continue à développer mon cheptel en prenant soins des abeilles et de leurs (notre) environnement.

Ma passion pour l'apiculture est intacte et plus j'avance dans cette démarche plus je sais que c'est "la voie" pour quoi je suis fait. Avant toute chose, il faut aimer la nature et vivre aux rythmes des saisons en observant l'évolution des miellées et s'adapter rapidement aux changements de saisons ..... L'apiculture est un mouvement perpétuel et il n'y a pas de moments creux , c'est intense et relaxant à la fois...de vivre de cette façon.

J'avance dans ma démarche apicole de façon raisonnable et d'ici quelques années pourquoi pas arriver à 200 ruches en production, mais c'est un gros challenge et une remise en question de beaucoup de choses...

Depuis le début de mon installation mes enfants passent également du temps aux ruchers,viennent aux transhumances, et goûtent les miels...  A mes yeux c'est important de leur transmettre ce savoir pour qu'ils respectent la biodiversité .... et la nature de façon générale .

Des nouvelles fraîches de Thierry, votre apiculteur

Cheres marraines et chers parrains.

Voici quelques nouvelles de vos protégées.

Alors l’hiver n’est pas encore présent en Alsace, mais il ne va pas trop tarder avec les premières gelées et peut-être la neige. Depuis le début du mois d’août, les abeilles font les réserves en miel pour passer cet hiver qui devient de plus en plus court ici, et cela augmente la difficulté pour la gestion des colonies car quand il fait moins froid.

Elles consomment plus et ces réserves risquent de manquer au printemps s’il y a des gelées tardives comme cette année 2021 qui fût bien compliquée. Mais pour le moment elles vont très bien et c’est un cheptel de 216 ruches que j’ai mis en hivernage, donc grâce à vous et vos parrainages je réalise en cette fin d’année un rêve que j’ai commencé il y a dix ans. Je passe apiculteur professionnel et je vais vivre de cette activité à partir de 2022.

Je vous remercie toutes et tous grandement ainsi que toute l’équipe d’Un Toit pour les Abeilles, car sans vous je n’en serais pas là.

De plus pour pouvoir travailler correctement avec suffisamment de place je démange à 60 km de Wintershouse (proche d’Obernai) car ma cave n’en pouvait plus et cela demandait trop de manipulation.

Mais les différents ruchers resteront en place et je ne compte pas les ramener vers mon futur lieu de vie, j’en ferai de nouveau pour varier les miels en fonction des emplacements que je trouverai, mais ceci est pour l’année prochaine ainsi que la construction d’une miellerie. Vous aurez bientôt d’autre informations grâce à 1TLA, mais aussi en me suivant sur ma page FB ou sur ma chaine YouTube.

En attendant prenez soin de vous et des vôtres, dégustez le miel de vos abeilles que vous devriez bientôt recevoir, et je vous souhaite d’excellentes fêtes de fin d’année.

A très bientôt

Thierry

 

Voir toutes ses actualités

Le Rucher d’Oberbronn

Le Rucher d’Oberbronn

Début d’année 2017, Thierry a ouvert son nouveau rucher à Oberbronn sur le piémont Vosgien.
Ce sont 25 ruches de type Zander mais cette fois avec des abeilles Buckfast venant d’une exploitation apicole dans la vallée de Urmatt (environ à 80 km) qui butineront dans ce havre de paix.
Ce sont donc des abeilles « habituées » à cet écosystème et donc aux conditions climatiques.
Le lieu sera aussi une station d’élevage de mes futures reines.

Ce projet est en construction depuis un an et pour des raisons de météo, il n’a pas pu voir le  jour en 2016.
C’est grâce à vos parrainages et celui d’une autre plateforme de financement participatif qu'il a pu le réaliser, alors un grand MERCI à toutes et tous pour votre aide.
Ce rucher se situe donc un espace éloigné des grandes cultures céréalières et se trouve dans un verger de 5000 m² avec une forêt de châtaigniers et des nombreuses prairies aux alentours (donc éloigné de nombreux produits phytosanitaires).
Le miel provenant de ce lieu, sera du miel toutes fleurs puis du miel de châtaigniers.

L'apiculteur : Emilie BANASIK

UTPLA apiculteur Emilie BANASIK

C'est grâce à une magnifique rencontre avec Alain Condon et sa compagne Angélique (apiculteurs en Haute-Loire), dans le cadre d'une location de vacance chez eux, que j'ai été "piquée" par les abeilles. Plus encore, c’est le métier d’apiculteur et le travail réalisé avec et autour d'elles qui m’a attiré.
Alain m’a conseillé de m’inscrire au Rucher Ecole de Rieulay, ce que j’ai fait en 2014. J’ai alors suivi une formation d'apiculture de loisir (amateur) pendant un an. Puis, très vite j'ai acheté mes deux premières ruches et j'ai eu mes deux premiers essaims grâce aux "formateurs et l'envie d'aller plus loin"…

Depuis, je continue à me former (BPREA - Brevet Professionnel de Responsable d'Exploitation Agricole option Apiculture) et je participe, avec les personnes m'ayant formées, comme bénévole à la formation des nouveaux adhérents au rucher école de Rieulay. Un juste retour des choses car pour moi, l'apiculture c'est avant tout du partage.
L'année dernière j'ai fait une formation d'un an à temps complet pour l'obtention d'un BPREA, afin de m'installer progressivement. D’ici quelques années j’espère pouvoir en vivre.
J'ai effectué une bonne partie de mes stages avec la famille HENNION à Halluin (Yvan, Véronique et Justine que vous connaissez déjà, puisqu’elle est apicultrice du réseau Un toit pour les abeilles), puis avec Alain Condon en Haute-Loire.
Ils ont pris le temps de me former et me conseiller en tant que future professionnelle. Nous sommes toujours en contact et je ne les remercierais jamais assez.
Aujourd’hui je souhaite déployer mes ailes, et j’ai besoin d’aide, c’est pour cela que je vous sollicite pour me parrainer :-)

Nouvelles des Zazas et d'Emilie

Chères Marraines, chers Parrains,

Après cette saison tumultueuse, c'est le moment de bien nous préparer pour la prochaine saison!

Espérons qu'elle soit bien meilleure que celle passée et que nos Zaza en profitent au maximum.

Pour moi c'est surveillance des Zaza, nettoyage et rangement du matériel afin que tout soit prêt pour le printemps.

Nous vous souhaitons de passer un bon hiver et vous donnons rendez-vous l'année prochaine.

Prenez soin de vous.

Les Zaza et Emilie

Voir toutes ses actualités

Le Rucher des Peupliers

Le Rucher des Peupliers

Actuellement je possède une dizaine de ruche Dadant avec de l'abeille locale noire et bientôt quelques essaims de Buckfast. J'aimerais atteindre une cinquantaine de ruches en fin de saison cette année. La flore qui entoure mon rucher est très diverse et variée : Fleurs des Bois, Aubépines, Ronces, Pruneliers, Fruitiers, Colza, etc...
Deux récoltes (printemps / été) sont possibles quand la météo le permet.

Pour ma part, le parrainage de ruche contribue à la préservation de nos abeilles qui font parties du processus de pollinisation indispensable à la survie de multiples espèces dont nous faisons partie. Le parrainage permet aussi de récolter des miels de qualité qui feront le régal des parrains. Il sert enfin à sensibiliser le grand public à la cause des abeilles et c’est primordial ! Je vous dis donc à très vite et j’espère vous compter nombreux parmi mes parrains de ruches…

Que se passe-t-il ce mois-ci sur votre rucher ?

Avant de vous donner quelques nouvelles de vos abeilles, toute l’équipe d'Un Toit Pour Les Abeilles vous présente ses meilleurs vœux pour 2022 !
Que cette année vous soit douce et agréable.




Que se passe-t-il dans la ruche en janvier ?



Introduction
Cet hiver, la France s’est partagée en deux. Dans certaines régions les températures ont été particulièrement basses, accompagnées de chute...




Imprimer la page

Retour