DSM - VILLAGE NEUF

Logo DSM - VILLAGE NEUF
Royal DSM est une entreprise de sciences internationale, focalisée sur l’objectif, active dans les domaines de la nutrition, de la santé et du mode de vie écoresponsable. DSM favorise la prospérité économique, le progrès environnemental et les avancées sociales afin de créer une valeur durable pour l’ensemble de ses parties prenantes. Le site de DSM Village-Neuf (France) s’inscrit dans cette démarche en proposant des produits destinés à la nutrition humaine et animale, aux cosmétiques et à la pharma.
Chez DSM, le développement durable est une valeur clé de notre société. DSM développe et lance des solutions durables en se focalisant sur la Nutrition et la Santé, le Climat et l'Energie, les Ressources et la Circularité. C'est pourquoi, DSM met en place les ressources humaines, les partenaires et les processus nécessaires pour atteindre ses objectifs d'avoir une planète plus saine, un monde plus juste et une croissance durable et rentable pour DSM.

Les ruches en images

  • La ruche DSM - VILLAGE NEUF
  • La ruche DSM - VILLAGE NEUF
  • La ruche DSM - VILLAGE NEUF
  • La ruche DSM - VILLAGE NEUF
  • La ruche DSM - VILLAGE NEUF
  • La ruche DSM - VILLAGE NEUF
  • La ruche DSM - VILLAGE NEUF
  • La ruche DSM - VILLAGE NEUF
  • La ruche DSM - VILLAGE NEUF
  • La ruche DSM - VILLAGE NEUF
  • La ruche DSM - VILLAGE NEUF
  • La ruche DSM - VILLAGE NEUF
  • La ruche DSM - VILLAGE NEUF
  • La ruche DSM - VILLAGE NEUF
  • La ruche DSM - VILLAGE NEUF
  • La ruche DSM - VILLAGE NEUF
  • La ruche DSM - VILLAGE NEUF
  • La ruche DSM - VILLAGE NEUF
  • La ruche DSM - VILLAGE NEUF
  • La ruche DSM - VILLAGE NEUF
  • La ruche DSM - VILLAGE NEUF
  • La ruche DSM - VILLAGE NEUF
  • La ruche DSM - VILLAGE NEUF
  • La ruche DSM - VILLAGE NEUF
  • La ruche DSM - VILLAGE NEUF
  • La ruche DSM - VILLAGE NEUF
  • La ruche DSM - VILLAGE NEUF
  • La ruche DSM - VILLAGE NEUF
  • La ruche DSM - VILLAGE NEUF
  • La ruche DSM - VILLAGE NEUF
  • La ruche DSM - VILLAGE NEUF
  • La ruche DSM - VILLAGE NEUF
  • La ruche DSM - VILLAGE NEUF
  • La ruche DSM - VILLAGE NEUF
  • La ruche DSM - VILLAGE NEUF
  • La ruche DSM - VILLAGE NEUF

L'apiculteur : Sarah HOLTZMANN

UTPLA apiculteur Sarah HOLTZMANN

Sarah, apicultrice depuis 2007 est installée à Moussey, dans les Vosges.

Sarah s'est reconvertie professionnellement de 2004 à 2007, et quoiqu'au démarrage son exploitation comptait 26 ruches, elle en gère maintenant 300.
Sarah est aussi très attentive aux questions environnementales et utilise des peintures 100 % naturelles.

En plus de la production de miel, de reines et d'essaims, Sarah se lance dans la récolte de gelée royale à destination des particuliers, ainsi que celle de la récolte de propolis pour les laboratoires pharmaceutiques.

Nouvelle année, nouveaux projets !

Chers parrains,

Il n’est pas encore trop tard, je vous présente donc mes meilleurs vœux pour cette nouvelle année qui démarre.
Que cette année vous soit douce et qu’elle vous permette de vous accomplir !

Je vous écris ce matin, car j’ai besoin de vos précieux conseils.
Je souhaite lancer bientôt une chaîne Youtube, qui se nommera sûrement « La Reine des Vosges » pour partager mon quotidien d’apicultrice et ma passion des abeilles.
Je voudrais essayer via cette chaîne, de vous partager un peu de ma vie d’apicultrice mais aussi de vous parler des abeilles, ou encore de vous donner pleins d’astuces autour du miel, comment le consommer, vous partager des recettes et autres…

Alors je vous pose une question simple : Que voudriez-vous que je traite sur cette chaîne, car après tout, je le fais aussi pour vous.

J’espère que vous me ferez vos retours. Ces derniers me seront transmis par l’Equipe d’Un Toit Pour Les Abeilles qui est au courant et me soutient dans ce beau projet.

Hâte de vous lire,
A bientôt et MERCI
Sarah

Voir toutes ses actualités

Le rucher de la Vallée du Rabodeau

Le rucher de la Vallée du Rabodeau

Le rucher est situé dans le Parc Régional de la Forêt des Vosges, en plein cœur de la vallée du Rabodeau.

Il est niché à flanc de montagne, à 500 m. d'altitude, bordé d'une forêt de 12 ha composée de pins, épicéas, hêtres et bouleaux et arrosé par une rivière.

Ce cadre permet aux abeilles de butiner des essences de montagne : sapin, fleurs d'altitudes...
Le miel ainsi récolté est un miel de montagne issu de miellats (miel de sapins, bouleaux...) qui est une grande source d'apport en acides aminés.
Liquide à sirupeux (avant cristallisation) et foncé, il est très aromatique et de saveur douce et maltée. En fonction de l'emplacement des ruches et des floraisons alentours, la proportion en fleurs d'altitude peut y être plus importante ainsi, Sarah vous proposera alors un miel de même consistance, de couleur plus clair et fleuri avec des notes de sous-bois.

JT de 13h TF1 avec Sarah

Reportage consacré à Sarah et au projet Un toit pour les abeilles diffusé le samedi 27 Août 2016. Cliquez en dessous pour visualiser l'extrait.

L'apiculteur : Thierry COLIN

UTPLA apiculteur Thierry COLIN

Apiculteur amateur depuis 2010 suite à la rencontre avec un "ancien" apiculteur ayant 60 années d’expérience, je continue à développer mon cheptel en prenant soins des abeilles et de leurs (notre) environnement.

Ma passion pour l'apiculture est intacte et plus j'avance dans cette démarche plus je sais que c'est "la voie" pour quoi je suis fait. Avant toute chose, il faut aimer la nature et vivre aux rythmes des saisons en observant l'évolution des miellées et s'adapter rapidement aux changements de saisons ..... L'apiculture est un mouvement perpétuel et il n'y a pas de moments creux , c'est intense et relaxant à la fois...de vivre de cette façon.

J'avance dans ma démarche apicole de façon raisonnable et d'ici quelques années pourquoi pas arriver à 200 ruches en production, mais c'est un gros challenge et une remise en question de beaucoup de choses...

Depuis le début de mon installation mes enfants passent également du temps aux ruchers,viennent aux transhumances, et goûtent les miels...  A mes yeux c'est important de leur transmettre ce savoir pour qu'ils respectent la biodiversité .... et la nature de façon générale .

Vous les attendez... Ils arrivent

Bonjour à toutes et tous,

Je commencerai par ce que vous attendez depuis quelques temps.
Les colis de miel sont prêts et ils partiront de Wintershouse ce jeudi 05 décembre.
Je vous remercie de votre patience et de vos parrainages, ils seront là pour Noël et vous pourrez profiter du travail que vos petites protégées ont réalisés.
Ici en Alsace le froid sec est arrivé et cela me soulage car il est plus facile pour nos abeilles de passer l'hiver avec un temps comme en ce moment, qu'avec des températures au-dessus de 0 et de l’humidité ; de plus elles consomment moins, donc elles auront des réserves pour le printemps (vous pouvez suivre sur les balances connectées).

Tout mon miel est en pot et maintenant je prépare 2020 pour continuer vers l'objectif que je me suis fixé (250 ruches en production d'ici 2023 au plus tard).
En parallèle ; ma compagne et moi créons une ferme éducative dans la région d'Oberbronn ; là où j'ai un de mes ruchers.
Le projet avance bien et les statuts sont déposés et 2020 devrait être riche à bien des égards avec de nombreuses nouveautés : visite de la ferme/atelier créatif/découverte "nature-apiculture"/nourrisement et vie des ovins et caprins... voici le lien pour celles et ceux qui souhaitent suivre cette aventure et bientôt un site web :
https://www.facebook.com/La-Ferme-ô-mille-et-Sens-107354433999128/?modal=admin_todo_tour

Oui nous avons pleins de projets et toujours en relation avec la nature et le retour/maintien d'un réel équilibre entre la vie et la nature.
Une fois de plus je vous remercie grandement car sans votre aide et sans la formidable équipe d'Un Toit Pour Les Abeilles rien de tout cela n'aurait été possible.

Je vous souhaite d'excellentes fêtes de fin d'année, profitez des personnes que vous aimez et des choses simples que la vie nous offre.
La vie est comme une boite de chocolat comme dirait Forest Gump : " On ne sait jamais sur quoi on va tomber". Alors profitez de tout et à chaque instant.

A bientôt bizzzzz
Thierry

PS : Je ferai une parenthèse à cette lettre d'avant les fêtes. En écrivant ces lignes…
J'ai une tendre pensée pour Mi-laine (notre brebis qui faisait partie de nos vies), nous en sommes encore bouleversés ... je vous laisse lire si vous le souhaitez sur le lien FB.

Voir toutes ses actualités

Le Rucher d’Oberbronn

Le Rucher d’Oberbronn

Début d’année 2017, Thierry a ouvert son nouveau rucher à Oberbronn sur le piémont Vosgien.
Ce sont 25 ruches de type Zander mais cette fois avec des abeilles Buckfast venant d’une exploitation apicole dans la vallée de Urmatt (environ à 80 km) qui butineront dans ce havre de paix.
Ce sont donc des abeilles « habituées » à cet écosystème et donc aux conditions climatiques.
Le lieu sera aussi une station d’élevage de mes futures reines.

Ce projet est en construction depuis un an et pour des raisons de météo, il n’a pas pu voir le  jour en 2016.
C’est grâce à vos parrainages et celui d’une autre plateforme de financement participatif qu'il a pu le réaliser, alors un grand MERCI à toutes et tous pour votre aide.
Ce rucher se situe donc un espace éloigné des grandes cultures céréalières et se trouve dans un verger de 5000 m² avec une forêt de châtaigniers et des nombreuses prairies aux alentours (donc éloigné de nombreux produits phytosanitaires).
Le miel provenant de ce lieu, sera du miel toutes fleurs puis du miel de châtaigniers.

L'apiculteur : Lucas HOLTZMANN

UTPLA apiculteur Lucas HOLTZMANN

Je tiens ma passion pour l’apiculture de ma mère Sarah, apicultrice professionnelle dans les Vosges et qui fait également partie du réseau d’apiculteurs Un toit pour les abeilles.
Et oui, chez nous l’apiculture c’est une histoire de famille… Les abeilles, on les a dans le sang chez les Holtzmann !

J’ai été piqué tout petit et ma mère m’a tout naturellement guidé dans mon apprentissage apicole. Je l’ai longtemps aidé à gérer le rucher. Et puis j’ai décidé de me lancer en 2017 en tant qu’apiculteur amateur, avec une trentaine de ruches Dadant 10 cadres, habitées par des abeilles issues de l’élevage familiale.
L’une de mes plus grandes préoccupations, après celle de protéger nos petites butineuses, c’est de récolter un miel de qualité sans produits chimiques, et toujours dans le respect de la nature et des abeilles.

J’extrais le miel à froid par exemple, pour en conserver toutes les vertus. Mon objectif ce serait de pouvoir augmenter le nombre de mes ruches sur le cheptel. J’aimerais pouvoir récolter différents miels tout au long de la saison et qui sait, dans un avenir plus ou moins proche, obtenir un label Bio pour mes productions de miel.

Alors, tout comme ma maman a fait appel à Un toit pour les abeilles, à mon tour, je fais appel à vous au travers le parrainage de mes ruches, afin d’écrire, avec vous, une belle histoire environnementale et artisanale…

Quelques nouvelles des abeilles

Chères marraines, chers parrains,
Je voulais faire un tour d’horizon assez large de l’environnement « dans » et « hors » des ruches de nos abeilles.

1.    Le climat :
Nous avons eu un été caniculaire, un automne très sec, un hiver SANS NEIGE mais surtout des températures changeantes avec des différences de températures de plus de 10° C dans la même journée. Et très changeante d’un seul coup !!
2.    Les fleurs dites « invasives :
Nos abeilles ont pu profiter des apports de nectar et de pollen de balsamine indienne, renouer du japon ainsi que du lierre .
Alors la mise en hivernage de nos abeilles c’est bien passée
Le varroa un véritable vampire des ruchers


 
Le varroa est un acarien visible à l’œil nu, qui est passé de l’abeille d’Asie à notre abeille européenne au début des années 1980.
Depuis ce parasite a gagné la totalité de l’Europe et il provoque des dommages considérables dans nos ruchers.
La profession apicole Européen est au chevet de l’abeille pour essayer de venir à bout de ce parasite.
C’est en quelques sorte une tique, mais géant pour les abeilles.

3.    Des problèmes de reines :


 
Lors de ma mise en hivernage j’ai constaté comme chaque année que quelques ruches étaient bourdonneuses.
J’ai été dans l’obligation de changer les reines (durer de vie d’une reine maximum 3 ans), car sinon je mettais en péril la colonie entière.

4.    Mes divers travaux :
Une mise en hivernage précoce en septembre du au climat car peu de récolte de miel de fleurs. Et traitement obligatoire des ruches contre le varroa.
Mise en pots du miel pour vos colis de parrains (expéditions de décembre). Petit rappel à mes parrains qui devaient venir chercher leur colis, certains colis vous attendent toujours.
Je prépare la saison 2020 en fondant ma cire pour recréer des cadres, pour les nouvelles colonies à venir.
Je fais régulièrement le tour des ruches pour être sur que tout va bien (Toit en place, rongeur, pivert, vol…)
J’essaye des nouvelles recettes à base de cire, et je viens de créer des bougies chauffe plats : produits bientôt disponibles sur le site de la Reine des Vosges
En ce moment, je suis en pleins préparatifs pour le salon de l’agriculture qui aura lieu du 22 Février au 1er mars, où je représenterai  « Le rucher la Reine des Vosges ».
Jusqu’à maintenant je n’ai pas ouvert de ruche mais cela ne va pas tarder car la météo commence à devenir parfois plutôt douce donc la reine peut doucement se remettre à pondre. Pour nous la saison apicole commence mi mars début avril.
Mon objectif pour la saison à venir est de continuer à augmenter mon cheptel de ruches, mais rien n’est gagné d’avance avec de tels aléas météorologiques (entre autres)

Merci à tous les parrains et à Un toit pour les abeilles pour leur soutien ! :)

Voir toutes ses actualités

Le Rucher d'Osiris

Le Rucher d

Le rucher se situe entre Nancy et Lunéville, et jouit d’un cadre idyllique entre grandes prairies et petites forêts.
Ces paysages mixtes offrent aux abeilles une multitudes de nectars à butiner, ce qui permet de produire des miels très fleuris.

On pourra espérer sur le rucher un miel de fleurs crémeux, ou encore des miels aux notes prononcées d’acacia ou de tilleul…

Que se passe-t-il ce mois-ci sur votre rucher ?

Que se passe-t-il dans la ruche en février ?

Commençons le mois de février avec une nouvelle qui ravira les défenseurs de la biodiversité : depuis le 1er janvier 2020, un décret paru au Journal Officiel interdit la commercialisation en France de deux pesticides de la famille des néonicotinoïdes, fabriqués à base de sulfoxaflor. Apparus dans les années 1990, les néonicotinoïdes sont devenus les insecticides ...




Imprimer la page

Retour