LE CARAFON

Logo LE CARAFON

La ruche en images

  • La ruche LE CARAFON
  • La ruche LE CARAFON
  • La ruche LE CARAFON
  • La ruche LE CARAFON
  • La ruche LE CARAFON
  • La ruche LE CARAFON
  • La ruche LE CARAFON

L'apiculteur : Benjamin BUREAU

UTPLA apiculteur Benjamin BUREAU

Benjamin est un jeune apiculteur "Piqué" par les abeilles en 2014 grâce à un ami.
Il a désormais l'envie que cette belle activité qui est aujourd’hui une passion, prenne de plus en plus de place dans sa vie.

En reconversion professionnelle, Benjamin a exercé 10 ans dans le tourisme d’affaires, puis à souhaité s'orienter vers une activité plus proche de la nature et de ses valeurs.
Il a obtenu en 2015 son Brevet Professionnel d'Exploitation Agricole en apiculture et souhaite développer chaque année son cheptel pour s’installer en tant que professionnel d'ici quelques années (125 ruches en Corse).
Son objectif est principalement de faire de l'élevage de reines et la création d'essaim pour développer son cheptel.

Il dispose aujourd'hui de 80 ruches peuplées d'abeilles noires d'écotype Corse, qui s'épanouissent sur les maquis de Haute Corse.

Il construit lui-même ses ruches et hausses à miel et fabrique une peinture écologique à base de farine dit "suédoise" pour protéger ses ruches.

Nouvelles estivales

Bonjour à tous,

Nous voici au mois d'août et on peut déjà dresser un premier bilan de cette saison particulière.

Pour moi, cette année est plutôt mauvaise et ne restera donc pas dans les annales.
Plusieurs raisons à ce constat : tout d'abord un printemps très particulier, qui avait bien commencé mais qui s'est prolongé avec des températures exceptionnellement basses et des précipitations trop abondantes. Les colonies ont été impactées par cette météo inhabituelle, ont été carencées et ont eu du mal à se remettre. Ensuite, je dois sans doute avoir une part de responsabilité dans l'état de mes colonies : des décisions prises trop tardivement, des terrains et/ou des pratiques inadaptées... 
L'équilibre d'une colonie est ténu, et il est parfois compliqué d'anticiper et d'analyser avec justesse les besoins de ses avettes.

Si l'on veut positiver, cette saison m'aura tout de même appris pas mal de choses, et certaines erreurs seront évitées à l'avenir.
Après, cette activité, nous le savons, dépend aussi de l'environnement et des caprices climatiques, avec de belles années et d'autres plus difficiles... !

Actuellement, mes ruches produisent un miel de miellat, en plaine. Les températures étant très chaudes à cette période, elles butinent tôt le matin et tard le soir. En journée, peu d'activité à l'extérieur, elles s'efforcent de maintenir une température acceptable à l'intérieur de la ruche en ventilant.

Je vous souhaite une belle fin d'été à tous et vous dis à bientôt pour d'autres nouvelles de vos protégées. Merci de vos nombreux soutiens !

Benjamin

Voir toutes ses actualités


Le rucher de Castellaccia

Le rucher de Castellaccia

Ses ruches sont situées à une vingtaine de km au sud du Bastia au coeur du Maquis.

La nature y est généreuse et ses abeilles ont un terrain de jeu exceptionnel pour butiner toute l'année.

Les miels corses sont issus de fleurs sauvages et spontanées en grande majorité.


Le maquis tout proche est riche en bruyère, romarin, thym, asphodèle...et permet de produire de beaux miels de printemps.

Vers mi juin, certaines ruches sont transhumées sous des chataigneraies de Haute Corse pour y produire un miel ambré et typé qu'est le miel de chataîgnier. 
A la fin de l'été, elles descendent un peu plus en plaine pour y produire un miellat de metcalfa: un miel foncé, caramélisé aux arômes de fruits murs, réglisse ou encore caramel.
Enfin, à l'automne, les arbousiers fleurissent et leur assurent de bonnes réserves pour l'hiver.

Selon les récoltes qui dépendent de l'abondance des floraisons, Benjamin vous proposera un assortiment de miel de printemps, miel de chataîgnier, miellat de maquis plutôt "corsé",  et/ou metcafla.

Benjamin est adhérant du Syndicat AOP Miel de Corse, et ses miels ont donc le label "AOP Miel de Corse".
Ce label de qualité impose à l'apiculteur un cahier des charges précis et exigeant, assurant au consommateur un produit d'exception.

Que se passe-t-il ce mois-ci sur votre rucher ?

[LE JOUR DU DEPASSEMENT]


C’est le jour où l’humanité a consommé l’ensemble des ressources que la Planète est capable de renouveler naturellement en un an.
Le 29/07/19 nous avons atteint cette date.
En 7 mois à peine, la Planète a épuisé l’ensemble des ressources naturelles qu’elle peut reconstituer en une année…

Nous vivons donc dorénavant « à crédit » ...




Imprimer la page

Retour