BEE ZEN DRINKS

Logo BEE ZEN DRINKS

Bee Zen est une boisson innovante créée par une jeune entreprise française. Il s'agit d'une boisson rafraîchissante et RELAXANTE ! conçue pour libérer et détendre l'esprit afin de profiter de la vie. Bee Zen est une boisson alternative aux boissons énergisantes et aux marques de sodas traditionnelles. Bee Zen est une marque française qui se veut de qualité, plus naturelle et plus originale.


Voir leur site internet

Ils se sont engagés pour la sauvegarde des abeilles

Qui de mieux placé qu'une entreprise qui a pour logo une abeille pour encourager la sauvegarde des abeilles ? Avec Bee Zen nous avons mis en place une idée originale et louable, parfaitement dans l'air du temps, qui consiste à soutenir la sauvegarde des abeilles, hélas malmenées depuis quelques temps. Nous reverserons une partie des recettes de la vente de nos canettes afin de soutenir la sauvegarde des abeilles. Cette action consiste à parrainer directement une abeille par canette vendue. Soit une Bee Zen achetée = une abeille parrainée.


La ruche en images

  • La ruche BEE ZEN DRINKS
  • La ruche BEE ZEN DRINKS
  • La ruche BEE ZEN DRINKS
  • La ruche BEE ZEN DRINKS
  • La ruche BEE ZEN DRINKS
  • La ruche BEE ZEN DRINKS
  • La ruche BEE ZEN DRINKS
  • La ruche BEE ZEN DRINKS
  • La ruche BEE ZEN DRINKS
  • La ruche BEE ZEN DRINKS
  • La ruche BEE ZEN DRINKS
  • La ruche BEE ZEN DRINKS
  • La ruche BEE ZEN DRINKS
  • La ruche BEE ZEN DRINKS
  • La ruche BEE ZEN DRINKS

France 3 Alsace avec Thierry

Thierry était invité sur le plateau d'Alsace Matin pour parler de son exploitation et du projet Un toit pour les abeilles diffusé le 12 Septembre 2016. Cliquez en dessous pour visualiser l'extrait.

L'apiculteur : Thierry COLIN

UTPLA apiculteur Thierry COLIN

Apiculteur amateur depuis 2010 suite à la rencontre avec un "ancien" apiculteur ayant 60 années d’expérience, je continue à développer mon cheptel en prenant soins des abeilles et de leurs (notre) environnement.

Ma passion pour l'apiculture est intacte et plus j'avance dans cette démarche plus je sais que c'est "la voie" pour quoi je suis fait. Avant toute chose, il faut aimer la nature et vivre aux rythmes des saisons en observant l'évolution des miellées et s'adapter rapidement aux changements de saisons ..... L'apiculture est un mouvement perpétuel et il n'y a pas de moments creux , c'est intense et relaxant à la fois...de vivre de cette façon.

J'avance dans ma démarche apicole de façon raisonnable et d'ici quelques années pourquoi pas arriver à 200 ruches en production, mais c'est un gros challenge et une remise en question de beaucoup de choses...

Depuis le début de mon installation mes enfants passent également du temps aux ruchers,viennent aux transhumances, et goûtent les miels...  A mes yeux c'est important de leur transmettre ce savoir pour qu'ils respectent la biodiversité .... et la nature de façon générale .

Le froid et les fêtes arrivent...

Le 13/11/2017

Chers parrains,
Le froid est arrivé ce weekend avec la pluie et le vent. C’est vraiment l'automne à présent et nos abeilles resteront, la grande majorité du temps, dans les ruches jusqu'à fin février ; A part deux ou trois sorties pour faire un vol "de propreté" quand la météo sera correcte et les températures supérieures à 12°C.

C'est une belle année que je clôture en apiculture.
Ma production est dans la moyenne nationale avec environ 20kg par ruche en production (44 exactement). Mais surtout je suis heureux de terminer cette année avec 94 ruches qui rentrent en hivernage. Si tout se passe bien cet hiver, j'aurai un beau cheptel pour entamer 2018.
J'ai hâte que l'hiver passe pour à nouveau remettre les mains dans mes ruches et continuer le développement des colonies en orientant le mieux possible la vie de celles-ci.

Car l'apiculteur décide peu de chose, il apporte un peu d'aide à ses colonies en agrandissant leur habitat et en leur apportant les soins nécessaires pour lutter contre le varroa et autres pathologies. Malheureusement il est bien impuissant devant l'arrivée de ce nouveau prédateur qu'est le frelon asiatique qui a été vu à Strasbourg, c'est à dire à environ 35 km de nos ruches...

Bientôt se sera l'envoi des pots pour les marraines et parrains de mes ruche, concernés par la campagne d’envoi de cet automne. Je vous remercie grandement, car grâce à vous tous et à Un toit pour les abeilles, je peux me projeter vers un futur apicole qui commence à prendre forme.

Avec un peu d'avance, je vous souhaite une bonne dégustation de miel et de très bonnes fêtes de fin d'année.

En ce qui me concerne, je vais continuer à chercher de nouveaux emplacements, préparer la saison 2018 en remettant en état le matériel et en m'octroyant un peu de repos au coin du feu avec un bon livre.... Mais je passerai régulièrement devant mes ruches lors de mes nombreuses balades avec ma chienne Laïka pour voir si tout va bien…

A bientôt, Thierry

Voir toutes ses actualités


Le rucher de Winterhouse

Le rucher de Winterhouse

Le premier rucher se trouve 500 m de la résidence de Thierry et le second à 6 km.
Ils sont tout deux adossés à une forêt d'Acacias qui est sa plus grosse production.

Le miel issu de cette miellée est liquide et de couleur jaune clair et d'une grande finesse gustative.
Sa seconde production est un miel polyfloral constitué de fleurs de prairie, tilleuls, cerisiers, pommiers, issus de la pollinisation qu'il effectue sur les cerisiers et pommiers proches d'un de ses ruchers.
Ainsi, vous pourrez recevoir un miel toutes fleurs ou d'acacia selon les récoltes.

Thierry utilise des ruches ZANDER qu'il se procure en Allemagne, celles-ci sont très pratiques car elles ont des hausses à miel de même dimensions que l'on appelle aussi hausse multiples ou divisibles ce qui facilite le travail même si le poids est plus important.

Thierry propose aussi le parrainage dans son rucher-maison (cf photo) ainsi, selon les places disponibles, vos abeilles pourront y être installées.
Thierry travaille avec des Apis Mellifera Carnica Sklenar. Il s’agit d’abeilles douces et avec peu d’envie d’essaimage (envol d'une partie de la colonie avec la reine) et un hivernage avec des colonies populeuses.

Que se passe-t-il ce mois-ci sur votre rucher ?

Actus abeilles
Pour ceux d’entre vous qui ont suivi l’actualité autour des abeilles, une triste nouvelle est tombée le 27 novembre dernier…
Le glyphosate, herbicide de Monsanto, autrement connu sous le nom de Roundup, vient d’être de nouveau autorisé en Europe pour 5 ans. La France, sous l’égide de Nicolas HULOT, Ministre de la Transition Écologique a voté « non » à cette autorisation, se ralliant ainsi à 8 autres pays membres pour interdire cet herbicide, tueur d’abeilles. Mais ce sont 18 autres pays, dont l’Allemagne qui ont fait basculer la décision en faveur de cette prolongation. La Commission Européenne a ainsi annoncé, au terme du vote, que le pesticide controversé serait finalement autorisé jusqu'en 2022 dans l'UE, une décision critiquée par les ONG.
De son côté la France a décidé de faire cavalier seul et de réduire la période à 3 ans, le temps pour les différentes filières concernées d’envisager des solutions de transition. Nous déplorons une décision qui vient de nouveau affecter, de plein fouet, la filière apicole française déjà durement touchée. Mais nous saluons toutefois la volonté de la France de vouloir rapidement interdire cet herbicide mortel pour nos butineuses !



Vos pots de miel arrivent…
Passons aux nouvelles plus réjouissantes, votre miel arrive*. Vous allez pouvoir profiter des fêtes pour déguster ce précieux nectar et le partager autour de vous… C’est aussi l’occasion d’échanger avec vos proches et de les sensibiliser sur la situation inquiétante autour des abeilles. Vous pourrez également partager votre expérience en tant que parrains de ruches. Cela permettra peut-être de « passer le relai » autour de vous et voir la grande Un toit pour les abeilles s’agrandir encore !
Et puisque les fêtes de fin d’année arrivent à grands pas, toute l’Equipe Un toit pour les abeilles et vos apiculteurs vous souhaitent, un Mielleux Noël !


* Pour les parrainages réglés entre le 15/01 et le 14/08/2017.

Que se passe-t-il dans la ruche ?
Plus de doute possible, l’hiver s’installe (j’aouterai « doucement dans la nuit » pour les amateurs de « La Reine des Neiges ») ! Le froid est à présent bel et bien là. Dans certaines régions de France il neige déjà.



C’est le calme plat aux ruchers…
Plus une abeille à l’horizon, pas de bourdonnement ou d’activité aux portes des ruches. Les abeilles vont rester au chaud dans la ruche et attendre gentiment le retour des beaux jours. Car les abeilles n’aiment pas le froid ! En dessous de 5 à 6°C elles tomberaient littéralement dans un état « comateux » ce qui sonnerait la fin de l’essaim. Elles vont donc se tenir au chaud, toutes ensemble, formant ce que l’on nomme communément « la grappe ». Leur activité sera quasi nulle et les provisions seront consommées avec parcimonie pour passer l’hiver…

Voici une carte des prévisions météos pour cette première semaine de décembre. Fini les températures à deux chiffres. Le froid glacial de l’hiver est en approche…



Zoom sur … La grappe d’hiver
Saviez-vous que pour se tenir bien au chaud pendant l’hiver, les abeilles vont se blottir les unes contre les autres dans la ruche, formant ainsi une « grappe » à l’instar des grappes de raisins. Au centre, là où la température sera la plus élevée, on retrouve bien entendu la Reine. C’est le « cœur » de la grappe et la température y avoisine les 15 à 37°C.
Le cœur est protégé par une couronne d’abeilles qui régulent cette température. Elle forme le « manteau » autour du centre. Enfin en périphérie, on retrouve les abeilles les plus exposées. Celles au bout de grappe. La température y est beaucoup plus froide, entre 7 et 13°C. Voici la photo infrarouge d’une grappe en hiver.



De son côté, l'apiculteur …
L’apiculteur profite de cette période pour envoyer les pots de miel aux parrains concernés. Il en profite aussi pour vendre son miel lors des marchés de Noel par exemple. Il y propose divers produits de la ruche : miel, bougies à la cire, bonbons au miel, pollen, propolis, pain d'épice, vinaigre de miel, savon au miel…
Les interventions aux ruchers sont limitées pour éviter de perturber les colonies. Principalement des contrôles visuels ou des pesées permettant d’estimer les réserves des ruches.

Le Saviez – vous ?
Pendant l’hiver, ce sont les abeilles à l’intérieur de la grappe qui jouent le rôle de chauffage. Elles font vibrer les muscles de leur thorax, sans activer le mouvement d’ailes, ce qui permet de ventiler la chaleur au cœur de la grappe.

Un peu de poésie … La citation du mois !
« Une colonie d’abeilles est certainement le procédé de la nature le plus merveilleux pour structurer de l’énergie dans le temps et dans l’espace » Jürgen TAUTZ « L’étonnante abeille »

Belles fêtes à vous tous, et merci pour tout votre précieux soutien !





Imprimer la page

Retour