CAP FINITY

Logo CAP FINITY

Nous sommes spécialisés dans le bien être, la beauté et la santé des animaux.
Nous proposons des gammes de produits Bio et naturels pour l'entretien et soin...


Voir leur site internet

Les ruches en images

  • La ruche CAP FINITY
  • La ruche CAP FINITY
  • La ruche CAP FINITY
  • La ruche CAP FINITY
  • La ruche CAP FINITY
  • La ruche CAP FINITY
  • La ruche CAP FINITY
  • La ruche CAP FINITY
  • La ruche CAP FINITY
  • La ruche CAP FINITY
  • La ruche CAP FINITY
  • La ruche CAP FINITY

L'apiculteur : Sarah HOLTZMANN

UTPLA apiculteur Sarah HOLTZMANN

Sarah, apicultrice depuis 2007 est installée à Moussey, dans les Vosges.

Sarah s'est reconvertie professionnellement de 2004 à 2007, et quoiqu'au démarrage son exploitation comptait 26 ruches, elle en gère maintenant 300.
Sarah est aussi très attentive aux questions environnementales et utilise des peintures 100 % naturelles.

En plus de la production de miel, de reines et d'essaims, Sarah se lance dans la récolte de gelée royale à destination des particuliers, ainsi que celle de la récolte de propolis pour les laboratoires pharmaceutiques.

Lucas et moi vous accueillons au rucher

Chers parrains,

Lucas, mon fils et moi-même vous donnons rendez-vous le Samedi 18 Juin 2022 à 10h30 avec une présentation de l'exploitation, visite de la miellerie...

Pique-nique en commun avec la mise à disposition du barbecue (les participants sont invités à amener leur déjeuner)

Départ pour les ruches vers 14 h
Collation offerte par Sarah et Lucas vers 16h
Fin de la journée aux alentours de 17h

Rendez-vous sur la page de nos portes ouvertes pour vous inscrire : https://www.untoitpourlesabeilles.fr/portes-ouvertes

Sarah et Lucas

Voir toutes ses actualités

Le rucher de la Vallée du Rabodeau

Le rucher de la Vallée du Rabodeau

Le rucher est situé dans le Parc Régional de la Forêt des Vosges, en plein cœur de la vallée du Rabodeau.

Il est niché à flanc de montagne, à 500 m. d'altitude, bordé d'une forêt de 12 ha composée de pins, épicéas, hêtres et bouleaux et arrosé par une rivière.

Ce cadre permet aux abeilles de butiner des essences de montagne : sapin, fleurs d'altitudes...
Le miel ainsi récolté est un miel de montagne issu de miellats (miel de sapins, bouleaux...) qui est une grande source d'apport en acides aminés.
Liquide à sirupeux (avant cristallisation) et foncé, il est très aromatique et de saveur douce et maltée. En fonction de l'emplacement des ruches et des floraisons alentours, la proportion en fleurs d'altitude peut y être plus importante ainsi, Sarah vous proposera alors un miel de même consistance, de couleur plus clair et fleuri avec des notes de sous-bois.

JT de 13h TF1 avec Sarah

Reportage consacré à Sarah et au projet Un toit pour les abeilles diffusé le samedi 27 Août 2016. Cliquez en dessous pour visualiser l'extrait.

L'apiculteur : Arielle et Eric MAIDON

UTPLA apiculteur Arielle et Eric MAIDON

Eric : J'ai travaillé longtemps comme plombier chauffagiste. Mais quand j'ai eu 50 ans,
j'ai dit « Stop ! Maintenant je vais faire ce que j'ai envie de faire ! » et je suis reparti à l'école pour passer un BPREA d'apiculture.
Après avoir acheté 25 ruches en 2013, j'ai construit les autres et commencé à agrandir mon cheptel.
En 2018, celui-ci s'élevait à environ 200 colonies et obtenait une certification AB.
Arielle : J'étais institutrice depuis une trentaine d'années. J'ai pris ma retraite et je me suis engagée avec lui dans cette nouvelle voie.
Je donne un coup de main au rucher et à la miellerie, mais je m'occupe plutôt de la transformation (granolas, gâteaux, pâtes à tartiner...) et des marchés.
Je garde un contact avec l'éducation en animant parfois des ateliers de sensibilisation au peuple des abeilles, auprès des enfants d'âge scolaire.
Cette nouvelle vie nous satisfait, elle est cohérente avec nos envies d'écologie et de mieux vivre, et nous avons l'impression de contribuer à une alimentation plus saine avec nos produits !
Le parrainage de ruches avec Un Toit Pour Les Abeilles est pour nous une réelle opportunité de faire face aux difficultés auxquelles sont confrontées les abeilles et les apiculteurs de nos jours.
Merci pour tous vos parrainages !

Bilan post saison

Chères marraines, chers parrains

Voici quelques nouvelles de vos abeilles gersoises .

Cette saison estivale, marquée par la sécheresse, aura été d'un rendement très médiocre.
Nos récoltes de miel de châtaignier, sarrasin, tilleul et tournesol ne nous permettront pas de constituer de réserves jusqu'à la saison prochaine !
Espérons que celle-ci nous permettra de repartir du bon pied.

En attendant, merci à vous tous pour vos parrainages qui nous aident à nous maintenir à flot !

 

Nos journées portes ouvertes nous ont permis d'accueillir enfants et adultes sur le rucher, et de passer de bons moments d'échange, de rires et de convivialité qui nous ont fait le plus grand bien !

N'hésitez pas à vous inscrire l'été prochain pour partager ces instants de découverte et de partage.

 

Pour le moment, l'hivernage se met en place tranquillement, avec les derniers traitements anti-varroa et le nourrissage des ruches les plus faibles en prévision du froid.

Les températures très douces ont permis aux abeilles de sortir butiner cet automne, en particulier le lierre qu'elles apprécient avant l'hiver.

Malheureusement, cette douceur (qui persiste au moment où je vous écris, soit mi-Novembre) profite également aux frelons asiatiques qui s'en donnent à cœur joie, décimant une ruche après l'autre.

Les activités hivernales de l'apiculteur ont commencé comme chaque année : gros nettoyage de la miellerie, fonte de la cire d'opercule qui sera confiée à un cirier pour la transformation en plaques gaufrées, grattage des hausses avant de les stocker, récupération de la propolis... il y a de quoi s'occuper !

Je termine par un nouveau gros merci à nos parrains/marraines ainsi qu'à toute l'équipe d'Un Toit Pour Les Abeilles pour votre soutien année après année.  A bientôt !

 

Voir toutes ses actualités

Le Rucher La Patte dans le Pot

Le Rucher La Patte dans le Pot

Le rucher est situé chez nous dans le Gers, avec environ 200 ruches dont 160 actuellement en production.
Etant situés à l'intersection du Gers, de la Haute-Garonne et des Hautes-Pyrénées, nous sommes idéalement placés pour effectuer de petites transhumances vers des zones mellifères :
tilleul, châtaignier et suivant les années bruyère callune dans le piémont pyrénéen, acacia, tournesol et sarrasin en plaine.
Également colza et tournesol en miel conventionnel.

Que se passe-t-il ce mois-ci sur votre rucher ?

C’est le mois de décembre ! Youpi
C’est une période symbolique à bien des égards… Le mois de décembre vient clôturer une année qui nous a apporté son lot de joies et de déconvenues…
C’est aussi une période de nostalgie, de fête et de petits bonheurs partagés !
Alors pour commencer notre lettre mensuelle, nous souhaitions vous partager quelques petites nouvelles qui, nous l’...




Imprimer la page

Retour