SCEA DOS DEVONIN

Logo SCEA DOS DEVONIN

La ruche en images

  • La ruche SCEA DOS DEVONIN
  • La ruche SCEA DOS DEVONIN
  • La ruche SCEA DOS DEVONIN
  • La ruche SCEA DOS DEVONIN

L'apiculteur : Dominique HARDOUIN

UTPLA apiculteur Dominique HARDOUIN

Suite à une carrière de technicien au sein de France Télévision, j'ai entamé une reconversion professionnelle en avril 2019.
J'ai démarré cette activité en 2010 de façon totalement amatrice pour augmenter les récoltes de mon potager.
Puis progressivement, j'ai augmenté mon cheptel.
Aujourd'hui, je m'occupe d'environ de 120 ruches et grâce notamment à votre soutien je souhaite devenir apiculteur à titre principal cette année.

Ainsi, avec mes abeilles, je vole de floraisons en floraisons au gré des saisons.
De la plaine des Maures aux monts des Cévennes en passant par le Verdon, je récolte chaque année un large panel de miels.

Le froid est enfin arrivé !

Chères Marraines et chers Parrains, je vous souhaite à tous une très bonne année 2023 !

Suite à une courte pause hivernale, la saison redémarre. Le froid étant enfin arrivé, les abeilles se sont calfeutrées bien au chaud dans les ruches, en attendant le printemps.

C'est pour nous le moment de préparer la saison avenir. Il faut nettoyer les anciennes ruches, en fabriquer de nouvelles, mais également commencer à préparer la campagne de piégeage du frelon asiatique. Ce piégeage de début de saison (vers fin février) est primordial pour éviter l'installation des nids.

Apicalement votre

Dominique

Voir toutes ses actualités


Installation ruches sur site gérées par Dominique H.

Que se passe-t-il ce mois-ci sur votre rucher ?

Chères marraines, chers parrains, chers soutiens,
En préambule de cette lettre, nous tenons à vous présenter nos meilleurs vœux pour 2023.
Que cette nouvelle année vous apporte bonheur, sérénité et force et plus que jamais la santé.




Livraison de vos pots de miel et partage
Nous avons vu passer des centaines de photos sur les réseaux sociaux de vos pots de miel, toutes aussi belles les unes que les autres.
...




Imprimer la page

Retour