tabac presse

Logo tabac presse

La ruche en images

  • La ruche tabac presse
  • La ruche tabac presse
  • La ruche tabac presse

France 3 Bourgogne avec Chantal et Yves

Reportage diffusé le jeudi 6 Octobre 2016. Cliquez en dessous pour visualiser l'extrait.

L'apiculteur : Yves ROBERT

UTPLA apiculteur Yves ROBERT

Yves et Chantal ont débuté en 2010 avec 3 ruches. Aujourd'hui ils en comptent près de 80, dont une soixantaine soutenues par les parrains Un Toit Pour Les Abeilles.

Yves et Chantal privilégient une production locale et une conduite douce des ruches. Ce choix est motivé par une éthique personnelle et professionnelle engagée pour la protection de l’environnement, ceci dans une optique d’exploitation apicole prospère économiquement.

Chantal et Yves ne pratiquent pas la transhumance, puisque tous leurs ruchers sont fixes, ce qui réduit considérablement les dépenses en carburant, les besoins en mécanisation et ainsi l'impact carbone.

Ils ont choisi des ruches Warré plus respectueuses des abeilles et proposent un miel de terroir.
Outre le miel, Les apiculteurs produisent leurs propres essaims naturels (sans importation de reine), ils récoltent du pollen, de la propolis, de la cire d’abeille...

Yves est l'auteur du "Petit manuel d'apiculture douce en ruche Warré" aux éditions Terre Vivante paru au printemps 2019.

Des nouvelles hivernales de Yves, votre apiculteur

Chères marraines, chers parrains,

Je rappelais dans le bilan de la saison 2021, qu’il s’agit de la cinquième année de récolte désastreuse, depuis dix ans de pratique apicole en vallée de Saône…

La formule de Jean Ferrat « Une année bonne et l’autre non » 1  illustre bien les fluctuations de la production agricole soumise aux aléas de la météorologie, qui ont toujours existé.

Un demi-siècle après l’écriture de ses paroles, les aléas météorologiques se sont amplifiés et combinés avec l’effondrement de la biodiversité. En apiculture, c’est donc devenu : « Une année moyenne et l’autre désastreuse ».

Les apiculteurs quittent leur activité. Les jeunes peinent à s’installer dans des conditions économiques aussi précaires…

Ceux qui restent font comme moi et comme les abeilles ; ils s’adaptent ! 2

Les abeilles ont un avantage sur nous, cependant ; elles ont beaucoup plus de résilience et un passé beaucoup plus riche.

C’est pourquoi, nous comptons sur elles ; nous misons sur elles !

Elles ont manifesté, particulièrement cette année, leur remarquable aptitude3 à coller au profil météorologique pourtant très différent d’une année sur l’autre, pour réaliser le développement des colonies et engranger les réserves pour l’hiver.4

Le début d’hivernage se passe convenablement.

En les laissant passer à leur manière un hiver au chaud, dans leurs ruches, n’oublions pas que nous faisons aussi partie de la « nature ». Les protéger, c’est aussi prendre soin de nous-mêmes.

L’issue heureuse est possible en reprenant les choses dans le bon sens : en faisant confiance à la nature, aux abeilles. En comprenant leur nature et, donc, en arrêtant de lutter contre5 . Cela requière de la patience. Mais, le résultat est assuré au bout !

 

Crédit photo Flora Robert Jacquot

Yves Robert

 

1 Parole de la chanson « La montagne » 1964

2 Notamment, en sollicitant la bienveillance. Je ne le répèterai jamais assez : j’aurais été contraint de mettre fin à mon activité apicole sans votre soutien !

3 Si nos interventions malencontreuses ne les en ont pas empêchées…

4 Cette saison, les provisions ayant été faites tardivement en été ; il n’y a presque pas eu d’excédant à récolter.

5 Je vous recommande de voir le documentaire « Être avec les abeilles » et aussi la lecture de mes deux livres : - "Les produits de la ruche, de leur production à leur usage" éditions du Puits Fleuri Sortie 30 septembre 2021 - "Petit manuel d’apiculture douce en ruche Warré" éditions Terre Vivante dans la collection: Facile et Bio 2019

Voir toutes ses actualités


Le rucher de Sennecey

Le rucher de Sennecey

Le rucher est situé près du hameau de Tallant dans le canton de Sennecey-le-Grand en Saône-et-Loire (Bourgogne du Sud).

Il occupe un verger bordé de haies, de pâtures et prairies qui s'étendent à flanc de colline jusqu'au bois qui coiffe le sommet.
Cet environnement est riche d'une flore diversifiée qui s'épanouit dès le printemps (pissenlit, fruitiers, aubépine...) et se prolonge tout l'été (acacia, ronce, trèfle...).

La première récolte sera polyflorale puisqu’issue des variétés citées ci dessus.
Ainsi, selon la proportion en tilleul et acacia, le miel pourra être liquide à crémeux (ces deux espèces mellifères influençant sur la fluidité du miel).

Chantal et Yves travaillent avec des reines de souche Buckfast fécondées naturellement et issues du cheptel bio de Jérôme Alphonse (autre apiculteur partenaire Un toit pour les abeilles). Cette race d'abeilles est connue pour être douce et productive.

Que se passe-t-il ce mois-ci sur votre rucher ?

Avant de vous donner quelques nouvelles de vos abeilles, toute l’équipe d'Un Toit Pour Les Abeilles vous présente ses meilleurs vœux pour 2022 !
Que cette année vous soit douce et agréable.




Que se passe-t-il dans la ruche en janvier ?



Introduction
Cet hiver, la France s’est partagée en deux. Dans certaines régions les températures ont été particulièrement basses, accompagnées de chute...




Imprimer la page

Retour