LABORATOIRE NUTERGIA

Logo LABORATOIRE NUTERGIA
Se nourrir en conscience, se respecter, se préserver, tels sont les fondements de tout le travail du Laboratoire NUTERGIA. Depuis plus de 25 ans, le Laboratoire NUTERGIA, situé dans l’Aveyron élabore, fabrique et commercialise plus de 75 compléments des compléments alimentaires de qualité dont l’expertise est reconnue par de nombreux professionnels de santé. Créé par Claude LAGARDE, pharmacien biologiste, NUTERGIA, le laboratoire de la Nutrition Cellulaire Active® fait référence à une démarche scientifique qui accorde une importance fondamentale aux micronutriments ou « molécules de vie », exclusivement apportées par une alimentation qualitative.


Voir leur site internet

Ils se sont engagés pour la sauvegarde des abeilles

Le développement durable, en particulier la préservation des ressources naturelles, font partie des priorités de l’entreprise depuis sa création. Cet engagement fort se décline dans toutes les activités de l'entreprise à travers une charte éco-citoyenne traduisant un effort constant pour limiter au maximum l'impact environnemental : certification ISO 14001, consommation d’énergies 100% renouvelables, flotte de véhicules hybrides, éco-emballages, sélection des fournisseurs selon une charte environnement, construction d’un nouveau laboratoire de 7 000 m2 avec éco-chantier, intégration paysagère, géothermie, toits végétalisés, énergie solaire, matériaux sobres, isolants naturels, parkings sous-terrain et espaces arborés. Le parrainage d’une ruche s’inscrit donc dans la continuité de notre démarche environnementale, mais aussi au cœur même de notre métier dont un des axes majeurs est la pédagogie à la santé grâce à une alimentation saine et un mode de vie équilibré. Les abeilles rendent un service écologique indispensable à la préservation de la biodiversité, elles participent à produire un tiers de notre alimentation. Leur protection est une urgence à laquelle nous souhaitons participer.

La ruche en images

  • La ruche LABORATOIRE NUTERGIA
  • La ruche LABORATOIRE NUTERGIA
  • La ruche LABORATOIRE NUTERGIA
  • La ruche LABORATOIRE NUTERGIA
  • La ruche LABORATOIRE NUTERGIA
  • La ruche LABORATOIRE NUTERGIA
  • La ruche LABORATOIRE NUTERGIA
  • La ruche LABORATOIRE NUTERGIA
  • La ruche LABORATOIRE NUTERGIA
  • La ruche LABORATOIRE NUTERGIA
  • La ruche LABORATOIRE NUTERGIA
  • La ruche LABORATOIRE NUTERGIA
  • La ruche LABORATOIRE NUTERGIA
  • La ruche LABORATOIRE NUTERGIA
  • La ruche LABORATOIRE NUTERGIA

L'apiculteur : Jacques HAZECHNOUR

UTPLA apiculteur Jacques HAZECHNOUR

Jacques est apiculteur depuis plus de 30 ans au nord de l’Aveyron dans les montagnes du Carladez.
Il s’occupe d’une centaine de ruches et travaille avec la race locale de l’abeille noire qui est bien adaptée à son environnement.
Jacques pratique une apiculture de type sédentaire et ses essaims proviennent uniquement de ses propres ruchers afin de pérenniser la variété d’abeilles qu’il a sélectionnée.
Sylvie sa compagne, assure la fabrication du pain d’épices, la commercialisation du miel et participe aux travaux sur les ruchers.

Ils souhaitent agrandir raisonnablement leur exploitation, partager leur expérience apicole et vous invitent à découvrir leur région qui est encore préservée.

Une saison bien déroutante

Décidément, cette saison a été bien déroutante pour nos avetes.
Les brusques changements de températures continuent ....on pouvait s'attendre à un mois de septembre chaud et beau qui permettrait un butinage sur les fleurs sauvages encore bien présentes dans notre secteur, et ce grâce aux pluies abondantes de cet été...
Cela a été le contraire pendant les 2 semaines passées...chômage technique!

Nous finissons la visite d'automne ces jours-ci avec le retour du soleil.
Après  un traitement contre la varroase fin août, les portes d'entrées sont réduites ainsi que les plateaux grillages, pour un bon hivernage.
Certaines ruches pas très fortes qui sont généralement des essaims de l'année, ont reçu une partition (c'est un cadre de ruche qui habituellement sert aux abeilles pour élever le couvain ou stocker des réserves qui est transformé en cloison).
Apres les avoir soupesées, les ruches sont lourdes...on peut en déduire que les provisions sont bonnes et suffisantes pour passer l'hiver.

La dernière miellée arrive:
C'est la fleur de lierre  qui clôt ainsi cette saison.
Les cires d'opercules issues de la récolte ont été fondues dans la chaudière et échangées contre des feuilles de cire gauffrée.
Nous avons procédé à la mise en pots de toute la récolte maintenant que la maturation est terminée.
Sylvie vous expediera vos colis comme prévu pour noël...

Voir toutes ses actualités


Le rucher du Carladez

Le rucher du Carladez
Les ruchers sont situés à 800m d’altitude dans les montagnes du Carladez aux confins de l’Aubrac, du plomb du Cantal et de la vallée du Lot.
Loin de toute grande culture et de source de pollution, dans un environnement souvent difficile d’accès, les abeilles produisent un miel de montagnes toutes fleurs.
La récolte se fait une fois par an autour du 15 Aout ce qui permet d’obtenir un miel contenant l’ensemble des saveurs de la flore grâce à des miellées successives : pissenlits, fleurs de printemps, ronciers, trèfles, tilleuls, chênes et châtaigniers.
Après maturation, le miel d’un gout subtil à dominante tilleul-châtaignier et d’une belle couleur ambrée est mis en pots de verre afin de conserver toutes ses qualités.

Que se passe-t-il ce mois-ci sur votre rucher ?

Belle et Heureuse année 2018…
2017 nous a quitté et c’est 2018 qui rentre en piste. Nous vous souhaitons, chers parrains, une nouvelle année douce et mielleuse. Que cette année vous apporte la santé bien entendu, mais aussi beaucoup de bonheur et de réussite dans vos projets, qu’ils soient personnels ou professionnels.
Le moment des vœux est un moment que nous aimons chez Un toit pour les abeilles, car il nous permet de remercier les milliers de parrains qui forment cette grande famille solidaire.
Aujourd’hui nous sommes quelques 28 000 parrains particuliers et 1 150 entreprises investis et engagés dans cette cause fondamentale qu’est la sauvegarde des abeilles. Nous avons pu, grâce à votre soutien, à la fois précieux et surtout fidèle, installer près de 4 000 ruches partout en France.

Nous souhaitions aussi profiter de l’occasion pour vous remercier chaleureusement pour tous vos messages de vœux et de soutiens que nous avons reçu par mails ou sur les réseaux sociaux. Tous vos messages nous touchent et nous confortent dans cette belle mission qu’est la nôtre.
Que se passe-t-il dans la ruche ?
Ce début d’année 2018 est très agité d’un point de vue des conditions météorologiques. Il fait froid dehors, et les températures sont passées en négatives dans plusieurs régions de France. On voit également ce début d’année chahuté par de violentes rafales de vent. La vigilance est donc de mise sur les ruchers de nos apiculteurs. Les ruches doivent demeurer à l’abris du vent, des fortes pluies et de la neige fréquents sur cette période.

Les abeilles restent confinées à l’intérieur des ruches, formant une grappe organisée pour se maintenir au chaud. L’activité de la colonie est restreinte et les abeilles puisent doucement dans les réserves qu’elles ont accumulé durant les beaux jours.

Dans quelques semaines, les températures devraient doucement remonter… Toute fin janvier, début février, la Reine, avec le retour de températures plus clémentes, devrait reprendre la ponte pour former ce qui sera bientôt, la nouvelle colonie de printemps !

Zoom sur … La reprise de la ponte
Durant la période d’hivernage, la Reine suspend naturellement la ponte. Cette dernière a un rôle de régulateur de la population au sein de la colonie. Il serait compliqué en effet d’entretenir du couvain sans avoir suffisamment de réserves pour les nourrir. Vers la fin janvier, lorsque les températures remontent, il n’est pas rare de voir quelques abeilles, ici où là, dans votre jardin. Elles viennent aspirer les quelques gouttes d'eau fraiches, sur les feuillages persistants ou les points d’eau.

Ces « Porteuses d'eau » ou « Buveuses d'eau », comme on les nomme communément, sont annonciatrices de la reprise de la ponte par la Reine. L'eau est en effet un élément indispensable à la fabrication de la gelée royale, qui servira à nourrir la Reine en pleine reprise d'activité ainsi que toutes les larves de la ruche.

De son côté, l'apiculteur …
Tout comme en décembre, les interventions de l’apiculteur en janvier sont limitées sur le rucher. Inspections visuelles et contrôle des ruches par pesée permettront à l’apiculteur de s’assurer que les colonies vont bien

Le Saviez – vous ?
Durant la période de froid, et pour conserver une bonne température corporelle, les abeilles consomment leurs réserves de miel. Les défécations liées à cette consommation ne sont pas faites au sein de la ruche…Les abeilles sont propres. Elles vont profiter de redoux pour effectuer un « Vol de propreté » durant lequel elles vont rejeter les déchets accumulés durant plusieurs semaines ! La Nature est bien faite non !?

Nouveauté… Recette cuisine
Pour la nouvelle année, on vous propose chaque mois, une recette avec pour ingrédient phare (je vous laisse deviner !) : le Miel

Première recette de l’année : Galettes au Miel

Liste d’ingrédients :
- 3 œufs
- 100 g de sucre semoule
- 1 sachet de sucre vanillé
- 80 g de miel
- 1/2 c. à café de sel
- 8 cl. d'huile de tournesol
- 480 g de farine
- 14 g de levure chimique
- Un œuf pour la dorure

Recette :
Préchauffez le four à 180°C. Dans un récipient, mélangez les œufs avec le sucre et le sucre vanillé. Ajoutez le miel, l'huile et le sel. Incorporez ensuite la farine et la levure chimique et mélangez pour obtenir une pâte homogène. Enduisez vos mains d’un peu d'huile et confectionnez des boules de la taille d'un œuf. Déposez-les en les espaçant sur une plaque tapissée de papier sulfurisé et les laisser s'étaler. Enduisez les boules d’un peu d’œuf et décorez-les à l'aide d'une fourchette. Laissez cuire au four pendant 15 à 20 mn.
C’est prêt, laissez refroidir et régalez-vous !




Imprimer la page

Retour