22
Avr
2021

A LA DÉCOUVERTE DES ABEILLES SAUVAGES

1 abeille, 10 abeilles, 1000 abeilles, 20 000 abeilles !

Vous connaissez sans nul doute l’abeille à miel, abeille emblématique de l’initiative
Un Toit Pour Les Abeilles. Celle qui fait le bon miel dont vous raffolez !
On vous parle aujourd’hui des abeilles sauvages.

 QU’EST-CE QUE L’ABEILLE SAUVAGE ?

Savez-vous qu’il existe dans le monde environ 20 000 espèces d’abeilles
et près de 1000 rien qu’en France ?
Leurs points communs : elles ne piquent pas, ne vivent pas en colonie et ne produisent pas de miel. Pourtant, comme l’abeille à miel, elles sont essentielles à notre écosystème et sont en danger.

Et si on faisait connaissance ?
Difficile de ne pas craquer n’est-ce pas !

On vous présente deux véritables « stars » de la famille des abeilles maçonnes (abeilles sauvages).

Osmia cornuta (ou osmie cornue)
Elle mesure de 8 à 15mm. On la reconnaît facilement à son corps trapu, à la pilosité rousse de son abdomen et aux poils noirs de son thorax ainsi que de sa tête. On peut faire la différence entre un mâle et une femelle car le mâle est bien plus petit et a des poils blancs sur la face. 

Osmia rufa (ou osmie rousse)
Elle mesure de 8 à 12mm.
Elle arbore des couleurs légèrement différentes de celles de sa cousine cornue. Les poils de son abdomen sont plus sombres et ceux de son thorax sont plus clairs, dans des tons brun roux.

POURQUOI SONT-ELLES EN DANGER ?

A l’instar de l’abeille à miel, les abeilles sauvages font face à de nombreux facteurs d’affaiblissement. Entre autres les pesticides, la pollution, le changement des paysages avec l’appauvrissement des ressources naturelles, le dérèglement climatique

COMMENT LES PRÉSERVER ?

« Des câlins pour les plus douces des abeilles ! »

Il existe des petits gestes très simples que tout le monde peut mettre en pratique chez soi pour protéger les abeilles sauvages. Voici quelques exemples.

PLANTER / SEMER DES FLEURS
Les abeilles sauvages ont besoin de ressources naturelles tout au long de l’année pour s’alimenter et pas que. Saviez-vous par exemple qu’il existe une abeille, nommée l’abeille coquelicot, de son nom savant l’anthocope du pavot ? Elle utilise les pétales de cette fleur pour faire son nid.
Découvrez ou redécouvrez notre article blog autour des fleurs préférées des abeilles.

INSTALLER UN ABREUVOIR A INSECTES
Les abeilles sauvages ont également besoin de beaucoup d’eau. Vous pouvez leur fabriquer un petit abreuvoir très simple. Prenez un récipient, mettez-y un peu d’eau et ajoutez quelques cailloux ou brindilles pour éviter que les abeilles ne se retrouvent piégées. Saviez-vous que les abeilles maçonnes construisent leurs nids dans des galeries creuses, en utilisant de la terre qu’elles vont humidifier avec de l’eau ? Cela forme de véritables parois rigides qui protègent les œufs.

BANNIR LES PESTICIDES
Bien sûr, cela paraît tellement évident mais on ne cessera de le répéter :BANNIR LES HERBICIDES ET PESTICIDES de vos jardins. Cela fait du tort non seulement à vos jardins, mais aussi à tous les écosystèmes qui y vivent (papillons, abeilles, oiseaux, insectes) et à l’être humain.

CRÉER UN ESPACE DE BIODIVERSITÉ
Vous pouvez laisser une partie de votre jardin en jachère pour y voir éclore une biodiversité diversifiée. Saviez-vous par exemple que parmi les abeilles sauvages, il en est qui nichent dans des coquilles d’escargot vides ?
Ah les coquines… On prend ses aises chez nos amis les escargots !

Et si on les dorlotait ces petites abeilles ?

Vous pouvez devenir un Dorloteur ou une Dorloteuse d’Abeilles sauvage.
Dorloter les abeilles, c’est offrir un bout de jardin ou de balcon à ces pollinisatrices en danger.
Vous contribuez à leur protection et au bon développement de leurs populations
et vous participez à un élan écoresponsable.

Chez Un Toit Pour Les Abeilles,
nous aimons TOUTES les abeilles et avons à cœur de les protéger !

Pas de commentaire »

Flux RSS des commentaires pour cet article.

Laisser un commentaire

 

Propulsé par WordPress | Thème Aeros | un toit pour les abeilles