05
Jan
2022

2022, L’ABEILLE GRANDE CAUSE NATIONALE

Vous avez probablement vu passer l’information : l’Assemblée Nationale a voté à l’unanimité le 7 octobre 2021 : « L’ABEILLE GRANDE CAUSE NATIONALE 2022 ».
Jusqu’alors, l’abeille était célébrée le 20 mai « journée mondiale de l’abeille ». Cette journée avait été demandée à l’initiative de l’ONU* et de la FAO**.
Votée en 2017 à l’unanimité par les Nations-Unies, la première Journée Mondiale de l’Abeille a été célébrée le 20 mai 2018.
Pourquoi le 20 mai ? Parce que cette date coïncide avec l’anniversaire d’Anton Janša (1734 – 1773), l’apiculteur slovène du XVIIIème siècle reconnu aujourd’hui comme étant le père de l’apiculture moderne. Cette date met donc aussi en lumière l’importance de soutenir la filière apicole et les gardiens des abeilles.

C’est le constat alarmant dressé par les apiculteurs de France et les demandes nombreuses de prise en compte de « calamité apicole », après la saison 2021 chaotique qui ont poussé certains élus à proposer une résolution de loi pour lutter contre le déclin des abeilles.

*Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture
**Food and Agriculture Organisation)

UNE SAISON 2021 QUI IMPOSE L’ACTION


« L’une des pires années apicoles jamais vécues en France » ont décrit une majorité des apiculteurs du réseau Un Toit Pour Les Abeilles. Le principal coupable : La météo.
Les conditions météorologiques ont été telles que la majorité des apiculteurs de France n’ont pas pu, ou très peu récolter cette saison.
L’UNAF, Union Nationale des Apiculteurs Français a annoncé une production de miel sous la barre des 10 000 tonnes pour cette année. La production se situerait entre 7000 et 9000 tonnes de miel à peine. Un triste chiffre, bien loin des belles années apicoles où l’on avoisinait les 35 / 40 000 tonnes de miel.
Un triste constat également lorsque l’on sait que les Français consomment chaque année en France près de 40 000 tonnes de miel.
Ce sont ainsi plus de 30 000 tonnes de miel importés et consommés chaque année en France dont il est difficile de vérifier à la fois l’origine et la qualité du miel.

Lire aussi l’article : Et si on parlait miel ?

Le gel, le froid, la pluie se sont succédés tout le printemps et même durant la période estivale.
Ce dérèglement climatique, puisque c’est de cela dont il s’agit, a abîmé les floraisons ne permettant pas aux abeilles de récolter nectars et pollens.
Les floraisons (miellées) ont été perturbées par des séquences fréquentes de pluie et de froid.
A peine les nectars récoltés, les abeilles étaient de nouveau calfeutrées dans la ruche, puisant ainsi sur leurs réserves.

La récolte d’acacia a été quasi nulle sur tout le territoire cette année.
Les récoltes de thym, romarin, montagne châtaignier ont été médiocres. Seuls les miels de fleurs et lavande ont été satisfaisantes.


La cuvée 2021 devient ainsi un produit de Luxe !

MALGRÉ CELA LES APICULTEURS UN TOIT POUR LES ABEILLES ONT TENU LEUR PROMESSE

Malgré les faibles récoltes, les apiculteurs ont pu transmettre des pots de miel à leurs parrains, tout en conservant suffisamment de ressources dans la ruche pour les abeilles avant la mise en hivernage.
Pour les apiculteurs les plus durement impactés, nous vous avons transmis un miel solidaire d’un autre apiculteur Un Toit Pour Les Abeilles.
Votre soutien s’est donc ainsi partagé entre deux apiculteurs :
Pour l’un : aide au financement de la ruche
Pour le second : achat du miel solidaire
Il nous est difficile de savoir comment se comporteront les colonies au sortir de l’hiver et si les conditions météorologiques seront favorables pour un redémarrage de la saison dans de meilleures conditions ce printemps. Mais comme à l’accoutumé c’est en toute transparence et sincérité que nous vous partagerons des nouvelles de vos abeilles et de vos apiculteurs.

DES MENACES GRANDISSANTES

Les abeilles font face depuis plusieurs décennies déjà à une addition de facteurs provoquant leur déclin. Parmi ces derniers : les pesticides, les infections parasitaires, les prédateurs comme le frelon asiatique, la monoculture qui appauvrit les ressources en nectars et le dérèglement climatique, responsable plus que jamais de la saison noire 2021.

L’addition de ces facteurs est ainsi responsable d’un taux de mortalité des abeilles passé de 5% dans les années 90 à plus de 30% aujourd’hui.

Et comme si cela ne suffisait pas, en septembre dernier, trois scientifiques ont découvert à Marseille un nouveau prédateur : Le frelon asiatique oriental, de son nom savant « Vespa Orientalis Linnaeus ».
Sa prolifération est mondiale : Moyen-Orient, Grèce, Italie… Il arrive aujourd’hui aux portes du territoire nationale.
La filière est aux aguets. Après le frelon asiatique apparu en 2004, les apiculteurs redoutent ce nouveau prédateur.

2022, L’ABEILLE « GRANDE CAUSE NATIONALE »

C’est donc à la suite de cette saison apicole 2021 considérée comme « la pire année » par la filière, que des élus engagés ont souhaité faire porter la voix silencieuse des abeilles pour agir ou du moins réagir face au déclin grandissant des pollinisateurs.

« Cette proposition de résolution vise donc à lutter contre la disparition des abeilles et à soutenir l’apiculture française.
L’avenir des abeilles et de l’apiculture mérite la plus grande attention et la mobilisation de tous. Il est de notre responsabilité de maintenir, pour les générations futures, une biodiversité à laquelle les abeilles contribuent de façon déterminante. »
évoque M. Robert THERRY dans la proposition de résolution.


« Promouvoir la sauvegarde des abeilles est une nécessité. » poursuit-il.
Voici le texte complet : Proposition de résolution nº 4445 visant à lutter contre la disparition des abeilles

2022, AGISSONS ENSEMBLE POUR LA PROTECTION DES ABEILLES

Depuis plus de 10 ans, Un Toit Pour Les abeilles mènent des actions concrètes pour préserver les abeilles qu’elles soient à miel ou sauvages.
En 10 ans, plus de 10 000 ruches ont ainsi pu être installées sur tout le territoire permettant le développement de centaines de millions d’abeilles. Ce sont également une centaine d’apiculteurs, constituant le réseau Un Toit Pour Les Abeilles qui bénéficient chaque année de l’engagement et du soutien de milliers de marraines et parrains, qu’ils soient entreprises ou particuliers.

Outre l’installation de ruches, Un Toit Pour Les Abeilles a lancé des projets divers de plantation mellifères, protection de l’abeille sauvage, réintroduction de l’abeille noire et cosmétiques de la ruche.
Parmi ses actions :

2022, AGISSIONS ENSEMBLE POUR PROTÉGER LES ABEILLES

Nous espérons de tout cœur que l’abeille devenant « grande cause nationale » cette année, le grand public et les instances gouvernementales prendront conscience de l’enjeu environnemental du déclin des abeilles. C’est ensemble que nous pourrons sauver les abeilles.

D’ores et déjà nous vous partageons Quelques gestes simples pour aider les abeilles

www.untoitpourlesabeilles.fr : Parrainer une ruche pour sauver les abeilles !

27
Déc
2021

VOS APICULTEURS TENAIENT A VOUS TRANSMETTRE CES QUELQUES MOTS…

La période des fêtes est l’opportunité de prendre une pause pour retrouver celles et ceux qui nous sont chers. Les personnes qui nous soutiennent et nous apportent tant au quotidien. Pour nos apicultrices et nos apiculteurs, mais aussi pour nous, Un Toit Pour Les Abeilles et pour l’initiative que nous portons, c’est un moment unique de pouvoir vous remercier pour l’immense soutien que vous nous apportez.

Vos apiculteurs et vos abeilles tenaient à vous dire ces quelques mots.

On vous partage avec grand plaisir quelques vidéos des apiculteurs Un Toit Pour Les Abeilles.

Philippe H. (PACA), Alain L. (Ile de France), Arnaud S. (Grand-Est), Benjamin B. (Corse), Manuel V. (Nouvelle-Aquitaine), Franck D. (Hauts-de-France), Laurent et Anne-Marie C. (Auvergne-Rhône-Alpes).

Camille D. (Auvergne-Rhône-Alpes), Sarah H. et Lucas H. (Grand-Est), Alban G. (Occitanie), Jean-Charles B. (PACA), Thierry C. (Grand-Est), Yvon T. (PACA), Yannick J. (Pays de la Loire)

Benjamin C. (Bretagne), Cyrille A. (Centre Val-de-Loire), Alban H. (Nouvelle-Aquitaine)

06
Déc
2021

3 IDÉES DE CADEAUX ECO-RESPONSABLES POUR DES FÊTES RÉUSSIES

Depuis plus de 10 ans, Un Toit Pour Les Abeilles est engagée dans la protection des abeilles à miel et abeilles sauvages.

Parmi ses moyens d’actions : Le parrainage de ruche ou encore une boutique de produits et coffrets solidaires de l’apiculture française. Un Toit Pour Les Abeilles, c’est un réseau de plus de 100 apiculteurs sur toute la France. C’est aussi près de 100 000 marraines et parrains engagés à ses côtés et plus de 3000 entreprises marraines.

A la veille des fêtes, nous vous proposons un panel de cadeaux éco-responsables, éthiques et solidaires des abeilles.

1 . NOS FORMULES DE PARRAINAGES À OFFRIR

Découvrez nos Kits et Coffrets pour matérialiser au pied du sapin, votre parrainage de ruche offert.

. NOTRE KIT CADEAU .3.90€ TTC

Il se compose d’un autocollant « Stop pub », un autocollant « Je parraine », un sachet de graines mellifères à semer en jardin ou sur son balcon pour offrir aux abeilles des ressources en nectar et pollens sains, le tout enveloppé dans un joli papier recyclé, cacheté d’un message « Un cadeau pour vous ! »

. NOTRE KIT NOËL .
☆Nouveauté ☆ 
 8.90€ TTC

Il comprend une cuillère à miel en bois, un certificat ensemencé à planter, un autocollant « Stop pub », un autocollant « je parraine », un sachet de graines mellifères à semer en jardin ou sur son balcon pour offrir aux abeilles des ressources en nectar et pollens sains, dans un joli écrin de noël à placer au pied du sapin.

. NOS COFFRETS PREMIUM ou LUXE .
à partir de 24,90€ TTC

Le Coffret Premium se compose d’un pot de miel en 125g, une cuillère en bois et un certificat de parrainage. Le Coffret Luxe comprend un pot de miel en 250g, une cuillère en bois, un certificat de parrainage, deux autocollants et un sachet de graines mellifères


2. NOS COFFRETS A COMPOSER SOI-MÊME

Une façon très ludique de personnaliser vos coffrets à offrir, en 2 étapes.

Étape 1 : Je sélectionne le coffret « Douceurs de Noël »

Un joli coffret « Douceurs de Noël » en carton recyclé avec de la fibre de bois naturelle
pour y incorporer votre sélection de produits de la ruche. Dimensions : 20x22cm

Étape 2 : Je compose mon coffret

Choisissez parmi notre panel de produits de la ruche : Pots de miel, Bee Wrap à réaliser soi-même, bougies artisanales à la cire d’abeilles, bonbons au miel, nougats et bien d’autres douceurs de la ruche.


3.  NOS COFFRETS À OFFRIR

Coffrets de miels, cosmétiques de la ruche ou coffrets ludiques pour les fêtes…

LE COFFRET .
« La Palette des Saveurs » .
Dès 49.90€

16 pots de miel en 40g déclinés en 4 variétés de miels de nos terroirs français. Des miels envoutants, aux notes et textures sensorielles magiques !
Edition Limitée La Palette Des Saveurs

Existe également en version 12 pots

. LES BALUCHONS .
Folies Royales
Dès 49.90€

Routine peau normale.
La peau normale est un type de peau régulier, sans excès ni carence : il est primordial de la nettoyer soigneusement et de l’hydrater légèrement. Grâce à la combinaison du soin de jour Fondant Royal (au miel bio) et de l’eau florale de fleur d’Oranger (à l’extrait de propolis) entretenez-la en lui offrant quotidiennement ce dont elle a besoin

 . COFFRET BZZZ BOX .   Les Dorloteurs 29.90€

Que contient ma BZZZ Box ? 3 pots de miel traditions 40g (Lavande, Tilleul et châtaignier),
une cuillère à miel en bois, un pot de bonbons au miel, à base de 30% de miel français de nos apiculteurs, un baluchon de bombes à graines, un diplôme ensemencé du Dorloteur d’Abeilles, un sachet de graines de basilic et des autocollants éco-conçus !

26
Nov
2021

ÉTIQUETAGE DES POTS DE MIEL

Date de durabilité minimale et critères appréciation d’un vrai miel

L’étiquetage du miel requiert la mention d’une « date de durabilité minimale », sous la forme jour/mois/ année.

Cette notion de date prête très souvent à confusion d’autant que cette mention légale à caractère temporel n’est pas une indication qui permet d’évaluer de la « fraicheur » d’un miel.

La nature du miel, les manipulations qu’il subit lors de la récolte et du conditionnement tout comme ses conditions de stockage sont autant de facteurs prépondérants.

Bien sûr, ces informations qui mettent en lumière le respect du produit depuis la fleur jusqu’au pot ne sont pas obligatoires ; mais elles sont pourtant déterminantes quant à la fraicheur du miel commercialisé.

Qu’est-ce qu’une date de durabilité minimale ?

Les produits alimentaires préemballés comportent une mention indiquant la date limite de consommation (DLC) ou la date de durabilité minimale (DDM). Dans le cas du miel, la mention légale est une DDM.

Contrairement à la DLC, la DDM est une notion mal appréhendée.

La DDM, terme qui a remplacé la date limite d’utilisation optimale (DLUO), n’a pas le caractère impératif de la DLC.

Une fois la date passée, la denrée peut avoir perdu une partie de ses qualités spécifiques, sans pour autant présenter un risque pour celui qui le consommerait.
Ainsi, il n’est pas nécessaire de jeter les produits concernés quand la DDM est dépassée, pourvu que leur emballage ne soit pas altéré [1].

Ce dispositif qui s’applique aux miels concerne d’autres denrées alimentaires comme le café, les aliments de diététiques infantiles ou les pâtisserie sèches.

Le véritable potentiel de conservation est propre à chaque miel

Le miel doit sa capacité de longue conservation aux processus de transformation biochimique dont les abeilles ont le secret.
C’est ainsi que fut retrouvé du miel comestible dans des tombeaux de pharaons égyptiens.

La conservation naturelle est donc une caractéristique intrinsèque au miel.

La durée de conservation diffère selon les natures de miels aux paramètres physico-chimiques variables (pH, l’humidité, fructose, glucose…) influençant leur durée réelle de fraicheur « acceptable ».
Ainsi, la règle générale s’applique avec une approximation inévitable.

La réglementation est partie d’un principe qu’un miel conserve un potentiel de fraicheur suffisant au moins pendant les deux années suivant sa mise en pot.

Cependant, ce principe fait l’impasse sur la durée de stockage du miel avant sa mise en pot.
Or, tout miel « vieillit » dans le temps ; et perd de sa concentration en éléments actifs. L’intérêt diététique, gustatif et bien sûr thérapeutique du miel ne peut qu’en pâtir… Parfois lourdement. Le produit mis en vente, appelé encore « miel » n’en a pas, même plus du tout, les vertus !

Éléments d’appréciation d’un miel de qualité

Pour opérer cette conservation optimale, les abeilles stabilisent, notamment le taux d’acidité qui s’exprime en PH.
La plage de valeurs de pH des miels est assez étendue avec une grille de référence afin de juger de la fraicheur de chaque variété : allant de 3 à 6 [2].

Un miel de miellat (sapin, certains miels corses…) se dégradera moins rapidement qu’un miel de nectar par exemple (acacia, tilleul…).

D’autres éléments qui relèvent de l’analyse psycho-chimique permettent d’établir le « passé » du miel et ainsi de bonnes pratiques apicoles mais aussi d’apporter des garanties que tel miel est exempt de toutes fraudes.
Sans s’attarder dans trop de détails scientifiques, voici quelques valeurs d’appréciation :
– La teneur en acide libre qui en la quantité d’acide actif par kilo de miel. Elle peut révéler des résidus de traitements apicoles contre les parasites ou une fermentation.
– La teneur en HMF est un « indice de vieillissement » qui augmente avec la durée du stockage ou le chauffage du miel. La teneur en HMF reflète donc l’âge et le passé thermique du miel.

– L’indice diastasique est un indicateur pour vérifier s’il y a eu stockage dans de bonnes conditions ou que le miel n’a pas été surchauffé ou à répétitions.
Les enzymes sont très sensibles à la chaleur et au vieillissement.


Enfin, la mélissopalynologie, l’étude des grains de pollens présents dans les miels permet aujourd’hui grâce à une banque de données, d’échantillons de garantir l’origine géographique et l’appellation florale.

Manipulation des miels et conditions de stockage : attention aux maladresses, négligences et abus !

La manipulation du miel

Un miel se récolte avec un taux d’humidité inférieur à 20 % avec une vigilance afin de ne pas réabsorber d’humidité au cours de son extraction et de sa mise en pots.
Car, le miel est très hygroscopique : c’est à dire qu’il absorbe naturellement l’eau contenue dans l’air jusqu’à ce qu’un équilibre s’établisse.

Un miel finit toujours par cristalliser dans le temps ; mais plus ou moins rapidement ou lentement.
C’est encore un paramètre propre à chaque miel, qui n’est guère maitrisable…

Le consommateur a malheureusement été trop habitué à trouver des miels « liquides » dans les rayons des supermarchés.
Un chauffage brutal lors de la mise en pots est malheureusement le cas dans des processus industrialisés où la « culture » du produit est faible et le « rendement » est le maitre mot.

Lors de sa mise en pot – et parfois même de son extraction – si sa viscosité n’est pas suffisante, et qu’il est nécessaire d’élever sa température pour le fluidifier ; cet échauffement doit être fait très progressivement et ne pas excéder 40 °C.

C’est la même chose si au moment de le consommer le miel est cristallisé et que vous souhaitez le fluidifier, optez pour le bain-marie.

Suprême raffinement, si vous ajoutez du miel dans une tisane, faites-le juste au moment de le boire, quand la température est la moins élevée.


Si en France nous consommons 40 000 tonnes, nous en produisons 10 000 tonnes.

Sa raréfaction incite de plus en plus aux fraudes et ceci ne va pas en s’arrangeant avec les menaces qui pèsent sur les abeilles.

Afin de pouvoir répondre à la demande de ce produit si plébiscité, les conditionneurs ont recours à l’assemblage et à la standardisation du miel infacto.
Plusieurs récoltes de provenances et d’années différentes sont brassées faisant perdre toutes les spécificités propres aux produits de terroirs.

La réglementation européenne de 2001 autorise les mélanges de miels. En plus, du fait que les caractères particuliers à chaque terroir et chaque année disparaissent, le contrôle des fraudes, lui-même, est rendu plus difficile, notamment concernant leur origine. Cela a donné lieu à des dérives difficilement sanctionnables.

La réglementation a évolué en 2020 et impose aujourd’hui de mentionner – au lieu d’une indication vague : originaire de la CE ou non originaire de la CE – les noms des pays d’origine. Ainsi si votre miel français est mélangé, avec des miels de provenance d’autres pays, cela apparaitra sur l’étiquette !

Ainsi un miel de fleurs français peut être un miel issu d’une seule récolte effectuée par un apiculteur sur une zone géographique déterminée mais aussi de plusieurs miels assemblés par une coopérative apicole ou un grossiste.

Le miel dont on connait explicitement l’origine est celui où le nom de l’apiculteur figure, qu’il soit commercialisé en direct ou par un intermédiaire. Cela reste la meilleure garantie d’origine.

Les conditions de stockage

Le miel doit être conservé dans un endroit sec, à l’abri de la lumière et de la chaleur, dans un contenant parfaitement hermétique.

En conséquence, notamment, un pot de miel dont la capsule n’est plus étanche doit être retiré de la commercialisation et ceci quelques soit sa DDM.

Quand les miels sont commercialisés par de grands distributeurs – qui sont de bons logisticiens mais de bien piètres connaisseurs de ce produit qu’ils stockent et transportent – les conditions de stockage sont loin d’être optimales, particulièrement sous des températures extrêmes.

Par ailleurs, des initiatives commerciales « astucieuses » comme mettre un présentoir de miels, dans une vitrine en plein soleil ou dans les rayons de produits frais à fort degré d’hygrométrie peuvent, par ignorance, tourner au fiasco.

3ème produit le plus frelaté dans le monde après l’huile d’olive et le lait, le miel superaliment de la ruche, aurait besoin d’un cadre plus réglementé.
Même si des démarches ont été prises en ce sens, la route est encore longue.

La traçabilité des miels semble la voie permettant de garantir leurs qualités ceci avec l’œil averti des consommateurs.
Le spectre pollinique d’un miel (pourcentages des pollens des différentes espèces), les critères d’analyses chimiques, l’examen organoleptique mais encore nutritionnel permet de garantir qu’un miel est frais, stable, vivant et authentique. 

Chez Un Toit Pour Les Abeilles, nous analysons chaque année avec un laboratoire indépendant, plusieurs centaines de lots de miels qui sont destinés aux parrains.
Nous sommes les garants d’un niveau de qualité pratiqué par les apiculteurs du réseau.
Vous pouvez donc consommer en toute tranquillité le miel de vos petites protégées.

Sources :

Un Toit Pour Les Abeilles, Yves R. apiculteur du réseau et Marie-Astrid Damaye, Docteur en Pharmacie et Phytothérapeute, co-auteur du livre « Les Produits de la ruche, de leur production à leur usage » – Editions du Puis Fleuri.


[1] Fiches pratiques – dates limite de conservation et de durabilité- DGCCRF – JUILLET 2021

[2] « Les produits de la ruche, de leur production à leur usage » Yves Robert et Marie-Astrid Damaye éditions du Puits Fleuri 2021

25
Oct
2021

UN CALENDRIER ÉTHIQUE POUR LES FÊTES

Une belle surprise, une grand fierté

Depuis plus de 10 ans nous avons à cœur de (re)placer l’abeille au cœur
de nos actions et de nos interactions du quotidien.
A la veille des fêtes, nous vous proposons de démarrer le compte à rebours des festivités avec
notre Calendrier de l’Avent, en avant première et en édition limitée !

Chaque jour, une surprise à découvrir

Durant 24 jours, ce calendrier révèlera des trésors de la ruche et accompagnera toute la famille vers la grande veillée du 24. Miels bio et solidaires des apiculteurs Un Toit Pour Les Abeilles, gourmandises de la ruche, activités, bougie et plein d’autres surprises vous attendent.

Un calendrier éthique
 

Nous sommes fiers de pouvoir vous proposer pour la première fois et en édition limitée ce Calendrier de l’Avent que nous voulions à  notre / votre image : fabrication locale et en matériaux recyclés, et impression avec une encre 100% naturelle.

Nous espérons que ces ruches de Noël s’inviteront dans vos foyers cette année.
Merci pour votre confiance.

Liste des produits et ingrédients :

Composition et allergènes

Cuillère miel en bois, miels bio solidaires de l’apiculture française, bougie en cire, lingettes démaquillantes Folies Royales en coton et en bambou, lavables et zéro déchet, activités DIY, autocollants,  mini-dorlotoiors à installer dans son jardin ou sur son balcon pour accueillir des abeilles sauvages, biscuits sablés pur beurre (ing.: Farine de blé, 26% beurre pâtissier, sucre, œuf frais, sel de mer, peut contenir des traces de fruits à coque), biscuits sablés noix du sud-ouest (ing. : Farine de blé, beurre pâtissier, sucre, 12% de noix du sud-ouest, œuf frais, sel de mer, peut contenir des traces de fruits à coque), biscuits sablés citron bio et gingembre (ing. : Farine de blé, beurre pâtissier, sucre, œuf frais, sel de mer, 0.24% extrait naturel de zeste de citron bio de Sicile, gingembre, peut contenir des fruits à coque), bonbons fourrés miel framboise (ing. : sucre, sirop de glucose, miel 7%, sucre inverti, arôme framboise 2%, colorants E124 et E132), caramels mous au sel de l’Ile de Ré (ing. : sucre, sirop de glucose, lait entier en poudre, beurre 8% AOP Poitou-Charentes, miel 5%, sel Ile de Ré 1.6%, dextrose, émulsifiant : lécithine de soja, bicarbonate de sodium, arôme vanille), bonbons miel menthe (ing. : sucre, sirop de glucose, miel 15%, arôme naturel menthe 0.2%), bonbons fourrés miel 30% (ing. : sucre, sirop de glucose, miel 30%), bonbons fourrés miel caramel (ing. : sucre, sirop de glucose, miel 20%, huile de colza, lait, bicarbonate de soude, arome caramel 0.05%, vanille), sucette caramel sel Charente-Maritime (ing. : sucre, sirop de glucose, lait entier en poudre, miel 5%, beure AOP Poitou-Charente, sel Charente-Maritime 0.5%, arôme vanielle), nougats blancs (ing. : sucre, fruits secs 26% (amandes, pistaches), miel, sirop de glucose, sucre glace, blanc d’œuf, pain azyme (fécule de pomme de terre, eau), nougats noirs (ing. : amandes, miel de lavande, sucre, sirop de glucose, pain azyme (fécule de pomme de terre, eau), bombes à graines.

19
Mai
2021

20 MAI, JOURNÉE MONDIALE DE L’ABEILLE

UNE JOURNÉE HOMMAGE POUR SENSIBILISER & AGIR

Elle a été votée à l’unanimité par les Nations Unies en 2017. Son objectif : sensibiliser le grand public et les autorités politiques à la nécessité de préserver les abeilles.

POURQUOI UNE JOURNÉE DÉDIÉE AUX ABEILLES ?

En 30 ans, le taux de mortalité des abeilles en France est passé de 5 % en moyenne à près de 40 % par an.
Pourquoi ? Parce que dans les années 1990 est apparu en France un herbicide de la famille des néonicotinoïdes très controversé : le glyphosate (substance active du Roundup de Monsanto). Il s’attaque au système nerveux des abeilles qui meurent empoisonnées provoquant le CCD* (Colony Collapse Disorder ou Syndrome d’Effondrement des colonies).

UN VÉRITABLE DRAME ÉCOLOGIQUE

Les abeilles entre autres représentent la reproduction de + de 80 % de plantes à fleurs
et 35 % de l’alimentation mondiale en tonnage !

Sans elles, nous ferions face à un véritable désert alimentaire !

SCÉNARIO CATASTROPHE D’UN MONDE SANS ABEILLES

L’utilisation non contrôlée des pesticides dans les années 80 a causé la disparition des abeilles sur la Province du Sichuan. Vidéo surréaliste mais actuelle.

Dans certaines régions du monde, les abeilles ont totalement disparu, obligeant l’homme à polliniser à la main. Un travail minutieux réalisé gratuitement par les abeilles et que l’homme est contraint d’effectuer avec difficulté et moyennant finance.
On estime à 153 milliards d’euros le service rendu gratuitement par les abeilles.

POURQUOI LES ABEILLES SONT-ELLES EN DANGER ?

Nous avons évoqué le facteur « numéro 1 » de la disparition des abeilles : LES PESTICIDES.
Mais elles doivent faire face à d’autres facteurs nombreux qui affaiblissent les colonies.

. LE FRELON ASIATIQUE
Un prédateur capable de décimer une ruche entière de 40 000 abeilles en quelques heures à peine. Le frelon asiatique est apparu en France en 2004 (arrivé par erreur dans une poterie en provenance de Chine). Il a proliféré et est présent sur tout le territoire. Nos abeilles européennes ne savent pas se défendre contre ce nouveau prédateur. On le reconnaît facilement à sa couleur brune et aux extrémités de ses pattes jaunes.

. LE VARROA DESTRUCTOR
Ou « parasite de l’abeille ». C’est un mal qui touche toutes les ruches de France. Ce parasite s’installe dans le couvain, juste avant que les cellules soient operculées. Le varroa pont à l’intérieur des cellules et la « mère » varroa déchire la paroi de l’abdomen de l’abeille naissante pour que sa progéniture puisse s’alimenter et se développer. Au moment de sa naissance, l’abeille est fortement affaiblie et les varroas bien développés ! La ruche tout entière s’en retrouve fragilisée.

. LA MONOCULTURE 
Tout comme l’Homme a besoin d’un régime diversifié pour être en bonne santé, les abeilles ont besoin d’un apport en pollens et nectars diversifiés tout au long de l’année, pour faire le plein d’énergie et se développer correctement dans la ruche. L’évolution des pratiques agricoles vers la monoculture, sans herbes folles ou « mauvaises herbes » permettant cette diversification alimentaire a appauvri les ressources naturelles et saines disponibles dans la nature pour les abeilles.

. LE DÉRÈGLEMENT CLIMATIQUE
Pas de doute possible ! Pour les apiculteurs et les abeilles, dépendant des saisons, le dérèglement climatique est plus que jamais d’actualité. Il influe fortement sur la saisonnalité apicole : inondations, canicules, hivers trop doux, sécheresses etc. Les abeilles n’hivernent plus correctement, les floraisons s’assèchent trop vite. Des floraisons disparaissent à cause des conditions météos qui évoluent…

POURQUOI LE 20 MAI ?

Cette journée coïncide avec l’anniversaire d’Anton Jansa, apiculteur du XVIIIème siècle, reconnu comme étant le père de l’apiculture moderne.

Cette date met donc aussi en lumière l’importance de soutenir la filière apicole et les gardiens des abeilles, nos apiculteurs.

11
Mai
2021

VOS POTS DE MIEL ARRIVENT !

Vous faites partie des heureux parrains qui recevront leurs pots de miel tant attendus ce printemps. Les livraisons seront lissées entre mi-avril et fin juin prochain.

L’attente est longue mais la récompense sera mielleuse !

On vous explique les principales étapes de préparation de vos colis.

Les cadres de hausses à miel récupérés sur les ruches sont d’abord désoperculés. Puis ils sont placés dans un extracteur à miel qui permettra de récupérer le précieux nectar dans un maturateur. Le miel est placé en maturateur un temps puis filtré.

Suit alors la mise en pot du miel, l’étiquetage personnalisé et enfin le conditionnement. La palette, une fois prête avec l’ensemble des colis des parrains et marraines, est transmise au prestataire transport qui prend le relais pour vous livrer.

QUAND A LIEU LA LIVRAISON ?

Les livraisons devraient s’opérer entre la mi-avril et fin juin.

La préparation de vos colis demande du temps ainsi qu’un délai d’envoi. Cette période coïncide en outre avec la reprise de la saison pour vos apiculteurs, alors très sollicités.
Vous pouvez consulter à tout moment le suivi de votre livraison depuis votre espace. Passé ce délai (fin juin), vous pouvez nous contacter par mail ou téléphone pour faire le point 😉

LE 20 MAI, JOURNÉE MONDIALE DE L’ABEILLE

Et si pour cette journée, vous offriez un parrainage de ruche
et essaimiez autour de vous ?

03
Mar
2021

QUELLES FLEURS POUR LES ABEILLES ?

Épisode 1 : Les Plantes Aromatiques

LES ABEILLES PUISENT DANS LA NATURE DEUX INGRÉDIENTS ESSENTIELS QUI CONSTITUENT LEUR ALIMENTATION :

LE NECTAR & LE POLLEN

LE NECTAR est le liquide sucré sécrété par la plante. Grâce au travail minutieux réalisé par les abeilles, il deviendra le précieux miel de nos terroirs.
LE POLLEN forme de petites pelotes jaunes que l’on retrouve très souvent sur les pattes de l’abeille. Il est très peu sucré et offre un apport en protéines végétales et minéraux.

Nous vous proposons chaque semaine, une sélection de plantes, fleurs et arbustes mellifères pour les abeilles.
Cette semaine, les plantes aromatiques préférées des abeilles.

Plantation : de mai à juillet
Floraison : d’avril à juin

Plantation : de mai à juillet
Floraison : d’avril à juin

Plantation : de mars à septembre
Floraison : de juin à octobre

Plantation : d’avril à octobre
Floraison : de juin à août 

Plantation : de mars à mai
Floraison : de juin à septembre

Plantation : septembre – octobre
Floraison : toute l’année

Plantation : de sept. à oct. et mars à avril
Floraison : de mai à août

Plantation : de sept. à oct. et mars à avril
Floraison : toute l’année

Plantation : de sept. à oct. et mars à avril
Floraison : de mai à octobre

Plantation : de octobre à novembre
Floraison : toute l’année

Plantation : d’avril à juin
Floraison : toute l’année

Plantation : de mars à avril
Floraison : de juin à octobre

03
Fév
2021

LES MIELS, REFLETS DE NOS TERROIRS

Épisode 2

En cette période hivernale, savez-vous que le miel renforce les défenses naturelles ?
C’est un véritable « booster d’énergie« , riche en oligoéléments, minéraux et vitamines.
Grâce à ses vertus antibactériennes, il empêche les bactéries de se fixer.

Nous vous faisons (re)découvrir cette semaine quatre nouveaux miels de nos terroirs :
Miel d’Acacia, de Fleurs, de Forêt et de Sapin !

MIEL D’ACACIA

Le miel d’Acacia séduira sans aucun doute, tous les membres de la famille : De plus jeune au plus âgé. Sa douceur, la finesse de ses arômes, sa robe élégante, jaune pâle, parfois même translucide, sa légèreté et son goût délicatement fruité et suave en font l’un des miels les plus plébiscités en France.

Parfum : L’arôme rappelle de manière subtile le parfum de la fleur d’acacia
Saveur : Goût très doux, simple et sucré. Peu intense mais délicat en bouche
Texture : De tous les miels, c’est celui qui reste le plus longtemps liquide, sa cristallisation est très fine
Couleur : De couleur très claire. Jaune pâle voir translucide
Période de récolte : Fin mai début juin, les apiculteurs récoltent le miel d’acacia juste après la floraison
Santé : Considéré comme un régulateur de l’appareil intestinal (ex. : paresse du transit), il soulage également les inflammations de la bouche et de la gorge. Riche en fructose, il reste la meilleure solution pour les personnes qui souhaitent réduire leur consommation de sucre.

MIEL DE FLEURS

Le miel de Fleurs est une invitation à la gourmandise. Reflet de la flore environnant le rucher, au moment de la récolte, il est un fin mélange de saveurs et d’odeurs obtenues grâce aux nectars de différentes fleurs.
C’est un miel poly floral, classé selon la saison de la récolte et l’origine géographique. A chaque Miel de Fleurs, son terroir.

Parfum : Il varie selon les terroirs et les parfums des fleurs butinées. Très souvent, son parfum dégage des effluves floraux.
Saveur : Le miel de Fleurs est particulièrement fruité en bouche, avec des arômes floraux marqués.
Texture : Sa texture est dense et crémeuse. Il cristallise  relativement rapidement
Couleur : Sa couleur, varie du jaune très pâle au marron très foncé au moment de la cristallisation.
Période de récolte : Il est récolté d’avril à fin juillet pour les miels de printemps et d’été
Santé : Le miel de Fleurs est riche en sels minéraux, en fer, en calcium, en potassium et magnésium entre autres. C’est un véritable « booster d’énergie ». Il favorise également la digestion grâce à sa large palette de vitamines (B et D entre autres)

27
Jan
2021

LES MIELS, REFLETS DE NOS TERROIRS

Épisode 1

Il existe en France une grande diversité de miels, comme il existe une grande diversité de paysages.
* * *

Nos miels, reflets de nos terroirs français sont parfois liquides, crémeux, ou cristallisés.

Ils sont tantôt ambrés, tantôt blonds, ou foncés. Ils sont doux, corsés, sucrés, amers, avec des notes mentholées, caramélisées, boisées ou florales.
Chacun, avec son parfum, sa teinte, son odeur et ses vertus santé !
Ils sont emprunts de nos paysages. Ils sont uniques !

Nous vous proposons de les (re)découvrir ensemble.

Commençons dès aujourd’hui avec quatre miels, parmi les fleurons de nos terroirs :

MIEL DE LAVANDE

Le miel de Lavande est un des fleurons des miels produits sur le territoire français, typique de la Provence. C’est un miel très prisé et estimé comme le meilleur !

Parfum : Mélanges subtils de parfums boisés, végétaux et floraux, dégageant des effluves puissants.
Saveur : Bouquet de saveurs fruitées et colorées avec une persistance longue et fraîche en bouche. Équilibre idéal entre intensité et délicatesse.
Texture : Une consistance pouvant aller de liquide à crémeuse avec une cristallisation fine et lente.
Couleur : De couleur claire allant de l’ivoire à l’ambrée en fonction de la variété de lavande butinée.
Période de récolte : Fin Juillet
Santé : Il est conseillé pour ses vertus antiseptiques générales, antispasmodiques et anti-inflammatoires des voies respiratoires. Vous pouvez par exemple mélanger 1 à 2 cuillères de miel de Lavande dans une tisane non bouillante pour apaiser la gorge.

MIEL DE TILLEUL

Le miel de Tilleul est l’un des miels monofloraux les plus recherchés. Un véritable concentré de vitamines et d’antioxydants.


Parfum : Odeurs délicates et suaves, son arôme légèrement mentholé en est sa caractéristique.
Saveur : Saveur puissante mentholée et sucrée avec une légère amertume, qui rappelle les odeurs des tilleuls en fleurs.
Texture : Une vitesse de cristallisation rapide ou lente selon les cuvées avec une granulation moyenne.
Couleur : Sa teinte varie d’ambrée claire à jaune plus ou moins sombre, en fonction de la cristallisation.
Période de récolte : Très courte. De mi-Juin à début Juillet
Santé : Connu pour ses vertus sédatives, il est idéal pour les tisanes du soir. Le miel de tilleul est conseillé aux personnes nerveuses et insomniaques. Il est riche en farnésol qui apaise les spasmes et les douleurs.

A lire sur le même thème

MIEL DE MONTAGNE

Polyfloral, il est issu des plantes de régions d’altitude. Il réunit des saveurs incomparables différentes chaque année
selon les floraisons.

Parfum : Son parfum dégage des effluves résineux et floraux.
Saveur : Le miel de Montagne est un miel de caractère, qui reflète son environnement rustique.
Texture : A l’extraction, ce miel est liquide à sirupeux. Il a une cristallisation très lente.
Couleur : Sa couleur varie selon la saison, les années ou encore les plantes butinées, de dorée à foncée.
Période de récolte : Elle est assez longue, entre courant juin et septembre.
Santé : Dans la médecine traditionnelle, le miel de montagne est utilisé pour désinfecter les plaies et les inflammations de la peau. Pour renforcer le système immunitaire, il est conseillé de boire chaque matin une tasse de lait chaud mélangé à une cuillère de miel de Montagne.

MIEL DE CHÂTAIGNIER

Longtemps délaissé, le miel de châtaignier a acquis ses lettres de noblesse avec son caractère trempé qui en fait un des miels les plus appréciés des connaisseurs.

Parfum : Très parfumé, il rappelle la pomme et la blette, avec une odeur de bois prononcé.
Saveur : Un goût corsé et tannique légèrement astringent avec une longue persistance en bouche.
Texture : Liquide, ce miel fige lentement. Cristallisation de fine à grossière.
Couleur : Ambre sombre. Palette de différents bruns à l’état solide.
Période de récolte : Courant Juillet sur les zones de châtaigniers.
Santé : Riche en oligo-éléments (zinc, sélénium, fer), en sels minéraux, ce miel est utilisé pour améliorer la circulation sanguine, apaiser les troubles digestifs ou encore prévenir de certaines inflammations.

Découvrez d’autres miels

15
Jan
2021

Main dans la main pour la sauvegarde des abeilles

A L’ORIGINE, UN ENGAGEMENT COMMUN

C’est en rencontrant Florent, apiculteur passionné, que cette belle histoire a vu le jour.
Animé par la volonté de soutenir la filière apicole française, il crée en 2015

Mon Petit Pot De Miel

* * *
Après des années au service de cette belle histoire gourmande et environnementale, Florent ne voulait pas laisser ce projet , sans un successeur animé du même engagement.

C’est tout naturellement qu’il a souhaité passer le flambeau à Un Toit Pour Les Abeilles.

Découvrez MON PETIT POT DE MIEL : https://www.mon-petit-pot-de-miel.com/

VOUS POUVEZ DÉSORMAIS SOUTENIR L’APICULTURE FRANÇAISE DE DEUX FAÇONS :

MON PETIT POT DE MIEL : QU’EST-CE QUE C’EST ?

C’est une épicerie en ligne qui permet aux consommateurs avisés de commander des pots de miel de nos terroirs français, assurant un revenu stable et juste aux apiculteurs.
Ces pots 100% personnalisables peuvent être accompagnés d’accessoires sélectionnés : cuillère à miel, sucettes gourmandes…

Un geste fort qui se veut à la fois écologique et presque politique.

C’est l’opportunité de protéger la planète en préservant l’apiculture française.
C’est aussi l’occasion de soutenir les acteurs économiques locaux mis à mal depuis quelques années déjà, et plus encore en cette période de crise sanitaire.

Découvrez MON PETIT POT DE MIEL : https://www.mon-petit-pot-de-miel.com/

MON PETIT POT DE MIEL : COMMENT CA MARCHE ?

C’est simple ! Vous choisissez un miel grand cru de France, puis vous créez vos petits pots personnalisés : format, couvercle et étiquette, tout est possible ! *

Vous pouvez ensuite « customiser » encore plus votre cadeau gourmand avec des accessoires adaptés à vos envies et à la taille de vos pots de miel.  
Une idée de cadeau pour toutes les occasions, petites ou grandes !

* commande de 25 pots personnalisés minimum

Découvrez MON PETIT POT DE MIEL : https://www.mon-petit-pot-de-miel.com/

10
Nov
2020

Et si la protection des abeilles s’invitait à votre table pour les fêtes !

Les Fêtes de fin d’année approchent à grand pas !
Bien qu’elles soient d’abord et avant tout synonyme de « joie » et de « bonheur partagé en famille », elles riment aussi avec surconsommation et manque d’inspiration.
Aujourd’hui, plus que jamais nous savons combien il est important de prendre soin de notre environnement et de concilier, vie de tous les jours avec protection de notre biodiversité.

Et si cette année nous organisions des fêtes placées sous le signe du respect de l’environnement et de notre Planète ?

On vous partage trois idées de cadeaux éco-responsables pour les fêtes, alliant :

ORIGINALITÉ, TERROIR DE NOS RÉGIONS, et PROTECTION DES ABEILLES !

1 – POUR LES GOURMANDES ET GOURMANDS RESPONSABLES !

Offrez du miel de qualité en aidant un apiculteur français et local,
et en parrainant des abeilles !
Le bénéficiaire du parrainage recevra des nouvelles régulières et des photos de sa ruche. Il pourra rencontrer son apiculteur lors des journées portes ouvertes que nous organisons partout en France.
Cerise sur le gâteau, il recevra et dégustera des pots de miel terroir, de SA ruche !
Vous pouvez désormais matérialiser votre parrainage,
avec un kit parrain ou un coffret à offrir.

www.untoitpourlesabeilles.fr

2 – POUR LES CURIEUX, QU’ILS SOIENT PETITS OU GRANDS

Avec les Dorloteurs d’abeilles, permettez à vos enfants curieux ou amoureux de la nature, d’observer et de protéger des abeilles sauvages !
En devenant un Dorloteur d’Abeilles, votre proche recevra une maisonnette conçue spécialement pour ces petites abeilles qui ne piquent pas. Son tiroir vitré permet de les observer pendant la construction des nids, puis d’admirer le développement de l’œuf en larve puis en cocon.
 Les Dorloteurs permettent ainsi la protection des abeilles sauvages et leur réimplantation dans des zones d’où elles ont parfois déjà disparu.

www.lesdorloteurs.fr

3 – POUR LES ADEPTES DU BIEN-ÊTRE RESPECTUEUX DE LA NATURE

Et si vous preniez soin de ceux que vous aimez et des abeilles
pour les fêtes ?
Folies Royales est une marque de cosmétiques engagée, bio et 100% française qui travaille étroitement avec des apiculteurs du réseau Un Toit Pour Les Abeilles.
Sa gamme est entièrement enrichie en ingrédients de la ruche,
dont les bienfaits pour la peau ne sont plus à démontrer.
Et pour chaque produit acheté :
5 abeilles sont parrainées et 1m² de biodiversité florale est semé.
Permettez à vos proches de prendre soin d’eux
en prenant soin de la nature !

www.folies-royales.fr

Cette année, Noël sera placé sous le signe des abeilles ou ne sera pas

12
Oct
2020

Et si on parlait miel ?

Aujourd’hui on vous donne quelques chiffres sur le miel.

Ils vous permettront de mieux appréhender la problématique autour du miel de nos étals.

En France, la production moyenne de miel est de 10 000 tonnes environ par an.
Ça semble beaucoup, mais cette production annuelle a drastiquement baissé depuis les années 90, où elle avoisinait les 35 000 tonnes par an.

Plusieurs facteurs expliquent cet effondrement de la production de miel et des colonies d’abeilles (de l’ordre de 30% chaque année).

UN APPÉTIT POUR LE MIEL TOUJOURS AUSSI FORT

Les Français consomment en moyenne 40 000 tonnes de miel par an !

Et c’est là que le bât blesse et à bien des égards.

La France importe chaque année près de
30 000 tonnes de miel de l’étranger
!

2/3 en provenance d’Europe, 23% de Chine et 13% des Amériques.
Un miel à très bas coût (moins de 2€ du kg) qui vient concurrencer le miel français.
Mais au delà du prix et de l’inondation dans nos magasins de ces miels d’origine « UE » et « Hors EU », c’est la qualité de ce miel importé qui est remise en cause.

IL EST IMPOSSIBLE DE TRACER SON ORIGINE

Une enquête a ainsi révélé que 1 miel sur 3 dans nos étals est « hors la loi » :

Adultération par ajout de sucre ou sirop, fraude à l’origine, appellation frauduleuse, usurpation de qualité « bio ».

🍯⚠️ D’ailleurs il est amusant de mettre en parallèle certains chiffres 🍯⚠️
la Chine est devenue en une décennie à peine le 1er pays exportateur de miel passant de 64000 tonnes à 144000 tonnes de miel exportées. Et pourtant, le nombre de ruches sur la même période n’a que très peu progressé : à peine 13%. Étrange non !

A PARTIR DE JANVIER 2021,ÇA ÉVOLUE !

Les miels mélangés devront indiquer la part d’origine de chaque pays par ordre d’importance. (par exemple : 70% Chine, 20% Espagne et 10% Roumanie).
 Pour Un Toit Pour Les Abeilles, ce ne sera pas trop difficile :

Tous nos miels sont 100% français, récoltés et mis en pot en France.

Soutenez un apiculteur français, en parrainant dès aujourd’hui une ruche avec Un Toit Pour Les Abeilles !

www.untoitpourlesabeilles.fr

PARRAINEZ UNE RUCHE POUR SAUVER LES ABEILLES !

10
Juil
2014

Les vendeuses de miel

Merci à Zoé, Myrtille, Camille et Maud pour le ramassage du pollen, la cueillette des fleurs la réalisation des bouquets.

07
Avr
2014

Miel, l’art des abeilles, l’or de la ruche

Miel, l'art des abeilles, l'or de la ruche

Trésor de la nature, symbole de douceur, de prospérité et d’abondance, le miel est une merveille. Mais savez vous comment travaillent les abeilles pour produire ce délicieux nectar ? C’est ce que vous proposent de découvrir les éditions de l’Homme avec l’ouvrage Miel, l’art des abeilles, l’or de la ruche.

Vous y découvrirez tout ce que vous devez connaître des abeilles et de leur organisation qui aboutit à la production du miel. Vous serez sans doute surpris de découvrir l’extraordinaire variété de plantes et de fleurs butinées qui donnent des miels aux couleurs, aux textures et aux saveurs si différentes. Et le miel n’est pas le seul trésor de la ruche. Propolis, cire, gelée royale, pollen sont autant de sources de bienfaits pour notre santé.

L’ouvrage vous propose également de découvrir les joies de la cuisine au miel à travers une cinquantaine de recettes délicieuses et n’imaginez pas qu’il ne s’agit que de desserts ! Vous retrouverez le miel dans des boissons, des entrées, des plats et des desserts évidemment. Vous y apprendrez également les merveilleux accords entre miel et fromages.

Un ouvrage à se procurer de toute urgence pour comprendre pourquoi il est si important de protéger les abeilles et les trésor qu’elles produisent au quotidien. En cette semaine du développement durable, apportez votre pierre à l’édifice en consommant bio ou en jardinant sans utiliser de pesticides.

par Nicolas Depardieu, Jeudi 3 avril 2014

Source : www.zegreenweb.com/miel-l’art-des-abeilles-l’or-de-la-ruche

Ecrit par Un toit pour les abeilles dans : Autres initiatives | Tags : , , Commenter cet article
29
Jan
2014

confitures à base de miel

Les apiculteurs  s’occupent de votre ligne dès le petit déjeuner !

Pour profiter pleinement de la confiture sans culpabiliser sur la quantité de sucre, Pascale ( voir le portrait) se propose de vous confier les secrets de sa recette de confiture à base de miel (confimiel).

Tout les samedi, elle organise des ateliers de fabrication de confimiel à la Miellerie des Fontenelles à Triaize, en Vendée. Vous  repartirez avec vos pots de confimiels (différents fruits) étiquetés à votre nom, après une dégustation de votre production.

 

Lieu (voir un plan) : Miellerie des Fontenelle , Les Fontenelles , 85580 TRIAIZE

Réservation : par téléphone en contactant Pascale au 06 83 23 23 91

Dates : .Tous les samedis matin (réservation obligatoire).

Prix : 45 €

 

01
Déc
2011

OMG : Le moratoire sur le maïs MON810 annulé

Aujourd’hui, le Conseil d’Etat vient d’annuler le moratoire français sur la culture du maïs MON810. L’UNAF (Union Nationale de l’Apiculture Française) prend acte de cette décision et demande que la France renouvelle immédiatement son interdiction afin de protéger l’apiculture.

 

En février 2008, le Ministre de l’agriculture interdisait la culture du maïs MON810, seul OGM alors cultivé à grande échelle en France. Monsanto ainsi que différentes entreprises semencières avaient attaqué la décision devant le Conseil d’Etat qui avait saisi la Cour de justice de l’Union européenne d’une question préjudicielle. Le 8 septembre dernier, les juges européens ont partiellement invalidé les fondements juridiques du moratoire français. La décision du Conseil d’Etat a donc été prise à la suite de l’arrêt de la Cour, qui a décidé que la base juridique utilisée par la France n’était pas correcte.

Cette décision de la Haute juridiction française intervient alors que les OGM sont au cœur de la tourmente pour les apiculteurs. Le 6 septembre dernier, la Cour de justice de l’UE décidait que du miel contenant du pollen de maïs MON810 ne pouvait être commercialisé faute d’autorisation de ce pollen dans l’alimentation humaine.

Pour Olivier Belval, Président de l’UNAF, « du maïs MON810 dans les champs en 2012 serait une vraie catastrophe pour l’apiculture. Tout le miel contaminé serait invendable, sans compter des coûts d’analyses de détection exorbitants. La filière est déjà bien affaiblie par des mortalités accrues, nous demandons à Madame la Ministre de l’environnement et à Monsieur le Ministre de l’agriculture de confirmer l’annonce du gouvernement de septembre dernier et de reprendre immédiatement une interdiction du maïs MON810. Ce choix s’impose si on ne veut pas tuer l’apiculture française. »

Selon une étude de l’INRA de 2008, l’activité pollinisatrice des insectes, et de l’abeille en particulier, engendre 35% de nos ressources alimentaires dans le monde et le chiffre d’affaire induit est estimé à 153 milliards d’euros par an.

 

Source : UNAF

Ecrit par Un toit pour les abeilles dans : L'abeille et la loi | Tags : , , , Commenter cet article
10
Nov
2011

récolte de miel à l’ancienne

La fin de l’été a été l’occasion de faire une récolte de miel collective à l’ancienne (à la main) et collective. Cette journée a aussi permis de faire découvrir les ruches à un petit groupe d’enfant accompagnés de leurs parents.

25
Juin
2011

Echange avec les anciens : Témoignage sur les difficultés que rencontrent les abeilles

Nous avons récemment eu la chance de rencontrer un ancien apiculteur (de plus de 90 ans) qui nous a donné accès aux carnets de récoltes des dernières années durant lesquelles il a pratiqué l’apiculture.
Dans ces carnets de récoltes sont notamment notés la quantité de miel récoltée chaque année. Cet apiculteur a continué à s’occuper d’abeilles pour son plaisir  jusqu’à plus de 80 ans avec 5 ruches actives sur les dernières années.

Les chiffres présentés correspondent donc à la quantité de miel récolté sur ces 5 ruches et ce sur une période de 10 ans (1993 – 2004).

variation de la production de miel pour 5 ruches entre 1993 et 2004

1993 : 165 kg de miel récolté

1994 : 280

1995 : 135
1996 : 103
1997 : 131

1998 : 166
1999 : 121
2000 : 67
2001 : 59
2002 : 0
2003 : 46
2004 : 38

Les chiffres sont suffisamment parlants pour se passer d’un commentaire détaillé : De plus de 200 kg à moins de 50 kg récolté en à peine 10 ans !

Cette diminution nette de la quantité de miel récolté est le témoignage direct des difficultés que peuvent rencontrer les abeilles. Elle met en avant un problème beaucoup plus grave et bien plus difficile à mesure : la dégradation de notre environnement et l’impact de l’activité humaine sur la biodiversité.

Un élément de réponse : les insecticides systémiques neurotoxiques sont apparus en France dans les années 1995. Contrairement à l’ancienne génération d’insecticide « de contact » qui se retrouvait sur la peau des fruits et légumes, les insecticides systémique se retrouve dans le cœur de la plante (le système) et donc dans le pollen, le nectar…et les fruits et légumes que nos mangeons depuis 1995.

20
Mai
2010

Jeudi 20 mai – Sahara – Région de Zagora

Après 20 heures de trajet en voiture, nous arrivons enfin à Beni Zouli à proximité de Zagora dans la zone saharienne.

Au milieu de ce territoire désertique l’oasis de Beni-zouli permet la pratique de l’apiculture.  Selon les apiculteurs locaux, le palmier dattier est la principale ressource mellifère.

Au milieu de cette zone aride, l’ombre et la fraîcheur de l’oasis sont vraiment bienvenues ! Une fois de plus, nous sommes accueillis dans les familles avec beaucoup d’attention et de chaleur humaine. Cette visite sera l’occasion de découvrir l’apiculture locale qui se pratique principalement dans des ruches en terre cuite.

132-desert 133-desert 134-desert 136-beni-zouli 134-beni-zouli 137-beni-zouli

Ecrit par Régis dans : Vie de l'entreprise | Tags : , , , Commenter cet article
19
Mai
2010

Un Toit Pour Les Abeilles au Maroc – Mardi 18 mai- Moyen Atlas

En circulant dans la vallée, on découvre plusieurs ruches très vivaces laissant penser que l’abeille noire se plait ici (climat continental).

126-ruches 127-ruches 128-ruches 129-ruches 130-ruches 131-ruches

Propulsé par WordPress | Thème Aeros | un toit pour les abeilles