31
Mai
2017

Encore des essaimages…

Les fortes chaleurs du week end dernier ont permis de beaux essaimages.
Voici donc de quoi occuper une belle ruche en terre cuite qui ira rejoindre la Cabane Aux Abeilles, après 24 heures en cave pour apaiser un peu tout le monde.

10
Mai
2017

La cabane aux abeilles – Rucher pédagogique

La cabane aux abeilles continue d’accueillir de nouvelles petites locataires… 🐝

Encore ce tout début de semaine, Régis, apiculteur et Fondateur d’Un toit pour les abeilles, a du intervenir très rapidement pour récupérer un essaim sauvage qui venait de se poser du côté d’Aytré (Département 17).
L’essaimage était encore tout récent. les abeilles s’étaient posées sur deux endroits à la fois…

Un peu capricieux, cet essaim s’était installé partiellement sur un arbre et partiellement sur la poubelle du quartier.

Les abeilles ont pu rejoindre leur nouveau logement… Une ruche en panier tressé !

Déjà plusieurs essaims sauvages ont trouvé refuge dans notre cabane aux abeilles, et ont pu profiter de ces ruches « originales » et « authentiques » pour se loger. Parmi ces dernières…

Des ruches en paniers tressés ou ruches pailles

Des ruches en Argile dont la partie supérieure d’une véritable « cheminée » où des abeilles ont trouvé refuge !

La ruche en Argile « Mosaïque » emblème de notre gamme de cosmétiques Folies Royales . Gamme française et éco responsable conçue autour des produits de la ruche (Gelée Royale, Miel et Cire Bio de notre réseau d’apiculteurs Un toit pour les abeilles).

Et il reste encore de la place dans notre cabane aux abeilles 🐝…
En cette période d’essaimages, il ne devrait pas être trop difficile de trouver de nouvelles locataires en recherche d’un « TOIT« 

 

03
Avr
2017

Première récolte d’abeilles

Nous vous partageons quelques photos de notre première récolte d’abeilles qui à eu lieu ce dimanche 2 avril… Rien de bien grand. On ne peut pas associer cela à un véritable essaim composé de quelques milliers d’abeilles… Toutefois ce premier regroupement d’abeilles est annonciateur des essaimages de printemps.
Et puis ce n’est pas tous les jours qu’on voit des abeilles s’installer ainsi dans un compteur électrique !

Qu’est-ce que l’Essaimage ?

Durant le mois d’avril, tout s’accélère…
La population de la ruche s’accroit rapidement, pour atteindre entre 40 000 et 50 000 locataires. L’organisation au sein de la colonie s’en ressent. De nouvelles générations d’abeilles et de petites « princesses » voient le jour. Elles vont petit à petit pousser l’ancienne Reine à quitter la ruche avec une partie de ses sujets. C’est ce que l’on nomme l’essaimage.
Ils partent se regrouper ainsi sur la branche d’un arbre, ou encore dans le cadre d’une porte de garage par exemple ou dans le coin d’une fenêtre, ou encore dans les cheminées.
On les voit également parfois se loger dans des lieux beaucoup plus insolites encore…
Sachez que les abeilles en essaimages sont gorgées de réserves et le plus souvent inoffensives, bien que la grappe formée puisse paraître particulièrement impressionnante.
Nous vous partageons un article de notre blog très intéressant sur le sujet :

Bonne lecture à toutes et tous,

BZzz !

17
Mai
2016

Le premier essaim de l’année

Ça y est, la saison 2016 des essaimages a débuté.
Notre première récolte d’abeilles a eu lieu le 27 avril à Fouras (Charente-Maritime).
Merci à la police municipale pour nous avoir prévenu et fait découvrir la cachette des abeilles. Ces dernières ont été interpelées et mises en ruche en comparution immédiate !

Merci aussi au propriétaire pour son accueil chaleureux et ses boissons fraîches…

Nous avons installé les abeilles dans une ruche en terre cuite réalisée par le potier Jean-François Bourlard et décorée de pâte vénitienne et lapis lazuli par le mosaïste Jérôme Clochard.

La ruche est allée rejoindre notre rucher du Bois Rond (17).

04
Mai
2015

L’Essaimage

L’Essaimage

Le mois de mai sonne la reprise totale d’activité au sein de la ruche avec le développement des populations au sein de la colonie. Mai est également une période propice à l’essaimage, c’est-à-dire au départ de l’ancienne Reine avec une partie de la colonie, lié au manque de place dans la ruche.

En effet si la croissance de la colonie s’accélère et que la place vient à manquer, la reine quitte la ruche avec une partie des abeilles. Elle laisse alors place à une jeune reine qui va prendre le relais au sein de la ruche et pondre à son tour, une fois qu’elle aura été fécondée. L’ancienne reine, partie avec son essaim (une partie de sa ruche) va aller s’installer, en hauteur près de l’ancienne ruche, à environ 30, 50, voire 100 mètres, le plus souvent dans une cheminée, ou dans les arbres, dans les trous des maisons ou dans les espaces entre fenêtres et volets etc…

               

Des abeilles sont chez vous, pas de panique !
L’essaim peut se poser plusieurs fois avant de trouver le lieu où il s’installera ainsi il n’est peut-être là que temporairement. Si ce dernier a élu domicile dans votre propriété le mieux est de le faire enlever au plus tôt avant qu’il ne puisse être délogé.

Les abeilles étant une espèce protégée, les pompiers et entreprises de désinsectisation n’ont pas le droit de les détruire. Nous vous transmettons un lien vers un site qui recense par région les cueilleurs d’essaims (pour la plupart apiculteurs amateurs). Ces derniers se proposent de venir récupérer gracieusement ces essaims.

http://recuperation-essaim-abeilles.com/

Ecrit par Un toit pour les abeilles dans : Bon à savoir,Non classé,récolte essaim | Tags : Commenter cet article

Propulsé par WordPress | Thème Aeros | un toit pour les abeilles