01
Sep
2015

Le four solaire, ça marche !

Depuis quelques semaines, nous nous régalons avec le four solaire. Pas grand-chose à voir avec les abeilles me direz-vous. Pas si sûr, car la perte de biodiversité, les pollutions chimiques et le réchauffement climatique ont pour responsable commun l’être humaine. Comparé au gaz par exemple, utiliser l’énergie propre et gratuite du soleil pour faire cuire sa nourriture permet de ne pas émettre de CO2 et donc de limiter sa participation au réchauffement climatique.
Avant de parler performance, je précise qu’à chaque fois qu’on utilise le four tout le monde est émerveillé, en particulier les enfants qui trouvent ça magique. Il y a un côté ludique et pédagogique et tout le monde y va de ses petites expériences culinaire.

Four Solaire

Côté performance j’ai en fait été assez surpris. Je n’ai pas de thermomètre, mais lorsque le four est chaud, si on jette un peu d’eau dans le fond elle s’évapore de façon instantanée comme dans une poêle brulante. Je dirais que nous somme entre 150 et 200 degrès. En taillant des pommes de terre en lamelles, nous avons même réussi à faire des chips sans aucun souci. Nous nous sommes aussi régalés de légumes farcis, ratatouille ou pois chiches par exemple. En fait, je pense que l’on peut faire à peu près toutes les recettes. En termes de temps de cuisson, c’est un peu plus long qu’un four classique. Il faut ajouter environ 15 minutes, ce qui n’a pas réellement d’impact.

En creusant un peu, nous avons en plus découvert que les fours solaires étaient 100% fabriqué en France par une entreprise de la région parisienne (IDCOOK).

Lien vers le four solaire ID COOK

Pour toutes les personnes du secteur de La Rochelle, vous êtes les bienvenues pour venir voir le four le four et même l’emporter quelques jour chez vous pour le tester.

Ecrit par Régis dans : Autres initiatives | Tags :

Pas de commentaire »

Flux RSS des commentaires pour cet article.

Laisser un commentaire

 

Propulsé par WordPress | Thème Aeros | un toit pour les abeilles