12
Jan
2023

Et si nous parlions RSE des entreprises ?

D’abord c’est quoi la RSE ?

Sous le sigle RSE, on entend la Responsabilité Sociale des Entreprises, ou encore la Responsabilité Sociétale des Entreprises. La démarche RSE implique donc pour les entreprises des actions ayant un impact positif à la fois sur la société et sur l’environnement, en plus de sa responsabilité économique. L’enjeu est donc d’allier respect de la Planète et des Hommes à celui des enjeux économiques de chaque entreprise.

La Responsabilité Sociétale des Entreprises ou RSE est donc un engagement volontaire des entreprises à intégrer les préoccupations sociales et environnementales dans leurs activités commerciales et dans leur interaction avec leurs parties prenantes. Cela comprend la protection de l’environnement, la promotion des droits de l’homme, la lutte contre la corruption et la promotion de la diversité et de l’égalité des chances entre autres.

Les piliers fondateurs de la RSE

Ils sont au nombre de trois et tournent autour d’enjeux environnementaux, sociétaux et économiques.
Les entreprises peuvent ainsi s’engager de manière volontaire à mettre en place au sein de leur structure des pratiques durables et éthiques pour protéger l’environnement, promouvoir les droits de l’homme et soutenir des actions locales.
L’enjeu est important et concerne toutes les entreprises, notamment celles qui peuvent avoir intrinsèquement au cœur de leur activité un gros impact sur l’environnement. La RSE permet ainsi au sein des entreprises de s’interroger et d’agir à faire évoluer ses pratiques pour tendre vers une pratique bonifiante pour la nature et la société.

Quelques mots sur le cadre légal autour de la RSE

La RSE a été mise en place dans les années 1990 pour répondre aux préoccupations croissantes des consommateurs, entrepreneurs et salariés en matière de durabilité et de transparence. Cela a également été motivé par la reconnaissance que les entreprises ont un impact significatif sur la société et l’environnement.

L’article 1833 du code civil que la loi PACTE a modifié mentionne que dorénavant toutes les entreprises sans exception doivent prendre en considération « les enjeux environnementaux de son activité ». Cela concerne les sociétés civiles comme commerciales peu importe leur taille.

En France par exemple, la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte de 2015 impose notamment aux entreprises cotées en bourse de publier un rapport sur leur performance en matière de RSE. Toutes les entreprises, petites ou grandes sont concernées par la RSE.

Pourquoi s’engager dans la RSE ?

La première raison c’est que les entreprises comme la société civile a un rôle plus que jamais primordial à jouer dans la restauration d’un équilibre environnemental. Si la fierté de s’afficher comme acteur du développement durable est louable, l’évolution des pratiques entrepreneuriales, tenant compte d’enjeux environnementaux et sociétaux forts, nous permettrons de tendre demain vers une économie plus verte et pérenne puisqu’elles permettront d’anticiper et gérer les risques liés aux préoccupations sociales et environnementales.

La RSE des entreprises est également un levier fédérateur auprès des salariés, fournisseurs, partenaires qui permet de conforter ces derniers dans l’action menée par l’entreprise. C’est également aujourd’hui un critère d’attractivité pour les structures qui cherchent à recruter.

Enfin, pour la planète, la RSE contribue à l’échelle de l’entreprise à la préservation des ressources naturelles et à la protection de l’environnement.

Le Parrainage de ruche, une démarche RSE concrète

Le parrainage de ruches proposé par « Un Toit Pour Les Abeilles » est un exemple concret de la mise en pratique de la RSE par les entreprises. En parrainant des ruches, les entreprises prennent en compte leur impact environnemental et social en soutenant la filière apicole française et en contribuant à la préservation des abeilles, essentielles pour l’écosystème et la biodiversité.

Cette action positive permet également aux entreprises de se différencier et de montrer leur engagement en faveur de la durabilité, de la protection du vivant et du soutien à une filière apicole française en souffrance.

Le parrainage de ruche c’est ainsi à la fois le développement de nouvelles colonies d’abeilles impactées par des mortalités massives, mais aussi une action concrète autour du mieux consommer. Vous recevez des pots de miels personnalisés de vos abeilles. Vous avez ainsi la certitude d’un miel français, produit et récolté dans les règles de l’art de l’apiculture et respectueux des abeilles. Les apiculteurs Un Toit Pour Les Abeilles sont signataires d’une charte de bonnes pratiques environnementales et apicoles.

En somme, le parrainage de ruches par les entreprises est un moyen concret de mettre en pratique la RSE et de contribuer à un monde plus durable.

Quelques mots sur Un Toit Pour Les Abeilles

Un Toit Pour Les Abeilles est l’initiateur du parrainage de ruches en France. En 12 ans, nous avons fédéré un réseau d’une centaine d’apiculteurs soutenus à travers le parrainage de ruches.
Parmi nos chiffres clés : 15 000 ruches ont pu être installées partout en France sur des zones de biodiversité grâce aux soutiens de plus de 100 000 parrains particuliers et près de 4 000 entreprises.

Un Toit Pour Les Abeilles est entreprise à mission depuis 2021

Sa raison d’être :
Notre mission est d’agir chaque jour pour incarner un modèle d’initiative bonifiante pour la nature et les êtres humains.
– Pour la nature en créant des activités qui la renforcent ou la restaurent
– Pour les êtres humains en créant les conditions propices à l’épanouissement et la réalisation de chacun.e dans son métier.

Et si votre entreprise nous rejoignez dans une démarche RSE autour de la protection des abeilles ?

Propulsé par WordPress | Thème Aeros | un toit pour les abeilles