25
Mar
2012

Sortie d’hivernage

Le bilan de sortie d’hivernage est plutôt bon avec moins de 10% de perte.
Ces pertes sont bien identifiées, il s’agit dans la majorité des cas soit d’une erreur de nourrissement, soit de reines à la qualité qui était déjà douteuse à l’automne mais que Jérôme a choisi d’hiverner tout de même.

L’apport en gelée royale  trop tardif dans le processus de développement de la larve (à l’amorce du processus de différenciation entre une  larve d’ouvrière et de reine), ou en quantité insuffisante  du à  un nombre  d’abeilles nourricières moindre (rapport en nourricières, couvain à nourrir et provisions en réserve) influera sur la qualité d’une reine.

D’après les premiers contrôles, la santé des colonies est plutôt bonne en cette sortie d’hiver notamment grâce à la grande période de froid.
Lorsque le nourrissement est mal maîtrisé, des pertes peuvent être constatées dues au froid mais de manière générale c’est un facteur positif dans l’hivernage sous nos climats.

Ce faible taux de perte et cette santé maîtrisée ne sont pas dus au hasard.
Jérôme a fait le choix il y a plusieurs années d’une part de mettre ses ruches dans des zones sauvages sans aucune culture et d’autre part de conduire ses ruches en Bio.
Cette approche naturelle et « propre » des abeilles porte largement ses fruits.

Ecrit par Un toit pour les abeilles dans : Actus des ruchers parrainés | Tags : Commenter cet article
25
Mar
2012

Propulsé par WordPress | Thème Aeros | un toit pour les abeilles