27
Oct
2020
0

La légende du Colibri

Tirée d’un conte amérindien, cette légende fait plus que jamais écho
à l’initiative que nous portons chez Un Toit Pour Les Abeilles.

«Un jour, dit la légende, il y eut un immense incendie de forêt.
Tous les animaux terrifiés et atterrés observaient, impuissants, le désastre. Seul le petit colibri s’active, allant chercher quelques gouttes d’eau dans son bec pour les jeter sur le feu. Au bout d’un moment, le tatou, agacé par ses agissements dérisoires, lui dit :
« Colibri ! Tu n’es pas fou ? Tu crois que c’est avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu ? »  […]

« Je le sais,


répond le colibri, mais


je fais ma part ».

Beaucoup connaissent la première partie de la légende…

Beaucoup moins, la seconde partie que l’on vous partage aujourd’hui.

« Sans plus attendre, il repart vers les flammes.
Les animaux se regardent étonnés. C’est Toucan qui le premier dit :
« j’y vais aussi. J’ai un grand bec et je sais voler ».
Puis Ara s’écrie : « attends je viens avec toi ».
Finalement, prenant un peu d’eau dans leur bec, dans leur museau, dans leurs pattes tous les animaux s’élancent vers l’incendie. L’histoire ne dit pas s’ils ont réussi ; mais depuis ce jour, quelque chose a changé et les animaux se sentent unis par une force nouvelle.
Et plus aucun d’eux ne se moquent de la petite taille du Colibri. »

16
Oct
2017
0

A l’instar du Colibri, vous aussi faites votre part

Grâce à vous et à vos contributions généreuses, nous allons pouvoir « donner des ailes » à Folies Royales et créer de nouveaux soins solidaires et éthiques, alliant bienfaits de la nature et sauvegarde de notre biodiversité. Deux engagements essentiels qui VOUS sont et NOUS sont précieux.

Derrière la marque Folies Royales, il y a bien entendu le parrainage d’abeilles avec Un toit pour les abeilles, mais il y a aussi quatre engagements forts en faveur des abeilles et de notre environnement…

Engagement N°1 : Les ruches de biodiversité
Nous créons des ruches qui ne sont pas destinées à la production de miel et qui se rapprochent le plus possible des conditions de vie de l’abeille « sauvage ».

Engagement N°2 : Des Fleurs pour les abeilles
Là encore, nous recréons des territoires de biodiversité sur des parcelles autrefois gérées de manière conventionnelle.
On y sème des fleurs présentant un intérêt pour les abeilles et autres butineurs.

Engagement N°3 : Les journées abeilles
Ces journées d’immersion avec les abeilles sont le trait d’union entre le client Folies Royales, consommateur engagé, et nos actions menées sur le terrain.

Engagement N°4 : Les Cueilleurs d’abeilles
Durant les mois de mai et juin, certaines colonies d’abeilles essaiment. La reine part avec une partie de la colonie.
Nous avons créé un réseau de plus de 500 apiculteurs volontaires pour venir récupérer ces abeilles et les sauver.

Aujourd’hui et grâce à votre aide, ce sont 3 nouveaux soins solidaires qui vont venir étoffer notre gamme éthique Folies Royales

  • Peau de Folie : Soin exfoliant corps aux pépins de raisin Bio.
  • Éclat de Reine : Masque éclat visage à l’eau florale de Mauve Bio.
  • et Satin Royal : Masque purifiant visage à l’eau florale de Camomille Bio.

 Un rêve qui devient réalité ! Un grand merci d’avoir rendu tout ceci possible.

Aujourd’hui nous devons atteindre un nouveau palier pour pouvoir lancer deux nouveaux produits…
  • Tout Doux : Huile Post-épilation corps et visage à l’extrait de Lilas blanc Bio.
  • Peau de Velours : Huile modelage pour le visage à l’huile d’Argan Bio

Et nous avons besoin de vous pour cela.
Aidez-nous à atteindre ce nouveau palier… Contribuez à notre cagnotte et recevez des contreparties « bien-être » pour prendre soin de vous en prenant soin de la Nature !

Ou tout simplement, partagez autour de vous et diffusez largement notre appel à soutien car vous êtes les meilleurs ambassadeurs de la cause que nous défendons.

A l’instar du Colibri vous aussi faites « votre part »…

Pour participer à notre cagnotte bluebees, cliquez ici :

https://bluebees.fr/fr/project/349-folies-royales

Merci à tous !

02
Mar
2016
1

La légende du colibri

Connaissez-vous la métaphore du Colibri ?

Une nouvelle marraine nous a appelé, ravie de faire partie de l’aventure mais désolée de n’a pas pouvoir parrainer au-delà de 4000 abeilles…

Nous lui avons alors rappelé la légende du Colibri que nous vous livrons aujourd’hui au travers de cette image.
Il n’y a pas de petite contribution… Chaque parrainage nous permet de soutenir concrètement les apiculteurs Un toit pour les abeilles partout en France et de développer de nouvelles colonies d’abeilles, essentielles à la vie !

Alors merci à vous tous pour vos soutiens nombreux… Vous êtes les petits colibris d’Un toit pour les abeilles.

« Un jour, dit la légende, il y eut un immense incendie de forêt. Tous les animaux, terrifiés, atterrés, observaient impuissants le désastre. Seul le petit colibri s’activait, allant chercher quelques gouttes aves son bec pour les jeter sur le feu. Après un moment, le tatou, agacé par cette agitation dérisoire, lui dit : »Colibri ! Tu n’es pas fou ? Ce n’est pas avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu ! ». Et le colibri lui répondit : »Je le sais, mais je fais ma part ». »

#jefaismapart

Ecrit par Un toit pour les abeilles dans : Bon à savoir,Un toit pour les abeilles recommande | Tags :
26
Août
2020
0

SAMEDI 22 AOUT 2020, JOUR DU DÉPASSEMENT

C’est le jour à partir duquel on considère que l’humanité a consommé toutes les ressources que la Planète est capable de régénérer en une année.
A partir de ce jour, l’humanité vit à crédit de la terre et de ses écosystèmes !

Un mieux considérable pourtant, puisque l’an dernier le jour du dépassement avait eu lieu le 22/07/19. On associe ce recul à la crise de la Covid19, ayant réduit l’empreinte humaine sur plusieurs semaines.

L’Espoir est là… à nous de jouer !

Rendons à la nature un peu de ce qu’elle nous offre sans compter.

Merci à celles et ceux qui ont rejoint la grande famille de marraines et parrains Un Toit Pour Les Abeilles.
Merci de contribuer, à l’instar de petits colibris, à la préservation des abeilles !

« Le bonheur pour une abeille ou un dauphin est d’exister,

pour l’homme, de le savoir et de s’en émerveiller. »

Jean-Yves Cousteau

WWW.UNTOITPOURLESABEILLES.FR
Parrainez une ruche pour sauver les abeilles !

30
Juin
2020
0

Soyons plus fort ensemble pour sauver les abeilles !

CONSTRUISONS ENSEMBLE LE MONDE DE DEMAIN

Nous venons de traverser une période difficile (vous et nous) avec la crise du Covid.
Le 22 juin, soit trois mois après le début du confinement, les salles de classe, les cinémas, les casinos ou encore les théâtres rouvrent leurs portes.
Cette « triste parenthèse » a marqué durablement les cœurs et les esprits !

RELANÇONS ENSEMBLE LA « MACHINE FRANCE »

VOUS ÊTES NOS MEILLEURS AMBASSADEURS !

Vous pouvez nous aider aujourd’hui à passer cette période difficile durant laquelle
nous avons perdu 1/3 de nos soutiens et nous permettre de poursuivre notre action qui nous/vous tient à cœur.

Nous avons besoin de « colibris » faisant leur part  Merci à vous !

WWW.UNTOITPOURLESABEILLES.FR
Parrainez une ruche pour sauver les abeilles !

07
Nov
2018
0

Et si nous faisions une pause en compagnie des abeilles ?

Cet article a été écrit par Yves ROBERT, apiculteur, arboriculteur et formateur en agroécologie, membre du réseau Un toit pour les abeilles.

Un savoir-faire pratique:

Le savoir-faire pratique de l’élevage des abeilles est un sujet complémentaire au savoir-faire du jardin et plus généralement de tous les savoir-faire liés à la vie domestique.
C’est une tradition de longue date qui a la vie dure.
La pratique domestique de l’apiculture est charnière entre la production au jardin et au verger, mais aussi la santé de la famille et notre relation avec la nature sauvage.
Pour nous, apiculteurs, c’est un sujet pratique de la vie de tous les jours mais, aussi un gros dossier d’actualité.
Les abeilles vont-elles mourir?
Et, nous laisser nous débrouiller, seuls, avec des écosystèmes dévastés… Après elles, c’est nous qui y passons !
Notre civilisation consumériste aurait-elle eu raison des millions d’années d’évolution de l’espèce Apis mellifera et des quelques milliers d’années de compagnonnage avec l’Homo sapiens !

Un renvoi d’argument:
La question nous fait froid dans le dos… Et, nous pouvons la rejeter d’un revers de manche : les abeilles ont eu la capacité de passer des périodes au moins aussi tourmentées.
Elles sont toujours là pour garantir la production et le renouvellement des plantes à fleurs. Ouf…
Cependant, si les abeilles peuvent aisément se passer de notre présence, (d’autant que nous dévastons leurs ressources) ; nous-mêmes, du haut de la chaîne alimentaire, pouvons-nous nous passer d’elles ? Par exemple : à quoi pourrait ressembler un étalage de fruits et légumes, si la pollinisation n’était plus assurée ?

La question n’a pas de réponse immédiate, si ce n’est dans les zones où la pollinisation n’est plus assurée, où des bataillons d’abeilles sont amenés pour faire le travail.
Le cas échéant,  (ce qui est somme toute plus honnête, mais beaucoup plus coûteux) on embauche des petites mains pour polliniser au pinceau les millions de fleurs à leur place…

Retour à la case départ:
Des écosystèmes qui fonctionnent bien, c’est non seulement tout à fait « pratique », mais totalement vital pour nous.
Il en va de même pour toutes les espèces vivant sur la Planète bleue. Alors ?…
Pourquoi avoir pris le risque de nous retrouver dans une situation aussi précaire alors que la luxuriance des écosystèmes était encore présente  il y a seulement quelques décennies ?
Quel est ce déchaînement de bêtise humaine, qui fait que l’on accélère même encore aujourd’hui ce mouvement totalement suicidaire ?!

Changer de récit:
« Dominez la terre, soumettez les animaux » : cette injonction biblique, probablement mal retranscrite, n’en a pas moins constitué le récit de notre « modernité ».
Ce récit, on le sait aujourd’hui, n’a pas de « happy end »… Nos ancêtres y ont trouvé une direction pour justifier leurs efforts; mais, ce récit ne peut plus être le nôtre aujourd’hui et, encore moins, celui des générations à venir !
Qu’est-ce qui a changé ? Comment en prendre acte pour ne pas sombrer dans le délire collectif du progrès « salva-tueur »?!

Une question de taille:
L’échelle des moyens déployés actuellement par les entreprises est tel qu’une action peut mener les conséquences à un scandale écologique, sanitaire…qui sidère et ulcère le plus insensible des terriens.
Pourtant, hier, nous agissions déjà de cette manière, dans une économie qui est fondée depuis plusieurs siècles sur les mêmes préceptes.
Avec des méthodes plus « efficaces », les conséquences se sont considérablement alourdies.
Pour exemple, les pesticides et ses cocktails de molécules combinés toujours plus explosifs  sont toujours plus redoutables pour les abeilles que n’importe quel prédateur, car la parade qu’elles doivent mettre en place est très éloignée du savoir-faire accumulé par leur instinct de survie…ou encore la déforestation qui se fait mécaniquement là où jadis, seuls les haches et les scies permettait l’abattage à un rythme d’humain.

Appuyer sur le bouton « pause »:
Dans tout ce vacarme causé par l’hystérie progressiste, comment trouver une proposition sensée, pour un avenir possible ?…
Je vous avoue que la sérénité que procure le compagnonnage avec des écosystèmes encore potables et des abeilles fondamentalement pas stressées est un luxe extrême aujourd’hui.
Tout autour, je n’ignore évidemment pas que c’est la concurrence érigée en valeur suprême, l’hystérie présentée comme modèle de conduite, et la guerre comme solution finale…
La voie du renouveau, présente en nous-même, est tellement ténue, que, si nous ne baissons pas un peu le niveau de notre agitation personnelle et collective, elle ne se fera jamais entendre.

Retour sur soi, sur nous:
Le changement de régime de civilisation ne se fera pas en un « clic » (même si les moyens de communication « high tech » peuvent contribuer à sa mise en œuvre initiale).
Car, les repères sont, d’abord, intimes, intérieurs.
Si je ne me reconnais guère dans le monde fiévreux où j’habite, c’est qu’il y a autre chose en moi… de plus apaisé.
Mes échanges aussi aspirent à plus de cohérence ; moins de heurts savamment entretenus (pour maintenir l’agitation productiviste à un niveau, de plus en plus, inaccessible.)
Le collectif repose sur des individus : vous, moi.
Un changement de cap personnel peut (et commence à) tout changer !…

Ecrit par Un toit pour les abeilles dans : Bon à savoir |
15
Oct
2018
1

La vie de la ruche en octobre

Et si on poursuivait l’action ensemble.
Nombre d’entre vous le savent déjà, Un toit pour les abeilles a fait le pari que les petits gestes de chacun peuvent aider à réaliser de grandes choses ! C’est ce que nous réussissons à faire grâce à vous. Certains parrainent aujourd’hui 4000 abeilles, d’autres 8 000 ou 12 000 abeilles et même 40 000 abeilles… Chacun, selon ses moyens et capacités fait « sa part » et rend ainsi hommage à la fameuse Légende du Colibri qui nous inspire au quotidien.
Mis bout à bout, ce sont près de 210 000 000 d’abeilles qui sont parrainées et plus de 5 000 ruches installées partout en France.


Bravo pour ce bel effort commun qui a permis un véritable élan solidaire.

Mais Un toit pour les abeilles se sont également d’autres actions solidaires pour la biodiversité :
Le Rucher pédagogique de Fouras
La récolte d’essaims sauvages dans la nature
Le Parrainage de fleurs mellifères pour les abeilles.

Projets auxquels nombre d’entre vous ont participé et nous vous en remercions chaleureusement…
Aujourd’hui, Un toit pour les abeilles veut aller encore plus loin en préservant l’Abeille Noire.

Connaissez-vous l’Abeille Noire ?
C’est l’abeille ancestrale, notre abeille originelle, « Apis mellifera mellifera » de son nom savant. Celle qui a résisté aux deux périodes de glaciation. Jadis espèce dominante en Europe, elle est aujourd’hui menacée. Il en reste à peine 10% en France.
Car oui, l’histoire se répète et dans notre recherche de rendement et de profits à tous prix, l’homme a fini par dégrader l’environnement naturel de l’abeille locale, la fragilisant.

Pourquoi préserver l’Abeille Noire ?
Elle est aujourd’hui et concrètement une espèce en voie de disparition. Elle subit non seulement les problématiques de l’abeille classique : pesticides, infections parasitaires, dérèglement climatique, monoculture, appauvrissement des ressources etc… Mais aussi l’importation accrue d’abeilles exotiques.

Aujourd’hui, Un toit pour les abeilles souhaite préserver cette souche endémique. Nous espérons très vite pouvoir mettre en place, avec vous, des actions concrètes. On vous en dit plus très vite.

Pré-bilan 2018
Nous sommes en octobre… L’hiver arrive et déjà les apiculteurs dressent le pré-bilan de la saison qui s’achève.
Et cette année (touchons du bois), les premiers retours semblent positifs. Les caprices de la météo l’an passé se sont atténués cette année. Il a fait chaud certes, mais nous avons évité les épisodes caniculaires de l’an passé, qui avaient totalement asséché les floraisons. Les apiculteurs ont profité de très belles miellées cette année et les colonies, qui vont bientôt rentrer en hivernage, se portent particulièrement bien. La sortie d’hiver nous en dira plus mais déjà les apiculteurs nous promettent un miel particulièrement « délicieux » cette année.

Seul bémol et qui n’est pas des moindres, la prolifération du frelon asiatique qui aura fait du mal sur les ruchers cette année. Le nord, jusqu’alors préservé, a dû faire face à son tour à l’arrivée de ce prédateur particulièrement agressif et perturbateur des colonies. Emilie B , apicultrice du réseau nous a témoigné son inquiétude face à ce nouveau fléau, arrivé sur son rucher des Peupliers (proche Lille).

Que se passe-t-il dans la ruche ?
Ca y est, nous sommes bel et bien en automne ! On approche tout doucement des températures de saison. Elles avoisinent les 5 à 10°C le matin et 16 à 20°C l’après-midi.
Et bientôt elles devraient tout doucement descendre encore…
Il commence à faire froid pour les abeilles qui préfèrent rester au chaud dans les ruches. Certaines profitent des températures un peu plus chaudes de l’après-midi, pour sortir, mais il ne reste plus grand-chose à butiner…
Alors il est temps de se réorganiser dans la ruche pour préparer l’hiver. Exit les faux bourdons qui sont gentiment escortés vers la sortie.

Et oui, mis à part leur rôle reproducteur, les mâles n’ont pas de fonction à proprement dit au sein de la ruche, et lorsque l’hiver arrive, les abeilles les chassent pour ne conserver au sein de la colonie que les abeilles travailleuses. Elles auront d’ailleurs une fonction essentielle, celle de réchauffer la colonie.

La Reine aussi a largement ralenti sa ponte. Elle ne tardera pas à la suspendre bientôt, lorsque l’hiver aura démarré. Les abeilles vont rester confinées au sein de la colonie tout l’hiver, puisant sur les réserves engrangées durant l’été.

Zoom sur … L’hivernage

Les abeilles n’hibernent pas durant la période de froid. Elles ne dorment pas à proprement parler. Leur activité se réduit considérablement, mais elles continuent à vivre, au ralenti, confinées au sein de la ruche. C’est l’hivernage. Elles vont ainsi se tenir bien au chaud, serrées les unes contre les autres, en forme de grappe. L’objectif pour elles : conserver une température intérieure de 30-35°C.

Cette température est le résultat de cette grappe que forment entres elles les abeilles et de la ventilation qui s’opère au sein de la ruche, par leurs battements d’ailes. C’est cette même ventilation qui permet de les protéger de l’humidité, leur pire ennemi !

De son côté, l’apiculteur …
L’apiculteur termine sa récolte d’été. Il récupère les dernières hausses des ruches et s’occupe de faire l’extraction du miel.


Il laisse ensuite les abeilles récolter les derniers nectars et pollens disponibles dans la nature, pour accumuler quelques provisions supplémentaires avant l’hiver.
Les dernières floraisons vont bientôt s’épuiser et la nature revêtir son manteau d’hiver. Les abeilles vont à présent rester dans les ruches.

Le travail de l’apiculteur est double à cette période.
Aux ruchers, il réalise les dernières visites d’avant l’hiver et s’assure que toutes les ruches sont prêtes à rentrer en hivernage. Elles doivent être suffisamment chargées en réserves, doivent être en bon état et bien isolées pour éviter les agressions extérieures, liées à la météo ou aux attaques de prédateurs.

Il faut aussi les positionner à l’abri du vent. Souvent l’apiculteur place une grosse pierre sur le dessus des ruches pour éviter qu’un vent trop fort ne souffle les toits.

A la miellerie, il termine la mise en pots du miel fraichement récolté qu’il vendra sur les marchés de Noel ou qu’il enverra à ses parrains dans notre cas.


Le Saviez – vous ?
Pour affronter l’hiver, les apiculteurs estiment qu’une ruche « en bonne santé », c’est-à-dire suffisamment chargée en ressources naturelles pour assurer l’hivernage, doit contenir au minimum entre 15 et 20kg de miel. En dessous de ce niveau, la ruche est considérée comme « en péril », elle ne passera pas l’hiver.

Un peu de gourmandise… La recette du mois !
Recette Gâteau aux amandes renversé aux pommes et au miel proposée par Fourchette & Bikini

INGREDIENTS
– 4 pommes
– 150g de sucre
– 100g de farine
– 100g de poudre d’amandes
– 100g de miel
– 3 œufs
– 40g d’amandes effilées
– 1/2 sachet de levure chimique
– 1 c. à soupe d’huile de tournesol

PREPARATION
Préchauffez le four à th.6 (180°C).
Epluchez les pommes, retirez les trognons et coupez-les en morceaux.
Dans un moule à manqué préalablement huilé (très légèrement), versez en filets le miel liquide (ou étalez-le s’il est crémeux). Parsemez d’amandes effilées, puis couvrez avec les morceaux de pommes.
Dans une terrine, mélangez la farine, le sucre, la poudre d’amande et la levure. Creusez un puits au centre et cassez-y les œufs un par un. Mélangez vivement pour éviter la formation de grumeaux et versez l’huile. Fouettez manuellement jusqu’à obtention d’une pâte homogène.
Versez cette préparation dans le moule et mettez à cuire 40 min. environ.
Démoulez délicatement, à l’envers, dans un plat large. C’est prêt !

Bon appétit et surtout partagez-nous vos photos sur les réseaux sociaux !

14
Sep
2017
0

Merci pour tous vos messages et vos contributions

Nous avons lancé il y a quelques jours sur la plateforme Bluebees, une campagne de financement participatif pour donner des ailes à Folies Royales, notre marque de cosmétiques solidaires…

Nous avons été très touchés par la centaine de contributions que nous avons eu dès le lancement.

Et plus encore, nous avons été touchés par tous vos messages d’encouragement ! Quelle joie de se sentir ainsi accompagnés, portés même par des centaines et peut être des milliers de parrains, et autres amoureux des abeilles !  Cette histoire que nous sommes en train d’écrire c’est aussi un peu la vôtre histoire… Une histoire portée par des valeurs communes de solidarité, de protection de la nature et des abeilles.

Merci pour tous vos messages qui nous vont droit au cœur ! Nous vous en partageons quelques uns avec joie…

 Laurence T. «Beau projet, du renouveau et de l’éthique pour la cosmétique !»
Armelle M. «Bravo et continuez à protéger nos abeilles, pour l’avenir de tous.»
Inanna M. «Je vous souhaite de bien développer votre activité. Excellente idée de complément – Inanna»
Florie L. «Bravo pour toutes ces initiatives. »
Irene T. «Nous sommes ravis d’aider ce joli projet à prendre son envol!»
franck F. «bravo respectons les abeilles et le cycle de la nature »
Sandrine H. «Merci de me faire participer à ce projet solidaire qui prouve qu’il y a toujours de belles choses en ce monde !»
Mathieu R. «belle initiative c’est un plaisir que je participe»
Alexandra C. «Un petit geste pour l’homme, un grand pas pour l’humanité»
Céline H. «Bon courage pour votre projet et longue vie aux abeilles ! 🐝 🐝 🐝 »
Joëlle B. «Merci pour cette belle initiative. Savons les abeilles!!»
Juliette P. «C’est un beau et bon projet. Le retour au naturel et à la terre me semble essentiel. Bonne continuation et bonne chance pour la suite!»
Leïla M. «Comme le dit si bien mon petit garçon de 2 ans : attention aux abeilles ! »
Alice B. «Bravo pour cette belle initiative !»
Elodie B. «Merci de faire vivre des projets qui aident les abeilles »
Agnès V. «bon courage »
marc D. «bonne initiative votre projet recevez mes compliments»
Lisa F. «Ravie de faire partie de votre projet et être marraine 🙂 très bon miel bien reçu <3»
Christelle D. «bravo et merci»
Amelie B. «Un très beau projet que je soutiens avec enthousiasme!»
sylvie D. «J’espère de tout cœur que vous parviendrez à faire votre projet qui est très noble ! J’apprécie énormément la qualité de vos produits et surtout j’espère que ma petite contribution aidera nos amies les Abeilles :)»
Laurence C. «Bravo pour ce beau projet et bonne chance 😊 🐝 🍀 !»
MICHELE L. «Sauvegarder les abeilles c’est sauvez la vie, sans les abeilles il n’y a plus de vie.»
CHRISTINE L. «Tenez bon .. c’est un beau projet qui ne peut que séduire .. Courage»
Christophe R. «Avec tout mes encouragements pour la réussite de c beau projet !»
Pauline R. «J’adore vos produits, ne lâchez rien ! Bien à vous Powleen»
Laurence N. «tous mes encouragements pour ce beau projet. Et vivent les abeilles !»
Béatrice L. «Les Abeilles ont la vie même sans elles nous serons démunies et perdrons tellement de fruits de fleurs et j’en passe pensons ans Enfantset petits enfants . Elles ont déjà tellement d’ennemis nos petites travailleuses .courage et des bizzzzz»
Denis L. «Bon courage pour la suite …»
alain B. «Très belle initiative et beau projet auquel je suis heureux de participer.»
NATHALIE L. «Bonne chance pour ce projet. Que la force des abeilles puissent nous accompagner encore longtemps»
Thibaut O. «Déjà parrain d’un ptit bout de ruche (et certainement en 2018 à titre pro d’une ruche complète), je vous soutiens à 100 % dans cette démarche bio et solidaire!!! Hâte d’aller voir mes abeilles sur site!! 🙂 Bien à vous les amis des abeilles! Thibaut»
Jerome B. «🐝 🐝 🐝 »
 Elise D. «je vous souhaite de dépasser largement les 15 000 euros :-)»

Pour découvrir notre projet et peut-être vous aussi faire votre part à l’instar du Colibri rdv sur la page de notre campagne : https://bluebees.fr/fr/project/349-folies-royales

 

Merci encore pour tout ! BZzz

 

Ecrit par Un toit pour les abeilles dans : Non classé |
09
Nov
2016
1

Un toit pour les abeilles vous remercie

Vous avez été très nombreux à rejoindre la grande famille Un toit pour les abeilles suite au reportage diffusé au Journal Télévisé de France 2 samedi 5 novembre dernier.

Nous n’imaginions pas un tel élan possible. Et pourtant vous avez été nombreux à vous engager à nos côtés et à rejoindre les milliers de parrains fidèles qui soutiennent déjà notre démarche environnementale.

Grâce à vous, nous allons pouvoir amplifier le soutien apporté aux apiculteurs de notre réseau et développer de nouvelles colonies d’abeilles, essentielles à l’humanité.

Nous souhaitions prendre le temps de vous dire MERCI.

Merci aux parrains fidèles engagés aux côtés d’Un toit pour les abeilles depuis plusieurs années déjà. Merci également à toutes celles et tous ceux qui ont décidé de rejoindre la grande Famille Un toit pour les abeilles en parrainant des ruches.

Et pour tous ceux d’entre vous  qui nous ont découvert au travers du reportage France 2, nous souhaitions nous présenter en quelques lignes…

Un toit pour les abeilles, c’est avant tout, une petite équipe convaincue, qu’à l’instar de la Légende du Colibri, c’est « en faisant sa part » qu’on contribue à l’évolution positive du monde…

Chacun peut ainsi, faire un geste concret, en fonction de ses aptitudes et ses moyens pour sauver les abeilles, en parrainant tout ou partie d’une ruche.

Dans l’ordre en partant de la gauche : Flavie, Karima, Zakia, Régis, Olivier et Michel…

photo equipeUn toit pour les abeilles, c’est aussi plein d’autres actions visant à soutenir la filière apicole et préserver les sentinelles de notre environnement. Et parmi elles :

Et pleins d’autres actions  et projets concrets que nous vous proposons de découvrir au travers ce lien : www.untoitpourlesabeilles.fr/ca-bosse-dur-abeilles.html

Et puisqu’on ne le dit jamais assez « Un grand merci » à tous pour votre soutien et votre engagement solidaire pour les abeilles !

logo_untoit_couleur_fr

 

Propulsé par WordPress | Thème Aeros | un toit pour les abeilles